RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramsés BorgiaHistoria PactumRamsés Borgia
Ramsés
Exp : 39197
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Familier : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Veaude10
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 7343
J'aime : 116
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Empty
MessageSujet: "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]   "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] EmptyDim 15 Mar - 14:01



"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."

Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l’art rigoureux de la préparation des potions. […] je m’attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d’un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d’un liquide qui s’insinue dans les veines d’un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens… Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours. ♪ Severus Rogue (Harry Potter à l'école des sorciers)


feat. Moi-même

La période de la rentrée pouvait être assez horrible, surtout au niveau de l'administratif. Si la bande de têtes blondes pré-pubères vous servant d'élèves retrouvaient les bancs des écoles magiques bien souvent au premier jour de septembre, pour les divers corps enseignant, ils y retournaient souvent bien avant. C'est qu'il fallait, entre autres choses, préparer les plans des cours. C'est que vous auriez tous l'air malin si le professeur de mythes et légendes se retrouvait à devoir donner un cours et aux premières années et aux septièmes années, surtout si les premiers avaient au même moment un cours de MST. Bon, après, ça ne serait pas dramatique: c'était le genre de couac qui pouvait potentiellement arrivé lors d'un début d'année scolaire, mais si l'on pouvait les éviter, ça arrangerait sans doute aucun tout le monde. @Etienne A. L. Ballessaim et toi en tête. Vous aviez déjà pas mal de paperasse à faire, s'ajoutait à ça que vous étiez les premiers en tête de mire du conseil d'administration de l'Académie, donc si vous pouviez vous éviter des papiers et un remaniement des horaires de cours après coup, cela vous arrangeait bien.

Après une journée à t'arracher les cheveux - dans le sens métaphorique du terme, que l'on s'entende bien! - avec la dite paperasse, tu finis, après le dernier repas de la journée pris dans le brouhaha du Grand Réfectoire, par regagner ce qui te servait d'appartement, Bianca dans ton sillage. Après t'être assuré que tout allait bien pour Burbujas, ton timide Veaudelune, dans son imit'nature. Comme tu n'avais pas envie de lire pour te vider la tête de la journée, tu sortis ton nécessaire à potions que tu déposas sur la table basse. Petit chaudron portatif, mortier et pilon magiques, kit et livre de potions. Dans un battement d'ailes, ta corneille vint se poser sur le rebord du dit chaudron.

Tu me fais sacrément confiance toi!

Lui dis-tu en italien.

Si je viens par malheur à foirer ma potion et que le chaudron explose, tu seras bonne pour servir de dinde farcie!

Continuas-tu, toujours dans ta langue maternelle. Ta corneille croassa sans pour autant bouger de là où elle était, alors que tu commençais à faire bouillir de l'eau dans le petit chaudron.

Une fois l'eau bouillonnante, tu y ajoutas une pincée de Mercure et de remuer trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre la mixture. Enfin, on dira mixture, si l'on peut vraiment appeler le tout début de cette potion d'aveuglement une mixture.
Une fois les trois tours faits, le liquide ayant pris une couleur jaunâtre, tu y ajoutas petit à petit les trente grammes de poudre de Morbol. L'ajout de la poudre ayant fait viré la mixture dans une tonte verte, tu laissas reposer trois minutes et quarante-sept secondes, le temps qu'elle devienne bleue.
Dès que la potion eu pris une couleur de Schtroumpf - ou de Navi, au choix -, tu y ajoutais une feuille de plante carnivore bleue. Une fois que cette dernière fut intégralement dissolue, la potion prit une couleur bleu électrique.
Puis, tout en remuant sept fois dans le sens contraire des aiguilles d'une montre - c'est que c'était compliqué, tout ça: une fois dans le sens des aiguilles, une fois dans le sens contraire des dites aiguilles, tu aurais eu l'air malin si tu avais inversé le sens de remuement ou si tu avais fait un tour de plus ou un de moins -, tu ajoutas trois gouttes d'eau purifiée.
Tu dus une nouvelle fois laisser reposer trois minutes et quarante-sept secondes - c'est que ça devait être encore plus précis qu'une montre suisse, si tu voulais que ça fonctionne un minimum - pour voir la mixture prendre une couleur violacée.
Une fois qu'elle fut devenue violette, tu rajoutas dans la potion cinq gouttes de collyre jaunis, avant d'éteindre le feu et de laisser une dernière fois reposer trois minutes et quarante-sept secondes, pour voir la mixture devenir pâteuse et jaunâtre.

