RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Anneau10
-46%
Le deal à ne pas rater :
BaByliss Sèche-cheveux Powerlight 2000
13.99 € 25.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 13 Avr - 21:27



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Samedi... Ça me dit quoi? Ça me dit rien qui vaille ou, au contraire, ça me dit que c'est la joie? Tu optes pour la deuxième option car, en ce samedi de la mi-avril précédent la quinzaine de vacances scolaires tu allais, dès le lundi suivant, enchaîner avec une semaine de vacances. Tu aurais pu prendre ta semaine fin mars, pour le week-end pascal, mais la prendre en avril, en période de vacances scolaires, ça te permettait de pouvoir profiter un minimum de ta cousinade encore scolarisée, surtout que, cette année, tu n'avais pas prévu un voyage quelconque à l'autre bout de l'Asie ou un road trip dans les pays de Grande-Bretagne ou ailleurs en Europe (quoi que, pour le coup, d'ici lundi, tu pouvais toujours décider de partir t'en faire un sur un coup de tête).
Mais d'ici-là, tu étais là, dans la capitale anglaise, enfermée entre les quatre murs de la morgue de l'Hôpital Ste-Mangouste, à travailler sous le regard intransigeant de Madame Casper, ta formatrice. Vivant la fin juin, que t'es ton papier d'employée de la morgue en poche, histoire qu'elle te lâche un peu la grappe! Non parce que, sauf tout le respect que t'avais pour elle, depuis quelques jours, elle commençait à être plus relou que d'habitude, à plus serrer la vice. C'était comme si, à l'approche de ta fin de formation, elle commençait à sérieusement s'inquiéter que tu foires tout lors de la dernière ligne droite. Tu ne la pensais pas capable d'être sur ton dos plus qu'elle ne l'avait été jusque là et tu avais finalement découvert que si... Se fut donc un soulagement lorsque, en fin de matinée, arriva enfin l'heure de ta pause. « A toute à l'heure, M'dame Casper! » Dis-tu à la métisse qui se contenta uniquement d'un simple hochement de tête. Une fois la porte de la morgue franchie, ta jupe noire t'arrivant à la moitié des cuisses virevoltant autour de toi, par-dessus ta paire de collants de la même couleur, tu sautillas jusqu'au vestiaire réservé au personnel de l'Hôpital. Tu attrapas ton tupperware de sushis et ton appareil de photos Moldu dans ton casier, contrôlas que la grosse fleur rose pincée dans tes cheveux - seule touche de couleur, avec ta chemise blanche, dans ta tenue de travail - avant de te précipiter hors de la pièce. Tu en avais pour deux heures de pause et tu avais bien l'intention d'en profiter pour aller voir le père Hagrid que tu ne verrais pas un seul jour la semaine suivante. Et, franchement, tes visites à l'ancien garde-chasse et gardien des clés et des lieux à Poudlard, qui t'avait également bravement supporté comme élève durant ses cours de soins aux créatures magiques, tu les considérais comme sacrées. Mais à force de foncer tête baissée en zigzagant entre les gens - tu aurais pu faire le chemin jusqu'à la chambre du demi-géant les yeux fermés, tellement tu le connaissais par cœur, depuis le temps! -, ce qui devait arriver arriva: tu percutas de plein fouet quelqu'un! Ton tupperware s'échappa de tes mains pour glisser plusieurs mètres plus loin et, dans un enchevêtrement de bras et de jambes tu te retrouvas '♫ à cheval sur mon bidet, quand il trotte il fait des pets ♪!' Quoi que, pour le coup, c'était surtout à cheval sur un jeune homme à bouclettes, ta fleur rose partant en cacahuètes sur ta tête. Lui, tu ne le connaissais pas et il avait l'air bien jeune pour travailler à l'Hôpital. Sans doute aucun un visiteur qui venait passer le bonjour à un ami ou à un membre de sa famille hospitalisé. « Et cac! Et merde! » Juras-tu en irlandais entre tes dents. Ni une, ni deux, tu te redressas tant bien que mal.  « Je suis désolée, vraiment! » Assures-tu au jeune homme, tout en reprenant l'équilibre sur tes jambes, un sourire enfantin et mutin aux lèvres, en lui tendant une main pour l'aider à se relever.   

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 14 Avr - 17:57

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
L’os avait tout bonnement émis un son horrible à l’instant où il avait cassé. Il n’y a probablement pas pire son au monde ou, en tout cas, Maxime n’en trouve pas d’autres à citer sur l’instant. Mais il se souviendra toujours de celui-là, et du cri qui a suivi. Celui de l’un de ses camarades de classe anglais dont la manipulation des sorts a bien mal tourné. Le français n’aurait pour rien au monde souhaité être à sa place et aussitôt, il l’avait aidé à se relever du sol, tandis que le professeur s’approchait d’eux. La sentence fut irrévocable : un petit séjour à Sainte-Mangouste était plus que nécessaire pour le blessé qui pleurait toutes les larmes de son corps face à la douleur, qui avait suivi le court instant d’adrénaline. Maxime fut désigné pour l’emmener à l’hôpital et, bien qu’il soit un élève plutôt bienveillant envers ses camarades, il aurait préféré que quelqu’un d’autre se charge de cette tâche. Mais le voilà, bras autour du blessé, à l’emmener expressément à l’hôpital. Ô joie. Il aurait préféré rester à l’école pour continuer son apprentissage, mais on ne choisit pas. On l’a sommé de rester avec son camarade le temps qu’il soit pris en charge par l’établissement et hors de danger. C’est clair qu’avec un bras aussi démoli, il ne pourra pas utiliser sa baguette d’ici plusieurs heures…
Tout le long du chemin, Maxime essaye de respirer la gaieté et le positivisme, pour garder le moral du garçon au beau fixe. Chose difficile car ce dernier s’imagine déjà mourir dans d’atroces souffrances… alors que bon, ils sont sorciers, que ce n’est qu’un os cassé et qu’il sera remis sur pied en moins de temps qu’il ne faut pour le dire grâce au personnel de Ste Mangouste.
En parlant de cela, ils arrivent à l’hôpital et vu la tête du jeune sorcier à leur arrivée, il est pris en charge assez rapidement. Maxime attend juste un peu de s’assurer qu’il est bien en main et signer un papier, avant de pouvoir repartir à l’école. Le cours sera terminé à son retour, mais au moins il n’en manquera pas d’autres. Enfin ça, c’était sans compter la bousculade qui se produit à peine quelques minutes plus tard, dans l’hôpital même. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il se retrouve allongé sur le dos, une femme sur lui et la tête dans les étoiles. Autant dire que c’est une position qu’il n’a jamais connue de toute sa vie. Les filles, il ne les collectionne pas et aucune d’entre elles n’a jamais fait “A dada sur mon bidet” avec lui ! Donc imaginez le rouge qui lui monte au joue lorsqu’il se permet de détailler la personne qui se trouve à cheval sur son corps. Petite, avec une drôle de pince dans les cheveux, brune. Et habillée comme si elle allait à un enterrement ! Gêné, il reste silencieux jusqu’à ce qu’elle se décale et qu’il puisse se relever lui-même. Bien sûr, il accepte ses excuses et va en formuler lui-même, par simple souci de politesse. C’est Maxime, après tout.

“C’est moi qui m’excuse, je ne regardais pas où j’allais.” En fait, si, mais il ne remettra pas la faute sur elle. Ce n’est pas très gentleman. “Vous allez bien ? Rien de cassé ? Au pire, on est au bon endroit !” Humour, humour…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMer 15 Avr - 16:51



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Et voilà que ton cheval aussi frisé qu'improvisé devenait tout rouge. Mooooooooooo, comment c'était meuuuugnon! Si tes joues étaient elles aussi devenus aussi colorées que la fleur dans tes cheveux? Non, du tout! Vous étiez juste affalés l'un sur l'autre... au milieu d'un couloir grouillant de monde d'un hôpital londonien! Ni plus, ni moins! C'était normal, quoi! Ce genre de petits incidents, c'était courant, n'est-ce pas? N'est-ce pas, hein? Parce que ça arrivait à tout le monde, ce genre de choses, on était bien d'accord? Au vu de la rougeur qui ne semblait pas vouloir quitter les joues du frisé, ça ne devait pas lui être habituel, comme situation. C'est vrai que, dans ta logique chelou et ton côté olé olé faisant que tu avais dû faire les trois quarts des conneries qu'il t'avait été possible de faire, te retrouver dans ce genre de situation cocasse, c'était tout à fait normal. Malgré tout, lorsque tu lui présentas tes excuses, ton air enfantin et mutin sur le visage, tu le pensais vraiment. Par contre, qu'il en vienne lui à s'excuse, te laissa quelque peu perplexe, te faisant relever un sourcil, relevant au passage un accent qui n'était pas du quoi. Si tu n'avais pas été au courant que des portails avaient été ouverts entre Poudlard, Beauxbâtons et Durmstrang, depuis le début d'année, tu te serais dit qu'il c'était perdu bien loin de chez lui et du Centre de Médicomagie Curie de Paris. « Vous venez de servir de cible collatérale à un boulet de canon fou et vous trouvez encore le moyen de vous excuser et de dire que vous ne regardiez pas où vous alliez...!? Relèves-tu, amusée, sans pour autant avoir l'intention de le vexer. J'aime beaucoup votre sens de l'humour! » Lui assures-tu, alors qu'il te fait savoir que, en cas de bobos, tu étais au bon endroit. Tu lanças un Accio sur ton tupperware qui avait finalement terminé sa course folle sous une chaise. Une grande chance pour toi que le couvercle ne soit pas ouvert pour envoyer valser tous tes sushis le long de sa course, à l'image du Petit Poucet dans le conte Moldu pour enfants ou de @Kassie G. Ollivander et toi, sur le chemin d'une clairière de la Forêt Interdite, plusieurs mois plus tôt. La dernière anecdote était certes plus récente que le conte les enfants, vu quelle datait des derniers mois de ta scolarité à l'école de magie Poudlard, quelques mois plus tôt, mais ça te semblait à des années lumière d'aujourd'hui.
Tu t'assuras que ton appareil photos - ton vénérable appareil qui l'était d'autant plus qu'il t'avait été offert par ton père! -, avant de répondre à ton interlocuteur que, de ton côté, tout allait bien. « Vos joues toutes rouges, comme ça... c'est votre teint naturel!? » Que tu as le culot de lui demander. SI tu avais conscience de prendre le risque de lui faire piquer un second far ou de lui donner une envie subite de s'enfoncer sous terre? Tout à fait, oui, mais comme tu étais du genre sans gêne, ça ne t’effleura pas plus que ça l'esprit. Et comme le tact et toi, ça pouvait vite faire plus que deux...

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyVen 17 Avr - 16:58

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Maxime n’est pas connu pour être spécialement maladroit. Drôle, jovial, un peu naïf… oui. Mais pas maladroit. Alors ça ne lui arrive que rarement de provoquer ou d’être la victime de telles collisions. En général, il fait attention aux autres pour éviter ce genre de choses. Mais là, il était trop dans ses pensées pour voir venir la comète brune qui arrivait du côté gauche. Et le choc fut brutal. Sans blessure, mais tout de même bien surprenant. Et sa première pensée fut de s’inquiéter pour la personne qui avait eu le malheur de lui rentrer dedans. Il peut très vite se faire une petite idée de la personne qui se trouve sur lui, alors que celle-ci même se décale pour se relever, le français en faisant autant. Il se sent très gêné d’avoir été un acteur de cette situation cocasse et s’empresse de s’excuser auprès de la demoiselle… qui ne semble pas comprendre son geste. Il ne souhaite pas spécialement lui incomber la faute de cet “accident”, mais elle semble faire tout l’inverse et s’attribuer tous les torts. Maxime affiche alors un sourire gêné tandis que la demoiselle prend tout cela sur le ton de l’humour. Il décide d’en faire de même, ne se sentant pas le moins du monde vexé par sa remarque. On lui a juste appris à réagir de la sorte, c’est tout, et il ne voit aucun jugement dans l’expression faciale de l’inconnue qui lui fait face. Il ne sait pas d’où elle vient ni qui elle est, mais il lui semble percevoir chez elle une authenticité et une énergie qui lui donne le sourire. Il la laisse récupérer ses affaires tandis que lui-même vérifie s’il n’a rien fait tomber. Fort heureusement, non. Sa baguette est bien là, dans sa poche.

