RSS
RSS

Historique du Forum

15/01/2020 — Saison 2 sur l'année 2024/2025
15/09/2018 — Saison 1 sur l'année 2023/2024
10/01/2018 — Saison 0 reboot du forum, sur l'année 2022/2023
30/10/2016 — Ouverture du forum
14/10/2016 — création du forum

Teaser

à adopter de toute urgence !

Top sites

©️linus pour Epicode
En bref



 
Le Deal du moment :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation ...
Voir le deal

Partagez
 

 "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sybil O'Farrell
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 32298
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4163
J'aime : 129
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 13 Avr - 21:27



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Samedi... Ça me dit quoi? Ça me dit rien qui vaille ou, au contraire, ça me dit que c'est la joie? Tu optes pour la deuxième option car, en ce samedi de la mi-avril précédent la quinzaine de vacances scolaires tu allais, dès le lundi suivant, enchaîner avec une semaine de vacances. Tu aurais pu prendre ta semaine fin mars, pour le week-end pascal, mais la prendre en avril, en période de vacances scolaires, ça te permettait de pouvoir profiter un minimum de ta cousinade encore scolarisée, surtout que, cette année, tu n'avais pas prévu un voyage quelconque à l'autre bout de l'Asie ou un road trip dans les pays de Grande-Bretagne ou ailleurs en Europe (quoi que, pour le coup, d'ici lundi, tu pouvais toujours décider de partir t'en faire un sur un coup de tête).
Mais d'ici-là, tu étais là, dans la capitale anglaise, enfermée entre les quatre murs de la morgue de l'Hôpital Ste-Mangouste, à travailler sous le regard intransigeant de Madame Casper, ta formatrice. Vivant la fin juin, que t'es ton papier d'employée de la morgue en poche, histoire qu'elle te lâche un peu la grappe! Non parce que, sauf tout le respect que t'avais pour elle, depuis quelques jours, elle commençait à être plus relou que d'habitude, à plus serrer la vice. C'était comme si, à l'approche de ta fin de formation, elle commençait à sérieusement s'inquiéter que tu foires tout lors de la dernière ligne droite. Tu ne la pensais pas capable d'être sur ton dos plus qu'elle ne l'avait été jusque là et tu avais finalement découvert que si... Se fut donc un soulagement lorsque, en fin de matinée, arriva enfin l'heure de ta pause. « A toute à l'heure, M'dame Casper! » Dis-tu à la métisse qui se contenta uniquement d'un simple hochement de tête. Une fois la porte de la morgue franchie, ta jupe noire t'arrivant à la moitié des cuisses virevoltant autour de toi, par-dessus ta paire de collants de la même couleur, tu sautillas jusqu'au vestiaire réservé au personnel de l'Hôpital. Tu attrapas ton tupperware de sushis et ton appareil de photos Moldu dans ton casier, contrôlas que la grosse fleur rose pincée dans tes cheveux - seule touche de couleur, avec ta chemise blanche, dans ta tenue de travail - avant de te précipiter hors de la pièce. Tu en avais pour deux heures de pause et tu avais bien l'intention d'en profiter pour aller voir le père Hagrid que tu ne verrais pas un seul jour la semaine suivante. Et, franchement, tes visites à l'ancien garde-chasse et gardien des clés et des lieux à Poudlard, qui t'avait également bravement supporté comme élève durant ses cours de soins aux créatures magiques, tu les considérais comme sacrées. Mais à force de foncer tête baissée en zigzagant entre les gens - tu aurais pu faire le chemin jusqu'à la chambre du demi-géant les yeux fermés, tellement tu le connaissais par cœur, depuis le temps! -, ce qui devait arriver arriva: tu percutas de plein fouet quelqu'un! Ton tupperware s'échappa de tes mains pour glisser plusieurs mètres plus loin et, dans un enchevêtrement de bras et de jambes tu te retrouvas '♫ à cheval sur mon bidet, quand il trotte il fait des pets ♪!' Quoi que, pour le coup, c'était surtout à cheval sur un jeune homme à bouclettes, ta fleur rose partant en cacahuètes sur ta tête. Lui, tu ne le connaissais pas et il avait l'air bien jeune pour travailler à l'Hôpital. Sans doute aucun un visiteur qui venait passer le bonjour à un ami ou à un membre de sa famille hospitalisé. « Et cac! Et merde! » Juras-tu en irlandais entre tes dents. Ni une, ni deux, tu te redressas tant bien que mal.  « Je suis désolée, vraiment! » Assures-tu au jeune homme, tout en reprenant l'équilibre sur tes jambes, un sourire enfantin et mutin aux lèvres, en lui tendant une main pour l'aider à se relever.   

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 21258
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 4628
J'aime : 227
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 14 Avr - 17:57

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
L’os avait tout bonnement émis un son horrible à l’instant où il avait cassé. Il n’y a probablement pas pire son au monde ou, en tout cas, Maxime n’en trouve pas d’autres à citer sur l’instant. Mais il se souviendra toujours de celui-là, et du cri qui a suivi. Celui de l’un de ses camarades de classe anglais dont la manipulation des sorts a bien mal tourné. Le français n’aurait pour rien au monde souhaité être à sa place et aussitôt, il l’avait aidé à se relever du sol, tandis que le professeur s’approchait d’eux. La sentence fut irrévocable : un petit séjour à Sainte-Mangouste était plus que nécessaire pour le blessé qui pleurait toutes les larmes de son corps face à la douleur, qui avait suivi le court instant d’adrénaline. Maxime fut désigné pour l’emmener à l’hôpital et, bien qu’il soit un élève plutôt bienveillant envers ses camarades, il aurait préféré que quelqu’un d’autre se charge de cette tâche. Mais le voilà, bras autour du blessé, à l’emmener expressément à l’hôpital. Ô joie. Il aurait préféré rester à l’école pour continuer son apprentissage, mais on ne choisit pas. On l’a sommé de rester avec son camarade le temps qu’il soit pris en charge par l’établissement et hors de danger. C’est clair qu’avec un bras aussi démoli, il ne pourra pas utiliser sa baguette d’ici plusieurs heures…
Tout le long du chemin, Maxime essaye de respirer la gaieté et le positivisme, pour garder le moral du garçon au beau fixe. Chose difficile car ce dernier s’imagine déjà mourir dans d’atroces souffrances… alors que bon, ils sont sorciers, que ce n’est qu’un os cassé et qu’il sera remis sur pied en moins de temps qu’il ne faut pour le dire grâce au personnel de Ste Mangouste.
En parlant de cela, ils arrivent à l’hôpital et vu la tête du jeune sorcier à leur arrivée, il est pris en charge assez rapidement. Maxime attend juste un peu de s’assurer qu’il est bien en main et signer un papier, avant de pouvoir repartir à l’école. Le cours sera terminé à son retour, mais au moins il n’en manquera pas d’autres. Enfin ça, c’était sans compter la bousculade qui se produit à peine quelques minutes plus tard, dans l’hôpital même. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il se retrouve allongé sur le dos, une femme sur lui et la tête dans les étoiles. Autant dire que c’est une position qu’il n’a jamais connue de toute sa vie. Les filles, il ne les collectionne pas et aucune d’entre elles n’a jamais fait “A dada sur mon bidet” avec lui ! Donc imaginez le rouge qui lui monte au joue lorsqu’il se permet de détailler la personne qui se trouve à cheval sur son corps. Petite, avec une drôle de pince dans les cheveux, brune. Et habillée comme si elle allait à un enterrement ! Gêné, il reste silencieux jusqu’à ce qu’elle se décale et qu’il puisse se relever lui-même. Bien sûr, il accepte ses excuses et va en formuler lui-même, par simple souci de politesse. C’est Maxime, après tout.