Tu doutais fortement que tu aurais besoin d'une potion aveuglante entre les murs de l'Académie de magie française Beauxbâtons - ce serait sérieusement inquiétant, si tu venais à en avoir réellement besoin ici -, mais si ça n'était pas pour l'utiliser dans les couloirs, vu que tu avais clairement passé l'âge de ses bêtises, elle pourrait sans doute aucun être utile pour autre chose, dans d'autres circonstances...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Aut Caesar aut nihil.
Ou Cesare ou rien.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://www.historia-pactum.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2792-ramses-borgia https://www.historia-pactum.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://www.historia-pactum.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés BorgiaHistoria PactumRamsés Borgia
Ramsés
Exp : 39197
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Familier : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Veaude10
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 7343
J'aime : 116
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]   "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] EmptyMer 5 Aoû - 14:28



"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."

Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l’art rigoureux de la préparation des potions. […] je m’attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d’un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d’un liquide qui s’insinue dans les veines d’un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens… Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours. ♪ Severus Rogue (Harry Potter à l'école des sorciers)


feat. Moi-même

Dans un sursaut, tu te redressas dans ton lit. Tu étais en sueur, après l'un de ses cauchemars qu'il t'arrivais encore de faire, parfois, avec cette fameuse nuit. Cette nuit où il était mort et où tu avais eu le malheur et le déshonneur d'en rechaper sans plus de séquelles que quelques hématomes, la honte de ne pas avoir su le protéger comme il se devait d'un grande hermano via à vis de son cadet et les cauchemars. Mirabelle avait été bien courageuse, dans les mois qui avaient suivi, de rester à tes côtés plutôt que de prendre ses clics, ses clac, Luis et Lucrézia et de s'en retourner en Suisse s'en te demander son rester. N'importe qui d'autre l'aurait sans doute aucun fait. Pas elle, pourtant! Tu ne lui en aurais malgré tout pas voulu le moins du monde... Et les nuits de cauchemars - quotidiennes, au début - c'étaient espacées. Tu en faisais toujours, par moment, mais, après plus de vingt-cinq ans, ça c'était relativement calmé.
Depuis ta chambre plongée dans le noir au rez-de-chaussée de l'Académie de magie française Beauxbâtons qui se trouvait être plongée dans la pénombre de la nuit, tu ne pus que distinguer que le calme qui régnait entre les murs de l'école. En tendant bien l'oreille, tu pouvais distinguer sans la moindre difficulté le bruit d'un rapace chassant une proie pour se nourrir. Depuis ton bureau, juste à côté, tu entendis ton coucou suisse, à côté de la porte de la pièce, se mettre à sonner. Tu comptas douze coups. Les douze coups de minuit... Et sur son perchoir, Bianca, ta corneille, semblait toujours dormir. Pourtant, lorsque tu te levas, elle redressa la tête.
 
J'aimerais bien être comme toi, parfois: pas de tracas quotidiens, pas de problèmes familiaux, pas de problèmes liés à la gestion d'une école...

Lui dis-tu en lui donnant quelques graines que tu avais trouvé sans avoir besoin d'allumer une lumière quelconque. Tu passas dans la salle de bains où tu pris une douche. Revêtant un pull noir et un pantalon assorti, tu te décidas finalement de laisser tes cheveux détachés. Après ton cauchemar, tu n'avais plus vraiment d’énergie pour les attacher dans un chignon bien serré. Puis, t'assurant que ta baguette était bien dans ta poche, tu sifflas ton oiseau noir qui te précéda dans la porte que tu venais d'ouvrir pour le couloir. Tu envoyas se coucher le premier collègue que tu croisas et, pour l'heure suivante, tu fis une ronde dans les couloirs de ce palais abritant l'école de sorcellerie.

Finalement de retour dans tes appartements, tu t'asseyas à la table basse de ce qui te servait de salon et, sachant pertinemment que tu n'arriverais pas encore à te rendormir tu te décidas à entamer la préparation d'un potion de babillage. Voilà qui était assez ironique, n'est-ce pas? Faire une potion de babillage alors que, tel un bébé apprenant à parler, peu importe dans quelle langue, lorsque tu sortais de l'un de tes cauchemars tes propos pouvaient, durant quelques secondes, se montrer aussi incohérent que si tu avais bu une telle potion. Puis, une fois que cette dernière eut pris une couleur orangée et fut donc terminée et que ton matériel de potions ai été correctement nettoyé, tu retournas, à la suite de Bianca qui était retournée se nicher sur son perchoir, te coucher pour tenter de dormir encore une heure ou deux...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Aut Caesar aut nihil.
Ou Cesare ou rien.


