RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Sympathy for the Devil [Kassie] Anneau10

Partagez
 

 Sympathy for the Devil [Kassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30949
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : Sympathy for the Devil [Kassie] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Sympathy for the Devil [Kassie] Empty
MessageSujet: Sympathy for the Devil [Kassie]   Sympathy for the Devil [Kassie] EmptyVen 20 Mar - 17:04

Sympathy for the Devil | Kassie & Maxime
Maxime est le dernier à sortir de classe mais, contrairement à l’ordinaire, cette fois-ci il en sort seul. On a plus l’habitude de le voir entouré d’un petit groupe d’amis car c’est ainsi que la plupart des élèves le perçoivent : comme un garçon accessible, amical avec qui il fait bon de rire. Mais depuis quelques jours, le moral de Maxime n’est pas au beau fixe. Rire devient difficile lorsque vous n’avez qu’une chose en tête et la sienne vient justement de passer de l’autre côté du couloir, sans même le voir. Peter l’évite depuis cette fameuse altercation à l’infirmerie dont il ne se souvient que brièvement. Comme si tout un pan de sa mémoire avait disparu. Et la réaction de Matthew face à ses révélations de cette journée le laissent aujourd’hui encore plus perplexe. Maxime se fige, pensant peut-être ainsi jouer la carte de l’invisibilité, tandis que la silhouette de Peter disparaît à l’autre bout du couloir. C’est l’inconvénient de venir suivre des cours à Poudlard… et d’en avoir en commun avec lui ! Ce qu’il pensait avant être une bénédiction est maintenant un calvaire. Surtout que le Serdaigle semble se faire un malin plaisir de l’éviter. Soupirant, Maxime reprend son chemin dans les couloirs froids de Poudlard une fois que ceux-ci s’avèrent être assez sécurisant. Il fait son petit bout de marche jusqu’à sortir du grand château et se retrouver dans les jardins. La journée est plutôt bonne, malgré le petit brouillard du matin qu’il avait pu constater à son arrivée. Le français regarde autour de lui mais les élèves se font rares. Il lui reste un petit moment avant de rejoindre Beauxbâtons alors il s’autorise une petite marche en solitaire.
À la réflexion, il a l’impression de se renfermer comme la fois où il a perdu son grand-frère. Maxime sent de plus en plus l’isolement se faire présent et n’arrive pas à le combattre. C’est sa façon à lui de vaincre sa peine, sa confusion - car c’est bien un mélange des deux qu’il ressent. Et en même temps, il ne se sent plus vraiment lui-même. Perdu dans ses pensées, ses pas le conduisent jusque dans le parc paysager et c’est une silhouette qui le ramène à la réalité. Il pensait être seul mais vu tous les élèves qui circulent continuellement dans les environs, il n’est plus si étonnant d’en croiser. Souhaitant rester seul lui-même, il envisage de faire demi-tour pour ne pas avoir à faire des politesses, lorsqu’il lui semble reconnaître cette silhouette. Celle d’une femme dont le nom a fait beaucoup parler cet été mais qu’à sa décharge, il n’a que peu connu. Il était pourtant à la Garden Party et s’il n’en retient qu’une chose, ce n’est pas la révélation sur son identité - mais bien ce baiser que Peter lui a donné. Il se souvient que cela l’avait mis dans une rage folle, suivit d’une grande détresse. Le Serdaigle l’avait si injustement repoussé qu’il n’avait pas compris son comportement suivant. Ce n’est que récemment qu’il a appris qu’au final, il n’avait jamais vraiment été intéressé par lui. Pourtant, lors de leur altercation à l’infirmerie et suite à sa conversation avec Matthew, Maxime s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas chez Peter. Et qui de mieux placé que la dernière fille qu’il a embrassé publiquement pour le tenir au courant ? Enfin, il fait là de grandes suppositions, bien conscient qu’elle n’est sûrement pas la dernière et qu’elle aussi, n’est probablement qu’un pion parmi tant d’autres…

Ses pas l’arrêtent devant elle et avec un sourire bienveillant, il la salue. “Salut, Maxime. On s’est croisés rapidement cet été. Avant… enfin avant.” Il sait parfaitement qu’elle a été dans le coma - malgré lui, il suit les ragots. Et il a entendu dire qu’elle en était sorti fin août, mais sans avoir plus de détails sur sa condition. Peut-être vaut-il mieux la jouer profil bas au début… histoire de ne pas la brusquer avec ses questions d’ordre personnel. “J’ai appris que t’étais sorti du coma, comment tu te sens ?” Maxime ne s’est jamais vraiment fait un avis sur le mystère et les rumeurs maintenant fondées qui tournent autour de Kassie. Que ce soit sur sa famille, ses origines… il a toujours estimé qu’un nom ne définit pas une personnalité. Raison pour laquelle il n’éprouve aucun problème à venir à son encontre aujourd’hui, quand d’autres l’éviteraient. Que risque-t-il vraiment, à part passer pour le gentil garçon qu’on décrit toujours de cette façon ? Et puis, il est plus que certain à ses yeux que la jeune femme n’a pas besoin qu’on l’abreuve encore une fois des derniers événements passés. Ou peut-être fait-il tout ça plus par intérêt que par gentillesse ? Cela ne lui ressemble d’ordinaire pas, mais là, Matthew a soulevé des points qui le perturbent. Il a besoin de savoir… si elle est si proche de Peter qu’il le croit, peut-elle lui donner des informations quand à sa santé ? Des tas de questions lui brûlent les lèvres mais il n’ose pas les poser. Ce serait trop brusque. Elle ne comprendrait pas son intérêt… ou s’en moquerait-elle. Bon, il aurait peut-être dû faire demi-tour après tout… Il se rend compte, avant même qu’elle ne réponde, que son comportement peut paraître étrange, à la limite du suspicieux. Mais il ne faut pas oublier que Maxime est sûrement le garçon le plus sociable de Beauxbâtons et que se faire des amis, pour lui, c’est comme utiliser sa baguette pour un sorcier. Naturel, normal, quotidien. Et on distingue rien qu’à son sourire cette capacité naturelle chez lui d’être bienveillant et accueillant.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
 

Sympathy for the Devil [Kassie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: L'Angleterre :: Le collège Poudlard :: Les extérieurs :: Le parc paysager-