Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Anneau10
Le Deal du moment : -63%
-100€ sur les baskets Nike Air max 270 React
Voir le deal
59.35 €

Partagez
 

 "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 33659
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4366
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 EmptyDim 2 Aoû - 15:44



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret

C'était de nouveau ou toi ou le jeune frenchy avait eu comme une légère hésitation, sur le fait que ta question n'était pas si indiscrète que ça? Tu avais malgré tout un peu l'impression que, peut importe ce qu'il en disait, ça l'était tout de même un peu, indiscret. A moins que ça ne soit plus compliqué qu'une simple passion lui étant venue comme ça, paf!, comme par magie, un matin au réveil?

Dans tous les cas, ce n'était sans doute aucun pas toi qui allait lui en vouloir, s'il ne souhaitait pas s'étaler outre mesure sur le pourquoi du comment il en était venu à vouloir un reptile, alors que le commun des mortels avaient plutôt des chiens, des chats, des oiseaux divers allant du hibou grand duc au couple de petits canaris jaunes, des lapins dans un enclos extérieur, des hamsters dans une cage dans un coin de la chambre, un poisson rouge dans un bocal sur la table basse du salon ou encore un boursoufflet ou un crapaud - sans doute aucun dans l'espoir de le voir se transformer en prince charmant, pour ce dernier. Pourtant, savoir comment on pouvait se trouver une passion pour une espèce reptilienne, ça t'intriguais vraiment. Curiosité malsaine? Tu ne pensais pas, non. Et, dans le fond, tu connaissais suffisamment le père Hagrid pour savoir que, tout comme toi, ça le titillait de savoir. Père Hagrid auquel tu balanças un coup de coude dans le bras. Pas de quoi lui faire mal plus que ça, au vu de la taille de Liliputien sorti tout droit des Voyages de Gulliver, à côté de celle de l'ancien professeur de soins aux créatures magiques qui aurait très bien pu passé le casting du Monde de Narnia, certes, mais suffisamment pour le faire rouspéter. « Sybil! » Tu lui offris ton plus beau sourire, avant de lui répondre, du tac au tac: « Je sais: vous avez rien dit! Vous avez rien fait non plus, mais je vous connais...! » Parce que oui, à la vue du court silence de l'étudiant de l'Académie de magie française Beauxbâtons précédent son explication sur comment il en était venu à adopter Brian plutôt qu'autre chose, tu savais pertinemment que l'ancien gardien des clés et des lieux et garde-chasse de l'école de magie anglaise Poudlard allait lui sortir qu'il pouvait tout vous dire, à vous, et que vous saviez garder un secret et tout le bordel. Sauf que, le demi-géant, gaffeur bien malgré lui comme il pouvait l'être, ce n'était peut-être pas la meilleure des choses de le laisser promettre ce qu'il ne serait sans doute aucun pas en état de tenir.
Malgré tout, ça n'empêcha pas le jeune français de s'expliquer.