“C’est moi qui m’excuse, je ne regardais pas où j’allais.” En fait, si, mais il ne remettra pas la faute sur elle. Ce n’est pas très gentleman. “Vous allez bien ? Rien de cassé ? Au pire, on est au bon endroit !” Humour, humour…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'Farrell
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 32298
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4163
J'aime : 129
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMer 15 Avr - 16:51



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Et voilà que ton cheval aussi frisé qu'improvisé devenait tout rouge. Mooooooooooo, comment c'était meuuuugnon! Si tes joues étaient elles aussi devenus aussi colorées que la fleur dans tes cheveux? Non, du tout! Vous étiez juste affalés l'un sur l'autre... au milieu d'un couloir grouillant de monde d'un hôpital londonien! Ni plus, ni moins! C'était normal, quoi! Ce genre de petits incidents, c'était courant, n'est-ce pas? N'est-ce pas, hein? Parce que ça arrivait à tout le monde, ce genre de choses, on était bien d'accord? Au vu de la rougeur qui ne semblait pas vouloir quitter les joues du frisé, ça ne devait pas lui être habituel, comme situation. C'est vrai que, dans ta logique chelou et ton côté olé olé faisant que tu avais dû faire les trois quarts des conneries qu'il t'avait été possible de faire, te retrouver dans ce genre de situation cocasse, c'était tout à fait normal. Malgré tout, lorsque tu lui présentas tes excuses, ton air enfantin et mutin sur le visage, tu le pensais vraiment. Par contre, qu'il en vienne lui à s'excuse, te laissa quelque peu perplexe, te faisant relever un sourcil, relevant au passage un accent qui n'était pas du quoi. Si tu n'avais pas été au courant que des portails avaient été ouverts entre Poudlard, Beauxbâtons et Durmstrang, depuis le début d'année, tu te serais dit qu'il c'était perdu bien loin de chez lui et du Centre de Médicomagie Curie de Paris. « Vous venez de servir de cible collatérale à un boulet de canon fou et vous trouvez encore le moyen de vous excuser et de dire que vous ne regardiez pas où vous alliez...!? Relèves-tu, amusée, sans pour autant avoir l'intention de le vexer. J'aime beaucoup votre sens de l'humour! » Lui assures-tu, alors qu'il te fait savoir que, en cas de bobos, tu étais au bon endroit. Tu lanças un Accio sur ton tupperware qui avait finalement terminé sa course folle sous une chaise. Une grande chance pour toi que le couvercle ne soit pas ouvert pour envoyer valser tous tes sushis le long de sa course, à l'image du Petit Poucet dans le conte Moldu pour enfants ou de @Kassie G. Ollivander et toi, sur le chemin d'une clairière de la Forêt Interdite, plusieurs mois plus tôt. La dernière anecdote était certes plus récente que le conte les enfants, vu quelle datait des derniers mois de ta scolarité à l'école de magie Poudlard, quelques mois plus tôt, mais ça te semblait à des années lumière d'aujourd'hui.
Tu t'assuras que ton appareil photos - ton vénérable appareil qui l'était d'autant plus qu'il t'avait été offert par ton père! -, avant de répondre à ton interlocuteur que, de ton côté, tout allait bien. « Vos joues toutes rouges, comme ça... c'est votre teint naturel!? » Que tu as le culot de lui demander. SI tu avais conscience de prendre le risque de lui faire piquer un second far ou de lui donner une envie subite de s'enfoncer sous terre? Tout à fait, oui, mais comme tu étais du genre sans gêne, ça ne t’effleura pas plus que ça l'esprit. Et comme le tact et toi, ça pouvait vite faire plus que deux...

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 21258
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 4628
J'aime : 227
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyVen 17 Avr - 16:58

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Maxime n’est pas connu pour être spécialement maladroit. Drôle, jovial, un peu naïf… oui. Mais pas maladroit. Alors ça ne lui arrive que rarement de provoquer ou d’être la victime de telles collisions. En général, il fait attention aux autres pour éviter ce genre de choses. Mais là, il était trop dans ses pensées pour voir venir la comète brune qui arrivait du côté gauche. Et le choc fut brutal. Sans blessure, mais tout de même bien surprenant. Et sa première pensée fut de s’inquiéter pour la personne qui avait eu le malheur de lui rentrer dedans. Il peut très vite se faire une petite idée de la personne qui se trouve sur lui, alors que celle-ci même se décale pour se relever, le français en faisant autant. Il se sent très gêné d’avoir été un acteur de cette situation cocasse et s’empresse de s’excuser auprès de la demoiselle… qui ne semble pas comprendre son geste. Il ne souhaite pas spécialement lui incomber la faute de cet “accident”, mais elle semble faire tout l’inverse et s’attribuer tous les torts. Maxime affiche alors un sourire gêné tandis que la demoiselle prend tout cela sur le ton de l’humour. Il décide d’en faire de même, ne se sentant pas le moins du monde vexé par sa remarque. On lui a juste appris à réagir de la sorte, c’est tout, et il ne voit aucun jugement dans l’expression faciale de l’inconnue qui lui fait face. Il ne sait pas d’où elle vient ni qui elle est, mais il lui semble percevoir chez elle une authenticité et une énergie qui lui donne le sourire. Il la laisse récupérer ses affaires tandis que lui-même vérifie s’il n’a rien fait tomber. Fort heureusement, non. Sa baguette est bien là, dans sa poche.

Il ne s’était pas rendu compte qu’il était si gêné et rougissant, et il ne le remarque que quand elle-même lui parle de la couleur de son visage. Rien de tel pour accentuer son mal-être, et il pose l’une de ses mains sur sa joue, pour tenter d’en faire baisser la température. Manqué. Il a cette fâcheuse tendance à rougir encore plus rapidement des mains, et le spectacle qu’il donne est assez étonnant. “Désolé…” Balbutie-t-il, extrêmement gêné d’être ainsi mis à nu devant tout un hôpital, par une inconnue. Il ne sait même plus où se mettre tellement la situation est dérangeante pour lui. Malgré tout, il ne s’enfuit pas comme il pourrait tout à fait le faire. Sa main quitte finalement sa joue et il souffle un bon coup pour tenter de se calmer.