Il ne s’était pas rendu compte qu’il était si gêné et rougissant, et il ne le remarque que quand elle-même lui parle de la couleur de son visage. Rien de tel pour accentuer son mal-être, et il pose l’une de ses mains sur sa joue, pour tenter d’en faire baisser la température. Manqué. Il a cette fâcheuse tendance à rougir encore plus rapidement des mains, et le spectacle qu’il donne est assez étonnant. “Désolé…” Balbutie-t-il, extrêmement gêné d’être ainsi mis à nu devant tout un hôpital, par une inconnue. Il ne sait même plus où se mettre tellement la situation est dérangeante pour lui. Malgré tout, il ne s’enfuit pas comme il pourrait tout à fait le faire. Sa main quitte finalement sa joue et il souffle un bon coup pour tenter de se calmer.

“C’est la surprise et le choc de ce qui vient de se passer ! Mais ça va mieux maintenant.” Il ne lui dira pas qu’en effet, il a fortement tendance à rougir pour un rien. On dira que c’est là un inconvénient qui peut parfois être un atout ? En attendant, Maxime remarque l’appareil qu’elle a avec elle et décide de reporter l’attention sur autre chose que la couleur de son teint. “Bel appareil ! Vous êtes photographe ou quelque chose comme ça ?” Il reconnaît là un outil spécifiquement moldu, car sa mère a presque le même. Et contrairement à d’autres sorciers, il sait parfaitement l’utiliser. L’avantage d’être un sang-mêlé…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 19 Avr - 16:35



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Ah, oui, en effet: ton interlocuteur devient effectivement encore plus rouge! Tout en essayant de ne pas le dévisager encore plus que la politesse ne l'imposer, tu le vois se passer une main sur son visage pour tenter, tant bien que mal, certes, de retrouver une contenance. Mais, par contre, oh miracle! oh joie! oh feu d'Enfer!, il n'a pas pris littéralement ses jambes à son coup pour déguerpir à l'autre bout du couloir ou à un autre étage, tel Pierre, les trois petits cochons ou encore le Petit Chaperon Rouge face au loup. Et, tu t'en étonnes toi-même, mais lorsqu'il balbutie une nouvelle fois un désolé, tu ne dis rien, ne relèves pas plus que ça, te contentant tout juste d'un hochement de tête. Hochement de tête - entendu, cette fois - que tu réitères, lorsqu'il t'explique, une fois qu'il a finalement repris une couleur de peau on ne peut plus normale, le pourquoi du comment il a pris une couleur pivoine. Pourtant, tu t'obliges à te mordre l'intérieur de la joue pour ne pas lui faire remarquer que, malgré la gênance et la violence de cette entrée en matière éphémère, quelqu'un qui rougit, ça peut être mignon. Mais on t'a dit de faire preuve de tact et comme dirait ta mère: tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler et il a certaines fois, certaines choses qu'il vaut mieux éviter de dire. Histoire d'éviter tout malaise et tout malentendu, paraît-il. Quoi que, pour le coup, la situation pouvait déjà paraître assez gênante comme ça, donc un peu plus un peu, vous n'étiez plus à ça près, non? Non? De toute façon, comme la majorité des rencontres faites au sein de l'institut médical, il y avait peu de chance que lui et toi vous vous recroisiez un jour, n'est-ce pas? Bon, d'accord, vous avez gagnez! Tu te décides finalement à définitivement te la garder pour toi, ta réflexion! Tu allais t'excuser une dernière fois lorsque le frenchi à la tête de bichon - vous savez, ces souris toutes blanches à la truffe noire sur quatre cure-dents, à l'image d'Idéfix et de Milou, dans les bandes dessinées d'Albert Uderzo et de René Goscinny, pour le premier, et d'Hergé, pour le second? - relève ton appareil photos. « Oh! Merci. Fis-tu. J'aurais bien aimé, mais j'ai préféré garder la photo comme passion plutôt que de me professionnalisé là-dedans. Lui répondis-tu. Mon métier est quelque peu surprenant, vu que je suis apprentie à la morgue... » Une croque-mort, oui! La probabilité d'avoir quelqu'un de son entourage ou de rencontrer quelqu'un faisant ce métier ne se trouvait sans doute aucun pas à tous les coins de rue. Que ce dit métier soit pratiqué par une femme était encore plus surprenant et incongru, lui qui, ces dernières décennies, était majoritairement tenu par des hommes. Que tu es également une formatrice plutôt qu'un formateur, était, à sa façon, tout autant surprenant. Et dire que, à la base, le métier était majoritairement fait par des femmes, à cette époque pas si lointaine où l'on veillait encore beaucoup ses défunts et où c'était vous - parce que oui, si tu n'étais qu'un genre de fille, tu n'en restais pas moins une! - qui vous occupiez de la toilette mortuaire dans le huis clos de la maison familial. C'était presque drôle comme la tendance en était venue à s'inverser du tout au tout, au cours du dernier siècle... Mais tu partais trop loin dans l'analogie de l'histoire de la profession!
« Vous vous y connaissez en photos, aussi!? » Que tu lui demandes, de tac au tac. S'il te disait que oui, tu risquais de vite passer pour la sangsue de service le bombardant à ce niveau-là. Non parce qu'avoir un père autant passionné que toi par la photographie et l'une de tes nombreuses cousines qui en avait son métier, c'était une chose. Discuter photographie avec quelqu'un d'autre, qui avait peut-être une autre vision de la chose, s'en était une autre. Surtout que, te lancer sur la photo, c'est comme te lancer sur les chevaux ou l'île d'Emeraude, on a vite tendance à te perdre... Et puis, là, soudain, tu as une illumination! « A part ça, moi c'est Sybil! » Te présentes-tu. Oui, oui, tu venais réellement de te présenter. Ça t'étais venue comme ça, aussi soudainement qu'une envie de pisser! Mais c'était toi et ton éternelle spontanéité ce qui faisait que l'on avait parfois du mal à te suivre, lorsque tu passais du coq à l'âne, comme ça...!

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 20 Avr - 16:00

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Maxime est très facilement gêné mais eh, c’est ce qui fait son charme, n’est-ce pas ? Il ne le pense pas forcément de cette manière, mais ce n’est pas très loin de la vérité. Ce petit manque de confiance, cette vulnérabilité peut plaire au plus commun des mortels, si tant est que cette personne y soit sensible. Son but n’est pas non plus de plaire à Sybil, loin de là, et il fait tout son possible pour que la gêne disparaisse de sur son visage. Quand il pense que c’est enfin le cas - et pas trop tôt d’ailleurs - il se permet un petit commentaire (avec question bien entendu, on ne change pas un curieux) sur l’appareil photo de la jeune demoiselle. Ou ce qu’il pense être une jeune fille de son âge, en tout cas. Il n’a jamais dit être bon pour deviner les âges des uns et des autres. Donc il la prend plus comme une congénère qu’autre chose. Après tout, il fait quasiment plus vieux qu’elle non ?

Elle lui répond et lui apprend donc que non seulement elle n’est pas photographe, mais qu’en plus elle n’est pas une élève. Eh oui, il fait face à une personne dans la vie active, qui a un métier. Et quel métier que le sien… Il est surpris qu’elle travaille dans une morgue mais en même temps, pourquoi pas ? Maxime est ouvert à tout, mais elle doit cependant lire un peu de surprise dans son regard, évidemment. Sur le moment, cela étonne, mais cela ne veut pas dire qu’il la juge ou trouve ça incohérent. Bien au contraire ! Tant que ça lui plaît, qui est-il pour juger ? Il sourit.

“Wow, impressionnant ! Ce que je vais dire va sûrement paraître… peut-être vexant, j’en sais rien, mais je croyais que vous étiez une élève. J’hésitais même à vous tutoyer au début…” Il a donc bien fait d’opter pour le vouvoiement dès le début, vu qu’il a affaire à une aînée ! “Pas plus que ça, j’aime juste les arts en général. Je suis plus dessin que photographie, en fait.” Répond-t-il dans un autre sourire, trouvant curieux de livrer une part de sa personnalité - sa passion - à une personne qu’il ne connaît même pas. Mais la jeune femme qui lui fait face est particulièrement engageante, alors pourquoi pas continuer la discussion ? Il n’a pas forcément le temps pour ça et elle-même semblait pressée, mais le courant passe bien…

“Enchanté Sybil, je suis Maxime. En fait, je suis un élève de Beauxbâtons et je suis juste venu déposer un camarade parce qu’il s’est légèrement brisé les os du bras pendant le cours de Maléfices. Je ne suis même pas sensé être encore ici, pour tout dire… mais à Poudlard.” Rajoute-t-il dans un petit rire gêné. “Vous n’alliez pas quelque part ?” Demande-t-il en lui indiquant du menton la direction vers laquelle elle se dirigeait lorsque “l’accident” a eu lieu. Peut-être peuvent-ils faire un bout de chemin ensemble ? C’est une pensée en l’air qui traverse son esprit, sans de mauvaises intentions.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 20 Avr - 18:13



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Le grand bichon frisé eut l'air... surpris? Choqué? Oui, surpris, c'était le mot. Choqué, c'était trop violent, comme terme, donc qu'il eu l'air surpris était plus approprié. Tu ne t'en formalisas pas plus que ça. C'est que, depuis septembre, tu t'y étais faite, au regard désabusé de tes nouvelles connaissances et simples rencontres sur ton choix de carrière. Même tes proches avaient eu besoin d'un certain temps pour avaler la pilule de ce choix si... incongru. Toi, si joyeuse et si pleine de vie, dans une morgue? C'était le monde à l'envers, voyons! Mais heureusement que tu avais une force de caractère et un soutien indéfectible de tes parents qui te permettaient de tenir le coup et de tordre le coup aux jugements d'autrui sur ton métier. Après, tu n'avais jamais été du genre à te soucier du regard - tant surpris que choqué, moqueur, amusé, jugeant ou insultant - des autres. « Si tu crois que c'est un tutoiement qui va me vexer...! Assures-tu. Et je te propose de passer au tutoiement, tant qu'à faire! » Et te voilà qui lui donnait du tu sans te focaliser plus que ça sur les règles de bien séance et de politesse. C'est que t'avais plus l'âge d'être sa sœur que sa mère, donc pourquoi est-ce que vous n'en n'étiez pas venus au tutoiement direct? La bien séance, la politesse et tout le bordel à ce sujet, sans doute... « Et j'aurais dû écouter mes parents, quand ils me disaient de manger ma soupe: j'aurais p't-être eu moins l'air d'une élève! » Souris-tu, en manquant d'éclater de rire. Bonne vivante qu'on a dit que tu étais.
Et puis, la discussion vira sur ton appareil photos et sur le pourquoi Maxime était présent entre les mêmes murs que toi. « Jolie passion, le dessin, aussi! » Approuvas-tu. Lorsqu'il t'apprit être un élève de Beauxbâtons, pourquoi est-ce que son lieu d'études ne te surpris même pas? Et le fait qu'il avait un cours à Poudlard juste avant t'expliquait mieux ce qu'il faisait à Ste-Mangouste plutôt qu'à l'Institut Curie. Même en étant pas retournée à l'école à la dernière rentrée de septembre, tu avait parfaitement été mise au courant de l'ouverture des portails entre les trois écoles ayant participé au Tournoi des Trois Sorciers. « Si j'allais...? » Répétas-tu, perplexe. Pourquoi est-ce qu'il te demandais si tu allais quelque part? Hagrid! Mais oui bien sûr! Ta visite à l'ancien garde-chasse te revint soudain. « Oui, j'allais voir Hagrid pour ma visite quotidienne! Répondis-tu. Hagrid... le père donc! » Crus-tu bon de préciser. Son fils ayant repris une parti des postes de son paternel au sein de l'école anglaise, si l'on ne savait pas que c'était à cause d'une hospitalisation de ce dernier, ça pouvait porter à confusion. « Tu veux m'accompagner un bout? » Que tu lui demandes. Pourquoi? A la vérité, tu ne sais pas trop! Mais il était là, il était là, donc tant qu'à faire, hein!?