Les serpents, flippants et dangereux? Mais non, enfin! C'était bien connu que les animaux considérés comme flippants et dangereux ne fascinaient jamais personne! Surtout pas toi qui avait passé ta scolarité à tenter des excursions plus ou moins bien réussies parce qu'elle avait toujours été considérée comme étant réellement flippante et dangereuse. Surtout pas Hagrid non plus qui n'étais absolument pas réputé pour adoré les Acromentules, les dragons et autres trolls et géants. Tu le sens, là, l'ironie et le sarcasme bien présents!?
Le côté se sentir plus soi-même, par contre, tu n'étais pas certaine de réussir à le comprendre. Quoi que, tu le comprendrais sans doute aucun, si on en venait, un jour, pour une raison quelconque, de te priver des chevaux - que ce soit ceux du manège de ta famille ou d'autres -, de ton appareil photos ou de tes voyages. Hagrid, lui, par contre, il semblait très bien le comprendre. « Étrange? Pourquoi 'étrange'? Releva-t-il d'ailleurs à l'interrogation du jeune homme. J'étais pareil avec Aragog, jusqu'à ce que la vieillesse ne l'emporte... » Sa façon bien à lui de faire savoir à Maxime qu'au niveau de l'étrangeté, il ne pouvait que le comprendre. Et bizarrement, qu'il compare Aragog à Brian, car bien que les deux bêtes soient assez radicalement opposés - l’arachide d'un côté, le reptile de l'autre -, elles se trouvaient être assez proches, dans le sens où elles pouvaient être dangereuses et imprévisibles et qu'il n'y avait que peu de personnes pour les apprécier à leur juste valeur. Et puis, tu t'étais souvent entendu dire - quand tu ne le disais pas toi-même - 'qu'est-ce que la normalité?' La question pouvait tout aussi bien être posée dans le sens inverse avec qu'est-ce qu'était que l'étrangeté? « Oui mais, Hagrid, vous, que ce soit Aragog, Brain ou un Eruptif, ça serait du pareil au même: tous n'ont rien d'étranges... Relevas-tu avec un sourire sans le moindre jugement. Et oui, je sais: niveau étrangeté, je me défends pas mal non plus. » Continuas-tu avec un regard en coin au demi-géant, sentant sa réflexion t'arriver dessus. On avait qu'à voir ta pince en fleur dans tes cheveux, tes chaussettes dépareillées dans tes chaussures, tes habits n'allant pas ensemble, lorsque, contrairement à aujourd'hui, tu voulais faire faire des crises cardiaques à Madame Casper, ta formatrice, et ta façon trop joyeuse, trop enfantine, trop fofolle et sans trop peu de prises de têtes que tu avais de voir la vie. S'ajoutait également à ça une formation dans un métier qui pouvait paraître tout aussi étrange que l'amour de Maxime pour son serpent. « Et on va pas se mentir, mais sans étrangeté, le monde serait monotone... » Fis-tu finalement savoir. Et vous en avez d'autres des 'étrangetés' à Beauxbâtons? Style un équivalent de notre Forêt Interdite ou des esprits farceurs comme Peeves? Enchaînas-tu. Pas que tu sois une étrangeté, hein, qu'on soit bien d'accord. » Continuas-tu, prenant conscience que ton propos pouvait être mal interprété et être vexant. Tu en avais un peu parlé, de tout ça, avec la délégation française présenter à Poudlard, l'année dernière, mais pour toi qui n'étais jamais allée en France et qui avait été dégoûté d'apprendre que les échanges entres les trois écoles continueraient bien après la fin de ta scolarité, tu avais toujours trouvé assez intéressant d'avoir des points de de vue différents sur les autres écoles de magie.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Maxime LeroyHistoria PactumMaxime Leroy
Oiseau-Tonnerre
Exp : 27637
Points de vie (HP) : 4650
Baguette : 29 cm, bois d'Erable et épine du monstre du Fleuve Blanc.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 52108_s
Âge IRL : 27
Célébrité : Maxence Danet-Fauvel
Parchemins : 6146
J'aime : 271
Date d'inscription : 21/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 EmptyDim 2 Aoû - 18:09


1968cbb85e84f283db0c804ea25a40c1.giftumblr_inline_poiuyz0XGT1td3ts4_1280.gif
Qu’entendez-vous par là ? | Sybil & Maxime
Alors que ces mots sortent de la bouche de Maxime, ce dernier se rend compte de leur véracité. Cela touche un point sensible en lui qu’il préfère, en général, bien divulguer. La présence d’Hagrid le rassure, parce qu’il a la sensation qu’il est l’un des seuls capable de comprendre tout cela. Il explique ce qu’il ressent envers ces reptiles, sans pour autant tout dévoiler quand à ce fameux traumatisme qui le poursuit encore, actuellement. Il ne s’en est pas débarrassé et doute de le faire un jour, par peur de perdre ce lien qui le connecte à son défunt frère. Il n’est pas encore prêt à le laisser partir même si, en tant que fantôme, il lui dirait sûrement de laisser aller les choses. D’avancer. Maxime le fait, certes, mais avec beaucoup de mal et de la méfiance - quand il en est capable. Parce qu’il a cette naïveté qui le met souvent à défaut, dont les autres jouent à leur avantage. Il en a pu faire la constatation récemment.

