RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Séduis-moi si tu peux [Matthew] Anneau10

Partagez
 

 Séduis-moi si tu peux [Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyMer 18 Mar - 17:33
Contre toute attente, il reçut une missive de Matthew beaucoup plus tôt qu’il ne l’espérait. Il s’attendait même à ce que le sorcier change d’avis mais il n’en est rien. Dans cette lettre très discrète, il lui donnait rendez-vous dans un lieu auquel Maxime n’était jamais allé, et qu’il ne trouvait pas très adéquat niveau ambiance de séduction… la Cabane Hurlante. Il en a beaucoup entendu parler, surtout par ses camarades anglophones à vrai dire, mais l’idée d’y mettre les pieds ne lui a jamais traversé l’esprit. Seulement, il ne s’est pas senti capable de faire le peureux en répondant à Matthew que cela ne lui convenait pas. Après tout, la cabane est peut-être moins effrayante que ce que l’on raconte. Dans sa missive, Matthew lui explique comment accéder au passage secret du lieu en toute ‘sécurité’, ce que le Français a lu plusieurs fois avant de se rendre sur place. Passant par le portail qui réunit leurs deux écoles, il se fait discret tout le long de son chemin jusqu’au saule cogneur, qui paraît bien normal d’aspect. Mais c’est comme tout ce qui à affaire au monde de la sorcellerie : si on n’y jette pas un coup d’œil plus attentif, tout semble ‘normal’. À lui aussi, Maxime n’y a jamais eu affaire et cela le met en stress. Il connaît la réputation du saule et l’idée de se prendre une grosse branche ne lui plaît pas des masses. Se tenant très à l’écart au début, il décide de ne pas perdre plus de temps et, après avoir jeté un regard autour de lui pour être sûr qu’on ne le suive pas, il met en pratique la technique donnée par Matthew pour calmer le saule et se faufiler par le passage secret. Quelqu’un pourrait venir y faire un peu de ménage de temps en temps, d’ailleurs. Marchant avec prudence, sa baguette à la main, Maxime avance progressivement et finit par se frayer un chemin jusqu’à l’intérieur de la cabane. L’obscurité morbide lui saute aussitôt aux yeux, provoquée par les fenêtres obstruées et les portes volontairement closes. Refermant le passage derrière lui avec délicatesse pour ne pas attirer l’attention d’un potentiel occupant - sait-on jamais - il cherche à savoir s’il est réellement seul, si Matthew l’attend déjà ou si, pire encore, il y a un adversaire inconnu. Rien de tout ça au rez-de-chaussée, il faut facilement le constater après quelques minutes d’inspection. Il passe alors à l’étage, préférant être sûr d’être seul lorsque son aîné viendra pour sa “leçon”. Honnêtement, le décor ne lui donne pas envie de draguer ni d’être dragué. C’est plutôt “enfuis-toi, je te suis”. Il va devoir faire un énorme travail sur lui-même pour ne pas être distrait par tous les bruits de vent et de craquement de bois. Brusquement, son petit nid parisien dans le sud de la France, toujours chaud et ensoleillé, lui manque. Quelle idée aussi d’avoir un tel lieu, si près d’une école avec des enfants… il y a de quoi se poser des questions.

Quand Maxime constate que l’étage supérieur est aussi vide que son sens de la séduction, il redescend au rez-de-chaussée en soufflant de soulagement. Mais aussitôt, un craquement bien plus intense que les autres parvient à ses oreilles et il tend sa baguette en avant. Ses yeux ont eu le temps de se faire à l’obscurité et il ne veut pas tenter un Lumos qui révélerait sa présence. Dans le noir, il avance pas après pas, avec la patiente et la discrétion d’un félin en pleine chasse. Il entend alors un autre craquement, encore plus fort et s’approche de la pièce d’où il provient. Il a un sursaut en voyant une silhouette surgir devant lui et se retient de justesse de lancer un stupefix en reconnaissant la silhouette.

“Tu m’as fait peur…” Souffle-t-il en baissant son bas, rangeant sa baguette dans sa poche. “Pas de souci en chemin ? Ah, et bonjour au fait.” Il ne s’agissait bien sûr que de Matthew. Autrement dit, il s’est tout bêtement infligé une frayeur inutile.


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyVen 20 Mar - 14:08
9 octobre 2024

Donner rendez vous à la cabane hurlante n’était peut-être pas le meilleur lieu pour se mettre à l’aise et donner envie de séduire, mais au moins je savais que l’on serait tranquille. Je connaissais assez bien cette vieille bicoque pour savoir que l’on ne risquait pas grand-chose. J’avais passé quelques après midi ici avec des potes à tester différentes potions hallucinogènes ou autres…
Bon quelques fois on était tombé sur des créatures indésirables mais on s’en était toujours sortis.
J’étais arrivé en avance. J’avais pris le temps de vérifier que la cabane était tranquille car elle pouvait très bien être utilisée par d’autres personnes. Elle était belle et bien vide, comme d’habitude.
Puis je ressorti et m’essayai près d’un arbre à la lisière de la forêt. J’attendis que le jeune homme pointe le bout de son nez. Il ne tarda pas, il était à l’heure. Je le vis entrer dans le passage souterrain qui menait à la cabane et j’attendis encore un peu avant de le rejoindre histoire d’être certain qu’il n’était pas suivi.

J’entrai à mon tour dans le passage et arrivai au rez de chaussée de la vieille maison.
J’entendis alors des pas au dessus de ma tête. Maxime faisait le tour du propriétaire. Il devait certainement me chercher. Quant à moi, je me positionnai dans une petite pièce afin de regarder à l’extérieur, entre deux planches, le chemin qui menait à la cabane. Personne. Pas même aux grilles un peu plus loin. Nous étions tranquilles.
Je l’entendis descendre, d’un pas assuré. Je mis à pendre ma veste contre un clou qui dépassait et décidai de le rejoindre tout en remontant les manches de ma chemise.
Je fus surpris de le voir, baguette en main prêt à en découdre. A voir sa tête, il ne s’attendait pas à me voir… Curieux tout de même puisque nous avions rendez vous ici.

-Détends toi Max, lui dis je en posant brièvement ma main sur son épaule, ça ne va pas être si terrible que ça…

Un sourire en coin, je passai devant lui afin de me positionner au centre de la pièce. Il y avait très peu de mobilier. La plupart était cassé, mais il restait une chaise dans un coin de la pièce. Et si le jeune homme avait besoin d’un réconfortant (ou moi même d’ailleurs), je savais où en trouver.

-Je t’ai fais venir ici car je sais que l’on sera tranquille. Et si ça peut te rassurer ce n’est pas la première fois que je viens ici, alors « relax ». Mets toi à ton aise, l’invitai je.

Je voulais qu’il soit libre dans ses mouvements alors autant qu’il enlève sa veste aussi. Il ne faisait pas si froid, même si nous étions dans la pénombre. Et je voulais pouvoir capter le moindre de ses mouvements afin de pouvoir l’analyser au mieux.

-Bon alors, dis je en claquant des mains. Qu’est-ce pour toi un bon séducteur ? Comment le définirais tu ?

Autant commencer directement. Je voulais lui montrer que j’étais motivé à l’aider. Faire un point sur Peter attendrait. Et pourquoi pas commencer par un peu de théorie avant de se mettre en pratique ? Je voulais connaître sa représentation du séducteur. Est-ce qu’il allait me peindre un cliché ?

-Qu’est ce qui te fais vibrer, comment est ce que l’on peut réussir à te séduire ? Vas y, dis moi tout.

Cela me permettait de le découvrir un peu plus personnellement et ainsi de pouvoir orienter mes conseils par la suite.