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 21 Avr - 16:21

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Fort heureusement pour lui, Sybil prend l’initiative de passer au tutoiement ce qui, franchement, le soulage grandement. Il n’a pas l’impression d’être face à un supérieur, mais plutôt à une camarade de classe et le vouvoiement semble presque… étrange quand il lui parle. Mais il n’osait pas, jusqu’à présent, prendre cette initiative au risque de la vexer. Apparemment, ce n’est pas le cas et cette réplique lui tire un léger sourire amusé. Elle semble pleine de peps et de dynamisme, ce qui est engageant, pour une conversation. Il passe carrément au rire lorsqu’elle se moque de sa propre taille.

“Il faut croire que de mon côté, j’en ai trop bu justement !” Non pas qu’il ait l’air d’un adulte déjà, mais on peut facilement lui faire un ou deux ans de plus. Mais à force, il s’est habitué à tout ça. Depuis qu’il est tout petit - ou en tout cas depuis le début de sa puberté - il est connu pour être grand et mince. Limite “sec”. Et on peut lui trouver une maturité dans le regard qui contrebalance son côté rieur et naïf. Au final, c’est un bon mélange non ?
Il hoche de la tête à son commentaire sur sa passion, ne trouvant rien de plus à dire sans donner l’impression qu’il raconte sa vie. Elle n’a sûrement pas le temps pour ça, d’ailleurs il se permet de lui faire remarquer qu’avant de l’intercepter, elle allait quelque part… non ? Elle ne semble pas comprendre au début de quoi il parle et il s’apprête à répéter lorsqu’enfin, il voit une illumination dans son regard. La spontanéité dont elle fait preuve est rafraîchissante et ô combien drôle.
Il apprend donc que son prochain arrêt est Hagrid et aussitôt, Maxime pense au Hagrid fils, aujourd’hui à Poudlard et il se demande bien quelle peut être sa relation avec la jeune femme qui lui fait face. Avant que cette dernière ne lui précise que c’est le père qu’elle va voir. Et aussitôt, le français est intrigué. À vrai dire, il n’a jamais vraiment fait connaissance avec Hagrid senior… Étant un Beauxbâtons depuis toujours, ce n’est pas le genre de personnalité qu’il lui ait été donné de croiser très souvent. Mais hors de question de s’imposer dans sa visite… Mais à sa grande surprise, c’est elle qui l’invite. Il se mord la lèvre et hoche de la tête.

“T’es sûre que ça ne te dérange pas ? Hagrid et moi ne nous connaissons pas du tout mais j’ai toujours eu envie de le rencontrer. Enfin ne t’inquiètes pas, je ne suis pas un groupie ou quelque chose comme ça. Juste… il a eu une place tellement importante dans notre Histoire, je trouve, que c’est l’une des personnes que je me suis toujours promis de rencontrer un jour. Bon, dans d’autres circonstances mais promis, je saurais me tenir à carreaux. Mais du coup, il est à l’hôpital ?? Rien de grave, j’espère…” S’enquiert-il aussitôt, intrigué par ce qui peut bien demander une hospitalisation du semi-géant. Et même s’il ne le connaît pas, il se sent immédiatement affecté par cette nouvelle. De toute façon, ce n’est pas une surprise qu’il déteste les hôpitaux…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 14:16



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Bu trop de soupe? Maxime? Mais non, mais non, enfin! C'était juste une grande asperge! Mais tu extrapolais. La soupe qui fait grandir, on sait tous ce que ça vaut. C'était du même gabarie que manger des épinards pour finir fort comme Popeye ou manger des carottes pour devenir aimable: c'était du pipeau!
Mais passons, voulez-vous? Actuellement, c'était le rappel à l'ordre pour te signaler que tu allais quelque part. Dans la chambre du père Hagrid, qui plus est. Et ça, c'était sacré comme lui où aller! « Mais oui, t'inquiète! Assuras-tu, une lueur amusée au fond des yeux, en attrapant le frenchie par la main et en le traînant dans la direction dans laquelle tu te rendais, avant d'entrer en collision avec lui. Et puis, Hagrid adore rencontrer des gens! » Continues-a-tu. Ce n'étais pas un secret que les Hagrid, tant le père que le fils, s'ils étaient du genre bourrus et à préférer les bêtes aux relations humaines, recevaient volontiers chez eux. Son hospitalisation n'avait pas changé cette facette du père, sauf lorsqu'il était dans une période où il allait plus mal que d'habitude.

Tu eus un sourire, en l'entend déblatérer sur le rôle que le demi-géant avait eu pour dans l'Histoire sorcière. Il était vrai que ce n'était un secret pour personne que c'était cet homme aux cheveux et à la barbe hirsutes désormais blanchissant qui avait emmené le célèbre Harry Potter, alors bébé, bien emmitouflé qu'il était alors dans son side car, chez son oncle et sa tante maternels, les Dursley. Harry Potter avec qui, dès sa première rentrée à l'école de sorcellerie Poudlard, il c'était lié d'amitié. Amitié qu'il gardait, aujourd'hui encore, près de vingt-cinq ans après que l’Élu ai fini sa scolarité. Ils en avaient traversé, des choses, tous les deux et, désormais, le plus âge de ce duo insolite se retrouvait cloué sur un lit d'hôpital depuis le début de l'été, après cinq ans dans sa cabane à regarder sa santé se détériorer. « Oh, ça fait quelques années qu'il a divers problèmes de santé, commenças-tu à expliquer. Problèmes dû à l'âge et à une vie passée dehors à s'occuper des bêtes, je crois. Et la mort du professeur McGonagall, cet été, n'a pas aidé. Ce qui lui a valu, depuis, son hospitalisation. » Le vieux demi-géant avait déjà très mal vécu la mort du professeur Dumbledore, dont il ne c'était sans doute aucun jamais réellement remis, donc celle de sa successeur qui lui ressemblait en tout point, ça n'avait pas arrangé les affaires - enfin, sa santé, tout du moins - de l'ancien garde-chasse, gardien des clés et des lieux et professeur de soins aux créatures magiques.

Après un dernier dédale de couloirs, vous finirent par arriver devant la porte du demi-géant. Sa femme sortait de la chambre. Comme bien régulièrement, ce fut le face à face de ta petite personne, face à celle de la demie-géante. Déjà que tu avais l'air ridiculement petite à côté de Maxime, alors à côté de Madame Maxime n'en parlons pas! « Madame Maxime! Hagrid est en état pour une visite? » Lui demandas-tu. « Oui, Miss O'Farrell. Par contre, je vous préviens: il est monté sur des ressorts, aujourd'hui! » Te répondit-elle, après un hochement de tête poli en guise de salutations. « Oh! Repris-tu en voyant le regard de cette dernière se poser sur ton acolyte. « C'est Maxime, un élève de Beauxbâtons. Je suis tombée sur lui alors qu'il sortait d'une visite à un pote et je lui ai proposé de m'accompagner! » Lui expliquas-tu. « Et bien j'espère que mon époux, bourru qu'il est, ne vous fera pas trop peur! » Assura cette dernière à l'étudiant, avant de leur souhaiter une bonne journée. Le temps pour toi de gratter à la porte et de te faire accueillir par la bonhomie habituelle d'Hagrid. « Ah, Sybil! » « Bonjour, Hagrid! Je vous apporte une visite supplémentaire, aujourd'hui! » Le saluas-tu en sautillant jusqu'à son lit. Tu posas ton appareil photo et ton Tupperware sur la table de chevet, avant de te retourner vers le frenchie, toujours présent dans l'encadrement de la porte. « Reste pas planter là! Approche! » Lui fis-tu, tout en joignant à la parole un geste de la main. Hagrid n'avait jamais mordu personne et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait commencé!

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 15:15

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Il a du mal à croire que lui, le simple élève de Beauxbâtons, sang-mêlé qui plus est, va rencontrer l’une des figures encore vivante les plus illustres de l’histoire des sorciers. C’est comme rencontrer la Reine d’Angleterre, mais en beaucoup plus impressionnant vu la taille légendaire d’Hagrid. Alors que Sybil l’entraîne à sa suite, il espère simplement faire bonne figure et ne pas avoir l’air complètement idiot. En venant à l’hôpital Ste-Mangouste, il ne s’est pas du tout préparé à une telle visite. Il ne sait même pas s’il aura la conversation nécessaire ! Que peut-on dire à quelqu’un qui a tant vécu ? Qui a vu toutes ces choses extraordinaires ou tristes ? Rien de bien nouveau ni pertinent, malheureusement…

“Oh, c’est bien triste pour lui…” Dit-il alors qu’ils partent dans les dédales de l’hôpital jusqu’à la chambre du demi-géant. Maxime est bien loin de penser qu’il sera le bienvenu dans cette chambre d’hôpital et plusieurs fois, hésite à rebrousser chemin jusqu’à Poudlard. Il ne veut embêter personne. Mais l’empressement et la confiance de Sybil le font continuer dans cette direction, jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent devant une porte semblable à toutes les autres. Sauf que celle-ci voit en sortir une personne encore plus grande qu’elle. Il reconnaît sans mal Madame Maxime, étant donné qu’elle est l’une des figures emblématiques de sa propre académie de magie. En tant qu’élève de Beauxbâtons, il a tout de suite l’impression de se retrouver face à son professeur. Et la simplicité avec laquelle Sybil s’adresse à elle l’étonne franchement. Il n’aurait jamais osé parler à Madame Maxime en ces termes… ou du moins, il l’aurait fait de façon beaucoup plus soutenue. La faute à son éducation, dira-t-on !

“Ce fut un plaisir de vous voir, Madame Maxime.” A-t-il juste le temps de dire avant d’être tiré de nouveau, mais cette fois-ci à l’intérieur de la chambre. La vision de ce demi-géant allongé dans un lit adapté à sa taille est très étrange et fascinante à la fois. Maxime reste dans l’embrasure de porte, intimidé par la présence que dégage Hagrid mais par aussi, tout ce qu’il représente. Il ne l’a jamais vu mais il lui semble le connaître tellement il a été bien décrit. Certes, ses cheveux sont plus gris et ses traits plus ridés, mais il a dans les yeux un reste d’étincelle. Il comprend qu’on puisse s’en faire un ami, car ses gestes et son ton un peu bourrus en font une personne sympathique et qu’on a envie de côtoyer. Suite à l’apostrophe de la jeune femme, Maxime fait quelques pas supplémentaires pour se rapprocher du lit et on doit sentir son malaise. Il ne sait simplement ni quoi dire, ni quoi faire, et est très impressionné. Pas en mal, au contraire.