“C’est la surprise et le choc de ce qui vient de se passer ! Mais ça va mieux maintenant.” Il ne lui dira pas qu’en effet, il a fortement tendance à rougir pour un rien. On dira que c’est là un inconvénient qui peut parfois être un atout ? En attendant, Maxime remarque l’appareil qu’elle a avec elle et décide de reporter l’attention sur autre chose que la couleur de son teint. “Bel appareil ! Vous êtes photographe ou quelque chose comme ça ?” Il reconnaît là un outil spécifiquement moldu, car sa mère a presque le même. Et contrairement à d’autres sorciers, il sait parfaitement l’utiliser. L’avantage d’être un sang-mêlé…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'Farrell
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 32298
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4163
J'aime : 129
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 19 Avr - 16:35



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Ah, oui, en effet: ton interlocuteur devient effectivement encore plus rouge! Tout en essayant de ne pas le dévisager encore plus que la politesse ne l'imposer, tu le vois se passer une main sur son visage pour tenter, tant bien que mal, certes, de retrouver une contenance. Mais, par contre, oh miracle! oh joie! oh feu d'Enfer!, il n'a pas pris littéralement ses jambes à son coup pour déguerpir à l'autre bout du couloir ou à un autre étage, tel Pierre, les trois petits cochons ou encore le Petit Chaperon Rouge face au loup. Et, tu t'en étonnes toi-même, mais lorsqu'il balbutie une nouvelle fois un désolé, tu ne dis rien, ne relèves pas plus que ça, te contentant tout juste d'un hochement de tête. Hochement de tête - entendu, cette fois - que tu réitères, lorsqu'il t'explique, une fois qu'il a finalement repris une couleur de peau on ne peut plus normale, le pourquoi du comment il a pris une couleur pivoine. Pourtant, tu t'obliges à te mordre l'intérieur de la joue pour ne pas lui faire remarquer que, malgré la gênance et la violence de cette entrée en matière éphémère, quelqu'un qui rougit, ça peut être mignon. Mais on t'a dit de faire preuve de tact et comme dirait ta mère: tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler et il a certaines fois, certaines choses qu'il vaut mieux éviter de dire. Histoire d'éviter tout malaise et tout malentendu, paraît-il. Quoi que, pour le coup, la situation pouvait déjà paraître assez gênante comme ça, donc un peu plus un peu, vous n'étiez plus à ça près, non? Non? De toute façon, comme la majorité des rencontres faites au sein de l'institut médical, il y avait peu de chance que lui et toi vous vous recroisiez un jour, n'est-ce pas? Bon, d'accord, vous avez gagnez! Tu te décides finalement à définitivement te la garder pour toi, ta réflexion! Tu allais t'excuser une dernière fois lorsque le frenchi à la tête de bichon - vous savez, ces souris toutes blanches à la truffe noire sur quatre cure-dents, à l'image d'Idéfix et de Milou, dans les bandes dessinées d'Albert Uderzo et de René Goscinny, pour le premier, et d'Hergé, pour le second? - relève ton appareil photos. « Oh! Merci. Fis-tu. J'aurais bien aimé, mais j'ai préféré garder la photo comme passion plutôt que de me professionnalisé là-dedans. Lui répondis-tu. Mon métier est quelque peu surprenant, vu que je suis apprentie à la morgue... » Une croque-mort, oui! La probabilité d'avoir quelqu'un de son entourage ou de rencontrer quelqu'un faisant ce métier ne se trouvait sans doute aucun pas à tous les coins de rue. Que ce dit métier soit pratiqué par une femme était encore plus surprenant et incongru, lui qui, ces dernières décennies, était majoritairement tenu par des hommes. Que tu es également une formatrice plutôt qu'un formateur, était, à sa façon, tout autant surprenant. Et dire que, à la base, le métier était majoritairement fait par des femmes, à cette époque pas si lointaine où l'on veillait encore beaucoup ses défunts et où c'était vous - parce que oui, si tu n'étais qu'un genre de fille, tu n'en restais pas moins une! - qui vous occupiez de la toilette mortuaire dans le huis clos de la maison familial. C'était presque drôle comme la tendance en était venue à s'inverser du tout au tout, au cours du dernier siècle... Mais tu partais trop loin dans l'analogie de l'histoire de la profession!
« Vous vous y connaissez en photos, aussi!? » Que tu lui demandes, de tac au tac. S'il te disait que oui, tu risquais de vite passer pour la sangsue de service le bombardant à ce niveau-là. Non parce qu'avoir un père autant passionné que toi par la photographie et l'une de tes nombreuses cousines qui en avait son métier, c'était une chose. Discuter photographie avec quelqu'un d'autre, qui avait peut-être une autre vision de la chose, s'en était une autre. Surtout que, te lancer sur la photo, c'est comme te lancer sur les chevaux ou l'île d'Emeraude, on a vite tendance à te perdre... Et puis, là, soudain, tu as une illumination! « A part ça, moi c'est Sybil! » Te présentes-tu. Oui, oui, tu venais réellement de te présenter. Ça t'étais venue comme ça, aussi soudainement qu'une envie de pisser! Mais c'était toi et ton éternelle spontanéité ce qui faisait que l'on avait parfois du mal à te suivre, lorsque tu passais du coq à l'âne, comme ça...!

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 21258
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 4628
J'aime : 227
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 20 Avr - 16:00

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Maxime est très facilement gêné mais eh, c’est ce qui fait son charme, n’est-ce pas ? Il ne le pense pas forcément de cette manière, mais ce n’est pas très loin de la vérité. Ce petit manque de confiance, cette vulnérabilité peut plaire au plus commun des mortels, si tant est que cette personne y soit sensible. Son but n’est pas non plus de plaire à Sybil, loin de là, et il fait tout son possible pour que la gêne disparaisse de sur son visage. Quand il pense que c’est enfin le cas - et pas trop tôt d’ailleurs - il se permet un petit commentaire (avec question bien entendu, on ne change pas un curieux) sur l’appareil photo de la jeune demoiselle. Ou ce qu’il pense être une jeune fille de son âge, en tout cas. Il n’a jamais dit être bon pour deviner les âges des uns et des autres. Donc il la prend plus comme une congénère qu’autre chose. Après tout, il fait quasiment plus vieux qu’elle non ?

Elle lui répond et lui apprend donc que non seulement elle n’est pas photographe, mais qu’en plus elle n’est pas une élève. Eh oui, il fait face à une personne dans la vie active, qui a un métier. Et quel métier que le sien… Il est surpris qu’elle travaille dans une morgue mais en même temps, pourquoi pas ? Maxime est ouvert à tout, mais elle doit cependant lire un peu de surprise dans son regard, évidemment. Sur le moment, cela étonne, mais cela ne veut pas dire qu’il la juge ou trouve ça incohérent. Bien au contraire ! Tant que ça lui plaît, qui est-il pour juger ? Il sourit.