Dernière édition par Matthew G. Ollivander le Jeu 30 Avr - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyVen 20 Mar - 15:51
Maxime n’est pas si bête qu’il en a l’air. Sur le moment, la surprise l’a juste décontenancé mais à la réflexion, oui, il est assez évident que cette présence craquelante était Matthew. Seulement, il se dit qu’ils ne sont probablement pas les seuls à connaître ce passage secret - loin de là même - et qu’il aurait pu s’agir de n’importe qui venant s’isoler un peu dans la Cabane Hurlante. Mais bon, il ne sert à rien de ressasser ce sujet et il range aussitôt sa baguette, saluant son aîné au passage. Ce dernier semble déjà s’être mis à l’aise, preuve que ce n’est pas sa première fois ici. Maxime continue d’inspecter les alentours, trouvant ce lieu fort peu séduisant pour ce qu’ils vont faire. Cela se voit sûrement sur son visage, vu la remarque de Matthew qui suit.

“Y’a pas de souci, je te crois.” Mais il continue de faire naviguer ses yeux sur le moindre détail qui le dérange. Non pas qu’il soit un maniaque de la propreté, mais il aurait préféré s’asseoir sur quelque chose de plus propre et solide que ces chaises déjà cassées ou craquelantes. Avec une petite moue, il enlève sa cape et la pend à un crochet qu’il préfère ne même pas toucher de ses doigts au risque d’attraper une maladie. Il espère simplement que cela n'abîmera pas son uniforme de soie. Quand c’est fait, il remonte un peu ses manches car en effet, il ne fait pas aussi froid qu’il le pensait. Ou alors, c’est le stress qui le fait avoir si chaud ? Il n’a aucune idée de la façon dont Matthew va procéder avec lui et il est très curieux à ce sujet. Ils ont eu le temps, chacun de leur côté, de réfléchir à ce qu’ils voulaient ou allaient faire lors de cette entrevue.
Son aîné ne prend pas de gant et commence tout de suite très fort, avec une question qui le laisse un peu bouche-bée. Okay, ça, il n’y a jamais pensé. En réalité, il n’a jamais volontairement séduit quelqu’un et il n’a jamais ressenti de séduction venant de ses paires. Il ne sait pas comment la reconnaître… et ne sait pas vraiment ce qui peut marcher sur lui. À vrai dire, sa seule référence c’est Peter…

“Un bon… séducteur…” Il se mord la lèvre tout en réfléchissant. Il se pose vraiment la question. Qu’est-ce qui fait qu’une personne sera meilleure séductrice qu’une autre ? “Eh bien, pour moi, c’est quelqu’un de confiant et assuré. Quelqu’un qui sait ce qu’il veut, peut-être ? Ce qui est étrange parce que, ce qui m’a séduit chez… enfin chez qui tu sais, c’est pas sa confiance en lui. Il en a, c’est une certitude, mais j’ai largement été plus… touché par ses faiblesses, sa vulnérabilité. Je pense… je pense qu’on peut me séduire en me montrant de la vulnérabilité. Je ne me suis jamais particulièrement senti touché par ceux qui roulent des mécaniques et se trouvent plus beaux, plus forts… plus intelligents.” Il hausse les épaules, se tord les doigts avec hésitation. Mais à réflexion, tout ce qu’il vient de dire est vrai. Si Peter s’était contenté de faire le joli cœur, sans s’ouvrir un peu à lui, peut-être qu’il ne lui aurait jamais cédé. Il se souvient de leur conversation dans son canapé, de cette façon dont il s’est ouvert à lui en lui confiant qu’il ne savait pas vraiment quoi faire de son avenir. Lui, le Serdaigle d’apparence si sûr de lui.

“Je suis aussi très tactile, mais pas forcément à l’aise avec les rapprochements d’ordres intimes. Et honnêtement, si c’est une personne qui me plaît de base… un simple sourire peut me séduire. Je suis assez… romantique. Et ma façon de voir la séduction est aussi romantique, même si je sais que ça peut être un défaut, ou que tout le monde n’a pas la même vision.” Certains trouvent ça même ringard, ce qui peut expliquer que Maximen n’ait jamais tenté de séduire qui que ce soit. Sans avoir lui-même conscience qu’un simple regard de sa part, parfois, suffit. En tout cas, il aime à croire que la façon dont il regardait Peter à l’époque avait suffit à intéresser ce dernier. De son côté, ça avait été réciproque. Depuis qu’il l’avait croisé la première fois au cours d’Arts Magiques, il avait été incroyablement attiré par son regard pénétrant et son grand sourire charmeur. Il dégageait quelque chose, c’était une certitude… Maxime, lui, ne sait pas ce qu’il dégage à part peut-être de la pitié, actuellement… Il se redresse, essaye d’être plus assuré, comme le lui a appris Matthew la dernière fois. Il faut qu’il arrive à se rentrer dans la tête qu’il est naturellement séduisant, ce qui n’est pas le cas pour le moment. Ce n’est pas une pensée facile à intégrer, surtout quand on ne l’a jamais eu de toute sa vie. Mais là est la preuve que Maxime est prêt à tout pour atteindre son but, quitte à changer de comportement. Voire changer de personnalité. C’est dangereux, il le sait, et sûrement que Peter ne le mérite pas… mais il aime à croire que l’enseignement de Matthew lui permettra d’aller mieux par la suite. De se sentir plus sûr de lui avec les autres. Il a beau être l’ami super cool et gentil, toujours souriant, il manque cruellement d’assurance avec ses pairs.

“Est-ce que j’ai répondu comme tu voulais ou je suis totalement à côté de la plaque ?” Dit-il avec une pointe d’humour, par habitude. Toujours plaisanter, même quand la situation ne le permet pas forcément. Peut-être que cette qualité lui permettra d’approfondir ses compétences en séduction ?


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyDim 22 Mar - 14:12
Maxime était mal à l’aise et cela se voyait comme le nez au milieu d’une figure. Comment allai-je réussir à lui donner un peu plus d’assurance ? Je l’ignorai encore mais je ne doutais pas de moi.
Oui le lieu n’était pas réjouissant, mais il suffisait de faire abstraction.
Pendant qu’il prenait la peine de me répondre, je jetais des coups d’oeil derrière lui, vers les fenêtres, la porte...Mon regard était fuyant.  Je faisais comme lui lorsqu’il est arrivé. Je voulais lui donner l’impression que je n’étais pas à l’aise non plus.
Mais cela ne m’empêchait pas d’être attentif à ses mots. Ainsi il était tactile mais pas trop , romantique, et vulnérable. Il appréciait lui même la vulnérabilité chez l’autre, les petits gestes, la finesse, les petites attentions.  
C’ était un bon début et au moins cela me donnait de la matière pour mieux le manipuler si besoin.

Je passai une main sur ma gorge, geste complètement calculé mais qui paraissait machinale.
Je failli lever les yeux au ciel à sa dernière question qui était complètement inutile mais qui reflétait encore une fois son manque d’assurance.

-Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Chacun d’entre nous se fait sa propre représentation de la séduction. Toi tu y vois un homme plutôt discret, au sourire tombeur, tout dans la finesse et la délicatesse. Un homme qui paraît fort mais qui a aussi ses faiblesses. Tu es attendri par la vulnérabilité. Alors soit cet homme. Soit cet homme romantique car ce n’est pas du tout hasbeen comme on pourrait le croire.
N’ai pas peur de ta vulnérabilité mais ne la dévoile pas trop tôt. Laisse planer cette vulnérabilité, laisse sous entendre que tu es aussi un être qui peut être fragile.
Franchement avec les femmes, cela fonctionne très bien, alors je ne vois pas pourquoi chez les hommes cela ne fonctionnerait pas non plus.


D’après ce que j’avais compris il préférait les hommes. Il est vrai que j’avais plus d’expérience donc de compétences concernant la séduction des femmes mais peu importait le sexe lorsque l’on savait effleurer un coeur. Il n’était pas question de prendre ce coeur, mais bel et bien de lui apporter une caresse, de savoir le toucher du bout des doigts mais de ne pas aller plus loin au risque de le briser.
Oui j’étais un séducteur, oui j’aimais les femmes mais je les respectais aussi. Les femmes qui acceptaient de se faire séduire savaient parfaitement à qui elles avaient à faire. Mon but n’était en aucun cas de leur faire du mal, bien au contraire.

