RSS
RSS

Historique du Forum

15/01/2020 — Saison 2 sur l'année 2024/2025
15/09/2018 — Saison 1 sur l'année 2023/2024
10/01/2018 — Saison 0 reboot du forum, sur l'année 2022/2023
30/10/2016 — Ouverture du forum
14/10/2016 — création du forum

Teaser

à adopter de toute urgence !

Top sites

©️linus pour Epicode
En bref



 
Partagez
 

 La vengeance est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyMar 28 Jan - 14:48
03 octobre 2024

Courant de l’été j’avais reçu un hiboux m’apportant une lettre étonnante. @Maxime Leroy cherchait à me voir. Dans quel but ? Aucune idée. Mais il était spécifié que cela ne devait pas s’ébruiter ce qui déclencha ma curiosité. Tout cet été j’avais eu autre chose à faire que de perdre mon temps avec un élève de Beauxbatons. Ma sœur était tout simplement beaucoup plus importante à mes yeux.
Mais elle était réveillée et en bonne santé (du moins physiquement mais cela est une autre histoire), et la rentrée était bien entamée.
Malgré le fait que ma sœur fut une fourchelang désormais connue aux yeux de tous, et donc héritière de Salazard Serpentard et par conséquent potentiellement dangereuse d’après le ministère, j’avais tout de même pu reprendre ma formation d’apprenti Auror. Évidemment j’étais moi aussi passé par un interrogatoire. Est-ce que j’étais au courant ? Est-ce que j’étais aussi fourchelang ? Quelles étaient nos intentions ? Patati patata… Mais il faut croire que j’avais réussi à les calmer. Cependant je n’étais pas non plus complètement naïf, je savais bien que ce poste qu'ils m’étaient redonné n’avait que pour seul but de mieux m’observer et me surveiller. Je devenais forcément suspect avec ce qui s’était passé à la garden party de juin dernier.

Le mois de Septembre avait été bien chargé et bien mouvementé en terme de révélations et d’émotions. Nous avions déjà été trahi par Jessica Rosier et par Zoé de Mieville mais j’avais en plus appris que @Peter J. MacArthur aurait été certainement impliqué dans tout ça. Kassie m’avait raconté qu’après son baiser, elle s’était sentie mal. Quel avait été réellement le rôle de Peter dans tout ça ? S’il y avait vraiment trahison de sa part, je devais en être certain. Dire que j’estimais ce mec, que nous avions passé de bons moments ensemble à flirter avec les filles. A quoi est-ce qu’il jouait dorénavant ?

C’est en rangeant mon bureau que j’étais retombé sur cette lettre. Maxime Leroy...Mon intuition me poussait à rencontrer ce gars. Et elle était plutôt bonne car j’appris par des ragots que Maxime et Peter étaient en froid. Ces deux là s’évitaient et c’était flagrant aux dires de certains informateurs qu’ils avaient eu une relation.
Ainsi donc je répondis enfin, en ce début du mois d’octobre, à la lettre.
Je lui donnai rendez vous dans le jardin à la française du parc de Beauxbatons pour 20h30. Il devait donc transgresser une règle de l’école : ne pas sortir dans le parc après le repas du soir.

J’attendais assis sur un banc. A priori ce n’était pas le genre d’élève justement à désobéir aux règles alors est-ce qu’il aurait le courage de venir jusqu’à moi ? Si c’était le cas, il devait certainement avoir une très bonne raison de me voir et il me tardait de pouvoir le rencontrer. J’espérais en savoir plus sur leur relation et peut-être atteindre Peter.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 11415
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 2093
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyMar 28 Jan - 15:56
Maxime n’est d’ordinaire pas un homme de rancœur, ni même de vengeance. Il sème le bonheur partout où il passe et jusqu’à l’année dernière, cela fonctionnait toujours. Son plus gros défaut, c’est sa naïveté. Il a la fâcheuse tendance à faire confiance aux autres, à penser que même s’ils ont pu commettre des erreurs, ils restent de bonnes personnes qui ne demandent que la rédemption. Alors quand Peter l’a fuit comme un voleur juste après lui avoir promis monts et merveilles - et lui avoir fait ressentir tellement de choses qu’il ne peut plus regarder sa chambre d’enfant comme avant - il s’était dit qu’il méritait une deuxième chance. Qu’il avait simplement eu peur de ce lien qui les unissait ou que, peut-être, Maxime avait dit quelque chose qui l’avait perturbé au plus profond de son être. Il était prêt à lui pardonner, prêt à s’asseoir à ses côtés pour comprendre ce qui n’allait pas.
Il l’était. Plus maintenant. La Garden Party de cet été changea tout ce qui faisait de lui un garçon heureux et plein de bonheur. Tout cela fut remplacé par une vilaine jalousie et une profonde rancœur, lorsqu’il vit l’élu de son cœur, le maître de son âme embrasser quelqu’un d’autre. Comme si cela était normal. Comme s’il n’avait pas dit ces choses au creux de son oreille, fait tant de promesses par son regard. Cela l’avait brisé alors, à son tour, Maxime chercha le moyen de lui faire de la peine ou, au moins, de lui faire comprendre qu’il l’avait perdu à tout jamais. Que son comportement, s’il avait été différent, aurait peut-être plus les rendre heureux tous les deux.

Sa première idée - et toujours l’actuelle - fut de sortir avec d’autres personnes, même si elles ne l’intéressaient pas. Le souci c’est qu’il a beau être mignon, charmant et souriant, ce n’est pas forcément ce qui attire. Maxime manque d’un potentiel de séduction ou, du moins, c’est ce qu’il croit. Alors il se décida à se tourner vers la seule personne dans ses contacts à qui il pourrait demander un tel service : lui apprendre l’art de la séduction. Ainsi, il pourrait mettre son plan à exécution et savoir, une bonne fois pour toutes, si Peter éprouve toujours de l’attrait à son égard ou s’il est réellement passé à autre chose. Au fond, il a un peu peur de le savoir mais c’est une nécessité. Sans cela, il ne tournera jamais la page. Il se sentira toujours brisé. Ce fut donc par missive qu’il demanda à rencontrer Matthew, un ancien élève de Poudlard dont il connaissait les vertus en la matière. Ce dernier mit un temps fou à lui répondre mais jamais Maxime ne s’en offusqua. Avec ce qu’il traversait, il pouvait tout à fait comprendre son manque de réaction ou d’intérêt. Mais vint le jour où il lui répondit et lui proposa une heure et un lieu de rendez-vous…

Ce qui força Maxime, quelques jours plus tard, à faire le mur. Il hésita longuement avant de sortir de sa chambre en catimini parce qu’il n’est pas le type d’élève à faire cela. Bien trop sage, c’est certain. Bien trop respectueux également. Mais là, il doit faire une exception car la cause lui tient à cœur. À chaque instant, il craint de se faire repérer mais finalement, arrive à destination sans encombre. Il voit la silhouette de Matthew dans le jardin français et s’en approche avec rapidité mais discrétion.