“Bonjour Mr. Hagrid. Excusez mon manque de réaction et mon accent à couper au couteau, je suis juste… très impressionné de vous rencontrer. J’ai l’air sûrement ridicule…” Il serre sa veste d’uniforme contre lui, qui indique très clairement son appartenance à Beauxbâtons. Cette tenue de soie bleue ne trompe plus personne. Prenant un peu de confiance, il se permet une question. “Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?”
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
L'EpouventardHistoria PactumL'Epouventard
épouventard
Exp : 678
Points de vie (HP) : 50000
Parchemins : 283
J'aime : 38
Date d'inscription : 28/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 19:09
Rubeus Hagrid
13.04.2024 | Hôpital Ste-Mangouste
Âge : 95
Année/Métier : Ancien garde-chasse, gardien des clés et des lieux et professeur de soins aux créatures magiques à Poudlard
Groupe : Pudding
Baguette : Un parapluie
Patronus : //
Épouventard : //
Niveau : ??/100 (maximum 50)
Health Point : xx/xx
Papa Hagrid

  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"
feat. @Maxime Leroy & @Sybil O'Farrell

Comme bien souvent, j'avais eu la visite d'Olympe. Tout comme Percy, elle s'inquiétait beaucoup trop pour moi. J'veux bien que j'aille pas super fort, ces derniers temps, et que je me fais pas d'allusion de pouvoir ressentir le sensation du vent et du soleil autrement qu'au-travers la fenêtre de ma chambre d'hôpital, mais elle en faisait sans doute un peu trop. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Après tant d'années de vie commune, c'était sans doute normal de se faire autant de mouron quand l'autre se retrouver cloîtrer sur un lit d'hôpital avec de faibles chances de s'en sortir...
Olympe avait donc passé une partie de la matinée, à Ste-Mangouste, avec moi. C'était l'un de ces jours où j'étais en forme et où le monde extérieur, la Forêt Interdite et les Centaures me manquaient. Et comme bien souvent, dans ce genre de moment, notre éternel débat, entre elle et moi, c'était de savoir quand est-ce que, avec Percy, ils m’emmèneraient Marat. Comme ça, les bases d'hygiène au sein de l'institut médical interdisant ainsi les chiens? Marat était très propre! Et très sage, aussi! Percy, son ami à quatre pattes, il l'avait bien dressé, pour sur! Mais non, ce n'était pas possible quand même. Et puis, elle s'en était finalement allée pour se reposer un peu. Quand elle est sortie de la chambre, je l'ai bien entendu parler avec quelqu'un, avant que la porte ne se rouvre sur celle qui devait être la plus petite personne présente entre les murs de l'hôpital. « Ah, Sybil! » La saluais-je. « Bonjour, Hagrid! Je vous apporte une visite supplémentaire, aujourd'hui! » Comme si elle était chez elle, la voilà qui vient déposer ses affaires sur la table de chevet, avant de faire savoir à son ami d'entrer. Un petit maigrichon vêtu de l'uniforme de Beauxbâtons. « Il a l'air un peu tendu, ton ami, non!? » Que je demande à Sybil, alors qu'elle s'asseye sur une chaise. « Hé bien je t'épargne mon français qui, j'en ai peur, est pire que ton anglais! Lui assurais-je, alors qu'il venait de se planter devant le lit, tout en lui faisant savoir de laisser tomber le Monsieur, jamais personne - ou presque - ne me l'ayant donné. Et je dois avoir bien plus ridicule, cloué là dans mon lit! » Continuais-je.
En entendant trafiquer au niveau de la table de chevet, je tourne la tête pour y trouver Sybil qui traficotait pour en sortir la boîte à gâteaux. Forcément, depuis le temps qu'elle venait le voir, elle savait où la trouver. C'était pas plus mal car quitte à choisir entre les sushis qu'elle devait avoir dans son Tupper' et les macarons que mon fils me ramenait, y avait pas photo, je préférais les seconds. Quand elle se redresse, un signe du doigt de la petiote me fait comprendre que notre troisième luron attend une réponse. « Oooh, j'ai connu pire. On peut dire que je vais bien, aujourd'hui. Et, heu... - comment t'as dit que tu t'appelais, déjà? -, tu veux pas t'asseoir? » Lui retournais-je bourru.
Revenir en haut Aller en bas
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 19:10



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Tout en faisant comme chez toi, dans cette chambre dans laquelle tu aurais pu circuler les yeux fermés, tellement tu y venais, tu laissas l'étudiant - tiens, il avait pas encore pris ses jambes à son cou ou trouver le moyen de s'enfoncer sous terre, gêné comme il avait l'air de l'être? - et l'ancien garde-chasse à leur conversation. Tu avais juste pris le temps de répondre à la question du père Hagrid. « C'est que vous êtes un héros de la dernière guerre contre le Seigneur des Ténèbres, voyez!? Et on a pas tous les jours l'occasion de rencontrer ce genre de personnage! » Le demi-géant eu un mouvement de la main l'air de dire 'un héros? Moi?', avant qu'il ne porte son attention sur le français. Tu ne pus retenir un sourire, lorsqu'il fit allusion à son accent en français. Tu t'étais effectivement laissée entendre que, lorsqu'il parlait la langue de Molière, on avait l'impression qu'il parlait en mangeant un yaourt. Une vache de Yorkshire aurait sans doute aucun mieux parler le français que le père Hagrid, après toutes ses années aux côtés d'une femme française et d'un fils bilingue.

Écoutant Hagrid et Maxime d'une oreille distraite, tu finis par relever la tête de l'intérieur du tiroir de la table de chevet, en te sentant observé. « Je sais que vous aimez pas mes sushis, donc autant faire péter les macarons, non!? » T'expliquas-tu en te redressant, avant de faire savoir à Hagrid que Maxime prenait de ses nouvelles. Alors que le premier invitait le second à s'asseoir, tu tendis à ce dernier la boîte, pour lui proposer un macaron. « Ah? J'ai pas fait les présentations? » Fis-tu, les yeux écarquillés, alors que ton ancien professeur de soins aux créatures magiques demandait au français comment est-ce qu'il s'appelait. Maintenant que toi, tu savais comment il s'appelait, ça t'avait semblé tellement évident, son prénom mais... mais ça ne l'était pas plus que ça, en fait! C'était évident, de toute façon, qu'on te dira, hein? « C'est Maxime! Que tu lâches, comme si c'était la chose la plus évidente de tout l'univers, tout en te rasseyant sur la chaise, après avoir posé la boîte de macarons sur le bord du lit. Et comme je l'expliquais à votre Dame à l'instant, je lui suis tombée dessus en venant et je lui ai proposé de m'accompagner vous voir. » Et à t'écouter, ça avait tellement l'air de tomber sous le sens, tout ça. Ça ne l'était pourtant pas tant que ça. Dire que lorsque tu avais quitté la morgue et Madame Casper, tu n'avais pas du tout pensé à cet enchaînement d'événements...

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 27 Avr - 18:23

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Comme escompté, le demi-géant est d’une sympathie à toute épreuve. À peine se met-il à parler que Maxime sourit, amusé par sa réplique et rassuré par la façon dont il cherche à le mettre à l’aise, alors qu’il ne le connait même pas. “Oh non, vous n’avez rien de ridicule, je vous assure !” Le français est loin de penser de cette manière. Il s’inquiète même un peu pour l’homme, espérant qu’il s’en sorte. Il a l’air tellement gentil, ce serait du gâchis de priver cette planète d’une telle personne ! Ils sont tous les deux attirés par le petit vacarme que Sybil opère de son côté et Maxime se demande ce qu’elle peut bien trafiquer. Elle a l’air très à l’aise dans cet environnement, signe qu’elle doit connaître Hagrid depuis maintenant un long moment. Il se parle comme des amis et il est très amusant de voir la taille de la jeune femme à côté de celle du demi-géant. Il pourrait l’écraser avec juste une main…

Il est remarqué que les présentations n’ont pas été faites et Maxime s’en veut aussitôt d’avoir été si impoli. C’est vrai qu’il connait le nom d’Hagrid, mais ce dernier ne connaît pas le sien et a un pur étranger dans l’intimité de sa chambre. Mais avant qu’il ait pu dire quoi que ce soit, avec un visage très embarrassé, Sybil prend les devants et le présente à son ami. “Maxime Leroy.” Ajoute-t-il, sait-on jamais. Il n’attend rien de cette entrevue mais trouve toujours plus élégant de présenter son patronyme en entier. Et voir les anglais essayer de prononcer son nom de famille est toujours assez amusant, il doit bien l’admettre.
Se voyant offrir des macarons, un met succulent par ailleurs, il en prend un à la pistache et s’installe sur l’une des chaises des invités, avant de croquer dedans. Son visage hoche quelques fois, avant qu’il ne le relève vers les deux autres sorciers dans la pièce.

“Mmmh, ils sont très bons ! Presque aussi bons que ceux de la boulangère dans ma rue. Elle en fait des exquis avec des goûts vraiment improbables.” Il ne précise pas la nature de la dame en question mais si on venait à en savoir plus, on apprendrait que c’est une sorcière habilement déguisée en moldue, qui fait des pâtisseries à tomber par terre. Mais là, il ne s’agit pas que de magie, mais surtout de talent culinaire… Maxime termine de mâcher sa dernière portion de macaron et se lèche le doigt pour en retirer l’excès. Un peu gourmand, certes, mais mine de rien, ça fait un moment qu’il ne s’est pas autorisé une telle friandise. Pas qu’il fasse attention à ce qu’il mange, loin de là. Il pourrait avaler deux burgers par jour qu’il resterait aussi sec qu’une brindille. Disons simplement qu’il ne prend plus trop le temps de se faire plaisir de la sorte. Et force est de constater qu’il le devrait ! Une bonne friandise, ça redonne le sourire. Comme le sien à l’instant.