Les mots du semi-géant ont le don de le rassurer, de se reconnaître en quelqu’un d’autre de plus mature et avisé. Si Hagrid a pu vivre toute sa vie ainsi, pourquoi pas lui ? Il ne devrait pas avoir honte de sa préférence, bien qu’il sache que l’homme a dû beaucoup endurer dans sa grande vie à cause de ce type de choix. Voilà pourquoi il a tant de respect pour lui et il lui adresse un sourire qui en dit long sur sa reconnaissance. Il n’aura suffit que de quelques mots pour alléger un peu sa peur.
Sybil fait savoir par la même occasion que niveau étrangeté, elle se pose là. Il est donc curieux d’apprendre en quoi elle est si étrange, bien que leur rencontre et sa façon de communiquer lui donnent quelques indices à ce sujet. Il ne veut pas juger trop vite, peut-être parle-t-elle d’autre chose ?

«Je suis bien d’accord à ce sujet...» Répond-il, car il est bien d’accord que sans différence, la vie serait plus plate qu’une limande. Sa mère le dit ainsi. Il rit un peu, ne prenant cette fois pas mal qu’elle parle de lui en tant qu’étrangeté. Maxime n’aspire pas spécialement à être quelqu’un d’exceptionnel, mais pas banal pour autant. Il veut avoir sa propre originalité et la cultiver à bon escient. Avec les bonnes personnes. «Oh non, nous n’avons rien de tel. À part peut-être la fontaine Flamel. Et nos montagnes sont très belles et majestueuses. Mais notre paysage est bien moins dramatique que celui de Poudlard, assurément ! Nous avons quelques esprits farceurs, de plusieurs nationalités donc leur parler dans leur langue est toujours amusant !» C’est ainsi qu’il a su perfectionner quelque peu son espagnol ! Grâce à un fantôme qui a bien voulu prendre du temps pour lui, en plus des cours qu’il a déjà. Car on ne trouve pas que des français à Beauxbâtons, et c’est là toute la beauté de l’académie. Sa diversité... «Vous apprenez d’autres langues à Poudlard ?»
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Love isn’t who you can see yourself with.
It’s who you can’t see yourself without.
T1p5X25.gif T1p5X25.gif 03DHt1D.gif DQq52U3.gif
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4794-maxime-leroy https://www.historia-pactum.com/t4796-maxime-leroy#104719 https://www.historia-pactum.com/t4795-maxime-leroy#104718 https://www.historia-pactum.com/t4797-maxime-leroy#104721
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 33659
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4366
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 EmptyLun 3 Aoû - 23:14



"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?"


Le type qui a le cœur sur la main et le cul entre deux chaises ne peut que finir à l'hôpital. ♣ Pierre Perret