“Wow, impressionnant ! Ce que je vais dire va sûrement paraître… peut-être vexant, j’en sais rien, mais je croyais que vous étiez une élève. J’hésitais même à vous tutoyer au début…” Il a donc bien fait d’opter pour le vouvoiement dès le début, vu qu’il a affaire à une aînée ! “Pas plus que ça, j’aime juste les arts en général. Je suis plus dessin que photographie, en fait.” Répond-t-il dans un autre sourire, trouvant curieux de livrer une part de sa personnalité - sa passion - à une personne qu’il ne connaît même pas. Mais la jeune femme qui lui fait face est particulièrement engageante, alors pourquoi pas continuer la discussion ? Il n’a pas forcément le temps pour ça et elle-même semblait pressée, mais le courant passe bien…

“Enchanté Sybil, je suis Maxime. En fait, je suis un élève de Beauxbâtons et je suis juste venu déposer un camarade parce qu’il s’est légèrement brisé les os du bras pendant le cours de Maléfices. Je ne suis même pas sensé être encore ici, pour tout dire… mais à Poudlard.” Rajoute-t-il dans un petit rire gêné. “Vous n’alliez pas quelque part ?” Demande-t-il en lui indiquant du menton la direction vers laquelle elle se dirigeait lorsque “l’accident” a eu lieu. Peut-être peuvent-ils faire un bout de chemin ensemble ? C’est une pensée en l’air qui traverse son esprit, sans de mauvaises intentions.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'Farrell
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 32298
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4163
J'aime : 129
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 20 Avr - 18:13



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Le grand bichon frisé eut l'air... surpris? Choqué? Oui, surpris, c'était le mot. Choqué, c'était trop violent, comme terme, donc qu'il eu l'air surpris était plus approprié. Tu ne t'en formalisas pas plus que ça. C'est que, depuis septembre, tu t'y étais faite, au regard désabusé de tes nouvelles connaissances et simples rencontres sur ton choix de carrière. Même tes proches avaient eu besoin d'un certain temps pour avaler la pilule de ce choix si... incongru. Toi, si joyeuse et si pleine de vie, dans une morgue? C'était le monde à l'envers, voyons! Mais heureusement que tu avais une force de caractère et un soutien indéfectible de tes parents qui te permettaient de tenir le coup et de tordre le coup aux jugements d'autrui sur ton métier. Après, tu n'avais jamais été du genre à te soucier du regard - tant surpris que choqué, moqueur, amusé, jugeant ou insultant - des autres. « Si tu crois que c'est un tutoiement qui va me vexer...! Assures-tu. Et je te propose de passer au tutoiement, tant qu'à faire! » Et te voilà qui lui donnait du tu sans te focaliser plus que ça sur les règles de bien séance et de politesse. C'est que t'avais plus l'âge d'être sa sœur que sa mère, donc pourquoi est-ce que vous n'en n'étiez pas venus au tutoiement direct? La bien séance, la politesse et tout le bordel à ce sujet, sans doute... « Et j'aurais dû écouter mes parents, quand ils me disaient de manger ma soupe: j'aurais p't-être eu moins l'air d'une élève! » Souris-tu, en manquant d'éclater de rire. Bonne vivante qu'on a dit que tu étais.
Et puis, la discussion vira sur ton appareil photos et sur le pourquoi Maxime était présent entre les mêmes murs que toi. « Jolie passion, le dessin, aussi! » Approuvas-tu. Lorsqu'il t'apprit être un élève de Beauxbâtons, pourquoi est-ce que son lieu d'études ne te surpris même pas? Et le fait qu'il avait un cours à Poudlard juste avant t'expliquait mieux ce qu'il faisait à Ste-Mangouste plutôt qu'à l'Institut Curie. Même en étant pas retournée à l'école à la dernière rentrée de septembre, tu avait parfaitement été mise au courant de l'ouverture des portails entre les trois écoles ayant participé au Tournoi des Trois Sorciers. « Si j'allais...? » Répétas-tu, perplexe. Pourquoi est-ce qu'il te demandais si tu allais quelque part? Hagrid! Mais oui bien sûr! Ta visite à l'ancien garde-chasse te revint soudain. « Oui, j'allais voir Hagrid pour ma visite quotidienne! Répondis-tu. Hagrid... le père donc! » Crus-tu bon de préciser. Son fils ayant repris une parti des postes de son paternel au sein de l'école anglaise, si l'on ne savait pas que c'était à cause d'une hospitalisation de ce dernier, ça pouvait porter à confusion. « Tu veux m'accompagner un bout? » Que tu lui demandes. Pourquoi? A la vérité, tu ne sais pas trop! Mais il était là, il était là, donc tant qu'à faire, hein!?

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 21258
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 4628
J'aime : 227
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 21 Avr - 16:21

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Fort heureusement pour lui, Sybil prend l’initiative de passer au tutoiement ce qui, franchement, le soulage grandement. Il n’a pas l’impression d’être face à un supérieur, mais plutôt à une camarade de classe et le vouvoiement semble presque… étrange quand il lui parle. Mais il n’osait pas, jusqu’à présent, prendre cette initiative au risque de la vexer. Apparemment, ce n’est pas le cas et cette réplique lui tire un léger sourire amusé. Elle semble pleine de peps et de dynamisme, ce qui est engageant, pour une conversation. Il passe carrément au rire lorsqu’elle se moque de sa propre taille.

“Il faut croire que de mon côté, j’en ai trop bu justement !” Non pas qu’il ait l’air d’un adulte déjà, mais on peut facilement lui faire un ou deux ans de plus. Mais à force, il s’est habitué à tout ça. Depuis qu’il est tout petit - ou en tout cas depuis le début de sa puberté - il est connu pour être grand et mince. Limite “sec”. Et on peut lui trouver une maturité dans le regard qui contrebalance son côté rieur et naïf. Au final, c’est un bon mélange non ?
Il hoche de la tête à son commentaire sur sa passion, ne trouvant rien de plus à dire sans donner l’impression qu’il raconte sa vie. Elle n’a sûrement pas le temps pour ça, d’ailleurs il se permet de lui faire remarquer qu’avant de l’intercepter, elle allait quelque part… non ? Elle ne semble pas comprendre au début de quoi il parle et il s’apprête à répéter lorsqu’enfin, il voit une illumination dans son regard. La spontanéité dont elle fait preuve est rafraîchissante et ô combien drôle.
Il apprend donc que son prochain arrêt est Hagrid et aussitôt, Maxime pense au Hagrid fils, aujourd’hui à Poudlard et il se demande bien quelle peut être sa relation avec la jeune femme qui lui fait face. Avant que cette dernière ne lui précise que c’est le père qu’elle va voir. Et aussitôt, le français est intrigué. À vrai dire, il n’a jamais vraiment fait connaissance avec Hagrid senior… Étant un Beauxbâtons depuis toujours, ce n’est pas le genre de personnalité qu’il lui ait été donné de croiser très souvent. Mais hors de question de s’imposer dans sa visite… Mais à sa grande surprise, c’est elle qui l’invite. Il se mord la lèvre et hoche de la tête.