“Vous vous connaissez depuis longtemps tous les deux ?” Il demande, curieux.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 5 Mai - 17:33



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Et c'était parti sur un débat pour savoir lequel des deux avait l'air le plus ridicule, entre le vieux demi-géant et le jeune homme. Ils étaient mignons, tous les deux, à essayer de se mettre mutuellement à l'aise. Si tu savais que c'était le genre de réaction parfaitement normale de la part du premier qui, comme beaucoup d'autres jeunes sorciers et sorcières des pays de Grande-Bretagne avant toi, t'avait vu grandir, tu ne pouvais qu'imaginer que c'était également un côté qu'il pouvait partager avec le second. Et que ce soit le genre du dit second ne t'étonnerait pas plus que ça, dans le fond, même si tu ne le connaissais pas outre mesure.
Tout en faisant péter les macarons, tu fis les présentations. Leroy, qu'il a dit qu'il s'appelait, la face de bichon? C'était bien un nom de français, ça! Quoi que, pour le coup, tu n'avais rien à dire quand aux noms de famille en provenance d'un endroit du globe quelconque, en n'en ayant un toi-même typiquement irlandais; on peut dire merci à Bailie et Ailionora, tes parents adoptifs, pour ça! « Alors on a de la chance qu'Hagrid ait son fils qui lui apporte régulièrement de ses macarons faits maison, parce que si on avait dû compter sur les restes des gâteaux du père, y auraient pas été aussi bons! » Assuras-tu, tout en picorant un macaron au chocolat, alors que Maxime en avait fini avec le sien. « Bin qu'est-ce qu'y ont, mes gâteaux!? » Répliqua l'intéresser qui n'avait jamais vraiment semblé se rendre compte qu'il cuisinait comme une quiche. « Mais rien, Hagrid, mais rien! Lui affirmas-tu, avec un sourire franc. Les vôtres étaient très bons, aussi! » Lui promis-tu. C'est que tu faisais parti de cette catégorie de gens qui n'avaient jamais osé lui dire que ces dits gâteaux étaient effectivement immangeables, malgré le fait que, les premières fois, tu n'avais pas pu t'empêcher de faire des grimaces à l'image de celles que tu en faisais régulièrement avec le reste de ta cousinade. Tu avais certes prétendu que le gâteau n'était pas bon, la toute première fois que tu en avais mangé l'un des siens, avant de comprendre que lui dire ce genre de chose, au demi-géant, ça le blessait plus qu'autre chose. Tu avais bien des défauts, mais pas celui de blesser volontairement autrui lorsque tu voyais que tu le blessais, à moins que la personne en face ne le mérite. Lorsque l'étudiant français vous demanda si vous vous connaissiez depuis longtemps, Hagrid et toi eurent un regard entendu. « C'est une longue histoire, Hagrid et moi. Commenças-tu. Y bossait déjà à Poudlard lorsque ma mère y était étudiante et il y était encore lorsque je l'ai moi-même inaugurée. Mais contrairement à ma mère, j'étais le genre d'élève très chiante. On a arrêté de compter le nombre de fois où il est venu me récupérer dans la Forêt Interdite parce que je m'y étais rendue contre l'avis de tout le monde. Ou encore le nombre de fois où je me suis rendue chez lui pour pester contre le professeur Riddleton, ma directrice de maison. » Et Hagrid, à chaque fois, était tout le temps le premier à venir bravement te chercher au fin fond des bois sombres. De la même façon qu'il supportait tant bien que mal tes jérémiades et tes protestations parce que, selon toi, tu avais une bonne raison de te trouver là alors que tu n'aurais pas dû y être. Prendre des fées en photo ou tenter de te taper la discute avec une Acromentule, par exemple. Et pour ce qui était de te tolérer - toujours avec le sourire et avec grand plaisir, n'est-ce pas? -, c'était assez drôle de savoir que, comme les Hagrid père et fils s'entendaient aussi très bien avec @Cora Riddleton, ils auraient de toute façon sa version à elle sur vos prises de tête quotidiennes, donc ils avaient toujours les deux versions de l'histoire. C'était le risque, ma fois, lorsqu'une élève et l'une de ses prof étaient toutes les deux des fortes têtes. Et comme les Hagrid étaient des bonnes pâtes qui les écoutaient sans jugement d'aucune sorte à chaque fois. « Du coup, si on se connait depuis septembre 2015, j'ai pas mal entendu parlé de lui de part ma mère, avant. » Résumas-tu, en léchant tes doigts collants de ton reste de gâteau français. « Par contre, je crois qu'on va t'éviter la chronologie complète et exacte de notre rencontre et des années qui s'en sont suivies après, parce qu'on en aurait pour dire... » Conclus-tu, tout éternel sourire aux lèvres. Quoi que, te connaissant, t'en étais vraiment capable, mais tu n'étais pas certaine que Maxime soit prêt à voir sa tête exploser avec ta liste longue comme deux fois lui de conneries et autres excursions dans la forêt en bordure de l'école anglaise auxquelles, bien malgré lui, le père Hagrid c'était retrouvé impliqué.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 5 Mai - 23:45

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Il les regarde se “chamailler” gentiment - ou en tout cas se répondre - avec un léger sourire amusé alors que sa dernière bouchée de macaron finissait dans son estomac. C’était amusant de voir leur différence de gabarit et il se pose des questions sur la façon dont les deux ont pu se connaître. Ils n’ont d’apparence pas grand chose en commun, mais Maxime est bien placé pour savoir que cela ne veut pas toujours dire grand chose. Ils semblent plutôt partager une grande histoire et il lui tarde de la connaître. Même si, avouons-le, il n’a pas trop le temps pour ça. Il devrait déjà être retourné en cours, à l’heure qu’il est. Mais la compagnie du semi-géant et de la jeune femme le change de son petit train-train quotidien d’élève sorcier. Et puis, ce sera bien la première fois qu’il s’autorise à manquer un cours ! Personne ne lui en voudra pour ça.
Il demande donc quelques détails sur la façon dont ils ont pu se connaître et c’est Sybil qui lui explique, sans entrer dans les détails, la façon dont ils se sont connus. De mère en fille, apparemment. Maxime les écoute attentivement, intrigué. Il en apprend d’ailleurs un peu plus sur les habitudes d’élèves de Sybil qui, apparemment, aimait se faire remarquer à l’époque. Tout le contraire du français, qui est plutôt studieux, obéit à ses professeurs et ne fait aucune vague. Peut-être que s’il en avait fait plus, il aurait eu le plaisir de connaître le père Hagrid avant qu’il ne se retrouve dans ce lit… Faut-il vraiment avoir une forte tête pour vivre des choses incroyables dans sa vie ?

“Oh d’accord, je vois…” Dit-il en hochant de la tête. Il a lui même des connaissances parmi les adultes et professeurs de Beauxbâtons, à cause des liens avec sa famille. Les Leroy sont sorciers depuis très longtemps, bien qu’ils ne soient pas de sang-pur. Ils l’ont été, un jour. Son grand-père est un grand sorcier alors forcément, il a ses connexions et Maxime n’a pas pu échapper à la question “tu es le fils d’Alexandre Leroy ?”. Le séducteur de ces dames. Tout ce qu’il n’est pas, en somme. Mais ça lui convient comme ça. Il aime son père, mais lui ressembler… non. Pas pour ça, en tout cas. Pour le reste, peut-être après tout ? Il a eu le courage de se lier à une moldue, contre l’avis de ses propres parents. Et leur influence, surtout… Enfin bref. Il peut comprendre.

“Il vaut mieux en effet ! Je suis déjà pas très en avance et n’ai qu’une soixante-dizaine d’années à vivre !” Lance-t-il pour plaisanter, avec un léger rire. “Mais j’aime bien votre complicité en tout cas ! J’aime bien voir ce genre d’amitié à laquelle on ne s’attend pas. C’est pas un peu creepy de ma part de dire ça j’espère ?” Demande-t-il dans une légère grimace, se rendant compte de ses propos. Il espère qu’ils ne le prendront pas mal, parce qu’il n’y a pas nécessité…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 14 Juin - 18:35



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Ton explication sur le comment et le depuis quand le père Hagrid et toi vous connaissiez terminée, tu en vins à te demander comment ils faisaient, les gens - les autres, les toujours tout bien propre sur eux -, pour ne pas finir avec les doigts tout collants après avoir mangé des macarons. Non parce que toi, après un unique petit macaron au chocolat, c'est pas que tu avais légèrement l'impression dans avoir plein les doigts, mais c'était un tout petit peu tout comme, quoi! C'était dans ce genre de moment que tu te disais qu'heureusement que tu avais une bouche pour t'enlever un minimum le surplus collant et que toutes les chambres étaient munies de ne serait-ce qu'un lavabo et d'un distributeur de papier pour finir le nettoyage. Dans ce genre de moment, tu en regrettais aussi presque tes sushis que tu pouvais gober avec l'aide de baguettes chinoises. Et dire qu'il y avait des gens qui ne savaient même pas utiliser correctement ces dernières... Mais bref, là n'était pas la question!

Tu ne pus que répondre à Maxime par un sourire, à sa réflexion. Il était vrai que tu l'avais quelque peut entraîné dans ta visite à ton ancien professeur de soins aux créatures magiques sans réellement t'inquiéter de savoir s'il avait quelque chose d'important de prévu ou s'il devait s'en retourner en cours. Et puis... pour ce qui était de la septantaine d'année minimum qu'il lui restait à vivre, non mais le ouuuuuuf quoi! Septante ans, c'était rien! Quoi que pour le coup, toit, dans septante ans, t'aurais nonante ans. T'aurais rien qu'une petite quinzaine d'années de plus que ton grand-père Ambros à l'heure d'aujourd'hui mais, dit comme ça, c'était assez violent, quand même. Mais malgré tout, tu restais persuadé qu'il te faudrait un peu moins de septante ans pour faire le listing de toutes les fois où t'as dû donner des cheveux blancs ou un début de calvitie au vieux demi-géant. Tu finis par avoir un court instant de rire, avant de répondre à la question du jeune homme: « Il nous en faudra un peu plus pour qu'on trouve tes question flippantes, t'inquiète... Lui assuras-tu. Si tu savais le nombre d'amitié creepy qu'à pu avoir Hagrid avec des créatures magiques. Tu savais que c'était l'une de ses amitiés qui a fait qu'on a des Acromentules, dans la Forêt Interdite? » Lui demandas-tu le plus sérieusement du monde en ne te fiant pas le moins du monde aux yeux ronds de l'ancien garde-chasse. S'il était vrai que c'était de notoriété publique que les Hagrid avaient toujours adoré les créatures aussi bizarres que montreuses et dangereuses - Perceval, qui avait officiellement repris le poste de son père, en début d'année, avait hérité de cette même passion qu'il tenait de son père -, ils n'étaient pas pour autant forcément du genre à s'en vanter. Mais comme vous en étiez venus à parler d'amitiés sortant du lot et de questions creepy, autant continué, n'est-ce pas?

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 15 Juin - 15:35

1968cbb85e84f283db0c804ea25a40c1.giftumblr_inline_poiuyz0XGT1td3ts4_1280.gif
Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
C’est vrai qu’il n’a pas le tout le temps qu’il voudrait devant lui. Tôt ou tard, il devra retourner en cours. C’est cette idée qui lui permet de profiter pleinement de cet instant. Contrairement à Sybil, ce n’est pas tous les jours qu’il pourra rencontrer une sommité comme Hagrid et il veut réellement en apprendre plus. Pour ne pas avoir à regretter plus tard de ne pas avoir su saisir cette opportunité. Néanmoins, il s’excuse à l’avance d’avoir pu poser des questions un peu trop personnelles, ou d’avoir eu un comportement étrange. Il n’est pas spécialement connu pour ça, mais sait-on jamais !
La jeune femme cherche à le rassurer à ce sujet et il lui sourit doucement. Des trois, ce sont peut-être eux les plus étranges au final mais ce n’est pas ça qui va le déranger. Bien au contraire ! Il trouve ça assez fascinant. Sinon, il serait déjà parti.

“Ah non, je ne savais pas…” Dit-il en riant un peu face aux gros yeux d’Hagrid à l’attention de son amie. Il veut pouvoir lui dire que ce n’est pas avec lui que ses secrets seront divulgués, mais ce serait peut-être étrange de le faire ? Il n’en sait rien. Pour le moment, il est juste amusé par la situation et surtout, leur lien. “Mais il faut dire que je ne m’y balade que très rarement, dans la Forêt Interdite !” Rajoute-t-il dans un nouveau rire. “Mais peu importe ce que vous racontez devant moi, je sais garder ma langue.” Il préfère prévenir, sait-on jamais. Après tout, ils ne le connaissent pas et pourraient éprouver beaucoup de méfiance à son sujet. Mais quand on apprend à connaître Maxime, on découvre que niveau secret, c’est un chef. Il en possède lui-même et surtout, sait très bien garder ceux des autres. Voire un peu trop, même… Il y a parfois où il aimerait ne pas être dans certaines confidences, qui le mettent un peu mal à l’aise. Pour l’instant, aucune ne l’a mise en danger mais cela ne saurait tarder. Sa gentillesse à l’égard d’autrui finira, tôt ou tard, par créer une situation compliquée.

