RSS
RSS

Historique du Forum

15/01/2020 — Saison 2 sur l'année 2024/2025
15/09/2018 — Saison 1 sur l'année 2023/2024
10/01/2018 — Saison 0 reboot du forum, sur l'année 2022/2023
30/10/2016 — Ouverture du forum
14/10/2016 — création du forum

Teaser

à adopter de toute urgence !

Top sites

©️linus pour Epicode
En bref



 
Partagez
 

 Toute vérité est une route tracée à travers la réalité || Feat. Teddy K. Romanov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiji N. K. Masaaki
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Eiji N. K. Masaaki
Exp : 31191
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Toute vérité est une route tracée à travers la réalité || Feat. Teddy K. Romanov Giphy
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2191
J'aime : 388
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Toute vérité est une route tracée à travers la réalité || Feat. Teddy K. Romanov Empty
MessageSujet: Toute vérité est une route tracée à travers la réalité || Feat. Teddy K. Romanov  Toute vérité est une route tracée à travers la réalité || Feat. Teddy K. Romanov EmptyMer 18 Mar - 22:15
21.09.24 - Toute vérité est une route tracée à travers la réalité

Le rendez-vous avait été pris un mois plus tôt sous la forme de mots à moitié murmurés, à moitié oubliés avec le temps. Promesse, peut-être, pour deux personnes de se rapprocher où d'accéder à une connaissance qui leur était encore cachée. Sait-on jamais, l'association de ces deux êtres pourrait bien se révéler intéressante...
Pourtant cette histoire n'a rien de très étonnante, ce rendez-vous confirmé sur un bout de papier envoyé la veille non plus. A qui le voudra bien, certains apprécient utilisés divers chemins pour arriver à leurs fins. Même si sa route à lui est plus linéaire que les autres. Même si ça pouvait être elle comme ça aurait pu en être une autre. Il ne tournerait pas l'étonnement ressenti un mois plus tôt dans son esprit, il utiliserait plutôt ce qu'il pourrait chez elle. N'avait-elle pas le nom qui permettrait, peut-être, l'accès à des mots cachés à ses yeux et son esprit ?

La branche craqua légèrement sous le poids d'un oiseau dont les serres s'enfonçaient dans l'écorce. Volatile qui ne bougea pas de son perchoir en voyant les étudiants de Durmstrang quitter l'école pour se rendre dans le village. Peut-être que si on avait pris la peine d'observer l'animal, on aurait pu noter son comportement étrange, lui qui ne bougeait pas une aile et ne regardait jamais vers le sol. Lui qui ne semblait pas chercher de nourriture dans cette journée où les température commençaient lentement à redescendre. Un faucon sur un arbre qui avait toujours été dénudé. Perché en hauteur à fixer les grilles de l'institut Bulgare jusqu'à apercevoir le blond des cheveux de celle qu'il attendait.
Visiblement, la première consigne avait été respectée et il la regarda filer plus loin, avancer comme il aurait pu noter l'avoir vu faire auparavant. Sauf qu'il ne l'avait pas noter. Et qu'il ne le notait toujours pas alors que les serres se crispèrent sur le bois une nouvelle fois, que des ailes noires tachetée de blanc se mirent à battre l'air pour qu'il suive cette silhouette solitaire. C'était sa condition pour la rencontrer. Qu'elle soit seule et avance dans le village pendant un moment, jusqu'à ce qu'il décide que ce soit assez, que chacun était trop occupé ailleurs pour le voir atterrir sur le sol, à l'angle d'une bâtisse bercée de la noirceur des ombres.

Encore quelques pas et elle serait à portée alors que le corps qui quittait l'ombre n'avait plus rien à voir avec le volatile qui venait de se poser. Des vêtements noirs, cintrés aux bras et aux chevilles par des fils rouge. Ses cheveux tirés en arrière, tressés par endroit lui donnait le même air que le précédent volatile, comme ce regard, aussi impérieux que perçant qu'il posait sur elle alors qu'elle passait le coin de cette rue. Apparaissant devant elle à un moment où elle ne s'y attendait sûrement pas. Lui qui ne pris pas la peine de noter si elle avait sursauté, si elle avait crié ou fait quoi que ce soit d'autre alors qu'il passait la main de la jeune femme sous son bras tout en commençant à marcher.
Ils verraient tous, ou bien ils ne verraient rien. Ceux qui marchaient aussi dans cette ville et qui avaient la même faculté que les anglais à se poser des questions.

« Est-ce que tu en as appris plus, sur lui ? »

Un objectif pour une route linéaire qui se tracera toujours devant plutôt que derrière. Qui se déroulera pour le laisser poser le pied dessus. Sans attendre qu'il se courbe, qu'il choisisse ses mots, prenne son temps.
Une route qui ouvre à une question qui veut tout et rien dire en même temps. Qui fait office de courtoisie alors que son regard passe partout sauf sur son visage à elle. Parce qu'il n'a pas besoin de la voir pour l'entendre. Parce qu'il n'a pas forcément envie non plus. Ou bien parce qu'il a décidé de lui offrir quelque chose qu'il est seulement le seul à pouvoir lui offrir. Des mots sur celui qu'ils cherches pour diverses raisons. Un cadeau contre une information, quelque chose comme ça. Où bien ce mois a-t-il simplement été l'occasion de s'ouvrir à d'autres possibilités...

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
 

Toute vérité est une route tracée à travers la réalité || Feat. Teddy K. Romanov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Europe de l'Est :: Cornelongue-en-Glace-