“T’es sûre que ça ne te dérange pas ? Hagrid et moi ne nous connaissons pas du tout mais j’ai toujours eu envie de le rencontrer. Enfin ne t’inquiètes pas, je ne suis pas un groupie ou quelque chose comme ça. Juste… il a eu une place tellement importante dans notre Histoire, je trouve, que c’est l’une des personnes que je me suis toujours promis de rencontrer un jour. Bon, dans d’autres circonstances mais promis, je saurais me tenir à carreaux. Mais du coup, il est à l’hôpital ?? Rien de grave, j’espère…” S’enquiert-il aussitôt, intrigué par ce qui peut bien demander une hospitalisation du semi-géant. Et même s’il ne le connaît pas, il se sent immédiatement affecté par cette nouvelle. De toute façon, ce n’est pas une surprise qu’il déteste les hôpitaux…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'Farrell
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 32298
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4163
J'aime : 129
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 14:16



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Bu trop de soupe? Maxime? Mais non, mais non, enfin! C'était juste une grande asperge! Mais tu extrapolais. La soupe qui fait grandir, on sait tous ce que ça vaut. C'était du même gabarie que manger des épinards pour finir fort comme Popeye ou manger des carottes pour devenir aimable: c'était du pipeau!
Mais passons, voulez-vous? Actuellement, c'était le rappel à l'ordre pour te signaler que tu allais quelque part. Dans la chambre du père Hagrid, qui plus est. Et ça, c'était sacré comme lui où aller! « Mais oui, t'inquiète! Assuras-tu, une lueur amusée au fond des yeux, en attrapant le frenchie par la main et en le traînant dans la direction dans laquelle tu te rendais, avant d'entrer en collision avec lui. Et puis, Hagrid adore rencontrer des gens! » Continues-a-tu. Ce n'étais pas un secret que les Hagrid, tant le père que le fils, s'ils étaient du genre bourrus et à préférer les bêtes aux relations humaines, recevaient volontiers chez eux. Son hospitalisation n'avait pas changé cette facette du père, sauf lorsqu'il était dans une période où il allait plus mal que d'habitude.

Tu eus un sourire, en l'entend déblatérer sur le rôle que le demi-géant avait eu pour dans l'Histoire sorcière. Il était vrai que ce n'était un secret pour personne que c'était cet homme aux cheveux et à la barbe hirsutes désormais blanchissant qui avait emmené le célèbre Harry Potter, alors bébé, bien emmitouflé qu'il était alors dans son side car, chez son oncle et sa tante maternels, les Dursley. Harry Potter avec qui, dès sa première rentrée à l'école de sorcellerie Poudlard, il c'était lié d'amitié. Amitié qu'il gardait, aujourd'hui encore, près de vingt-cinq ans après que l’Élu ai fini sa scolarité. Ils en avaient traversé, des choses, tous les deux et, désormais, le plus âge de ce duo insolite se retrouvait cloué sur un lit d'hôpital depuis le début de l'été, après cinq ans dans sa cabane à regarder sa santé se détériorer. « Oh, ça fait quelques années qu'il a divers problèmes de santé, commenças-tu à expliquer. Problèmes dû à l'âge et à une vie passée dehors à s'occuper des bêtes, je crois. Et la mort du professeur McGonagall, cet été, n'a pas aidé. Ce qui lui a valu, depuis, son hospitalisation. » Le vieux demi-géant avait déjà très mal vécu la mort du professeur Dumbledore, dont il ne c'était sans doute aucun jamais réellement remis, donc celle de sa successeur qui lui ressemblait en tout point, ça n'avait pas arrangé les affaires - enfin, sa santé, tout du moins - de l'ancien garde-chasse, gardien des clés et des lieux et professeur de soins aux créatures magiques.

Après un dernier dédale de couloirs, vous finirent par arriver devant la porte du demi-géant. Sa femme sortait de la chambre. Comme bien régulièrement, ce fut le face à face de ta petite personne, face à celle de la demie-géante. Déjà que tu avais l'air ridiculement petite à côté de Maxime, alors à côté de Madame Maxime n'en parlons pas! « Madame Maxime! Hagrid est en état pour une visite? » Lui demandas-tu. « Oui, Miss O'Farrell. Par contre, je vous préviens: il est monté sur des ressorts, aujourd'hui! » Te répondit-elle, après un hochement de tête poli en guise de salutations. « Oh! Repris-tu en voyant le regard de cette dernière se poser sur ton acolyte. « C'est Maxime, un élève de Beauxbâtons. Je suis tombée sur lui alors qu'il sortait d'une visite à un pote et je lui ai proposé de m'accompagner! » Lui expliquas-tu. « Et bien j'espère que mon époux, bourru qu'il est, ne vous fera pas trop peur! » Assura cette dernière à l'étudiant, avant de leur souhaiter une bonne journée. Le temps pour toi de gratter à la porte et de te faire accueillir par la bonhomie habituelle d'Hagrid. « Ah, Sybil! » « Bonjour, Hagrid! Je vous apporte une visite supplémentaire, aujourd'hui! » Le saluas-tu en sautillant jusqu'à son lit. Tu posas ton appareil photo et ton Tupperware sur la table de chevet, avant de te retourner vers le frenchie, toujours présent dans l'encadrement de la porte. « Reste pas planter là! Approche! » Lui fis-tu, tout en joignant à la parole un geste de la main. Hagrid n'avait jamais mordu personne et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait commencé!