“Et quels autres types d’animaux avez-vous pu rencontrer ? Je l’admets, je suis assez fasciné par ces bêtes. Même si je ne suis pas encore décidé sur mon futur parcours professionnel, j’aime assez l’idée de m’occuper de ces créatures. Et si je vous en parle, c’est uniquement parce que je sais que vous les appréciez à leur juste valeur.” Il n’y a, à ce moment, que de la sincérité dans sa voix. Très peu de flatterie. Il connaît la réputation du semi-géant et sa tendance à être en présence de créatures tout aussi gigantesques que lui ! Maxime, lui, a déjà eu l’opportunité de faire affaire à Karl, le calmar géant du Lac Noir. Bien que ça ne se soit pas passé comme il le souhaiterait, il avait trouvé cette rencontre fascinante et aurait bien aimé réitérer l’expérience. Avec une Acromentule, ce serait certes différent… mais tout aussi excitant.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 28 Juin - 20:02



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


« Ça a commencé avec Aragog, lorsqu'il était encore un jeune et bel étudiant... » Commenças-tu, vraiment prête à faire la généalogie des Acromentules de la Forêt Interdite depuis Aragog et Mosag, lorsque tu finis pas t'arrêter aussi net, au beau milieu de ta phrase. Tes pupilles louchèrent sur Hagrid qui venait de pousser un soupir. Le soupir de celui qui ne n'avait sans doute aucun jamais aimé qu'on lui rappelle que c'était parce qu'il avait introduit Aragog dans les cachots inutilisés de l'école de magie anglaise Poudlard qu'il c'était vu cassé sa baguette et exclure de l'école en tant qu'élève. « Mais ça aussi, c'est une longue histoire dont on va peut-être t'éviter également la chronologie...! » Repris-tu, l'air de rien, en chipant un deuxième macaron dans la boîte que tu gobas presque tout rond. Le gâteau passant dans ta trachée, tu écarquillas les yeux lorsque le Frenchi vous fit savoir qu'il ne se baladait que très rarement, dans la dite Forêt Interdite. « Hé bin, t'as pas l'air d'être un grand rebelle en quête de sensations fortes, toi, dis voir! » Le piquas-tu, taquine, un sourire mutin sur tes lèvres. C'était pas dans une envie vicieuse de te foutre ouvertement de la tête de Maxime qui semblait si tranquille, à côté toi. Non, loin de là. Tu pouvais être une emmerdeuse de première catégorie, avec un petit - petit, hein, seulement! - côté mutin et ayant des petits soucis avec l'autorité qui faisaient que tu pouvais être à la limite de l'insolence, bien que tu avais parfaitement conscience qu'il y avait des limites et que tes parents avaient, depuis toujours et ce, tant bien que mal, de te canaliser autant qu'ils pouvaient. Par contre, vicieuse, non, loin de là. Tout du moins, tu n'avais jamais eu l'impression de l'être et tu ne t'étais jamais considérée comme ça. Mais avec ta langue bien pendue et ce qui pouvait s'apparenter à un certain manque de tact, il était vrai que, pour le coup, sans pour autant être quelqu'un de vicieux, tu pouvais en venir à vexer la personne en face de toi. C'était bien malgré toi et lorsque la personne en face avait une tête sympa comme Maxime ou que tu l'aimais bien, tu t'en bouffais bien les doigts. Mais l'étudiant de l'Académie de magie française était-il le genre à se vexer face aux petites piques dites gentiment moqueuses qu'on pouvait - que tu pouvais lui lancer et que tu serais sans doute aucun encore capable de lui lancer, tout au long de la conversation - lui envoyer? Mystère et boule de gomme, comme qui dirait. La chose restait à découvrir, alors que la discussion revenait sur les créatures qu'Hagrid était venu à rencontrer. « Oh, j'ai obtenu un œuf de dragon grâce à un homme rencontré dans un pub, une fois. La colonie anglaise de géants que le professeur Dumbledore - un grand homme qu'c'était, Dumbledore! - m'avait envoyé, avec Madame Maxime, d'essayer de les rallier à nôtre cause, durant la guerre contre Tu-Sais-Qui. J'ai même eu un hippogriffe. Il s'appelait Buck. C'était un brave hippogriffe, qui se lavait même derrière les oreilles. Oh, comme tous les hippogriffes, il était un peu susceptible et supportait très mal qu'on lui manque de respect, mais c'était un brave hippogriffe. J'ai aussi eu l'occasion de soigner des licornes et de m'occuper de scroutts à pétard, de veracrasses, de salamandres, de niffleurs - c'est mignon, ces bêtes-là, mais faut faire attention qu'ils nous piquent pas nos affaires de valeur! - et de botrucs - on doit aussi en trouver pas mal, de ceux-là, dans les jardins de Beauxbâtons, j'suppose! » Commença à lister le père Hagrid. Tu l'écoutas poliment. Lorsqu'on lançait les Hagrid sur le sujet des animaux et créatures, c'était souvent le début d'un long monologue passionné. Ce genre de monologue passionné dont tu ne t'arrêtais que difficilement lorsqu'on te lançait toi sur le sujet de la photographie. Pour avoir eu Hagrid comme prof' de soins aux créatures magiques, tu avais également eu l'occasion de rencontrer une partie des bêtes qu'il était en train d'énumérer durant les cours, sans forcément avoir besoin de te rendre dans la Forêt Interdite pour les croiser et les prendre en photo. Bien que l'un n'avait jamais empêché l'autre... De la même façon que ces dites bêtes t'étaient familières, les histoires qui y étaient assignées. Ça, c'était l'avantage des longues routes faites sur le chemin du retour menant d'une clairière de la Forêt Interdite où tu t'étais rendue jusqu'au château de Poudlard, lorsqu'Hagrid venait t'y récupérer lorsque le corps enseignant réalisait que tu n'étais nulle part. Et si l'ancien garde-chasse et gardien des clés et des lieux avait toujours commencé par te tirer les oreilles et par te faire la morale, il se laissait toujours allé aux supplications de ta petite personne pour te raconter des histoires, lors du retour. « Y a les Centaures, aussi! Ajoutas-tu. Y en a aussi tout un clan, dans la Forêt Interdite. J'ai eu le malheur de vouloir en photographier un, un jour, alors qu'il était pas très d'accord. J'ai failli être transformée en bouillie... » « T'as surtout de la chance qu'avec Firenze, on soit intervenu à tant, parce que tu s'rais sans doute plus là, aujourd'hui. Ou alors dans un piteux état et les Centaures auraient eu de sérieux problèmes avec le Ministère! » Te fit remarquer, du tac ou tac, Hagrid. Tu le connaissais suffisamment pour savoir que, sous son ton bourru, se cachait encore la vive inquiétude qu'il avait toujours éprouvé lorsqu'il récupérait des élèves téméraires qui c'étaient aventurés trop loin dans la sombre forêt. « Je sais, Hagrid, et je vous en remercie! Fis-tu, très sincèrement, en tournant la tête vers lui, comprenant très bien que ça ne valait pas la peine de lui faire savoir que la photographie ne serait pas aussi drôle, sans quelques risques, avant de reporter son attention sur le français et de reprendre: Firenze, c'est un vieux Centaure et un vieil ami des Hagrid. (Parce que oui, si les Centaures avaient d'abord été très liés avec le père Hagrid qui les avaient toujours défendu, ils c'étaient aussi assez rapidement liés au fils qui avait quasiment grandit au milieu d'eux) Firenze a aussi été un temps prof' de divination à Poudlard, je crois... » Terminas-tu en levant un œil interrogateur sur Hagrid pour qu'il affirme ou infirme tes dires. « Au grand damne du professeur Trelawney qui a toujours très mal accepté de partager son poste et de l'intégralité de son clan. Car comme tu le sais peut-être, les Centaures sont réputés pour être très bons dans la lecture de l'avenir dans les étoiles, fit-il à l'intention de Maxime, et ils ont longtemps considérés Firenze comme un traître d'apprendre leurs connaissances à des humains. Pourtant, je crois me souvenir que Ron Weasley préférait nettement Firenze à Trelawney comme professeur... » Expliqua-t-il, lui qui avait toujours été peiné que le dernier fils d'Arthur et de Molly Weasley finisse par se brouiller avec Harry Potter et Hermione Granger, bien que la fin de leur scolarité avait également rimé avec la réintégration du Centaure enseignant au sein de son clan pour son courage durant la bataille du 2 mai 1998.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 29 Juin - 16:21


1968cbb85e84f283db0c804ea25a40c1.giftumblr_inline_poiuyz0XGT1td3ts4_1280.gif
Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Bien malgré lui, Maxime se voit obligé de ne pas relever le commentaire qu’il estime un peu moqueur et déplacé de Sybil. Encore un jugement hâtif qui ne le dessert pas.... Il n’est peut-être pas l’élève le plus indiscipliné de Beauxbâtons, mais il ne s’estime pas moins courageux qu’un autre ! Bien au contraire. Il n’a jamais redouté la confrontation, toujours le premier en duel. Mais la jeune dame semble avoir tendance à oublier que, jusqu’à il y a très peu, les portes de Poudlard n’étaient pas facilement accessibles pour les élèves des autres écoles - et donc la Forêt Interdite encore moins. Maxime n’a de cours à Poudlard que depuis cette année, techniquement. Et avec tout ce qui lui est arrivé, faire une petite promenade dans la Forêt Interdite n’a jamais été dans ses priorités ! Donc en effet, mieux vaut ne pas répondre à cette boutade mal placée. Peut-être se rendra-t-elle compte elle-même de l’absurdité de son commentaire... Le jeune sorcier se contente simplement de dériver la conversation sur les créatures magiques, qui sont d’un plus grand intérêt pour lui que la bravoure d’unetelle ou untel. Et cela lance Hagrid comme un cognard en pleine partie de Quidditch ! Il ne s’arrête plus mais bien loin de désapprouver cette initiative, Maxime boit ses paroles, curieux comme jamais. Il n’a jamais vu la moitié de ces créatures mais cela lui plairait beaucoup de les voir.

“Oh oui, on en a pas mal en effet !” Intervient-il au sujet des Botrucs qui, en effet, aiment beaucoup les jardins à la française de Beauxbâtons. La température leur est, semble-t-il, plus agréable que dans les deux autres écoles. Ils apprécient le soleil à sa juste valeur, disons et la chaleur du sud de la France est agréable ! Se taisant de nouveau, il les écoute discuter entre eux de Centaures et de professeurs, passant sa tête de l’un à l’autre pour tenter de tout comprendre et surtout, suivre. Il en apprend un peu plus d’ailleurs sur le caractère sauvageon et indiscipliné de Sybil qui, en effet, n’a rien à voir avec lui. Mais Maxime n’a jamais cherché à se faire voir de cette manière. Se démarquer par l’égocentrisme ne lui ressemble pas. Et se mettre en danger ne peut qu’importuner les autres, surtout les plus proches relations. Ce n’est pas ainsi qu’il réfléchit, malheureusement. Il aura toujours trop tendance à penser à son prochain et au tort qu’il pourrait lui causer !