Nouveau geste calculé, je me gratte l’arrière de la tête.

-Désolé peut-être de te décevoir mais il n'y a pas de recette magique. Tout est une question d’adaptabilité et d’assurance. Chaque personne est différente donc il faut savoir s’adapter.
Il y a des gestes, des comportements à utiliser comme des outils mais il faut surtout être observateur.

Je croisai les bras sur ma poitrine.

-Comment tu te sens face à moi en ce moment Max ? Qu'est-ce que tu ressens ?

Allait-il percevoir mon malaise comme je le souhaitais ? Je lui posais une question délicate mais elle s'avérait nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyMar 24 Mar - 15:43
Maxime a beau être le mec sympathique avec qui il est facile de parler, il ne se confie jamais sur ce genre de choses. C’est bien trop intime à ses yeux mais là, il est forcé de faire un effort s’il veut pouvoir changer un peu ses habitudes et atteindre son objectif. Il tente de se rappeler à chaque seconde que Matthew est là pour l’aider, et non pour l’enfoncer. Que le jugement de l’autre n’est pas de mise. Cela ne le rend pas plus confiant en lui mais au moins, il essaye. Par conséquent, il dévoile quelques pans de sa personnalité, de ses pensées à l’aîné, qui reste silencieux. Maxime ne le regarde pas tout à fait dans les yeux, ce qui lui permet de faire attention à ses gestes, sa posture. Il en prend note sans faire de conclusion hâtive, se disant que Matthew a peut-être, simplement, un mal de gorge qui ne passe pas ? Il ne s’en inquiète pas outre mesure.

Les conseils qui suivent, il les écoute, rassuré de savoir qu’il peut avoir des facilités, qu’il n’est pas un hasbeen de l’amour. Maxime a souvent tendance à penser que sa vision un peu trop romantique peut effrayer ses congénères, ou susciter chez eux de la moquerie qui ne ferait que le blesser d’avantage. Est-ce réellement de sa faute s’il préfère qu’on lui faire la cour avant qu’il ne tombe le pantalon ? Il ne comprend pas la facilité déconcertante avec laquelle les jeunes de son âge s’abandonnent les uns aux autres. Lui ne pourra jamais avoir assez confiance en quelqu’un pour se donner si vite. Du moins, il le voit ainsi. Mais doit-il se rappeler que ce soir-là, il a failli passer ce cap avec Peter alors qu’il n’était même pas certain de lui faire confiance ? Après tout, il n’est peut-être pas si différent des autres qu’il le prétend. Cet exercice le perd un peu dans ses croyances sur sa propre personnalité. À se demander qui il est vraiment…

“Bah à vrai dire, homme ou femme, peu importe… je veux juste que ça marche.” Il sait désormais que peu importe le sexe qui se trouve devant lui, s’il a un coup de cœur, il n’y regardera pas à deux fois. Comme beaucoup, il se pensait hétérosexuel à la base, mais il n’en est rien. Maxime ne s’est jamais acharné à se donner une étiquette, étant donné qu’il n’a aucune expérience sexuelle ou amoureuse… Il note cependant le conseil de Matthew et fronce les sourcils à ce sujet. Peut-être est-là l’erreur qu’il a commise avec Peter, et que lui a fait remarquer Rasmus également. Il a dévoilé sa propre vulnérabilité au Serdaigle bien trop tôt, ce qui a enchaîné la suite d’événements qu’on connaît. S’il s’était tut sur son frère ou si au moins, il n’avait pas pleuré, il ne se serait peut-être pas autant perdu contre lui.

Le comportement de son aîné attire son attention, plus que ses propos. Il sait bien qu’il n’y a pas de schéma concret pour séduire une personne, cela dépend forcément de la personnalité qui nous fait face. Maxime veut simplement savoir comment, lui, peut prendre confiance en lui et attirer d’autres personnes. Par contre, observateur, il pense l’être. Sinon, comment aurait-il remarqué tous ces changements chez Peter ? Ceux-là même qui lui font se poser des questions constamment.
Il lui pose alors une question étrange et Maxime le regarde avec un œil nouveau. Il a perçu ses gestes sans les décoder dans leur individualité, mais lorsque le tout est réuni…

“Mieux, à vrai dire. Plus à l’aise que la fois dernière, ou que lorsque je suis arrivé ici. Tu as l’air… En fait, j’ai l’impression que t’es pas à l’aise et comme je ne le suis pas non plus, ça me rassure un peu. Et je me sens plus ouvert. Tu… tu l’as fait exprès, c’est ça ?” Est-ce que c’était un test ? Maxime n’a même pas songé qu’il puisse essayer de le tester sur sa façon d’observer les gens mais à la réflexion, c’est une évidence non ? S’il veut parvenir à séduire quelqu’un, il doit savoir comment elle est, déceler des traits de sa personnalité qu’elle ne dévoile pas à voix haute et s’en servir pour son but. Si Matthew avait voulu le séduire, lui faire sentir que lui-même n’est pas à l’aise était une bonne idée en soi. Et il commence alors à comprendre le pourquoi du comment. S’adapter pour mieux conquérir ! Mais en sera-t-il capable, lui ? Parce qu’il peut y avoir des problèmes de traduction du comportement des autres, et là c’est la cata assurée niveau drague.

“Donc pour les personnes un peu comme moi, les mettre à l’aise c’est déjà franchir une étape vers la séduction. Mais pour les personnes qui aiment être plus… bousculées ? Il y a forcément des personnes que cela ne gêne pas. Personnellement, c’est là que je pêche le plus. Je ne sais pas rentrer dans le tas… je ne fais pas le premier pas. J’ai trop peur de me prendre une veste…” Voilà, c’est dit. Encore et toujours ce souci du rejet et de l’abandon qui le ronge ! C’était le cas avec Peter et ce sera le cas avec toutes les autres personnes qui croiseront sa route. Être ami, ça passe sans souci. Mais plus… cela l’effraie trop. Pourtant, il doit se bouger pour que sa mentalité change, sinon il restera seul toute sa vie, à passer à côté de belles opportunités de bonheur. De toute façon, toute relation a son lot de malheur, non ? Il essaye de s’en convaincre mais avouons-le, ça ne fait pas rêver.


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyDim 29 Mar - 14:27
Je me sentis légèrement rassuré lorsque Maxime précisa que peu lui importait qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme. J’étais clairement plus à l’aise avec le fait de séduire les femmes que les hommes. Évidemment, j’aurai continué mon rôle s’il avait été orienté complètement vers les figures masculines, mais cela m’aurait paru un peu plus abstrait. Quelque part séduire les femmes me semblaient plus complexe que de séduire des hommes. Nous étions bien différents et elle réagissaient, vivaient leurs émotions de manière distinctes. Soit disant les hommes venaient de Mars et les femmes de Vénus. Il y avait bien là, une belle différence ! Et personnellement, j’aimais la complexité. Ainsi donc les séducteurs de la gente féminine avait plus de mérite en mon sens.
Mais passons, la séduction restait un art commun à chacun des sexes. Et après tout il y avait des hommes avec une part importante de féminité et vice et versa.
A voir avec lequel des deux sexes Maxime se sentirait le plus à l’aise.

Mon petit jeu du miroir avait eu l’effet escompté. J’avais réussi à doser mes gestes afin qu’il se sente plus à l’aise avec moi, de part la démonstration soit-disant inconsciente de ma vulnérabilité, mais je ne l’avais pas effrayé et repousser encore dans ses retranchements.

-Exactement, lui répondis-je à sa première question. J’ai simplement répété tes gestes, notamment ceux que tu avais fait inconsciemment lors de notre rencontre. Tu es touché par la vulnérabilité alors j’ai su te mettre un peu plus à l’aise. Mais avec d’autres personnes cela aurait pu être complètement le contraire. Cela aurait pu aussi très bien te mettre dans une position inconfortable du genre « si lui n’est pas à l’aise alors qu’il est censé être mon prof, ça ne me rassure pas du tout », expliquai je.