“Bonsoir, merci d’être venu, vraiment. Je sais que c’est compliqué en ce moment pour toi et que tu n’as peut-être pas trop la tête à aider quelqu’un, surtout pour une raison si stupide…” Il ne lui a pas encore dit la raison de sa venue à Beauxbâtons et peut-être qu’en l’apprenant, l’homme se moquera de lui, de sa naïveté et le renverra dans son lit d’adolescent. Ou alors, peut-être comprendra-t-il la peine qui l’habite ? Il l’espère de tout cœur.

“En vérité, je t’ai fait venir parce que… parce que j’en ai marre d’être la victime facile des séducteurs du monde sorcier. Je veux en être un moi aussi. Je veux que tu m’en apprennes les ficelles pour que je puisse me défendre et… me venger. Je sais, ça a l’air complètement stupide dit comme ça, mais t’as pas idée de ce qu’on m’a fait…” Il ne cite pas encore Peter, bien trop tôt, bien qu’il soit persuadé que Matthew n’irait pas le raconter. Mais des rumeurs circulent déjà un peu trop sur eux et il ne veut pas leur donner raison. Pas avant qu’il ait eu sa vengeance, aussi puérile soit-elle. Mais après tout, il n’est qu’un adolescent au cœur brisé.



Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptySam 1 Fév - 21:03
Le jeune homme était bien à l’heure du rendez-vous. Ainsi donc cela devait être assez important à ses yeux pour oser sortir après le couvre feu. Que de mystère pour cette audace !
Je l’avais déjà croisé dans les couloirs de Poudlard auparavant mais je ne lui avais jamais donné grande importance. Un élève de Beauxbatons squattant les couloirs de l’école écossaise, rien de plus, vivant sa vie d’étudiant. Rien de bien intéressant, d’autant plus qu’il était plutôt du genre à rentrer dans le rang.

Il était assez grand, plutôt beau mec, mais sa posture trahissait son malaise. A peine m’avait-il remercier qu’il s’excusait déjà presque d’avoir fait appel à moi.
Je restai assis sur le banc sans dire un mot, mon coude prenant appui sur le dossier.
Quelle était cette raison si stupide ? Je laissai un soupir d’agacement s’échapper. Après tout je n’avais pas que ça à faire. Allait-il enfin oser m’expliquer la raison de cette lettre ?

Enfin il lâcha le morceau et plus il avançait, plus un sourire se dessinait sur mon visage. Heureusement pour lui, je devais rester discret afin d'éviter d’attirer l’attention sur nous car sinon j’aurai explosé de rire. Non mais c’était une blague ? Je m’efforçai de ne pas éclater mais je ne pu étouffer complètement mon rire.
Je me levai et fis quelques pas tout en évitant de le regarder. Il fallait que je reprenne contenance. J’avais à faire à un désespéré mais aussi à un révolté en sourdine. Alors oui sa requête était risible, mais que cachait-elle ? Il avait mentionné un désir de vengeance, quelle en était la raison ?
Je me raclai un coup la gorge et me positionnai face à lui afin de l’observer plus attentivement.

-Tu es en train de me dire qu’avec ta belle gueule, tu as du mal à séduire ?

Il était vrai que pour séduire, il ne suffisait pas d’être beau, il fallait aussi le savoir ! Il fallait aussi être assez sûr de soi pour savoir appâter correctement.

-Pourquoi tu as besoin de moi ? Il y a un paquet de mecs comme moi dans ton école, ou dans les autres. Par ailleurs, tu connais plutôt bien un bon séducteur… Peter est très doué pour ça et saura te conseiller tout autant que moi. Je peux te le garantir puisqu’il a prit exemple sur moi.

Je n’avais pas encore l’intention de l’aider dans sa quête de la séduction alors autant perdre le moins de temps possible et orienter la conversation vers ce qui m’intéressait vraiment. Quelle est exactement leur relation ?
Parler ainsi de Peter m’écorchait la gorge. Dire que je lui faisais confiance et voilà qu’il s’en était pris à l’être qui m’était le plus cher : ma sœur. L’heure viendra où il paierait pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 11415
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 2093
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyLun 3 Fév - 15:06
Les derniers événements lui ont fait beaucoup de mal, les mots de Peter surtout. Et le fait qu’on puisse vouloir se jouer de lui sans réellement le désirer est affreusement blessant pour le Français. Maxime se demande s’il a raison de faire appel à quelqu’un d’extérieur pour lui donner les clés d’une séduction réussite. Il risque encore plus d’aggraver son cas. Les premiers instants, il sent bien que Matthew n’est pas vraiment réceptif à ses propos mais cela peut se comprendre. Il reste très évasif sur la raison pour laquelle il lui a demandé de se présenter en pleine nuit à Beauxbâtons. Puis, finalement, il lui dit ce qu’il veut vraiment, ce qu’il attend de lui et sur le moment, Maxime n’est pas certain d’approuver l’air amusé de son aîné. Bien sûr, ses problèmes d’adolescent ne sont rien comparés aux problèmes d’adultes peut-être, mais pour lui, ça compte beaucoup. Alors il espère beaucoup de cet échange.