“Je n’ai jamais vu de Centaure non plus mais on dit qu’ils sont très imposants et impressionnants à voir !” Et de grands esprits, par ailleurs. Mais il y a trop de créatures que Maxime voudrait voir, sans être certain d’y arriver dans cette vie. Pas assez de temps et trop d’espèces... qui demandent même encore à être découvertes ! “Et si vous deviez ne nommer qu’une seule créature, celle qui vous fascine le plus, ce serait laquelle ?” Toujours dans la curiosité, il reporte son attention à la fois sur Hagrid et Sybil.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 5 Juil - 14:57



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret

C'était toi où il y avait eu comme un léger malaise, lorsque tu avais piqué le français sur le fait qu'il n'avait pas l'air d'être un grand rebelle? Oui? Non? Tu n'aurais trop su le dire avec certitude, mais tu avais tout de même la désagréable impression d'avoir foutu gravement les pieds dans le plat! Et ça, c'était vraiment malaisant! « T'aurais eu le droit de me ruer dans les brancards, tu sais, si je suis allée trop loin? » Que tu relèves, tel un mea culpa façon Sybil. On pouvait dire que c'était l'avantage d'être une grande gueule: tu pouvais assez facilement tolérer que l'on te rue dans les brancards, justement. Quitte à ce que sa parte en gros clache pour mettre les points sur les i et les barres sur les t et que ça aille mieux après. Puis, la discussion dériva sur les diverses créatures que l'on pouvait, entre autre, trouver dans la Forêt Interdite.
Si tu avais toujours adoré écouter le père Hagrid, tu avais toujours trouvé assez drôle la tête et les réactions des gens qui l'entendaient parler pour la première fois de toutes ces créatures dont il c'était occupé ou qu'il avait simplement rencontré. Et Maxime qui avait l'air de boire les paroles du demi-géant comme si c'était le Messie qui propageait la Sainte Parole sur la Terre. « Ils le sont. » Approuvas-tu à la réflexion de l'étudiant de Beauxbâtons sur les Centaures. Après, pour ta part, comme tu avais grandi au milieu des chevaux du manège de ta famille, les Centaures n'avaient pas été les créatures que tu avais trouvé les plus impressionnantes. Mais ça, c'était une autre histoire... « On doit en donner qu'une seule? » Répondit Hagrid, en pleine réflexion intense à quoi répondre exactement, à la question du jeune homme. La question te fit un sourire, de même que la mine de celui qui l'avait posé. Ce qui était bien, avec le vieil homme, c'est que l'on pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert. « Les fées sont sympathiques, reprit l'ancien garde-chasse, pensif, plus pour lui-même que pour Maxime et toi. Mais je crois que les Magyars à Pointe ou les Acromentules sont encore plus fascinants... » Finit-il par lâcher. Ça, c'était du Hagrid tout craché: plus c'était gros, plus c'était fun! « Je suppose que si je répond une panthère de Ceylan, qui n'est pas une créature magique, ça fait vachement moins impressionnant. » Relevas-tu, faisant ressortir ton côté Moldu qui n'avait encore jamais mis les pieds au Sri Lanka pour rencontrer en vrai ces léopards typiques de ce pays d'Afrique. Mais ta passion pour ces félins remontait à des photos que ta cousine Ennis, photographe animalière, t'avais montré, après un voyage pour son boulot, quelques années plus tôt. « Après, j'ai toujours été fascinée par les fées. Continuas-tu, histoire de retourner un minimum sur les créatures, bien que tu n'avais encore jamais pu prendre de photos potables de ces petites bêtes intelligentes. Et toi, tes expériences animalières? » Repris-tu, du tac au tac.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 12 Juil - 10:47


1968cbb85e84f283db0c804ea25a40c1.giftumblr_inline_poiuyz0XGT1td3ts4_1280.gif
Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Maxime se contente d’un sourire, qui en dit pourtant long. Non, il ne «ruera pas dans les brancards», car cela ne lui ressemble pas de chercher la merde juste pour le plaisir. Peut-être qu’il devrait faire valoir un peu plus souvent sa parole et sa personnalité, mais il ne trouve pas le moment adéquat. Se ridiculiser de la sorte devant Hagrid, un si célèbre personnage, ne lui paraît pas judicieux. Il s’en voudrait de faire une telle chose et préfère dériver vers un sujet de conversation plus passionnant et moins tendancieux. Et puis, surtout, il ne connaît pas assez Sybil pour entrer dans une telle confrontation avec elle sans, accessoirement, la blesser au passage.
Ils en arrivent à énumérer certaines créatures, dont les Centaures. Maxime ne cache pas le fait qu’il n’en a jamais rencontré, à part dans ses manuels de sorcier. Il ne pense pas devoir en avoir honte, vu son âge, bien qu’il aurait préféré qu’il en soit autrement. Si cela ne tenait qu’à lui, il aurait fait en sorte que chaque semaine, sa classe puisse découvrir une créature magique différente. Et il a plusieurs idées à ce sujet, d’ailleurs ! Mais là n’est pas la question et sans vraiment réfléchir, il demande à Hagrid quelle serait sa créature «favorite» parmi toutes, si tant est que cela est possible pour lui. Il s’imagine bien qu’il doit être difficile de faire ce choix, tellement elles ont, chacune, leur intérêt particulier.

Il a un petit rire à sa question et hoche de la tête pour confirmer la sienne. Oui, une seule. C’est un travail pas toujours évident mais ça permet de faire le tri dans ce que l’on sait et connaît. Et puis, cela peut en dire long sur la personne en face. Des deux réponses que Hagrid lui fait, il n’en «valide» qu’une seule. Le Magyar à Pointes... il aimerait en voir un de ses propres yeux, c’est évident ! Mais il se passera de l’Acromentule. Cependant, cela lui permet de constater que, conformément à sa réputation, le semi-géant aime les créatures aussi gigantesques que lui - si ce n’est plus ! Il a un léger sourire pour Sybil, dont l’intervention porte au comique. Comme on pouvait s’en douter, la question se retourne sur lui mais Maxime s’y était préparé d’avance lorsqu’il avait posé la sienne.

«Pour ma part, j’ai une très grande affection pour les Abraxans, mais j’imagine que c’est uniquement parce que mon académie en possède un certain nombre, dans l’optique de nos déplacements. Sinon, j’ai rencontré le Calmar Géant de Poudlard, que j’ai affectueusement renommé Karl avec mon camarade de cours ce jour-là.»
Rajoute-t-il, pour la petite anecdote, avant de poursuivre. «Après je pense que, comme beaucoup, j’ai une certaine affection pour les Botruc, qui sont juste... adorables. Il n’y a pas d’autre mot ! Mais si je dois être totalement honnête... j’ai une... comment dire ça... une fascination pour les reptiles. J’en ai un moi-même, bien qu’il n’ait absolument rien de magique.» Il pense que dorénavant, n’importe qui doit être en droit de dire qu’il aime les reptiles sans qu’on l’accuse de tous les maux. Après tout, aimer les serpents ne signifie pas que l’on est un adepte des forces du mal...
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 14 Juil - 18:35



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret

C'était marrant, des fois, la différence qu'il pouvait y avoir entre les gens. Entre toi qui ne t'es jamais réellement gênée de ruer dans les brancards et de dire franco ce que tu penses et Maxime qui avait l'air d'y aller de façon vachement directe, ça semblait d'autant plus flagrant. A moins qu'il soit du genre à un peu plus ruer, dans d'autres situations ou avec des gens qu'il connait? Mais comme le français faisait parti de ces gens croisés un jour parfaitement par hasard et que l'on n'était pas sûr de pouvoir revoir un jour, tu préféras éviter toute conclusion hâtive. Car aussi surprenant que cela puisse paraître, cela t'arrivait, par moment, de ne pas en faire et de savoir ne pas en rajouter. Tu passas donc outre son sourire qui en disait long sur ce qu'il devait penser vraiment.

« Ah, les Abraxans... Releva Hagrid. Olympe en a élevé beaucoup, lorsqu'elle était encore directrice. Ravi de savoir que vous les utilisez toujours! » Continue-t-il avec son éternelle bonhomie. Tu ne pus t'empêcher de te mordre l'intérieur de la joue, à cette réflexion de ton ancien professeur de soins aux créatures magiques. Comment il faisait trop genre d'être agréablement surpris de découvrir le fait que l'Académie de magie française utilisait toujours ces grands chevaux ailés! Si Madame Maxime se trouvait être dans sa sixième année de retraite, tu t'étais laissée entendre qu'elle avait gardé un très bon contact avec le professeur Borgia et qu'il leur arrivait d'échanger sur les Abraxans. S'ajoutait à ça que, l'année dernière, lors du Tournois des Trois Sorciers, même si son fils avait commencé à se faire de plus en plus présent à ses côtés pour l'aider dans ses taches, le père Hagrid était toujours en poste à Poudlard pour voir la délégation française arrivée et repartir dans son carrosse. Mais irais-tu jusqu'à contredire le demi-géant? Non, loin de là!
Tu eus également un sourire au nom donné au calamar géant du Lac Noir. Tu ne savais pas exactement depuis combien de temps il était là - ta mère en parlait déjà, du tout où elle était étudiante et bien avant que tu ne le deviennes toi-même -, mais, dans tous les cas, il avait dû en avoir, des noms et des petits surnoms plus ou moins affectueux par les différentes volées d'élèves ayant voulu lui en donner. Dans les Highlands, il y avait le Loch Ness avec Nessie, entre Inverness et Fort Augustus, et le Lac Noir avec le calamar géant, le long de Poudlard et de Près-au-Lard. Si ça c'était pas trop la classe! C'était dans ce genre de moment que ton côté téméraire ce disait que les écossais avaient bien de la chance, pour ça! « Nan, sans déc'? Que tu relèves après la révélation du jeune homme quand à l'animal de compagnie qu'il a en sa possession. C'est pas courant, ça! » Certains diraient sans doute aucun qu'il faut être sacrément tordu, pour vouloir un reptile comme animal de compagnie. Voldemort n'en avait-il lui-même pas un et la réputation ne voulait-elle pas que les mages noirs aient cette capacité de pouvoir parler aux serpents? Pour les générations précédentes à la vôtre sans doute aucun, mais pour toi, tout dépend du reptile que c'était, il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat en cassant trois pattes à un canard. Du moment que des énergumènes comme ton cousin ne te fourraient pas un lézard sous le nez juste pour le plaisir plaisantin - tu dirais plutôt sadique, pour le coup! - de te voir essayer de ne pas trop paniquer. C'était tout toi: capable de vouloir croiser la route d'une Acromentule ou du monstre du Loch Ness sans sourciller plus que ça, mais quand il s'agissait de voir un lézard passer en catimini sur un muret, tu n'en menais plus si large que ça. « J'ai grandi dans le manège de mon grand-père, commenças-tu à expliquer Les chevaux, lorsqu'on les flatte ou qu'on leur donne une friandise - entre autres choses - ils arrivent à nous leur rendre. Avec des coups de tête affectueux ou en sortant la tête de leur boxe pour nous accueillir, par exemple. Du coup, est-ce qu'un reptile, c'est capable de rendre un minimum d'affection? » Que tu demandes, le plus sérieusement du monde.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMer 22 Juil - 15:17


1968cbb85e84f283db0c804ea25a40c1.giftumblr_inline_poiuyz0XGT1td3ts4_1280.gif
Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Il ne lui arrive que très rarement de dévoiler que son animal de compagnie n’est autre qu’un serpent. Beaucoup voient ça d’un mauvais œil, même leur génération. Tous restent marqués par Nagini, Voldemort et le Basilic de Harry Potter. Donc c’est presque rentré dans les esprits qu’affectionner un animal aussi froid qu’un serpent fait de vous une personne peu recommandable. Raison pour laquelle Maxime n’en parle que très peu. Mais il ne sait pas pourquoi, il se dit qu’Hagrid et ses passions pour toutes sortes de créatures diverses et variées, pourra totalement comprendre et ne pas le juger à ce sujet. Ses parents ont déjà eu bien du mal à accepter de laisser Brian entrer dans leur appartement... Le français lui-même ne sait pas pourquoi il éprouve autant d’attirance pour cette espèce quand, techniquement, elle offre bien moins d’avantage qu’un autre animal de compagnie plus «commun». Une chouette, un chat, un cheval... On pourrait s’attendre, vu son caractère sociable et solaire, à ce qu’il affectionne un autre type de bête ! Et non, c’est la surprise la plus totale !