Dernière édition par Ramsés Borgia le Mer 16 Sep - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://www.historia-pactum.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2792-ramses-borgia https://www.historia-pactum.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://www.historia-pactum.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés BorgiaHistoria PactumRamsés Borgia
Ramsés
Exp : 39197
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Familier : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Veaude10
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 7343
J'aime : 116
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]   "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] EmptyMer 5 Aoû - 15:07



"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."

Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l’art rigoureux de la préparation des potions. […] je m’attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d’un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d’un liquide qui s’insinue dans les veines d’un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens… Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours. ♪ Severus Rogue (Harry Potter à l'école des sorciers)


feat. Moi-même

Tu avais passé la première moitié de ta matinée à faire de la paperasse, entre Tina qui avait passé un long moment dans ton bureau à se plaindre que ses abrutis de Sangs-Purs de l'Est n'avaient définitivement de respect pour rien ni personne - tu savais que son manque d'amour et de considération pour ses derniers n'avaient d'équivalant que la réputation qu'avaient ces derniers de ne porter que très peu de considération aux Moldus et aux sorciers nés de deux parents Moldus, donc tu n'en prêtas pas grand cas -, un questionnement existentiel avec Etienne, dans le Grand Réfectoire, avant que ce dernier ne file dans sa salle de classe, quand au comportement de certains élèves et ta petite-fille qui, au lieu de se rendre en cours, avait eu la bonne idée de se faire une excursion dans ton bureau parce que les cours qu'elle avait ce matin se trouvaient être d'un ennui à tuer un fantôme. Comme si le fait que tu sois le directeur de l'école allait changer quoi que ce soit au fait qu'elle ne voyait aucun intérêt d'aucune sorte à certains cours! Non, mais sérieusement? Tu l'avais réexpédié illico presto dans sa salle de cours, la menaçant de l'y ramener toi-même - et par la peau des fesses, s'il vous plaît! - si elle s'y refusait.

Finalement, tu avais décidé de t'accorder une pause, ne comprenant plus rien au dernier courrier que tu avais reçu de la part du conseil d'administration de l'Académie. Passant dans ce qui te servant de salon, tu sortis ton matériel de potions, alors que Bianca allait se poser sur le rebord de la table basse.

Tu ajoutas deux mesures d'orties séchées et trois yeux de poisson dans ton mortier.
Tu écrasas le tout à l'aide d'un pilon jusqu'à l'obtention d'une poudre allant de moyenne à fine.
Tu ajoutas deux mesures du mélange écrase dans ton chaudron.
Tu fis chauffer le chaudron une première fois à température moyenne pendant vingt secondes, avant de laisser chauffer entre trois quart d'heures et une heure, ce qui te laissa le temps de retourner dans ton bureau pour avancer ce que tu pus de ton administratif.
Tu ajoutas finalement un fois de chauve-souris dans le chaudron, avant de mélanger quatre fois dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.
Tu fis chauffer une dernière fois à température pendant trente secondes.

Puis, une fois ta potion d'enflure terminée, tu t'en retournas à tes tâches quotidienne...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Aut Caesar aut nihil.
Ou Cesare ou rien.


Dernière édition par Ramsés Borgia le Mer 16 Sep - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://www.historia-pactum.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2792-ramses-borgia https://www.historia-pactum.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://www.historia-pactum.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés BorgiaHistoria PactumRamsés Borgia
Ramsés
Exp : 39197
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Familier : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Veaude10
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 7343
J'aime : 116
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]   "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] EmptyMer 12 Aoû - 18:37



"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."

Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l’art rigoureux de la préparation des potions. […] je m’attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d’un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d’un liquide qui s’insinue dans les veines d’un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens… Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours. ♪ Severus Rogue (Harry Potter à l'école des sorciers)


feat. Moi-même

La potion affaiblissante... Fernando avait dû avoir plus d'une fois envie de t'en administrer, au cours des quatre dernières décennies. Et plus d'une fois, à ton humble avis! Enfin... pour peu que l'avis d'un Borgia puisse être considéré comme humble... Mais, malgré tout, depuis que Fernando, Esperanza et toi aviez quitté les bancs de l'Académie de magie française Beauxbâtons pour voler chacun de vos côtés à vos carrières et à vos vie de famille respectives, tu t'étais quelque peu assagi. Ce n'était pas comme si ton sang chaud de Borgia avait fait que, tout au long de tes sept années en tant qu'étudiant, tu avais régulièrement foutu des baffes à celui qui, plus que le fils illégitime de ton Padre était plus ou moins rapidement devenu ton meilleur ami, à chaque fois qu'il avait eu le malheur de te dire une moindre petite parole de travers. Il t'arrivait encore quelques fois, aujourd'hui encore, de lui en mettre quelques unes, par moment, mais, alors que tu avais dépassé le demi siècle tu avais plus ou moins réussi, à l'inverse de tes ancêtres le Valentinois et son fils bâtard Girolamo Borgia, tu pouvais en venir à avoir la main bien moins leste, vis à vis de ton meilleur ami.

Et c'est donc ton livre de potions ouvert sur tes genoux, tout ton matériel de potions disposé en face de toi, que tu t'attaquas à la préparation d'une potion affaiblissante. Potion affaiblissante qui, si elle n'était pas pour atténuer quelque peu la douleur des quelques gifles que tu infligeais par mégarde à ce pauvre Fernando, ce serait toujours utile sur quelqu'un d'autre...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Aut Caesar aut nihil.
Ou Cesare ou rien.


Dernière édition par Ramsés Borgia le Mer 16 Sep - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://www.historia-pactum.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2792-ramses-borgia https://www.historia-pactum.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://www.historia-pactum.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés BorgiaHistoria PactumRamsés Borgia
Ramsés
Exp : 39197
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Familier : "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Veaude10
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 7343
J'aime : 116
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]   "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] EmptyMer 12 Aoû - 19:07



"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin."

Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l’art rigoureux de la préparation des potions. […] je m’attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d’un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d’un liquide qui s’insinue dans les veines d’un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens… Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours. ♪ Severus Rogue (Harry Potter à l'école des sorciers)


feat. Moi-même


La Goutte Baillon a écrit:
Description

La Goutte Baillon est une potion qui empêche le buveur de parler. Ses vapeurs suffisent à ce que la personne l'utilisant en ressente les effets. Dure tant que vous êtes en contact avec le chaudron contenant la potion.

Couleur

La Goutte Baillon produit des vapeurs bleues.

Tu en vins à te demander, le temps d'une demie fraction de seconde, si tu ne pouvais pas utiliser cette potion, la Goutte Baillon - ou, tout du moins, ses vapeurs, à défaut de la potion en elle-même -, ne pourrait pas t'être utile pour t'empêcher d'entendre les jérémiades de Samuelle, ta petite-fille récemment entrée en deuxième année au sein de l'Académie de magie française Beauxbâtons, lorsqu'elle avait le malheur de se retrouver dans ton bureau pour se plaindre de ceci ou de cela ou qu'elle trouvait vraiment trop injuste les heures de colle ou encore les points en moins qu'elle avait reçu de la part d'un tel ou un autre enseignant, dans l'espoir que, en tant que directeur et, vu qu'elle était l'aînée de tes petits-enfants, tu ferais sauter ses heures de colle. Ce à quoi tu te refusais toujours et ce qui, à chaque fois, la faisait bouder d'autant plus, elle qui, malgré tout, loin d'être tombée de la dernière pluie, avait parfaitement compris - et ce, depuis avant sa toute première rentrée au sein de l'Académie magique - que son statut de petite fille du professore Borgia ne lui accorderait pas de passe droit. Et dire que, des années au par avant, lorsqu'il avait appris que tu allais enseigner à Beauxbâtons, son père, ton fils, en avait presque hurlé au scandale parce qu'il ne voulait pas subir de favoritisme parce qu'il se trouvait être le fils de l'un des enseignants.

Mais l'idée de faire subir une Goutte Baillon à ta petite-fille quitta ton esprit aussi rapidement qu'elle s'y était incrustée (le temps d'une demie fraction de seconde, on avait dit!), alors que tu t'attaquais à la préparation de la dite goutte, quitte à prendre le risque d'en subir toi-même - pour un temps, tout du moins - les effets...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Aut Caesar aut nihil.
Ou Cesare ou rien.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://www.historia-pactum.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2792-ramses-borgia https://www.historia-pactum.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://www.historia-pactum.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]   "La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin." [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: La France :: L'Académie Beauxbâtons :: R-D-C Gauche & Droite :: Bureau du Directeur-