Même si je ne bougeai pas de place pendant mes explications mes mains et mes bras restaient en mouvement pour appuyer mes paroles. J’étais à l’aise et je voulais le lui faire sentir. Inutile de continuer le petit jeu du regard fuyant maintenant.

-Tu vois quand je te parle, je reste souple dans mes gestes et j’ai mes mains en mouvement. Je suis à l’aise avec toi. Décroise tes bras de ton torse…car là tu me dis clairement via ton corps que tu n’es aucunement ouvert, que tu souhaites au contraire te protéger et cette position n’engage en rien la séduction.
Si je te parle tout en mettant mes mains dans les poches comme ceci, cela bloque tout mon partage avec toi. Je reste ouvert mais je ne suis plus émetteur de quelque chose, je deviens récepteur. Les mains dans les poches lorsque tu discutes avec une personne, c’est toléré mais seulement si tu ne sais vraiment pas quoi faire de tes mains et surtout lorsque c’est l’autre qui te parle.


Je lui donnais là des notions vraiment élémentaires et importantes. Je retirai les mains de mes poches pour continuer.

-Ecoute moi bien, seulement 5 % de notre communication est transmise par les mots, 40 % est transmise par le ton de notre voix et le reste par notre langage corporel. Ton corps devient ton instrument principal pour devenir un bon séducteur. Tu peux capter l’attention avec n’importe quels mots, du moment que tu émets les bons signes corporels.


C’était là une notion clé, la base. Peter l’avait très vite compris et il était devenu expert en la matière. J’espérais que Maxime allait être aussi bon élève que Peter.
Mais il progressait vite car il commençait à me faire confiance. Il en venait à parler de sa peur du rejet à notre première cession, alors j’étais plutôt satisfait de lui.

-Merci de m’en faire part Max. Franchement, je ne pense pas qu’il y aurait beaucoup de personne qui en parlerait aussi aisément dès la première entrevue. Je sais que ce n’est pas évident à avouer.

Continuer à le mettre en confiance, le féliciter, le valoriser.

-C’est normal que tu ais peur du rejet de l’autre. Ce n’est jamais vraiment agréable de se prendre un vent ou une veste comme tu dis. Mais essaye de voir ça comme un jeu. Tu tentes ta chance, si tu gagnes c’est tant mieux et franchement tu peux prendre ton pieds, si tu perds ce n’est pas grave tu retenteras ta chance.
Quelque fois on ne réussit pas du premier coup. Je me souviens, lorsque j’avais quoi...quinze, seize ans, il y avait une fille qui me plaisait beaucoup mais elle restait vraiment inaccessible. Je me suis pris vent sur vent. Il y avait de quoi se décourager. Mais j’avais l’impression que c’était comme un jeu pour elle aussi. Alors j’ai pris le temps de mieux l’observer et finalement je suis arrivé à mes fins.
Il m’arrive encore de louper le coche, même si cela devient plus rare. Si tu veux réussir au début reste dans ta zone de confort et va vers les personnes qui sont les plus à même de tomber sous ton charme. Ne met pas la barre trop haute dans un premier temps.


J’avais dit déjà beaucoup de chose. Il fallait mettre place à la pratique maintenant. J'avais hâte de le voir un peu en action. Après tout je n'avais pas eu le loisir encore de l'observer en pleine drague. Je prenais beaucoup de place, j'allais lui en laisser maintenant.

-Bon allez, montre moi comment tu aborderais une personne. Contexte : je suis à la bibliothèque et je suis face à une rangée de livres. Allez, essaye de me séduire, lui dis je avec un sourire en coin et l’œil taquin.

Il est clair que cela demandait un peu d’imagination pour se mettre dans le contexte de la bibliothèque mais cela était plus facile à imaginer qu’une soirée avec de la musique. La bibliothèque était un endroit plutôt silencieux, comme c'était le cas en ce moment dans la cabane dite "hurlante".
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyDim 29 Mar - 16:31
Matthew lui confirme qu’il n’a fait que répéter ses gestes et cela fait prendre confiance à Maxime qu’il peut paraître très peu sûr de lui, d’un point de vue extérieur. C’est ce qu’il est, à n’en pas douter, mais pour draguer il se doute que ce n’est pas non plus la meilleure technique ! En tout cas, cela aura eu le mérite de mettre en pratique son sens de l’observation et il se sent plutôt content d’avoir eu l’œil à ce sujet. Il sent son professeur bien plus ouvert et lui-même est plus à l’aise en sa présence. Plus apte à écouter ses conseils et à les prendre tels qu’ils sont. C’est certain, il va beaucoup avancer avec quelqu’un comme Matthew pour le guider ! Mais avant de s’emballer sur le résultat, se concentrer sur la théorie. Il va falloir qu’il retienne tout ce qu’il va bien vouloir lui confier sur l’art de la séduction.

“D’accord, je vois. Donc éviter les bras croisés et les mains dans les poches, parler avec son corps quoi.” Il prend des notes mentalement, reproduisant avec son propre corps les gestes de son enseignant. Il ne s’était même pas rendu compte qu’il croisait les bras, en vérité. C’est quelque chose qui se fait naturellement, comme s’il avait l’habitude de se mettre en position de défense face aux autres. Pourtant, il n’a jamais eu trop de mal à se faire des amis ou connaissances, la preuve qu’il est plutôt ouvert malgré tout non ? En fait, tant que cela reste dans le domaine de l’amitié, il s’en sort bien, il parle avec les mains, il est ouvert et connecté. C’est si la conversation tourne en séduction qu’il se referme comme une coquille… et certains automatismes ont la vie dure. Mais il va travailler là-dessus, il se le promet.

Mine de rien, Matthew est très instruit sur le sujet, il ne s’attendait pas à ça. Pas à des chiffres, en tout cas ! Et comme il se sent en confiance par rapport à sa façon de faire, il n’hésite pas à lui communiquer sa peur d’être rejeté au moindre effort de séduction de sa part. Ce qui, il le lui confirme peu après, est tout à fait normal et commun à chacun d’entre eux. Il est difficile parfois de faire tous ces efforts pour se voir éjecté et Maxime souffrant d’un souci avec l’abandon, c’est d’autant plus compliqué pour lui de se voir rejeté sentimentalement parlant.

“Je pense juste que c’est nécessaire que tu le saches, même si c’est plutôt évident.” Il sourit un peu et de nouveau, l’écoute avec attention, note mentalement les détails importants de son discours. Il y en a beaucoup mais il sait qu’avec la pratique, ça ira mieux pour assimiler. Car il va forcément y en avoir une, non ? “D’accord, ne pas mettre la barre trop haute au début. Et apprendre de ses erreurs.” Toujours apprendre de ses erreurs, il est un grand adepte de cette théorie. On peut se tromper, ça arrive à tout le monde - l’essentiel étant de se servir de cette expérience pour consolider soit sa technique, soit sa personnalité. Maxime commence à comprendre un peu mieux tout l’art de la séduction, maintenant qu’on lui en explique les ficelles. La chose ne lui fait plus autant peur…

Enfin, c’est ce qu’il pensait avant que Matthew ne lui propose un petit cours pratique. Tout de suite, le stress revient et il ne sait pas s’il sera à la hauteur. C’est surtout le fait de draguer Matthew lui-même qui le dérange… Il sait qu’il est en territoire sécurisé, qu’il n’est pas là pour le juger mais bien pour l’aider à s’améliorer… sauf que cela reste toujours étrange. Allez, on se secoue et on y va !
Le français frotte ses mains contre son pantalon, prend bien soin de ne pas croiser les bras ni de mettre les mains dans ses poches et s’approche de Matthew en essayant d’avoir le sourire le plus normal possible malgré sa grande gêne et timidité. En silence, il se met à côté de lui - tout en restant un peu de face quand même - et fait mine de prendre un livre face à eux, qu’il lui montre.