“Ce n’est pas qu’une question de belle gueule et tu le sais… Je ne sais pas séduire. Je ne sais pas donner envie de moi. Je patauge, je suis maladroit et je ne saisis pas les signaux.” Ce qui est une amère réalité. S’il avait tout de suite compris que Peter se moquait bien de ses sentiments, il ne se serait pas jeté dans la gueule du loup aussi aisément.
Le voilà qu’il se met à mentionner le Serdaigle comme figure de séduction qu’il “connaît bien”. En entendant son nom, il crispe la mâchoire tellement la colère est toujours présente en lui. “Il est peut-être bon à ce jeu-là mais il n’a de respect pour personne.” On sent au ton de sa voix qu’il a beaucoup de rancœur et Maxime décide de le flatter un peu pour qu’il se range de son côté. Il ne sait pas quelle relation Matthew a avec l’Ecossais mais vu le baiser qu’il a échangé avec Kassie, il doute qu’il le porte dans son cœur dorénavant. Et il compte bien jouer sur cette information pour obtenir ce qu’il veut.

“Tu es quelqu’un d’attirant, d’expérimenté et de fiable. C’est toi que je veux, pas… pas lui. Parce que c’est de lui que je veux me venger. Je veux qu’il souffre, je veux… je veux lui rendre la monnaie de sa pièce. Il m’a humilié. Deux fois. Il joue avec moi comme un chat avec un cadavre de souris et je ne peux plus le supporter. Je veux le faire payer, le rendre fou, lui briser le cœur. Qu’il comprenne que ce n’est pas parce qu’on a des dons en séduction qu’on peut se permettre de jouer avec les sentiments des autres comme ça. T’es partant ou pas alors ?” Demande-t-il, à bout de nerfs. Cela lui coûte de se montrer si honnête et vulnérable concernant la situation avec Peter. Par deux fois, il s’est laissé avoir par l’attrait qu’il lui inspire et il veut pouvoir y résister. Il veut pouvoir, également, séduire Peter, peu importe ce qu’il en fera ensuite. Il n’est plus question pour lui d’être une victime dans cette histoire.


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptySam 8 Fév - 21:27
Comme le rire pouvait être déstabilisant ! Il pouvait être communicatif, comme lors d’un éclat de rire en pleine classe ; embarrassant comme lorsqu’on est le seul à rire à une blague pas drôle ; dérangeant lorsque la circonstance ne s’y prête pas, comme lorsqu’une personne se blesse ; ou irritant lorsque le rire atteint l’égo de l’autre ; voir même blessant lorsqu’il touche la sensibilité de l’autre.
Le mien réussit à mettre mon interlocuteur dans une position de forte défense. Évidemment que je savais parfaitement qu’une belle gueule ne suffisait pas. Même le plus bel apollon, s’il n’avait rien dans le crâne ou s’il était coincé avec un balai dans le derrière, il aurait beau être parfait physiquement, il était mal barré pour réussir à séduire.
Je l’observai, les mains dans les poches, me tenant bien droit face à lui, bien ancré au sol. Pourtant il avait un sacré avantage par rapport à moi et à beaucoup d’autres, il avait de superbes yeux, à en faire tomber plus d’une !

Je le laissai continuer et il me semblait qu’il utilisait la flatterie non ? Il n’était pas si désespérant que ce qu’il croyait alors… Bien que la fiabilité n’était pas ce qui me caractérisait le plus, m’enfin si c’était ce qu’il croyait alors tant mieux pour moi !
Et voilà enfin que ça devenait intéressant. Le pauvre fut pris dans la toile de la veuve noire et il tentait vainement de lui échapper...Mais le mal était fait. Peter jouait, tout comme moi, mais je faisais en sorte de ne pas jouer avec les sentiments de mes conquêtes, du moins s’il n’y avait pas d’avantage pour moi. Il avait joué avec ce jeune homme et maintenant le voilà presque aux abois à vouloir se débarrasser de lui pour ne plus souffrir. Jusqu’où était allé Peter pour qu’il soit dans un tel état ?

J’émis un sifflement de stupéfaction.

-Hé bien ! Je ne sais pas ce qu’il t’a fait mais tu lui en veux  !

Se venger. La demande avait été très claire. Et rien ne me ferait plus plaisir que de lui faire du mal mais voir ce Maxime en train de draguer d’autres personnes allait certainement lui faire ni chaud ni froid. Pourquoi croyait-il qu’il allait en souffrir ?

-Ok tu veux te venger car tu es tombé amoureux du mauvais mec… Tu crois vraiment que c’est en apprenant à draguer que tu vas réussir à le toucher lui ?

Je passai une main sur ma bouche, en pleine réflexion. J’avais devant moi un nouveau pion que je pouvais utiliser à bon escient le moment venu. Je ne savais encore comment l’utiliser mais autant le garder sur l’échiquier afin de pouvoir atteindre le cavalier du camp adverse. Car d’après ce que m’avait décrit Kassie, les effets que lui avait procuré le baiser de Peter était ressemblant à ce que j’avais connu avec le baiser de Zoé. Peter était impliqué et il fallait que je découvre comment et à quel point.

-Tu es quand même sacrément gonflé de me demander ça à moi.

Clairement, personne n’était au courant de ma rage contre lui. Et ce n’était certainement pas le fait qu’il draguait ma sœur qui me dérangeait. Soit il était courageux de venir me demander ça, soit il était un imbécile. Remarque dans les deux cas cela relevait de l’imbécilité.

-Mais tu es un chanceux car il se trouve que Peter m’a aussi trahit. Et rien ne me ferait plus plaisir de me venger alors je crois que l’on peut s’entendre.


Je m’avançai alors vers lui jusqu’à me positionner près de son visage, entrant clairement dans sa zone de sécurité.

-Par contre je te préviens, je veux qu’il paie pour ce qu’il a fait et je ne ferai pas demi tour alors si tu décides de te mettre en lui et moi, tu auras à faire à moi.
dis je en détachant chaque mot.
Tu en connais un peu plus sur ma famille maintenant donc tu entrevois un peu de ce que l'on est capable...