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 21258
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 4628
J'aime : 227
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 15:15

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Il a du mal à croire que lui, le simple élève de Beauxbâtons, sang-mêlé qui plus est, va rencontrer l’une des figures encore vivante les plus illustres de l’histoire des sorciers. C’est comme rencontrer la Reine d’Angleterre, mais en beaucoup plus impressionnant vu la taille légendaire d’Hagrid. Alors que Sybil l’entraîne à sa suite, il espère simplement faire bonne figure et ne pas avoir l’air complètement idiot. En venant à l’hôpital Ste-Mangouste, il ne s’est pas du tout préparé à une telle visite. Il ne sait même pas s’il aura la conversation nécessaire ! Que peut-on dire à quelqu’un qui a tant vécu ? Qui a vu toutes ces choses extraordinaires ou tristes ? Rien de bien nouveau ni pertinent, malheureusement…

“Oh, c’est bien triste pour lui…” Dit-il alors qu’ils partent dans les dédales de l’hôpital jusqu’à la chambre du demi-géant. Maxime est bien loin de penser qu’il sera le bienvenu dans cette chambre d’hôpital et plusieurs fois, hésite à rebrousser chemin jusqu’à Poudlard. Il ne veut embêter personne. Mais l’empressement et la confiance de Sybil le font continuer dans cette direction, jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent devant une porte semblable à toutes les autres. Sauf que celle-ci voit en sortir une personne encore plus grande qu’elle. Il reconnaît sans mal Madame Maxime, étant donné qu’elle est l’une des figures emblématiques de sa propre académie de magie. En tant qu’élève de Beauxbâtons, il a tout de suite l’impression de se retrouver face à son professeur. Et la simplicité avec laquelle Sybil s’adresse à elle l’étonne franchement. Il n’aurait jamais osé parler à Madame Maxime en ces termes… ou du moins, il l’aurait fait de façon beaucoup plus soutenue. La faute à son éducation, dira-t-on !

“Ce fut un plaisir de vous voir, Madame Maxime.” A-t-il juste le temps de dire avant d’être tiré de nouveau, mais cette fois-ci à l’intérieur de la chambre. La vision de ce demi-géant allongé dans un lit adapté à sa taille est très étrange et fascinante à la fois. Maxime reste dans l’embrasure de porte, intimidé par la présence que dégage Hagrid mais par aussi, tout ce qu’il représente. Il ne l’a jamais vu mais il lui semble le connaître tellement il a été bien décrit. Certes, ses cheveux sont plus gris et ses traits plus ridés, mais il a dans les yeux un reste d’étincelle. Il comprend qu’on puisse s’en faire un ami, car ses gestes et son ton un peu bourrus en font une personne sympathique et qu’on a envie de côtoyer. Suite à l’apostrophe de la jeune femme, Maxime fait quelques pas supplémentaires pour se rapprocher du lit et on doit sentir son malaise. Il ne sait simplement ni quoi dire, ni quoi faire, et est très impressionné. Pas en mal, au contraire.

“Bonjour Mr. Hagrid. Excusez mon manque de réaction et mon accent à couper au couteau, je suis juste… très impressionné de vous rencontrer. J’ai l’air sûrement ridicule…” Il serre sa veste d’uniforme contre lui, qui indique très clairement son appartenance à Beauxbâtons. Cette tenue de soie bleue ne trompe plus personne. Prenant un peu de confiance, il se permet une question. “Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?”
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
L'Epouventard
L'Epouventard
Exp : 393
Points de vie (HP) : 50000
Parchemins : 277
J'aime : 32
Date d'inscription : 28/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 19:09
Rubeus Hagrid
13.04.2024 | Hôpital Ste-Mangouste
Âge : 95
Année/Métier : Ancien garde-chasse, gardien des clés et des lieux et professeur de soins aux créatures magiques à Poudlard
Groupe : Pudding
Baguette : Un parapluie
Patronus : //
Épouventard : //
Niveau : ??/100 (maximum 50)
Health Point : xx/xx
Papa Hagrid

  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"
feat. @Maxime Leroy & @Sybil O'Farrell

Comme bien souvent, j'avais eu la visite d'Olympe. Tout comme Percy, elle s'inquiétait beaucoup trop pour moi. J'veux bien que j'aille pas super fort, ces derniers temps, et que je me fais pas d'allusion de pouvoir ressentir le sensation du vent et du soleil autrement qu'au-travers la fenêtre de ma chambre d'hôpital, mais elle en faisait sans doute un peu trop. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Après tant d'années de vie commune, c'était sans doute normal de se faire autant de mouron quand l'autre se retrouver cloîtrer sur un lit d'hôpital avec de faibles chances de s'en sortir...
Olympe avait donc passé une partie de la matinée, à Ste-Mangouste, avec moi. C'était l'un de ces jours où j'étais en forme et où le monde extérieur, la Forêt Interdite et les Centaures me manquaient. Et comme bien souvent, dans ce genre de moment, notre éternel débat, entre elle et moi, c'était de savoir quand est-ce que, avec Percy, ils m’emmèneraient Marat. Comme ça, les bases d'hygiène au sein de l'institut médical interdisant ainsi les chiens? Marat était très propre! Et très sage, aussi! Percy, son ami à quatre pattes, il l'avait bien dressé, pour sur! Mais non, ce n'était pas possible quand même. Et puis, elle s'en était finalement allée pour se reposer un peu. Quand elle est sortie de la chambre, je l'ai bien entendu parler avec quelqu'un, avant que la porte ne se rouvre sur celle qui devait être la plus petite personne présente entre les murs de l'hôpital. « Ah, Sybil! » La saluais-je. « Bonjour, Hagrid! Je vous apporte une visite supplémentaire, aujourd'hui! » Comme si elle était chez elle, la voilà qui vient déposer ses affaires sur la table de chevet, avant de faire savoir à son ami d'entrer. Un petit maigrichon vêtu de l'uniforme de Beauxbâtons. « Il a l'air un peu tendu, ton ami, non!? » Que je demande à Sybil, alors qu'elle s'asseye sur une chaise. « Hé bien je t'épargne mon français qui, j'en ai peur, est pire que ton anglais! Lui assurais-je, alors qu'il venait de se planter devant le lit, tout en lui faisant savoir de laisser tomber le Monsieur, jamais personne - ou presque - ne me l'ayant donné. Et je dois avoir bien plus ridicule, cloué là dans mon lit! » Continuais-je.
En entendant trafiquer au niveau de la table de chevet, je tourne la tête pour y trouver Sybil qui traficotait pour en sortir la boîte à gâteaux. Forcément, depuis le temps qu'elle venait le voir, elle savait où la trouver. C'était pas plus mal car quitte à choisir entre les sushis qu'elle devait avoir dans son Tupper' et les macarons que mon fils me ramenait, y avait pas photo, je préférais les seconds. Quand elle se redresse, un signe du doigt de la petiote me fait comprendre que notre troisième luron attend une réponse. « Oooh, j'ai connu pire. On peut dire que je vais bien, aujourd'hui. Et, heu... - comment t'as dit que tu t'appelais, déjà? -, tu veux pas t'asseoir? » Lui retournais-je bourru.
Revenir en haut Aller en bas
Sybil O'Farrell
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 32298
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4163
J'aime : 129
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyDim 26 Avr - 19:10



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Tout en faisant comme chez toi, dans cette chambre dans laquelle tu aurais pu circuler les yeux fermés, tellement tu y venais, tu laissas l'étudiant - tiens, il avait pas encore pris ses jambes à son cou ou trouver le moyen de s'enfoncer sous terre, gêné comme il avait l'air de l'être? - et l'ancien garde-chasse à leur conversation. Tu avais juste pris le temps de répondre à la question du père Hagrid. « C'est que vous êtes un héros de la dernière guerre contre le Seigneur des Ténèbres, voyez!? Et on a pas tous les jours l'occasion de rencontrer ce genre de personnage! » Le demi-géant eu un mouvement de la main l'air de dire 'un héros? Moi?', avant qu'il ne porte son attention sur le français. Tu ne pus retenir un sourire, lorsqu'il fit allusion à son accent en français. Tu t'étais effectivement laissée entendre que, lorsqu'il parlait la langue de Molière, on avait l'impression qu'il parlait en mangeant un yaourt. Une vache de Yorkshire aurait sans doute aucun mieux parler le français que le père Hagrid, après toutes ses années aux côtés d'une femme française et d'un fils bilingue.