“Celui-là est vraiment bien, j’ai dû le lire au moins trois fois. Tu connais ?” Il tente d’assurer sa voix le plus possible, de ne pas la laisser trembler et déjà, son cerveau turbine pour trouver une autre phrase accrocheuse, quelque chose qui donnerait envie à Matthew de lui adresser la parole ou de, simplement, le regarder plus de deux secondes. Après un court d’hésitation, il fait mine de donner le livre à son professeur avec un petit sourire. “Il paraît même que c’est un moldu qui en a écrit la préface.” L’humour, encore et toujours, son unique moyen de se retrancher quelque part, de se mettre en sécurité. Ou peut-être dit-il juste n’importe quoi pour s’en sortir ? Qui serait attiré par sa maladresse hein ? Il a surtout l’impression d’inventer n’importe quoi pour se donner un peu de consistance. Sans vrai visuel ou résumé des livres qui se tiennent devant eux, comment trouver une blague ou un anecdote appropriée ? Et il ne peut pas se contenter de sourire et de le regarder, ce serait trop étrange. Le voilà déjà perdu. Bien sûr, il ne pensait pas y arriver dès la première fois mais quand même… il pensait mieux s’en sortir. Là, il a carrément envie de prendre ses jambes à son cou, surtout que le regard de Matthew ne l’aide pas vraiment à se sentir à l’aise. Pourtant, il avait réussi à le rendre confortable tout à l’heure…


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyMar 7 Avr - 14:02
Comme c’était étrange de jouer le professeur et en même j’en trouvais une certaine satisfaction.
J’avais déjà eu ce rôle auprès de Peter mais à cette époque nous étions tous deux dans la même école et ce n’était un secret pour personne. A l’époque, j’avais déjà apprécié pouvoir enseigner mon savoir faire car j’avais bel et bien là une compétence et tout le monde ne l’a pas forcément.
J’étais fier de cette distinction et aussi heureux de pouvoir partager ce savoir, car il y en a d’autres que je ne peux transmettre, du moins pas à n’importe qui.
Peter avait été un bon élève, mais il m’avait tellement déçu dernièrement. J’espérais que Maxime allait être aussi un bon élève mais surtout qu’il allait me rester fidèle en quelque sorte.
Il y avait l’air d’avoir plus de travail avec Max qu’avec l’ancien Serdaigle mais j’aimais le challenge.

J’avais assez parlé comme ça, estimant lui avoir donné suffisamment de bases pour qu’il puisse se lancer. J’avais bien conscience que de lui donner pour but de me séduire n’était pas évident en soit.
Alors j’allais être sympa pour une première et jouer le jeu.
Fixant l’étagère imaginaire, je ne regardais pas son arrivée en scène. Mais je sentais bien qu’il n’était pas à l’aise.
Faisant semblant de rechercher un livre, mes doigts posés sur mes lèvres, je le regardai un instant puis le livre qu’il me montrait.
Ne pas lever les yeux au ciel. Sa première phrase avait été accrocheuse mais sa deuxième pourrait tout faire basculer du côté de la catastrophe. Personnellement, j’en avais rien à faire des moldus alors ce n’est pas ça qui allait m’intéresser. Mais j’avais dit que je jouais le jeu pour le mettre à l’aise. Et puis je voulais en voir un peu plus. Je n’allais pas le stopper tout de suite dans son élan.
On aurait tout le temps d’analyser ensuite la scène.

Vraiment ? Lui répondis-je d’un air curieux.

Je pris le livre imaginaire en mains.
J’avais envie de lui dire de se détendre mais non, il fallait que je joue le rôle du mec qui se fait draguer.
Je fis mine d’ouvrir le livre et de le feuilleter. J’avais pas vraiment envie d’engager la conversation sur les moldus alors je choisi un autre axe.

-Et de quoi parle ce livre ?

Ok, il avait fait mouche. Il avait réussit à capter mon attention. Maintenant il fallait garder cette attention et rentrer dans la séduction. Pour l’instant c’était loin d’être catastrophique, maladroit peut-être mais c’était encore jouable. Mais il pouvait aussi tout faire capoter.
Comment allait-il s’en sortir ? Comment va-t-il s’y prendre pour me séduire ? J’étais toujours tourné vers l’étagère imaginaire, mon regard oscillant entre le livre et lui. Mon corps n’était donc pas vraiment engagé vers lui.

-Je ne connais pas l’auteur…

Je lui donnais un peu de matière afin qu’il puisse continuer la conversation. Maintenant je serai plus observateur sur sa gestuelle et son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyMer 8 Avr - 15:28
Sa façon de faire est un peu maladroite et il espère pouvoir mettre ça sur le compte du débutant. C’est très compliqué pour lui de draguer quelqu’un, encore plus quand ce quelqu’un est votre mentor dans ce domaine ! Il sait que la moindre chose qu’il fera, la moindre décision ou prise de risque sera jugée. Et il n’est pas sûr d’être à l’aise avec ça. Pourtant, Maxime fait son possible. Il engage une première conversation ou, plutôt, lance sa phrase d’accroche. Tout en essayant de penser à son comportement, sa façon de se tenir, sa gestuelle. Toutes ces choses le perdent un peu, mais il se concentre du mieux possible. Il sait bien qu’il n’y arrivera pas du premier coup, mais l’important n’est-il pas d’essayer ? En voyant que sa première phrase ne semble pas suffire, il en rajoute une autre. Le visage fermé de Matthew lui fait perdre ses moyens et il commence à se dire qu’il est vraiment nul à ça. Que ce soit une fille ou un garçon, qui accrocherait ? Même en étant intéressé par lui à la base, il n’est pas sûr que sa séduction marcherait. Peter se ficherait sûrement de lui… Bon, ne pas penser à lui, cela ne fait que le déstabiliser d’avantage ! Son but n’est pas que de se venger de lui, mais aussi de passer à autre chose. De trouver nouvelle chaussure à son pied. Si tant est que cela soit suffisant à panser ses peines de cœur. Mais ça, c’est une autre histoire.

Matthew joue le jeu, fait semblant de s'intéresser au livre en question. Fait mine de le prendre, demande plus d’informations. Et là, Maxime sait qu’il doit inventer tout un baratin. Quelqu’un chose d’intéressant surtout qu’apparemment, le truc du moldu n’est pas intéressant selon Matthew. Sinon il aurait rebondi dessus, n’est-ce pas ? Le français, lui, il aime bien et c’est ce qui le perturbe. Un moldu qui écrirait la préface d’un livre destiné au monde des sorcier, n’est-ce pas intriguant ? Cela ne donnerait-il pas envie de le lire ? Pas selon l’adulte à ses côtés. Sa posture, d’ailleurs n’est pas engageante. Maxime se met en tête que c’est à lui de le détendre et opte pour un sourire franc et mignon.

“De créatures magiques dont on ne soupçonne même pas l’existence ! Tu devrais le lire, c’est vraiment intéressant. L’auteur n’est pas très connu, mais il a une belle plume. Si tu aimes les livres, surtout ceux traitant de choses mystérieuses, ça devrait te plaire. On pourrait même en parler ensemble, une fois que tu l’auras lu ! Certains sujets prêtent à discussion.” Il a réussi à lancer l’invitation, sans que ça fasse trop. Est-ce que ça fait trop ? On devine son intention, mais ça reste soft, n’est-ce pas ? Il espère ne pas s’être précipité. Mais comme il le lui a fait savoir, cette technique pourrait marcher sur quelqu’un et pas sur une autre personne. Voyons comment il jugera cette tactique-là… En attendant, il prend une pose nonchalante, essaye de paraître détendu. Pas de bras croisés, il détend le sourire sur son visage. Montrer de l’intérêt pour quelqu’un le flatte forcément, n’est-ce pas ?