Un sourire reconnaissant qui s'affiche sur le visage de l'étudiant à l'Académie de Beauxbâtons. Sourire qu'il accorde à ton ancien professeur de soins aux créatures magiques. Ce dernier a l'air aussi heureux, si tu puis dire, que le jeune homme. C'est l'un de ses rares moments, depuis qu'il a été hospitalisé à l'Hôpital Ste-Mangouste, où tu peux te permettre de dire que le vieux demi-géant est rayonnant. Réellement rayonnant. Rayonnant comme tu l'avais toujours connu, tout au long de ta scolarité, malgré le début de sa maladie qui, avec la vieillesse et la fatigue, s'installaient petit à petit, telle une araignée - fusse-t-elle de la taille de feu Aragog et des siens - tissant sa toile autour de sa proie. Ce rayonnement que tous ceux qui l'avaient connu avant lui avaient toujours connu. Ce genre de véritable rayonnement que, depuis la mort du professeur McGonagall, tu ne lui connaissais que lors des visites de sa femme et de son fils et que ce dernier venait à lui donner des nouvelles de Firenze et du clan de Centaures vivant dans la Forêt Interdite, de Marat, ce berger rouge tricolore que le fils Hagrid avait dressé et que le père lui réclamait inlassablement de lui emmener en visite, ainsi que des diverses créatures que le jeune demi-géant était récemment venu à s'occuper. Au moins, l'homme et le garçon avaient l'air de ce comprendre. Et pas qu'un peu! Tu eus, dans ton éternelle spontanéité que l'on te connaissait si bien, un sourire attendri, face à leurs bouilles heureuses d'ahuries se reconnaissant l'un dans l'autre.

Et alors que la discussion dérivait cette fois-ci sur les esprits farceurs et autres étrangetés qu'il pouvait y avoir au sein de l'école de magie française, tu eux, pour l'une de ses trop rares fois, pas l'impression d'avoir trop foutu les pieds dans le plat. Si tu avais su que sous-entendre que Maxime pouvait être étrange ne le vexerait apparemment pas plus que ça, tu le lui aurais sorti plus tôt, tiens! Mais là n'était pas la question, alors que tu écoutais le jeune homme évoquer la fontaine Nicolas Flamel, les montagnes moins dramatiques que les Highlands - c'est clair que le paysage écossais, à côté des Pyrénées orientales, faisait un peu pâle figure, on n'allait pas se mentir! -, les différentes langues parlées au sein de l'Académie d'Europe centrale et les esprits frappeurs pouvant aider les élèves à améliorer une langue étrangère à la sienne qui était parlée par d'autres élèves d'une autre nationalité.
Tu écoutas Maxime sans l'interrompre. Avec une lueur d’intérêt et de curiosité dans les yeux, aussi. Pour toi qui ne savait parler qu'anglais et irlandais, avec quelques mots et autres petites phrases de base que tu avais appris au fil de tes voyages en Asie, avoir la possibilité d’intégrer une école comme celle de Beauxbâtons où il y avait clairement plus d'effectif et, de ce fait, de nationalités plus diversifiés qu'à Poudlard. Car si au sein de l'école écossaise, l'anglais prévalait d'office car tout le monde le parlait, en Grande-Bretagne, le français n'était pas forcément une évidence pour tous les étudiants de Beauxbâtons. Pouvait-on sérieusement s'imaginer que des familles italiennes, espagnoles, monténégrines ou suisses allemandes, pour ne citer que ces nationalités-là, apprendre d'office le français à leurs très chères têtes blondes, alors que ce n'était pas la langue du pays ou de la région, surtout si elles sont d'origine Moldues? « Malheureusement, non. » Fus-tu bien obligée d'admettre, quelque peu dépitée, voir dégoûtée, à la question de Maxime. Après, on a des gens qui parlent très bien le gaélique écossais ou irlandais et l'islandais, mais l'anglais reste tout de même la langue qui passe en premier lieu, vu que c'est notre langue commune à tous. Ne pus-tu qu'admettre. Mais le fait de ne pas avoir que des francophones de naissance, c'est pas compliqué, par moment, pour la communication? » Demandas-tu, perplexe, les sourcils froncés, bien que tu doutais que Beauxbâtons se trouvant en France, les élèves non francophones devaient bien avoir des cours de français ou quelque chose dans le genre pour que, comme à Poudlard, tout le monde ait au moins une même langue commune.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


Sybil Vevina O'Farrell
- Ce sont des médecins?
- Des médecins? Tu veux dire ces Moldus cinglés qui coupent les gens en morceaux? Non, eux, ce sont des guérisseurs.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]   "Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

"Qu’entendez-vous par là? Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c’est une journée où il faut être bon?" [PV Maxime Leroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: Retourneur de temps-