Au moins c’était clair. Je ne savais en effet si je pouvais lui faire confiance. Etait-ce vraiment la vérité ou était-ce un traquenard de Peter et de ses acolytes ? Et s’il avait été amoureux de Peter, je ne pouvais être certain qu’il ne me trahirait pas à son tour, ses sentiments reprenant le dessus. Si nous nous engagions sur la même voie ensemble, pas moyen de faire demi tour ou de prendre une autre direction.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 11415
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 2093
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyDim 9 Fév - 21:24
Les raisons de sa vengeance sont sûrement plus sombres et profonds qu’il ne veut bien l’admettre. Et dans les faits, c’est plus un retour de karma qu’il souhaite infliger à Peter plutôt qu’une vraie sentence. Il a beau être furieux contre lui et lui en vouloir assurément, il n’en est pas moins toujours attaché au Mage. Mas ça, il refuse de l’admettre. Il explique donc les raisons tacites de sa vengeance à Matthew et ce dernier semble stupéfait de cette férocité dont il fait preuve. Maxime, lui-même, ne s’est jamais vu comme ça. En attendant, le sorcier met le doigt sur un problème auquel le Français a évidemment pensé, sans savoir si cela marcherait vraiment. Mais une part de lui-même est profondément persuadée que Peter ressent quelque chose pour lui. Ses souvenirs sont trop incertains pour être une source valable, donc c’est son corps et son instinct qui parlent à sa place.

“Je ne saurais comment t’expliquer ça, mais je le sais. Je le sens. C’est ce qu’il faut que je fasse.” Il a le regard dur et certain de celui qui sait ce qu’il fait, qui a des convictions profondes. Maxime ne sait pas pourquoi il a cette intuition, elle est simplement là. Depuis l’incident à l’infirmerie, il se sent très différent. Il ne sait pas ce que Peter lui a fait ce jour-là mais son cœur, lui, en souffre toujours plus. En réalité, il ne se souvient que de leur altercation dans le couloir et les rumeurs dans Poudlard ont fini de reconstruire sa mémoire. Mais cette idée est restée en lui que Peter y était pour quelque chose. Il lui semble avoir des bribes de souvenirs confus qui remontent de temps en temps à la surface pour lui faire voir la vérité. En règle générale, cela se produit dans ses rêves et il ne sait jamais si cela est la manifestation de son désir caché ou la réalité de ses souvenirs. En attendant, il tient à prouver à Peter qu’il est tout aussi apte que lui à séduire un homme. Quitte à le briser ensuite.

Mais Matthew, lui, ne semble pas convaincu et il ne peut que le comprendre. Sa demande est bien étrange, voire poussée et pendant un instant, le jeune Beauxbâtons baisse le regard vers le sol, légèrement honteux. Contre toute attente, l’homme vient corroborer son idée selon laquelle il a une dent contre MacArthur et il relève alors la tête vers lui, plein d’un espoir nouveau.
Ce dernier ne tarde pas à se faner lorsqu’il entend les ‘conditions’ d’Ollivander. La menace est bien palpable et Maxime a un soupçon d’hésitation. Ses sourcils se froncent à l’évocation de “sa famille” et il déglutit péniblement en se demandant si ce chemin est le bon. S’il ne le regrettera pas. Mais le Français ne connaît personne d’autre qui pourrait l’aider dans sa démarche, alors il décide de jouer le tout pour le tout. Il ne pense pas qu’il y ait le moindre risque qu’il se mette entre Peter et Matthew… Parce qu’il ne compte pas le tuer non plus, n’est-ce pas ? L’idée lui frôle l’esprit mais il la chasse.

“Je marche.” Répond-il simplement pour signifier son accord. “Dis-moi ce que je dois faire pour qu’il paie.” Il a un ton assuré même si, au fond de lui, il se sait incapable de faire du mal à qui que ce soit physiquement. Lui, tout ce qu’il recherche, c’est la jalousie de MacArthur. Son retour, quitte à ce que cela passe par la souffrance.


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptySam 15 Fév - 13:40
Le jeune homme avait l’air bel et bien décidé à se venger. Si c’était un piège, et bien au moins il était au courant qu’il plongerait avec moi. Mais je voulais bien croire à sa parole. Son regard en disait long sur sa haine. Combien de personnes Peter avaient-ils fait souffrir ? Je n’avais encore jamais eu vent d’un tel mal-être suite à une relation avec lui. Mais Maxime était-il sa seule victime ? Rien n’en était moins sûr. Cependant je n’avais aucunement un besoin de justice pour ces personnes mais seulement pour moi-même et ma famille.

-ok.

Je reculai, le laissant respirer un peu plus normalement et allai me rasseoir sur le banc. Je l’avais jaugé et il savait à quoi s’en tenir. Maintenant nous pouvions entrer un peu plus dans les détails de notre alliance.

-Je veux bien t’aider à connaître l’art de la séduction, c’est cadeau, mais comme je te l’ai dit, je ne suis pas certain que cela aura un impacte sur Peter. Il faut arriver à trouver son point faible et cela va certainement demandé de la patience.

C’est bien pour ça que je lui avais fait comprendre qu’il n’y aurait pas de chemin de retour. Allait-il être suffisamment patient pour arriver à le détruire ? Il est clair que tuer Peter aurait été plus simple et plus rapide, mais j’allais perdre une opportunité d’avoir les explications qu’il me devait. Le torturer ? J’y avais pensé...Mais il n’y avait que l’embarras du choix en torture, et autant tenter la torture psychologique avant de passer au supplice physique.

-Qu’est ce que tu peux me dire sur lui ? Qu’est ce que tu connais de lui ? Cherche bien les détails. Si tu veux que je puisse t’aider, je veux que tu sois transparent avec moi le concernant.

Le pauvre n’avait aucune idée où ils mettaient les pieds. Mais cela ne pouvait être qu’à mon avantage. Il devait certainement avoir une méfiance envers moi, ce qui serait légitime vu la menace que je venais de lui faire. Il fallait maintenant que je devienne son meilleur pote.

-Mais avant de me répondre, dis moi tes conditions. Je t’ai donné celle qui me paraissait essentiel me concernant, mais tu en as peut-être. Un deal fonctionne dans les deux sens.