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyMar 14 Avr - 14:13
Maxime faisait attention à sa posture, je voyais bien les efforts qu’il faisait, appliquant ce que je venais de lui enseigner. Il se débrouillait pas trop mal même si le sujet en lui même ne m’intéressait guère. Les créatures magiques, j’en avais fait le tour, du moins sur celles qui m’intéressaient.
Je choisissais méticuleusement mes lectures. Je n’étais pas du genre à apprécier bouquiner, à vrai dire si je pouvais faire autrement je le ferai. Mais il fallait avouer tout de même que beaucoup de savoir intéressant était gardé dans ces livres. Je n’y prenais pas de plaisir, je considérais les livres comme des outils. C’est pourquoi je choisissais vraiment mes lectures et que je n’étais pas du genre en réalité à divaguer dans les allées d’une bibliothèque. Si un sujet m’intéressait sur le moment,  je me renseignait. Point.
Mais c’était la situation que j’avais donné à Max et il me fallait jouer le jeu, tout en sachant que cette situation aurait eu très peu de chance d’être réelle.

Je me tournai vers lui, croisant les bras sur ma poitrine tout en l’écoutant. Oui j’étais toujours sur la défensive mais je l’écoutais un peu plus.
Maxime était sympathique mais je trouvais qu’il forçait un peu sur le sourire. Oui, le sourire était essentiel, mais tout était une question de dosage.

-Ok. Je te remercie pour le conseil alors. On aura certainement l’occasion d’en reparler, lui répondis-je en esquissant un léger sourire.

Lancer la perche de pouvoir en reparler était bien trouvé. Il s’était plutôt bien débrouillé pour une première.

-Ok. Analyse de cette première situation.

Je m’éloignai un instant, tout en secouant mes mains, reprenant mon rôle de professeur. Je n’aimais pas vraiment jouer la cible facile, ou encore avoir l’impression de me faire draguer par un homme. Mais il fallait en passer par là avant de l’envoyer sur le terrain.
Je me positionnai de nouveau face à lui mais tout en reprenant une distance correct.

-Franchement c’est plutôt bien pour une première Max. Alors oui cela manquait encore d’assurance mais je veux bien croire que ce ne soit pas simple comme situation. Cela dit, tu peux avoir confiance en moi alors hésite vraiment pas à essayer, à tenter des choses et je te dirai si ça passe ou pas. Parce que face à un ou une inconnu(e) ce ne sera pas la même chose.

Je pris une brève pause afin de faire le tri dans mon esprit et de lui présenter mon analyse.

-Alors tu as trouvé une bonne accroche. Par contre les moldus, attention cela peut être un terrain glissant dans le monde des sorciers, c’est pour ça que je n’ai pas rebondis là dessus. Tu ne peux aborder une personne que tu ne connais pas avec une telle accroche parce que c’est quitte ou double. A moins que tu ne te sois renseigné sur la personne en question au préalable.
Attention à ne pas en faire trop avec ton grand sourire. Il est très beau ton sourire, mais n’en fais pas trop sinon cela sonne faux...ou étrange.
Lancer l’invitation pour se revoir, ça aussi c’était bien.
Par contre, là où je te tire mon chapeau, c’est que tu n’as pas dévié ton regard. Tu m’as regardé dans le blanc des yeux et ça j’adore. Rien que ce détail te donne plus de charisme.


Evidemment, il avait eu une situation « facile » pour une première. Je lui avais facilité la tâche puisque j’avais joué le jeu de m’intéresser à ce qu’il disait.

-Bon et toi, comment tu t’es senti ? Essaye d’avoir une analyse de toi même objective.

A lui de me dire où il en était.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyMar 14 Avr - 17:10
L’exercice prend fin et honnêtement, il en est soulagé. Il sait bien que cette pratique est utile pour s’améliorer, mais faire ça avec Matthew, qu’il ne connaît pas vraiment voire du tout au final, c’est assez perturbant. Néanmoins, il essaye de se dire que ce dernier n’est pas là pour l’enfoncer, bien au contraire. En tout cas, il n’aurait pas de raison de le faire, n’est-ce pas ? Attentif et bon élève, il profite de ce moment pour s’écarter un peu et reprendre de son propre espace vital, qui a été beaucoup amputé pendant cet exercice de drague.
Viennent donc les remarques et conseils de Matthew, qu’il attend avec autant d’impatience que d’anxiété. Après tout, il veut savoir s’il a eu tout faux ou pas. Il espère, au moins, avoir eu quelques bonnes idées au cours de cet échange. Le soulagement est là lorsque le sorcier lui annonce qu’il ne s’est pas trop mal débrouillé. Maxime le sait, il manque encore d’assurance et son aîné l’a remarqué également, mais c’est quelque chose qui peut se travailler. Et qu’il n’hésitera pas à faire, d’ailleurs, pour s’améliorer. Il hoche de la tête, comprenant qu’il doit se détendre un peu plus même si la personne en face de lui est Matthew. Comme il le pensait, ce dernier essaye vraiment de lui inspirer confiance. Faut-il encore que cela fonctionne !

Le reste des remarques vient un peu plus tard et Maxime les écoute avec attention. S’il avait eu un calepin, il aurait noté certaines d’entre elles. Il n’avait pas remarqué qu’il souriait autant, mais c’est sûrement une conséquence de son stress. C’est comme ça chez lui, il sourit naturellement dès qu’une situation dépasse ses habitudes ou renforce son niveau d’anxiété et en effet, cela peut faire peur. Ou angoisser, comme il semble le faire remarquer. Il se mord un peu la lèvre en s’imprégnant de tout ce qu’il entend. Est-ce qu’il arrivera vraiment un jour à dépasser tout cela ? Il en doute. Surtout qu’il pensait le sujet des moldus assez intéressant, alors que ça ne l’est pas. Même, il lui fait clairement comprendre que cela peut rebuter certains sorciers, et il pense aussitôt aux sang-purs. Qui renient carrément les moldus des espèces de la Terre. C’est vrai qu’après réflexion, ce n’est pas très judicieux de sa part. Lui est tellement inscrit dans cette lignée moldue qu’il en a tendance à oublier que tout le monde ne les apprécie pas. Et ce n’est sûrement pas le seul sujet dans ce cas.

“Une analyse objective…” Dit-il en réfléchissant à ce qu’il a ressenti pendant l’exercice, aux choses qu’il a noté sur son propre comportement. “Bon alors, je crois ne pas te surprendre en disant que j’étais très mal à l’aise de faire ça avec toi. Je pense que ce sera différent avec une personne qui me plaît plus, mais je ne sais pas si ce sera plus angoissant ou moins. Aucune idée. Hum… j’ai eu beaucoup de mal à trouver un sujet de conversation, honnêtement. Si j’ai balancé les moldus, c’est uniquement parce que c’est le seul mot qui m’est venu en tête à cet instant. Je me sentais très ridicule. Par contre, je suis content à la fin d’avoir trouvé cette pirouette pour ‘revoir’ la personne. J’ai fait ce que je pouvais pour suivre tes conseils sur la gestuelle et je suis content que ça ait marché. Je pense que ce que je retiens surtout de toute cette expérience, c’est que je suis encore très peu confiant envers moi-même. J’ai très peur de paraître… fade et ennuyant. Surtout niveau sujet de conversation, je ne sais pas du tout ce que je peux dire à une personne qui me plaît mais dont je ne connais rien.” Il le regarde, le questionnant ouvertement à ce sujet. Peut-être Matthew pourra-t-il lui donner quelques pistes ?


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyDim 19 Avr - 14:24
Maxime confirmait ce que j’avais ressenti de lui. Oui il n’était pas encore à l’aise mais c’était une première et cela pouvait être un peu étrange comme exercice. J’espérais qu’il engagerait bientôt sa confiance envers moi, mais de toute façon cela allait arriver tôt ou tard, je n’en doutais pas.

-Oui je comprend ta peur du ridicule….