Écoutant Hagrid et Maxime d'une oreille distraite, tu finis par relever la tête de l'intérieur du tiroir de la table de chevet, en te sentant observé. « Je sais que vous aimez pas mes sushis, donc autant faire péter les macarons, non!? » T'expliquas-tu en te redressant, avant de faire savoir à Hagrid que Maxime prenait de ses nouvelles. Alors que le premier invitait le second à s'asseoir, tu tendis à ce dernier la boîte, pour lui proposer un macaron. « Ah? J'ai pas fait les présentations? » Fis-tu, les yeux écarquillés, alors que ton ancien professeur de soins aux créatures magiques demandait au français comment est-ce qu'il s'appelait. Maintenant que toi, tu savais comment il s'appelait, ça t'avait semblé tellement évident, son prénom mais... mais ça ne l'était pas plus que ça, en fait! C'était évident, de toute façon, qu'on te dira, hein? « C'est Maxime! Que tu lâches, comme si c'était la chose la plus évidente de tout l'univers, tout en te rasseyant sur la chaise, après avoir posé la boîte de macarons sur le bord du lit. Et comme je l'expliquais à votre Dame à l'instant, je lui suis tombée dessus en venant et je lui ai proposé de m'accompagner vous voir. » Et à t'écouter, ça avait tellement l'air de tomber sous le sens, tout ça. Ça ne l'était pourtant pas tant que ça. Dire que lorsque tu avais quitté la morgue et Madame Casper, tu n'avais pas du tout pensé à cet enchaînement d'événements...

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 21258
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 4628
J'aime : 227
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyLun 27 Avr - 18:23

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Comme escompté, le demi-géant est d’une sympathie à toute épreuve. À peine se met-il à parler que Maxime sourit, amusé par sa réplique et rassuré par la façon dont il cherche à le mettre à l’aise, alors qu’il ne le connait même pas. “Oh non, vous n’avez rien de ridicule, je vous assure !” Le français est loin de penser de cette manière. Il s’inquiète même un peu pour l’homme, espérant qu’il s’en sorte. Il a l’air tellement gentil, ce serait du gâchis de priver cette planète d’une telle personne ! Ils sont tous les deux attirés par le petit vacarme que Sybil opère de son côté et Maxime se demande ce qu’elle peut bien trafiquer. Elle a l’air très à l’aise dans cet environnement, signe qu’elle doit connaître Hagrid depuis maintenant un long moment. Il se parle comme des amis et il est très amusant de voir la taille de la jeune femme à côté de celle du demi-géant. Il pourrait l’écraser avec juste une main…

Il est remarqué que les présentations n’ont pas été faites et Maxime s’en veut aussitôt d’avoir été si impoli. C’est vrai qu’il connait le nom d’Hagrid, mais ce dernier ne connaît pas le sien et a un pur étranger dans l’intimité de sa chambre. Mais avant qu’il ait pu dire quoi que ce soit, avec un visage très embarrassé, Sybil prend les devants et le présente à son ami. “Maxime Leroy.” Ajoute-t-il, sait-on jamais. Il n’attend rien de cette entrevue mais trouve toujours plus élégant de présenter son patronyme en entier. Et voir les anglais essayer de prononcer son nom de famille est toujours assez amusant, il doit bien l’admettre.
Se voyant offrir des macarons, un met succulent par ailleurs, il en prend un à la pistache et s’installe sur l’une des chaises des invités, avant de croquer dedans. Son visage hoche quelques fois, avant qu’il ne le relève vers les deux autres sorciers dans la pièce.

“Mmmh, ils sont très bons ! Presque aussi bons que ceux de la boulangère dans ma rue. Elle en fait des exquis avec des goûts vraiment improbables.” Il ne précise pas la nature de la dame en question mais si on venait à en savoir plus, on apprendrait que c’est une sorcière habilement déguisée en moldue, qui fait des pâtisseries à tomber par terre. Mais là, il ne s’agit pas que de magie, mais surtout de talent culinaire… Maxime termine de mâcher sa dernière portion de macaron et se lèche le doigt pour en retirer l’excès. Un peu gourmand, certes, mais mine de rien, ça fait un moment qu’il ne s’est pas autorisé une telle friandise. Pas qu’il fasse attention à ce qu’il mange, loin de là. Il pourrait avaler deux burgers par jour qu’il resterait aussi sec qu’une brindille. Disons simplement qu’il ne prend plus trop le temps de se faire plaisir de la sorte. Et force est de constater qu’il le devrait ! Une bonne friandise, ça redonne le sourire. Comme le sien à l’instant.

“Vous vous connaissez depuis longtemps tous les deux ?” Il demande, curieux.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'Farrell
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 32298
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4163
J'aime : 129
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 5 Mai - 17:33