Je le laissais reprendre un peu le contrôle de la situation car pour le moment elle lui avait complètement échappée. Je lui laissais un peu de mou pour mieux le ferrer ensuite. Même si cela n'allait pas être compliqué car c'était lui qui était venu à moi. Maintenant il fallait le garder sous le coude. Il aurait été dommage de se débarrasser de ce joli minois !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 11415
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 2093
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyDim 16 Fév - 15:29
À cet instant, Maxime est intérieurement persuadé qu’il est en capacité de faire revenir Peter dans ses filets. Il ne sait pas exactement pourquoi, mais il y croit. Sa naïveté tape encore à la porte, c’est une certitude, car il est encore loin de se rendre compte du sort que lui a jeté le sorcier il y a de cela à peine un mois. S’il savait, il n’agirait sûrement pas de la sorte - ou en tout cas, pas avec les mêmes desseins. Mais encore sous le charme de l’Oubliette, Maxime espère voir les choses changer alors qu’en fin de compte, cela a déjà été le cas. Il ne s’en souvient simplement plus.
La menace de Matthew semble s’estomper et ce dernier se recule, pour lui laisser un petit peu plus d’espace. Maxime se sent aussitôt soulagé, comprenant qu’il a obtenu le soutien de la personne qu’il désirait.

“J’ai beaucoup de patience.” Assure-t-il suite à ses propos, souhaitant lui faire savoir qu’il ne lâchera rien. Pas tant qu’il ne sera pas certain que tout est perdu pour lui. Car en effet, Maxime n’est pas adepte des combats inutiles. S’il sent que rien n’est jouable, il arrêtera sûrement de se débattre pour Peter. Mais à cet instant, quelque chose en lui le pousse à s’accrocher, comme si au fond de lui, il était certain que le sorcier avait des sentiments à son égard. Une preuve dont il ne se souviendrait pas. Ce n’est pas quelque chose qu’il peut logiquement expliquer à Ollivander, il le prendrait sûrement pour un fou !

“Oh ! Mes… conditions ?” Il n’y a même pas réfléchi. Le simple fait que Matthew accepte de l’aider lui suffit amplement mais maintenant qu’ils y sont, qu’il y a eu cette menace, il est obligé d’y réfléchir sérieusement. Quand bien même il serait fâché contre Peter, il ne veut pas qu’on s’en prenne à lui, qu’on le torture. Il aimerait imposer cette condition mais se retient vivement car, se rappelant les propos précédents du sorcier qui se tient face à lui, il sait que ce ne sera jamais accepté. Ou que cela le mettrait dans une position inconfortable.

“Je veux juste que tu ne parles de cela à personne, pas même à tes plus intimes confidents. Ni même à ta propre sœur. C’est notre secret et je ne tiens pas à me faire humilier. Je ne veux pas non plus que tu interfères entre Peter et moi, quoi qu’il puisse se passer. Je ne le ferais pas entre vous, alors il en va de même de ton côté. Et quand à nous, on s’en tient à la relation élève-professeur…” Peut-être amis, si cela vient à se produire, mais rien de plus. Maxime ne veut pas tout emmêler, il est donc important pour lui de mettre des barrières autour de sa relation avec Matthew. Et maintenant qu’il a posé ses propres conditions, il est à même de répondre aux questions de son aîné, fouillant la moindre parcelle de sa mémoire disponible.

“Peter est quelqu’un de vraiment sociable, on peut lui accorder ça. Il m’a toujours donné l’impression d’aimer ce qui est ‘beau’ et que du coup, c’est ce qui le pousse toujours à coucher avec n’importe qui, tant que cette personne est au minima de la beauté. Je sais… je sais qu’il est ambitieux, ça il me l’a déjà dit et que quand il veut quelque chose, il s’acharne assez longtemps pour l’obtenir. Il est très…” Séduisant. Non, il ne peut pas dire cela et le rouge qui commence à lui monter aux joues trahit l’émotion que lui inflige la vision de Peter dans sa mémoire. Il doit se concentrer sur autre chose que sa jolie plastique indéniable, dont Matthew est déjà sûrement au courant. “Il aime nager et chanter. Il s’amuse beaucoup, il profite de la vie. Malgré ses frasques, je crois que tout le monde l’apprécie à Poudlard ? Je ne suis pas certain de ce fait. Hum… Dernièrement… oui dernièrement, je crois qu’il a changé un peu par contre. J’ai beaucoup de mal à me remémorer notre dernier échange - oui parce que j’ai eu un souci et je me suis évanoui donc cette journée est un peu floue pour moi. Mais c’est comme s’il était devenu, du moins physiquement, une autre personne. Un peu comme Bella dans Twilight. Okay, exemple de merde mais tu vois ce que je veux dire ou pas ? Il y a un truc de changé chez lui que je ne peux pas expliquer. Et je crois… je crois qu’il n’est pas aussi honnête qu’il le prétend. Qu’il cache des choses. Oui, ça j’en suis sûr. Et je sais que d’extérieur, il y a fort peu à parier que ma séduction puisse avoir le moindre effet sur lui mais je suis intimement persuadé qu’il s’est passé quelque chose qui fait… qui fait que ça pourrait marcher. Est-ce que ça peut t’aider ou pas ?” Il en a peut-être même dit un peu trop. En quoi savoir qu’il ment aidera Matthew à le séduire ? Maxime joint ses mains ensemble et les serre, dans l’attente du verdict de son aîné. Au fond, il n’est lui-même pas dans la capacité de pouvoir expliquer pourquoi il a cette sensation que le Serdaigle l’apprécie, alors qu’il a tout fait et dit pour lui prouver le contraire. C’est sûrement malsain de sa part de s’accrocher comme cela à quelqu’un qui ne veut pas de vous. Il lui faut sûrement une grande claque dans la figure pour que Maxime se rende compte que l’affaire est perdue d’avance. Qu’il est en train de se faire entraîner dans un jeu qu’il ne maîtrise pas…


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyVen 21 Fév - 17:46
Les conditions de Maxime, lui qui n’y avait pas réfléchit, étaient plutôt exigeantes. Je comprenais le  fait de devoir être discret, quoique le fait de me voir avec Maxime, aurait pu faire réagir Peter, qui sait… Mais nous n’en étions pas là encore. Par contre ne rien dire à ma sœur, je ne pouvais m’engager là dessus. Il devait certainement connaître notre réputation. Nous étions vraiment proches, à tel point que certains pensaient que nous étions des jumeaux. Pour le moment, je n’allais lui en parler car elle était un peu étrange depuis son réveil. Mais si j’en ressentais le besoin, je ne me gênerais pas.