En réalité je n’en avais rien à faire mais autant aller dans son sens et montrer de la compréhension.
Je me dirigeai vers une fenêtre et m’accroupis pour y déplacer une latte de bois du sol. Il s’agissait là d’une cachette et ceux qui la connaissaient, laissaient généralement quelque chose. J’espérais y trouver une boisson et je fus agréablement surpris d’y trouver une bieraubeurre. Quelque chose de plus corsé aurait été plus appréciable mais cela fera l’affaire.
Je pris la bouteille en question et repositionnai la latte de parquet.

-Il n’y en a plus qu’une, ça te dis qu’on se la partage ? Lui dis je en m’asseyant sur le sol.

Je l’ouvris et la tendis à mon « élève ».  Je ne connaissais pas beaucoup de professeurs qui offraient une bieraubeurre à leurs élèves mais c’était un cours particulier et j’étais loin de me considérer comme un prof.

-Pour répondre à ta question des conversations, le top est de permettre à l’autre de parler, de se confier. Cela te permet ainsi d’en savoir plus sur la personne et engager des conversations un peu plus poussées sur des sujets accrocheurs. N’hésites pas à poser des questions afin de mieux connaître cette personne, mais il ne faut pas non plus que ce soit un interrogatoire, sinon tu vas la faire fuir !

Les femmes aimaient généralement parler d’elle, et je faisais tout pour les mettre en valeurs afin de baisser peu à peu leur garde.

-Dis moi Maxime, j’ai une question à te poser.

Non je n’allais pas engager la conversation sur Peter mais je voulais savoir quel était le but du jeune homme. J’avais compris qu’il s’agissait d’une vengence mais jusqu’où voulait-il aller ?

Que recherches tu exactement ? Est ce que tu veux apprendre à séduire pour t’amuser et batifoler, te faire des expériences, oui bien est-ce pour chercher l’amour ?
Et j’aimerai aussi savoir si tu souhaites séduire pour simplement sortir avec une personne histoire de rendre jaloux Peter, ou bien si tu veux aller jusqu’au bout, c’est à dire avoir une relation sexuelle.


Je ne savais pas du tout où il en était dans son cas concernant ce domaine mais je doutais qu’il ai énormément d’expérience vu le peu que je connaissais de lui. Si ça se trouve il était toujours puceau. Dans ce cas, allait-il me demander des conseils pour ce domaine aussi ?
Bon il est vrai que cela faisait plus d'une question et je me doutais que cela allait le mettre un peu dans l'embarras mais il fallait que je sache où il en était.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyLun 20 Avr - 15:42
Qui n’a pas cette crainte, honnêtement ? De faire le mauvais pas, de paraître ridicule devant quelqu’un qui plaît, quelqu’un qui nous attire. Maxime est totalement le type de personne à se prendre la tête avec ces détails, avant ou même pendant qu’il parle à quelqu’un qui lui plaît. Cela a été le cas avec Peter, par ailleurs. Même lorsqu’il souhaitait que ça n’aille pas plus loin, il avait cette crainte de paraître stupide face au jeune homme. Au fond, il n’y a rien de mal à ça. Certains trouvent même cela charmant. Le français manque juste d’assurance, voilà tout.
Il regarde le professeur s’installer par terre avec une bieraubeurre qu’il a trouvé sous une latte, drôle de scène soit dit en passant. Il s’assied accroupi à son tour devant lui et hoche de la tête à l’invitation, bien qu’il n’ait pas spécialement envie de boire quelque chose. Il prend la bouteille, prend une ou deux petites gorgées puis rend le breuvage à son aîné tout en écoutant ses conseils au sujet des conversations à engager avec ses ‘conquêtes’. Difficile pour Maxime d’imaginer poser toutes ces questions à quelqu’un sans que cela n’ait l’apparence d’un interrogatoire… Mais il comprend le principe de base. Sauf que dans l’exercice précédent, il ne se voyait pas poser ce type de question. Surtout à quelqu’un qui semble déjà occupé. Ce serait le déranger tout ça pour apprendre des choses privées qu’il ne veut sans doute pas partager avec n’importe qui ? C’est le serpent qui se mord la queue et il y réfléchit intensément.

“Oui bien sûr, vas-y.” Dit-il en fronçant légèrement les sourcils, lorsque Matthew dit devoir lui poser une question. A vrai dire, il s’attend un peu à tout et n’importe quoi. Sûrement quelque chose de très personnel, ou en rapport avec Peter ? Probablement sur ses expériences passées. Ou alors ses motivations ? Bref, il y a tout un tas de sujet que le sorcier pourrait aborder avec lui alors, il est tout ouïe. Il détourne un peu le regard en entendant les questions de Matthew - les en effet, et pas une comme il l’avait annoncé un peu plus tôt. Il inspire un long moment avant d’expirer de la même manière. Il mordille sa lèvre quelques secondes avant de répondre, légèrement rougissant sur la dernière partie. Lui et les relations sexuelles… on ne peut pas dire que ça fasse bon ménage pour le moment. Il aurait préféré que ça en soit autrement… Il n’abordera pas ce sujet avec Matthew mais peut, bien sûr, parler du reste.

“Je ne suis pas le genre de gars à séduire pour m’amuser. Un peu chiant je sais, mais je préfère les trucs un peu plus… poussés et sérieux. Donc si j’en viens à utiliser tes méthodes sur quelqu’un, c’est uniquement pour… ouai, comme tu dis, chercher l’amour. Un peu cul-cul je sais mais bon…” Il hausse les épaules avant de reprendre. “Pour le reste de tes questions, hum… Je pense que ça dépendra de la personne. C’est vrai qu’une partie de moi veut se venger, mais une autre… veut vraiment trouver quelque chose de bien avec quelqu’un, tu vois ? Et si ça se passe bien… oui, pourquoi pas les relations… sexuelles. Je ne vais simplement pas m’emballer. À vrai dire, je ne suis même pas pressé du tout d’en arriver à cette partie.” Cela laisse plus ou moins sous-entendre ce qu’il pense être : un puceau. Même s’il ignore à ce moment-là que c’est loin d’être le cas…


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyJeu 23 Avr - 11:45
Je voyais bien que ma question l’avait mis légèrement mal à l’aise. Parler de sexualité n’était pas son fort et aucunement facile. Alors que pour moi il s’agissait d’un but : séduire pour ensuite partager une nuit de plaisir. Lorsque je l’avais rencontré dans les jardins de Beauxbatons, j’ignorai à ce moment là ce qu’il désirait vraiment. J’avais compris qu’il souhaitait apprendre à séduire pour se venger de Peter et j’avais vu ça avec mon prisme : c’est à dire faire le plus de conquêtes possibles.
Or en le découvrant un peu plus, j’avais eu un doute sur ses intentions et maintenant Maxime donnait raison à ce doute. Il cherchait avant tout à trouver l’amour… Ah ces romantiques ! Pour moi l’amour n’était qu’emmerdes. Pourquoi s’attacher à une seule personne, promettre fidélité alors que tant de possibilités s’offraient à moi ?! Je ne comprenais vraiment pas ce besoin de trouver reconnaissance dans les yeux d’une autre personne, surtout en étant si jeune. Il avait toute sa jeunesse devant lui, pourquoi la gâcher en voulant s’enchaîner à quelqu’un d’autre ?
Amour rimait avec blessure. La preuve en était qu’il avait été blessé par Peter, et il le serait certainement encore. A priori il n’avait pas compris la leçon. Il désirait de nouveau trouver une personne qui finirait par le faire souffrir.
Maxime était d’une naïveté déconcertante que cela avait le don de me dégoûter.
Je me demandai alors si je ne perdais pas mon temps avec lui, temps qui m’était précieux. Est-ce que tout cela valait la peine ? Car sérieusement je doutais que Peter soit touché si Max tombait de nouveau amoureux…

Je bus quelques gorgées de la boisson tout en réfléchissant à la suite. Il était clair que mes leçons en resteraient à l’approche. S’il était puceau, c’était son problème et il découvrirait de lui-même la sexualité, comme tout le monde. Hors de question que je lui donne des conseils là dessus, d’autant plus s’il s’agit d’une relation homosexuelle. La vision qui m’apparut alors me dégoûta au plus haut point.. Je ne comprenais pas comment un homme pouvait être attiré vers un autre mais cela était un autre sujet.  Je bus encore quelques gorgées pour garder contenance, tout en me demandant comment j’allais répondre à ça.