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret


Et c'était parti sur un débat pour savoir lequel des deux avait l'air le plus ridicule, entre le vieux demi-géant et le jeune homme. Ils étaient mignons, tous les deux, à essayer de se mettre mutuellement à l'aise. Si tu savais que c'était le genre de réaction parfaitement normale de la part du premier qui, comme beaucoup d'autres jeunes sorciers et sorcières des pays de Grande-Bretagne avant toi, t'avait vu grandir, tu ne pouvais qu'imaginer que c'était également un côté qu'il pouvait partager avec le second. Et que ce soit le genre du dit second ne t'étonnerait pas plus que ça, dans le fond, même si tu ne le connaissais pas outre mesure.
Tout en faisant péter les macarons, tu fis les présentations. Leroy, qu'il a dit qu'il s'appelait, la face de bichon? C'était bien un nom de français, ça! Quoi que, pour le coup, tu n'avais rien à dire quand aux noms de famille en provenance d'un endroit du globe quelconque, en n'en ayant un toi-même typiquement irlandais; on peut dire merci à Bailie et Ailionora, tes parents adoptifs, pour ça! « Alors on a de la chance qu'Hagrid ait son fils qui lui apporte régulièrement de ses macarons faits maison, parce que si on avait dû compter sur les restes des gâteaux du père, y auraient pas été aussi bons! » Assuras-tu, tout en picorant un macaron au chocolat, alors que Maxime en avait fini avec le sien. « Bin qu'est-ce qu'y ont, mes gâteaux!? » Répliqua l'intéresser qui n'avait jamais vraiment semblé se rendre compte qu'il cuisinait comme une quiche. « Mais rien, Hagrid, mais rien! Lui affirmas-tu, avec un sourire franc. Les vôtres étaient très bons, aussi! » Lui promis-tu. C'est que tu faisais parti de cette catégorie de gens qui n'avaient jamais osé lui dire que ces dits gâteaux étaient effectivement immangeables, malgré le fait que, les premières fois, tu n'avais pas pu t'empêcher de faire des grimaces à l'image de celles que tu en faisais régulièrement avec le reste de ta cousinade. Tu avais certes prétendu que le gâteau n'était pas bon, la toute première fois que tu en avais mangé l'un des siens, avant de comprendre que lui dire ce genre de chose, au demi-géant, ça le blessait plus qu'autre chose. Tu avais bien des défauts, mais pas celui de blesser volontairement autrui lorsque tu voyais que tu le blessais, à moins que la personne en face ne le mérite. Lorsque l'étudiant français vous demanda si vous vous connaissiez depuis longtemps, Hagrid et toi eurent un regard entendu. « C'est une longue histoire, Hagrid et moi. Commenças-tu. Y bossait déjà à Poudlard lorsque ma mère y était étudiante et il y était encore lorsque je l'ai moi-même inaugurée. Mais contrairement à ma mère, j'étais le genre d'élève très chiante. On a arrêté de compter le nombre de fois où il est venu me récupérer dans la Forêt Interdite parce que je m'y étais rendue contre l'avis de tout le monde. Ou encore le nombre de fois où je me suis rendue chez lui pour pester contre le professeur Riddleton, ma directrice de maison. » Et Hagrid, à chaque fois, était tout le temps le premier à venir bravement te chercher au fin fond des bois sombres. De la même façon qu'il supportait tant bien que mal tes jérémiades et tes protestations parce que, selon toi, tu avais une bonne raison de te trouver là alors que tu n'aurais pas dû y être. Prendre des fées en photo ou tenter de te taper la discute avec une Acromentule, par exemple. Et pour ce qui était de te tolérer - toujours avec le sourire et avec grand plaisir, n'est-ce pas? -, c'était assez drôle de savoir que, comme les Hagrid père et fils s'entendaient aussi très bien avec @Cora Riddleton, ils auraient de toute façon sa version à elle sur vos prises de tête quotidiennes, donc ils avaient toujours les deux versions de l'histoire. C'était le risque, ma fois, lorsqu'une élève et l'une de ses prof étaient toutes les deux des fortes têtes. Et comme les Hagrid étaient des bonnes pâtes qui les écoutaient sans jugement d'aucune sorte à chaque fois. « Du coup, si on se connait depuis septembre 2015, j'ai pas mal entendu parlé de lui de part ma mère, avant. » Résumas-tu, en léchant tes doigts collants de ton reste de gâteau français. « Par contre, je crois qu'on va t'éviter la chronologie complète et exacte de notre rencontre et des années qui s'en sont suivies après, parce qu'on en aurait pour dire... » Conclus-tu, tout éternel sourire aux lèvres. Quoi que, te connaissant, t'en étais vraiment capable, mais tu n'étais pas certaine que Maxime soit prêt à voir sa tête exploser avec ta liste longue comme deux fois lui de conneries et autres excursions dans la forêt en bordure de l'école anglaise auxquelles, bien malgré lui, le père Hagrid c'était retrouvé impliqué.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime Leroy
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Maxime Leroy
Exp : 21258
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 4628
J'aime : 227
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] EmptyMar 5 Mai - 23:45

Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Il les regarde se “chamailler” gentiment - ou en tout cas se répondre - avec un léger sourire amusé alors que sa dernière bouchée de macaron finissait dans son estomac. C’était amusant de voir leur différence de gabarit et il se pose des questions sur la façon dont les deux ont pu se connaître. Ils n’ont d’apparence pas grand chose en commun, mais Maxime est bien placé pour savoir que cela ne veut pas toujours dire grand chose. Ils semblent plutôt partager une grande histoire et il lui tarde de la connaître. Même si, avouons-le, il n’a pas trop le temps pour ça. Il devrait déjà être retourné en cours, à l’heure qu’il est. Mais la compagnie du semi-géant et de la jeune femme le change de son petit train-train quotidien d’élève sorcier. Et puis, ce sera bien la première fois qu’il s’autorise à manquer un cours ! Personne ne lui en voudra pour ça.
Il demande donc quelques détails sur la façon dont ils ont pu se connaître et c’est Sybil qui lui explique, sans entrer dans les détails, la façon dont ils se sont connus. De mère en fille, apparemment. Maxime les écoute attentivement, intrigué. Il en apprend d’ailleurs un peu plus sur les habitudes d’élèves de Sybil qui, apparemment, aimait se faire remarquer à l’époque. Tout le contraire du français, qui est plutôt studieux, obéit à ses professeurs et ne fait aucune vague. Peut-être que s’il en avait fait plus, il aurait eu le plaisir de connaître le père Hagrid avant qu’il ne se retrouve dans ce lit… Faut-il vraiment avoir une forte tête pour vivre des choses incroyables dans sa vie ?

“Oh d’accord, je vois…” Dit-il en hochant de la tête. Il a lui même des connaissances parmi les adultes et professeurs de Beauxbâtons, à cause des liens avec sa famille. Les Leroy sont sorciers depuis très longtemps, bien qu’ils ne soient pas de sang-pur. Ils l’ont été, un jour. Son grand-père est un grand sorcier alors forcément, il a ses connexions et Maxime n’a pas pu échapper à la question “tu es le fils d’Alexandre Leroy ?”. Le séducteur de ces dames. Tout ce qu’il n’est pas, en somme. Mais ça lui convient comme ça. Il aime son père, mais lui ressembler… non. Pas pour ça, en tout cas. Pour le reste, peut-être après tout ? Il a eu le courage de se lier à une moldue, contre l’avis de ses propres parents. Et leur influence, surtout… Enfin bref. Il peut comprendre.

“Il vaut mieux en effet ! Je suis déjà pas très en avance et n’ai qu’une soixante-dizaine d’années à vivre !” Lance-t-il pour plaisanter, avec un léger rire. “Mais j’aime bien votre complicité en tout cas ! J’aime bien voir ce genre d’amitié à laquelle on ne s’attend pas. C’est pas un peu creepy de ma part de dire ça j’espère ?” Demande-t-il dans une légère grimace, se rendant compte de ses propos. Il espère qu’ils ne le prendront pas mal, parce qu’il n’y a pas nécessité…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
❝ Contenu sponsorisé ❞

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]  "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: Retourneur de temps-