-Ok. Concernant ma sœur, je ne peux m’engager sur le silence complet avec elle. On évite un maximum les cachotteries entre nous.

La bonne blague, quand on savait qu’elle m’avait caché pas mal de choses avant cet été. Et Edward qui n’était pas mieux, à faire je ne savais quoi de son côté. Dans toute famille, il y avait des mensonges et des non dits, mais si je devais faire appel à elle dans nos cours de séduction, autant qu’il ne soit pas surpris.

-Donc c’est à prendre ou à laisser.

Quant au reste, c’était assez étrange comme condition...Il ne souhaitait pas que j’interfère entre lui et Peter. Mais n’était-ce pas ce pour quoi il avait fait appel à moi ? J’obtempérai dans l’ombre peut-être mais j’interférai forcément entre eux, par la suite logique des choses. Et je ne savais pas vraiment encore comment me servir de Maxime pour le moment. Alors autant lui dire que c’était d’accord sur ce point-ci et je verrai par la suite si je décidai de respecter cette condition pleinement.

-Mais c’est d’accord pour le reste. Et je n'en parlerai à personnes d'autres

Qu’est ce qu’il entendait par une relation purement « élève-professeur » ? Que craignait-il ?
Il était sur la méfiance et cela était normal. Mais que pensait-il derrière cette phrase, qui était loin d’être anodine. Je verrai bien si j’arrive toute de même à gagner sa confiance pour mieux le manipuler.

Bon par contre clairement, ce qui lui disait le jeune homme en réponse à sa question, ne lui apprenait rien de plus. Il connaissait Peter et il retrouvait là toutes ses caractéristiques. Il avait bien cerné le personnage donc il avait certainement dû le cotoyer assez pour cela. Mais rien de neuf pour le moment, jusqu’à ce qu’il mentionne un changement dans le comportement de Peter.
Je restai un moment à l’observer une fois qu’il avait terminé, légèrement dubitatif.
Non je ne voyais pas du tout la référence à Bella… Alors non je ne voyais pas ce qu’il voulait dire. C’était beaucoup trop flou et les propos n’étaient pas assez étayés.
Pas assez honnêtes, en effet, Peter ne l’était pas. Il jouait un double jeu mais dans quel but ?
Une intuition c’était bien, mais je ne pouvais pas me fier qu’à sa simple intuition.
Ce qui m’intéressait c’était les détails.

Après un temps de réflexion, je pris enfin la parole.

-Ce qui m’intéresse c’est ce changement dont tu me parles. Est-ce que tu as des détails qui t’ont amené à cette conclusion ?
Et raconte moi un peu ta dernière entrevue avec lui. Tu as dit que tu t’étais évanoui ? Pourquoi ça ? Cela a un rapport avec lui ?


Pour l’instant, Maxime restait encore à la surface des choses et je me devais de gratter un peu pour avoir des informations vraiment intéressantes. Il me fallait de la matière pour pouvoir réfléchir au mieux
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 11415
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 2093
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyVen 21 Fév - 19:25
Il a un léger tic quand Matthew lui indique qu’il ne peut rien lui promettre concernant sa sœur. Mais Maxime ne se sent pas spécialement en position de négocier et se sent vite acculé. Soit il renonce, soit il accepte et il continue ce bout de chemin avec l’aide du sorcier. Sa décision est vite prise et il hoche de la tête d’un air entendu. “Je prends dans ce cas.” Il est plutôt soulagé que ce soit le seul point sur lequel il ait quelque chose à redire. Le français se sent déjà assez minable comme cela à quémander l’aide d’un aîné pour une mission somme toute futile, donc pas besoin d’en rajouter. Il est même plutôt surpris d’avoir si rapidement réussi à convaincre Matthew, mais il est bien loin de comprendre ce qui se trame vraiment.

À sa demande, il tente de décrire Peter tel qu’il le connaît. Il aurait pu mentionner sa tante à Paris, ses origines un peu françaises… mais il n’en voit pas spécialement l’intérêt. Il essaye surtout de décrire la personnalité de Peter et en vient inévitablement à parler de ce qu’il trouve changé chez lui dernièrement. Bien que ses souvenirs soient flous, il est certain que le Serdaigle est devenu quelqu’un d’autre. Que ce soit volontaire ou pas, il n’en a aucune idée mais il leur cache des choses. Lui qui basait toutes ses relations sur l’honnêteté se trouve soudainement suspecté de mensonge. Ou au moins de cachotteries. Il commence à se demander s’il a bien raison d’en dire autant sur Peter, si cela ne va pas engager des rumeurs infondées, basées uniquement sur son ressenti de ce jour-là. Après tout, il s’est évanoui, l’infirmière lui a signifié être malade - bien qu’il ne se soit pas souvenu souffrir de quoique ce soit. Peut-être qu’il a tout inventé… Que ce rejet lui fait perdre la tête.

“Des détails ? Eh bien…” Il fait un gros effort de réflexion pour ne rien omettre mais, surtout, pour donner sa vérité. Ce n’est pas le moment d’inventer ou de mal comprendre ce qu’il a aperçu, alors il se concentre comme il le peut. Il ne s’attendait pas à faire un si gros effort de réflexion ce soir et s’il avait su, il aurait pris des notes à son réveil. Mais de toute façon, il pense si souvent à cette journée qu’il a encore presque tous ses souvenirs en tête - du moins, ceux dont il se souvient vraiment, qui sont nets. “Je ne sais pas si tu l’as vu dernièrement, mais physiquement, il a changé. Son corps, je veux dire. Bon, il a pu faire de l’exercice, mais c’est étrange… personne ne change si rapidement, même avec beaucoup de volonté. Et il y a cette lueur dans son regard… Je me souviens je crois d’une lueur violette. Ou bleue ? Non, non c’était violet. Je me souviens l’avoir vu juste avant de m’évanouir. Et après, gros trou noir jusqu’à ce que je me réveille à l’infirmerie. Ah, en parlant de l’infirmerie…” Il se frotte le menton et reprend le fil de ses propos. “L’infirmière m’a dit que je m’étais évanoui parce que j’étais malade. Mais selon Don et Mary, des élèves qui m’ont aidé quand ça s’est produit, ce serait Peter qui aurait dit à l’infirmière que j’étais malade. Et quand ils m’ont raconté ça, ils avaient l’air plutôt sûrs d’eux… Et le truc, c’est que je ne me souviens pas d’avoir été malade ce jour-là. En plus, toujours selon eux, ils ont carrément cru que j'étais mort...” Il soupire et se rappelle alors d’un fait essentiel, qui le fait un peu rougir bien sûr. Il doit être totalement honnête avec Matthew, quitte à raconter ce qu’il a fait - à ses yeux en tout cas - de stupide.