-ok. Je te remercie d’être honnête là dessus. Donc que ce soit clair entre nous, je suis d’accord pour t’apprendre à aborder une personne dans le but de la séduire, mais pour le reste tu gères seul ok ?

J’ignorais ce qu’il attendait de moi au juste mais nos leçons n’iraient pas plus loin dans le jeu de la relation. Autant qu’il le sache maintenant afin qu’il ne soit pas déçu s’il en attendait plus.
Je jetai un coup d’oeil à ma montre. Cela faisait déjà une heure et demie que nous étions ensemble. J’allais devoir mettre fin à cette première entrevue si je voulais être à l’heure pour aller au ministère.

-Je vais bientôt devoir mettre fin à cette première séance. Est-ce que tu as des questions à me poser ? Il me reste un peu de temps si tu as besoin que je réponde à tes interrogations, lui dis je en lui tendant de nouveau la bouteille afin qu'il la termine.

J’espérais lui avoir donné suffisamment de conseils pour une première mais j’étais aussi prêt à répondre à ses question si besoin. Après tout j’étais là pour ça. Après ça, j’allai devoir retourner au ministère et reprendre mon rôle d’apprenti auror.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30951
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyDim 26 Avr - 14:53
Le sujet est loin d’être facile, c’est une certitude, et l’embarras de Maxime face à celui-ci est palpable. À couper au couteau, même ! Il n’a jamais envisagé de parler relations sexuelles, hétéro ou homo d’ailleurs, avec Matthew. S’il doit savoir des choses à ce sujet qu’il ne saurait pas encore, il le fera tout seul. Les livres et internet sont là pour ça, non ? Il préfère mettre en avant le fait qu’avant tout, il cherche de l’amour. Il ne voit aucun intérêt à collectionner des personnes comme si elles étaient des timbres dans une classeur. Pour quoi faire ? Dans quel but ? Quelle est la satisfaction à ça ? Il n’a jamais compris et n’a jamais osé demander à Peter ce qu’il pouvait bien éprouver à parcourir tous ces corps quand un seul pouvait tout lui apporter en même temps. Mais le français peut voir à la tête de son interlocuteur que ce dernier ne partage pas sa façon de voir les choses. Après tout, il n’est pas là pour lui faire un speech sur les avantages des relations exclusives… mais bien pour lui apprendre à séduire le plus grand nombre. C’est un concept avec lequel il a encore un peu de mal et vers lequel, d’ailleurs, il ne pense pas se tourner définitivement. Lui, il veut juste apprendre à plaire à la bonne personne, même s’il ne la connaît sûrement pas encore. Il y a bien un jour quelqu’un qui va se présenter à lui, homme ou femme, qui correspondra à ses attentes. Et ce jour-là, il saura l’aborder grâce aux conseils de Matthew !

Maxime affiche un air surpris en entendant les propos de son aîné sorcier. Ses joues se teintent aussitôt de rouge tellement il est mal à l’aise. Il ne sait pas ce qu’il a fait pour qu’il puisse penser une chose pareille et il s’empresse aussitôt de le lui faire savoir, pour ne pas qu’il s’imagine des choses à son sujet. “Oui, il n’a jamais, mais alors jamais été question d’aborder ces choses-là avec toi… Je peux me débrouiller tout seul et ce serait extrêmement gênant qu’on en parle…” Qu’il puisse comprendre que cela n’a jamais été son but de parler de ça avec lui. Bien au contraire ! S’ils pouvaient même passer à autre chose, cela le soulagerait.
Matthew jette un œil à sa montre et indique que le temps qu’il lui a alloué pour cette petite entrevue toute à sa fin. Concrètement, Maxime estime en avoir appris déjà beaucoup, sachant qu’il ne lui reste plus qu’à mettre tout ça en pratique maintenant. Et cela peut se faire sans la supervision de son aîné, même s’il préférerait avoir son avis sur la question. Du moins au début. Il réfléchit quelques secondes aux questions qu’il pourrait lui poser pour avoir de plus amples détails sur la séduction, mais rien ne lui vient. Il a l’impression d’avoir presque eu toutes les clés. Ne tient qu’à lui de les mettre dans les bonnes serrures ! Alors il hoche négativement de la tête et se relève.

“Non c’est bon pour moi. Je ne vais pas te retenir plus longtemps !” Rajoute-t-il dans un sourire, avant de terminer la bieraubeurre. Il pose la bouteille dans un coin, ne sachant pas quoi en faire sur le moment. “Merci d’avoir pris du temps pour moi. Tes leçons vont m’être profitables. Je te recontacte si j’ai de nouveau besoin de toi, okay ?” Il ne veut pas lui imposer sa présence et il ne sait pas si Matthew estime qu’il a d’autres leçons à lui donner. Toujours est-il qu’il est l’heure de partir et après un dernier remerciement, Maxime salue son mentor et part le premier.


Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Licorne
Exp : 14184
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Séduis-moi si tu peux [Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 960
J'aime : 225
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] EmptyJeu 30 Avr - 16:31
La réponse de Maxime permis de mettre les choses au clair. Je le crus lorsqu’il me certifia qu’il n’avait jamais été question d’avoir des conseils au-delà de l’approche-séduction. Rien que d’en parler je voyais bien son embarras lorsque ses joues prirent une teinte légèrement plus rose.
J’en fus soulagé quelque part car je ne souhaitais en aucun cas m’engager dans cette voie.
Déjà que je ne savais pas du tout si l’aider allait m’apporter quoi que ce soit. Est-ce que j’allais avoir d’autres informations sur Peter ? Est ce que Maxime allait m’être utile ?
Aucune certitude pour le moment.

Le jeune homme décida d’arrêter là. Il est vrai que je lui avais déjà donné la base, à lui maintenant de mettre en pratique ce que je venais de lui enseigner. Il allait certainement faire des faux pas, mais c’est en faisant que l’on apprend n’est ce pas. Il fallait bien qu’il commence un jour où l’autre. J’espérais juste qu’il n’allait pas se mettre la barre trop haute mais ce n’était pas vraiment son genre, du peu que je connaissais de lui.

-ok, répondis je tout en me relevant en même temps que lui.

-Tu peux compter sur moi Max. Sache en tout cas que tu as un haut potentiel de séduction, ne doute pas de ça.


S’il prenait vraiment de l’assurance et de l’aisance il pouvait devenir un véritable tombeur avec sa belle gueule et son sourire. Mais à priori ce n’était pas là le but du jeune Leroy. Dommage pour lui, il aurait pu en profiter grandement… Chacun ses choix.

-Et même si tu n’as pas besoin de moi, cela m’intéresserait de connaître ton avancée et avoir des retours sur ta mise en pratique.

Je ne voulais surtout pas couper le contact avec lui. Ainsi je lui tendais une autre perche. Cependant j’avais le sentiment que nous allions nous revoir bientôt.
Nous nous saluâmes une dernière fois et Maxime parti le premier. Je récupérai ma veste, la remis sur mon dos, prit la bouteille et la fourra dans ma poche.
Je sorti par la porte, me retrouvant dans l’allée et prit la direction vers le village afin de trouver une cheminée pour rejoindre le ministère.

[hrp : désolée pour la taille du poste, je n'étais pas trop inspirée. Rp terminé]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Séduis-moi si tu peux [Matthew]   Séduis-moi si tu peux [Matthew] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Séduis-moi si tu peux [Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 2 [sept 2024 - juin 2025]-