«Ouai, je sais. Surtout chez les Beauxbâtons, il semblerait. À vrai, ça me désole un peu de le constater, mais j’évite pas mal d’en parler. Il y en a beaucoup que ça met mal à l’aise...» Cela lui fait repenser à son anniversaire et à la rencontre de Peter avec Brian. Cela avait été très drôle, en tout cas pour lui. Et puis, il s’était passé quelque chose entre eux ce soir-là, quand Brian avait fini de lier les deux garçons par son corps mince et souple. Au final, plus surpris qu’effrayé, l’écossais ne l’avait pas jugé pour ce goût étrange. Peut-être même cela avait-il suscité de l’intérêt chez lui ? Il n’en sait plus rien maintenant. Mais cette conversation l’y fait penser brusquement, le faisant un peu se perdre dans les méandres de sa mémoire.

La question de Sybil le ramène à la réalité et il se frotte la nuque quelques secondes avant de répondre. Il ne mâchera pas ses mots. «Honnêtement, jamais autant qu’un chat, qu’un chien, qu’un hamster ou un cheval... ou peu importe l’animal. Même les furets sont plus affectueux. Bien sûr qu’un serpent ne rend pas l’affection autant qu’un autre de ces animaux. Pourtant... je me sens comme... en phase avec Brian - c’est son nom. Je le vois réagir aux choses, je comprends ce qu’il est en train de vivre à l’instant T et je m’adapte. Et puis, j’ai l’impression qu’il me fait confiance, maintenant. Et pour moi, la confiance est un genre... d’affection, oui. Même s’il reste un prédateur - même envers moi - et que je n’aurais jamais de câlins de sa part, de caresses ou de léchouilles, je me sens à l’aise en sa présence. M’en occuper m’apaise énormément. Bon, lui donner des animaux congelés est loin d’être ma partie favorite du job mais une fois qu’on passe ce cap, il y a quelque chose de gratifiant à le voir évoluer.» C’est avec passion qu’il parle de son animal, conscient que la plupart des gens verront en lui un espèce de fou qui voit les choses d’une étrange manière. Car un serpent reste un serpent, un prédateur... un animal qui n’aurait aucun scrupule à le manger tout cru s’il en avait l’occasion un jour.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 36665
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4427
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyJeu 23 Juil - 22:30



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret

« Tu m'étonnes...! » Relevèrent à l'unisson la voix du père Hagrid et la tienne à la réflexion du jeune français qui confirmait ta reflexion sur le fait que ce n'était pas courant d'avoir un reptile comme animal de compagnie. « J'aurais peut-être pas dû dire ça... » Entendis-tu marmonner le vieux demi-géant. Cette réflexion te fit sourire. C'était sans doute aucun la maxime préférée de ton ancien professeur. Tu l'avais entendu tellement souvent la dire et la redire tout au long de ta scolarité, tant durant les cours qu'en-dehors de ces derniers. Dans un sens, ça te rassurait de savoir que malgré son hospitalisation et son incapacité à faire l'intégralité de ses tâches seul comme il l'avait toujours fait pendant des décennies, il n'avait pas tout perdu de son tempérament et de son côté gaffeur et maladroit. Et c'était sa façon à lui de s'excuser d'avoir peut-être potentiellement vexé le jeune homme, avec votre réflexion. Il était vrai que Maxime avait dû en entendre des vertes et des pas mûres, quand au fait d'avoir un compagnon aussi... particulier. Mais tel que tu connaissais Rubeus Hagrid, ce n'était sans doute aucun pas lui qui allait être choqué - si tu puis dire - par un compagnon du style reptilien, lui qui avait transmis à son unique fils sa passion pour tout ce qui pouvait être apparenté aux arachnides. Et ce, malgré le fait qu'il avait dû vivre un sacré ascenseur émotionnel durant la bataille de Poudlard, en mai mille neuf cent nonante-huit, et bien avant encore, à cause du basilic de la Chambre des Secrets qu'avait introduit le Seigneur des Ténèbres durant sa propre scolarité à l'école de sorcellerie anglaise. Car si tu avais appris - lors de discussions à demis mots que tu avais pu intercepté entre Hagrid et son fils, lorsque ce dernier n'était à Poudlard que pour un court séjour, ou entre le père, le fils et Madame Maxime, lorsque tu rendais visite au chef de famille lorsque les siens y étaient en même temps que toi - que le père Hagrid avait vu sa baguette se faire briser parce que Tom Jedusor l'avait accusé d'avoir libéré le monstre de la Chambre des Secrets et fait tuer Mimi Geignarde - cette pauvre pleurnicharde des toilettes pour filles -, tu savais de part ta mère qu'il en avait également bien chié, lorsque le basilic avait été une nouvelle fois libérés, durant la deuxième année d'Harry Potter et de ses amis.

Pourtant, alors que Maxime vous parlait de son lien particulier avec Brian - si vous aviez presque perdu le père Hagrid lorsqu'il vous avait listé toutes les créatures (ou, tout du moins, une bonne partie des créatures) qu'il avait pu croiser au cours de ses presque cent ans de vie, vous veniez de perdre le jeune frenchy de la même façon -, Hagrid ne semblait pas lui reprocher outre mesure d'avoir un serpent comme ami. Sans doute aucun qu'il ne voyait pas en quoi le jeune homme pouvait être un adepte de magie noire sous le seul prétexte qu'il avait Brian. C'était du Hagrid tout craché. ça: être incapable de voir le mal chez les autres. Quoi que, pour le coup, tu ne voyais pas non plus Maxime être un adepte des rituels suspects. Mais est-ce que le Seigneur des Ténèbres, au même âge que Maxime ou toi, ne pouvait-il pas avoir une bouille aussi sympathique que le français, avant qu'il ne devienne le mage noir que l'on connaissait tous? Dans tous les cas, ta mère serait assez capable de te poser cette question, si elle venait à apprendre que tu avais passé une partie d'une de tes pauses avec un garçon se prenant pour Mowglie du Livre de la Jungle ayant Kaa comme ami plutôt que comme ennemi. Tu la comprendrais sans doute aucun, si elle venait à te faire tout un spitch, sur le sujet, elle qui, en tant qu'enfant de Moldus, avait dû bien en baver durant la dernière montée en puissant du Lord noir. « J'aime bien ta façon de voir la chose. » Relevas-tu, après un court moment de silence qui avait suivi l'explication passionnée du jeune homme. Et c'est vrai qu'il n'avait pas tort, quand au fait que son serpent restait malgré tout un prédateur. Mais n'était-ce pas, dans le fond, le propre de tous les animaux? Combien de fois avait-on entendu parlé de chiens s'étant faits euthanasié parce qu'ils avaient mordu juste une fois alors que, toute leur vie durant, ils s'étaient comportés comme de véritables peluches? Et il pouvait également arriver qu'un cheval ait une réaction aussi surprenante qu'inattendue. On était jamais à l'abris de rien. « Et cette passion pour les reptiles t'as pris comme ça, pouf!, comme par magie, un beau matin? » Que tu enchaînes, plus par intérêt de comprendre cette drôle de passion que pour le juger d'une quelconque façon. C'est que des passions animalières bizarres, tu en avais vu beaucoup, durant ta scolarité, entre celles des Hagrid et les tiennes pour les clichés que tu voulais absolument faire, mais cette passion reptilienne comme en avait Maxime, c'était sacrément moins évident. « Pardon, c'était peut-être très indiscret, comme question... » Que tu relèves tout de même, te disant qu'il n'avait peut-être pas envie de passer plus pour le garçon bizarre qu'il n'était sans doute aucun pas tant que ça, à côté d'Hagrid ou toi...

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 30946
Points de vie (HP) : 4750
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6117
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyVen 24 Juil - 12:47


1968cbb85e84f283db0c804ea25a40c1.giftumblr_inline_poiuyz0XGT1td3ts4_1280.gif
Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Avec le temps - quoi qu’il n’ait pas Brian depuis si longtemps - Maxime a appris à ne pas se froisser trop vite vis-à-vis des commentaires des autres. Cela a commencé parce qu’il était Sang-mêlé, puis parce que son frère est mort. Et s’il a pu trouver un peu la paix grâce à son caractère sociable et solaire, les commentaires ont repris lorsqu’il a acquis Brian. Raison pour laquelle il n’en parle pas souvent. Car qui pourrait comprendre, à part quelqu’un qui partage les mêmes sentiments ? Il ne veut pas essuyer d’autres critiques et à vrai dire, la seule raison pour laquelle il en parle devant Sybil, c’est parce qu’il y a Hagrid dans la pièce. L’Homme aux Créatures, à ses yeux. Et parce que bon, elle a l’air assez spéciale elle aussi, alors il espère de sa part peu de jugement, voire pas du tout. Bien sûr, ils sont étonnés... il ne peut pas en être autrement. Il faut dire que lui-même s’est un peu étonné de cet amour soudain pour le reptile mais... c’est comme ça, il ne peut pas le combattre. Il n’en voit pas l’utilité, tout ça pour coller à une société traumatisée.

Il part dans un long discours, mais dont le caractère passionné ne lui saute pas aux yeux avant qu’il ait terminé sa dernière phrase. Là, il se rend compte qu’il a énormément parlé et peut-être, qui sait, choqué ou dégoûté ses interlocuteurs. Même s’il n’y a pas trace de mépris sur leurs visages... Il attend leurs réactions, anxieux et se demandant si ce silence n’est pas le signe qu’il doit quitter la pièce. Mais fort heureusement, Sybil prend la parole et le soulage d’un lourd poids. Au moins fait-elle l’effort de comprendre ce qu’il ressent, au lieu de le juger aussitôt. Il s’attend aussi aux questions et à la limite, il préfère celles-ci plutôt qu’un commentaire déplacé. Bien qu’elles puissent être, elles aussi, tendancieuses.

«Non, ce n’est pas... indiscret.» Répond-il lorsqu’elle vient s’excuser de cette question qui, en effet, plonge dans ses plus profondes blessures. Car il ne peut qu’admettre que l’acquisition de Brian et cette affection pour lui résulte d’un traumatisme dont aujourd’hui, il est loin d’être guéri. Il hésite un long moment, son regard passant de l’un à l’autre, sans savoir s’il a réellement envie de se confier, ou si ce ne serait qu’une perte de temps. Il a l’impression, dernièrement, d’en dire trop, à trop de personnes différentes. Ou alors peut-être le temps est-il venu de lâcher ce poids qui le pèse ?

«Je les trouvais fascinants, déjà petit. Mais je pensais que, un peu comme tout le monde, c’était dû au fait qu’ils sont flippants et dangereux. Puis j’ai... comment dire... subit un traumatisme assez fort, la première année en tant que sorcier à Beauxbâtons et... je ne sais pas, j’ai trouvé en Brian un certain réconfort, une affection. Pas un remplacement certes mais... je me suis senti plus moi-même. Comme si je me cachais depuis tout ce temps. C’est un peu étrange, non ?»
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: Retourneur de temps-