“Ce jour-là, on s’est croisé par hasard. La conversation a mal tourné, je me souviens que j’étais très énervé et juste l’instant d’après… très… enfin comment dire…” Il rougit honteusement. “Très excité et je ne comprenais pas pourquoi. Et je l’ai embrassé. Et après, plus rien. Mon dernier souvenir s’arrête là.” Maintenant qu’il met ses bribes de mémoire bout à bout, Maxime se rend compte lui-même que quelque chose cloche. Que ce jour-là, il s’est passé un événement qu’il n’a pas saisi. Que ce soit la maladie ou autre chose, c’est bel et bien réel. Peut-être que Matthew pourra l’éclairer.


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyMer 26 Fév - 22:01
Tandis que Maxime acceptait de répondre à ses questions, je l’observais. Son attitude et ses gestes trahissaient son malaise. Il avait certes pris la décision de me voir, mais il n’en restait pas moins incertain de cette décision au fond de lui. Il avait l’air déterminé à se venger, je l’avais perçu dans son regard mais son corps me disait qu’il n’était pas à l’aise avec ça. Le passage de sa main dans ses cheveux notamment me disait qu’il avait besoin de se rassurer. Il s’était aussi caresser le cou une ou deux fois, ce qui indiquait qu’il craignait encore ma réaction.
Tout ceci je le captais. Tous ces petits gestes qui en disait long sur le fond de son être en cet instant.
Cela n’allait pas être évident de gagner sa confiance. Pourtant il s’était fait duper par Peter, alors il était de mon niveau pour être amadoué.
Il y avait par contre toujours ces sentiments pour Peter qui ne me disaient rien qui vaille. Il était toujours amoureux, et cela se voyait comme le nez sur une figure. Il fallait que je reste vigilant.

L’expression corporelle était intéressante mais ses mots aussi. Non je n’avais pas remarqué ce changement tout simplement parce que je ne l’avais pas revu. La dernière fois que je l’avais aperçu c’était à l’hôpital après mon séjour en Grèce. Et maintenant qu’il le disait il est vrai qu’il avait plutôt bonne mine pour quelqu’un qui sortait d’une chambre d’hôpital…
Mais mon inquiétude pour ma sœur m’avait empêché de voir ce détail pourtant si flagrant.
Plus le jeune homme avançait dans son récit, et plus je percevais enfin la vérité… Et cela n’annonçait rien de bon, au contraire. Se pouvait-il vraiment ? Lorsqu’il mentionna leur baiser, cela suffit à confirmer ma crainte. Peter était un mage rouge. J’ignorais encore quelle était l’étendue de leurs pouvoirs mais le peu d’exemples que j’avais eu me suffisait à prononcer ce verdict.
Je sentis alors mes muscles se tendre et mon coeur battre, faisant pulser mon sang dans mes artères.
Je bouillais de rage. Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’il avait décidé de rejoindre ces mages ? Ceux-ci même qui nous avait tendu un piège, ceux-ci même qui avaient réussi à plonger Kassie dans le coma. Et aujourd’hui je reconnaissais à peine ma propre sœur tellement elle avait changé de comportement.
Cette clarté me donnait la nausée. Je me levai et fis quelque pas, faisant mine de réfléchir. Mais c’était surtout parce que mon corps ne tenait plus en place.
Oh comme il me tardait de le voir souffrir !

-Je te remercie pour ces informations Maxime. En effet, c’est très étrange ce que tu me racontes là. Et on va découvrir la vérité…

La vérité je la connaissais déjà, mais autant le laisser dans l’ignorance pour le moment sinon je risquais de le perdre.
Je me rapprochai de lui, tout en gardant une distance respectueuse cette fois-ci.

-Redresse les épaules. Tu es un bel homme Maxime, alors garde la tête haute.

Premier conseil… Je commençais à jouer le jeu du « prof » de séduction.

-Et franchement avec ce regard, tu ne vas pas avoir grand-chose à faire pour faire craquer les petits coeurs…

Lui redonner confiance, voilà qui était essentiel. Il avait de sérieux atouts, alors autant le lui faire savoir afin qu’il en prenne conscience, et qu’il en use intelligemment.

-Ecoute, si ça te va, on va en rester là pour ce soir. Je t’enverrai un hibou afin que l’on se retrouve pour commencer vraiment ton apprentissage.  
On se verra à chaque fois dans un lieu différent afin de ne pas éveiller de soupçons.


Je ne m’étais pas reculé pour l’instant. Je voulais observer son comportement lorsqu’une personne était proche de lui. J’avais vu son réflexe de maintenant sa respiration lorsque je lui avais fait une menace. Je voulais savoir maintenant comment il se comportait lorsqu’une personne lui montrait de la sympathie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 11415
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 2093
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyDim 1 Mar - 21:08
Est-ce qu’il a l’impression de trahir Peter en racontant toutes ces choses à Matthew ? Oui et non. Maxime a besoin d’être éclairé, c’est une évidence mais quelque chose au fond de lui lui fait savoir que tout dire n’est peut-être pas forcément une bonne idée. Mais qu’est-ce qu’il risque, au fond ? Il ne voit pas ce qui pourrait arriver de mal et est même certain que le sorcier pourra  lui être d’une grande utilité dans cette affaire. Il connaît Peter, il sait comment il procède… c’est lui qui, apparemment, lui a apprit tout ce qu’il sait. Alors avoir son avis est primordial, et son aide encore plus.
Revenir sur ces événements lui donne un peu la nausée mais il va jusqu’au bout de ses pensées, partageant tout ce qui est en sa connaissance pour donner un tableau le plus complet possible à Matthew. Celui-ci reste silencieux tout le temps de son monologue, puis le remercie une fois celui-ci terminé. C’est à Maxime maintenant de guetter sa réaction, afin de voir ce qu’il peut tirer de ces informations. Il n’est pas certain qu’elles lui soient toutes utiles, mais bon. Ce ‘on’ le rassure et il est lui-même impatient de savoir ce qui s’est vraiment passé ce jour-là, avant qu’il ne se réveille à l’infirmerie. Il lui serait sûrement plus pratique de demander directement au concerné mais il est presque certain que Peter lui mentirait. Cela a l’air d’être sa spécialité désormais… Il n’est même plus sûr de lui faire confiance, pour tout dire. Cela ne l’empêche pas, néanmoins, d’avoir toujours de profonds sentiments pour lui dont il ne parle pas à Matthew pour le moment.

Ce dernier se rapproche de lui et lui donne des conseils - ou plutôt des ordres - sur sa façon de se tenir. Le compliment le fait rougir tout autant qu’il le ravi, car Matthew est un bel homme lui-même et il a foi en sa parole. Alors il écoute ce qu’il lui dit et suis ses demandes à la lettre. Il redresse ses épaules ainsi que le menton et essaye de se persuader que, comme il le dit si bien, il est un beau garçon.

“Ah bon, tu crois ?” Demande-t-il innocemment, avant de fermer sa bouche à nouveau. Il se trouve soudainement un peu pathétique mais il doit en passer par là pour arriver à ses fins, il le sait. Par contre, il ne sait pas trop ce dont Matthew parle concernant son regard, qu’il n’a jamais trouvé très exceptionnel. Du moins, les miroirs ne lui renvoient pas grand chose. Arrivera-t-il seulement un jour à se voir de façon aussi positive que lui voit les autres ?

Le jeune sorcier hoche de la tête aux propos de son aîné. “Cela me convient parfaitement, je vais déjà essayer de mettre ces quelques petits conseils en pratique. Merci en tout cas, c’est très gentil de ta part de me venir en aide, sans contrepartie. D'ailleurs, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas !” Il rougit un peu. Mine de rien, Matthew est proche et il a encore un peu de mal à se faire aux compliments qui peuvent lui être adressés. De toutes ses forces, Maxime essaye de ne pas baisser les yeux face au regard appuyé du sorcier. Garder la tête haute, redresser les épaules… c’en est de la concentration tout ça ! Mais il fera honneur à son apprentissage.

“Et je te tiens au courant si j’en apprends plus au sujet de ce qui s’est passé pour que j’aille à l’infirmerie.” Il lui fait un sourire engageant mais, néanmoins, recule d’un pas pour retrouver son espace vital.


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : La vengeance est un plat qui se mange froid 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La vengeance est un plat qui se mange froid Empty
MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se mange froid  La vengeance est un plat qui se mange froid EmptyDim 15 Mar - 13:52
Gentil, poli, naïf, discret, voilà comment je caractérisais mon nouvel élève. Tout cela n’était pas nécessairement des défauts, le but n’étant pas en soit de le changer complètement, de façonner une nouvelle personnalité mais de mettre en valeur ses qualités et lui redonner confiance.
J’allais devoir m’appuyer sur ses qualités et les valoriser. Rien que le fait qu’il prenne de l’assurance, pourrait changer de beaucoup sa posture.
Je souris intérieurement en me disant que si je ne m’étais pas orienté vers une formation d’auror, j’aurai pu en faire mon métier… Coach personnel de séduction, voilà qui m’irait comme un gant !
Qui sait, cela serait peut-être une voie possible si je ne terminais pas haut la main la formation. Mais pour l’instant j’étais bien décidé de montrer de quoi j’étais capable et d’aller jusqu’au bout, tant que l’on ne m’en empêche pas. Mon égo en prendrait un coup si Molly ou Heather arrivaient à décrocher le diplôme et pas moi…

Bref, le jeune homme fit un pas de recul au bout d’un petit moment. Au moins il n’avait pas reculé tout de suite et il n’avait pas non plus tenu tête bêtement car il n’y en avait aucune raison. Il avait ainsi plutôt bien réagit.
Il n’avait pas cillé, juste le temps qu’il faut, malgré sa gêne. C’était un bon début.
Lui venir en aide sans contrepartie...Evidemment qu’il y en avait une et il me semblait pourtant avoir été clair. Me rapporter des renseignements sur Peter me semblait être une contrepartie. Mais s’il ne voyait pas de la même manière alors tant mieux. Ainsi je pourrai faire appel à lui quand j’en aurai le besoin.
Il fallait cependant que je lui apprenne à faire attention à ce qu’il dit. Est ce qu’il me proposait un juste retour de service parce qu’il était mal à l’aise ou parce qu’il le pensait vraiment ? Est ce qu’il avait vraiment envie de me rendre service ? Cela serait à clarifier avec lui.

-Très bien. Plus tu en sauras, plus cela nous aidera. Je t’enverrai un hibou pour te donner le lieu et l’heure du prochain rendez vous. T’inquiète, je ferai en sorte que cela ne te mettes pas en galère par rapport à ton école.
Je ne signerai pas le parchemin pour éviter toute trace. Si tu as un doute sur le fait d’être suivi ou qu’une personne soit au courant, tu as deux possibilités : soit tu ne viens pas et je te fixerai un autre rendez vous ; soit tu viens et tu passes ton chemin. Je contrôlerai toujours si tu es suivi ou non.


Je ne voulais absolument pas perdre mon hameçon mais je ne voulais pas non plus que mon poisson ne morde trop tôt. Il fallait donc être prudent car je ne savais combien de mages rouges vivaient à nos côtés.
Je lui serrai la main puis sorti de l’enceinte du parc avant de transplaner. Aucune envie de rentrer chez moi pour le moment alors je décidai d’aller boire un verre à Londres. Et peut-être allais je terminer cette soirée en bonne compagnie.

[hrp : fin pour moi. Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
 

La vengeance est un plat qui se mange froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: La France :: L'Académie Beauxbâtons :: Le Domaine :: Le jardin à la française-