RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Une rencontre inattendue au Portail Anneau10

Partagez
 

 Une rencontre inattendue au Portail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragomir RomanovHistoria PactumDragomir Romanov
Niffleur
Exp : 5006
Points de vie (HP) : 1150
Baguette : Corne de Serpent Cornu, 28.68 cm, et bois de Cèdre idéale pour le lancement de maléfices.
Photomaton : Une rencontre inattendue au Portail Tumblr_mte36tpEs61ry8y61o1_500
Âge IRL : 23
Célébrité : Daniel Gillies
Parchemins : 370
J'aime : 26
Date d'inscription : 05/04/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une rencontre inattendue au Portail Empty
MessageSujet: Une rencontre inattendue au Portail   Une rencontre inattendue au Portail EmptyMer 15 Avr - 19:42




Eiji & Dragomir


Un rencontre inattendue au Portail



Les jours passaient et le Directeur de Durmstrang n’avait pas le temps de s’ennuyer. Entre l’administration de son école, son bon fonctionnement, l’accueil d’élèves d’autres écoles, l’enquête sur le Q-Ulte et ses partisans. Bien que cette dernière n’avance pas beaucoup au grand dam de Dragomir. Pourtant il faisait tout pour, mais il avait l’impression de tourner en rond. Il était hors de question qu’une guerre de l’ampleur de celle de Poudlard éclate, encore moins dans son école. De plus, vu les liens avec les écoles, si une guerre éclate dans une autre il est certain qu’il y aura des pertes dans la sienne et c’est quelque chose que Dragomir refuse catégoriquement. Son enquête n’était donc pas prête de s’arrêter là. 

Pour cela il se servait régulièrement des portails, cela lui permettait de parcourir de très grandes distances en peu de temps. Ce n’était pas aussi pratique que le transplanage mais il s’en contentait bien. Ces portails étaient bien entendu surveillés, ce qui lui permettait parfois de revoir certains collègues, notamment au portail de Durmstrang, souvent surveillés par des Aurors Bulgares. 
Un jour, alors qu’il était de retour à Poudlard aux alentours de minuit, c’est @Eiji N. K. Masaaki qui surveillait le portail. Le champion du tournoi des Trois Sorciers d’il y a deux ans. Un ancien élève de Durmstrang, quelle fierté pour Dragomir que d’avoir eu un champion dans son école pendant qu’il est directeur. C’est un accomplissement, une réussite. Le mage en retire une grande satisfaction. Il y était forcément pour quelque chose quelque part en tant que Directeur il contribuait à la réussite de ses élèves. 

Le jeune Directeur s’approchait de son ancien élève afin de le saluer comme il fallait.

« Bonsoir Eiji. Je vois que tu as trouvé comment occuper ton temps. »

Le ton du Directeur se voulait calme, même s’il restait froid et détaché, chose à laquelle Eiji devait être habitué après toutes ces années à avoir eu Dragomir en tant que Directeur. Même lorsqu’il l’a félicité cela avait été bref. Ce n’était pas dans les habitudes de  Dragomir de se répandre dans de longue discussions. 



CODE BY SWEETIEBAY


Dernière édition par Dragomir Romanov le Mar 28 Avr - 23:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4936-dragomir-romanov https://www.historia-pactum.com/t4960-dragomir-romanov-o-pas-encore-de-classe https://www.historia-pactum.com/t4961-dragomir-romanov
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34244
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Une rencontre inattendue au Portail Giphy
Familier : Une rencontre inattendue au Portail 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2203
J'aime : 394
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une rencontre inattendue au Portail Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue au Portail   Une rencontre inattendue au Portail EmptyMar 28 Avr - 22:21
Une rencontre inattendue au Portail - 12.09.24


Les souvenirs... Ces relents du passé que vous avez pour habitude d'oublier. Parce qu'ils ne sont pas sur votre route, parce qu'ils n'ont pas d'autres intérêts que d'être des événements qui ont eus lieux un jour mais qui n'ont plus d'emprise maintenant.
Peut-être même, qu'à l'époque, ce n'était qu'un fait. Une pierre sur un chemin que vous vous traciez. Peut-être que ce souvenir n'avait pas vocation à heurter votre esprit. Qu'il n'a jamais été fierté et qu'il ne fait pas de vous ce que vous êtes. Peut-être, sûrement... Un souvenir. C'est ce que la vue du Directeur de Durmstrang inspire à Eiji quand il le voit passer le portail pour poser un pied dans les jardins anglais. Rien d'autre qu'un souvenir. Une étape. Est-ce que ça a le moindre intérêt maintenant et est-ce que ça n'en a jamais eu pour lui ?

Participer au Tournois des Trois Sorciers n'avait pas eu pour but de gonfler sa propre fierté, ça n'avait pas été fait pour les autres non plus. Il avait détesté être au centre de l'attention il y a deux ans. Il avait détesté être reconnu dans les couloirs de l'école anglaise. Les tâches lui avait, à moitié semblées, être des parcours de santés où il avait dû se forcer à faire des ratés. Il avait même imaginé ne rien produire durant la dernière tâche mais son conflit permanent avec l'échec l'en avait empêché.
Et la victoire quant à elle... Il s'en souvenait à peine et n'en avait pas vraiment eu grand chose à faire. Comme la plupart des gens qui se trouvaient dans l'école de magie anglaise à cette époque, il ne l'avait pas vraiment fêtée, tout comme il n'avait pas pleuré les morts de Poudlard. A dire vrai, ça avait été une étape. Celle qui coïncidait avec la fin de ses études à Durmstrang, avec la mort de son grand-père quelques jours plus tard. Avec sa nomination au rang de Chef de Clan et ses nouvelles aspirations.

A peine avait-il quitté le Tournois pendant que les sorciers occidentaux étaient toujours en train de pleurer leurs morts, qu'il était passé à autre chose. Chose qui était devenue sa vie. Il n'avait eu que faire de ce qui s'était produit ensuite, des postes proposés en Bulgarie et de tout le tintamarre qu'aurait pu causer sa victoire dans les couloir de l'Institut Bulgare. Ça ne l'avait jamais vraiment intéressé. Lui qui n'avait fait que passer par là, laisser une trace plus pour lui que pour les autres et avait disparu ensuite pour mieux revenir en Angleterre. Autre temps, autre objectif, autre mission ; le reste n'avait aucune importance.
Tout comme cette salutation froide que lui accordait le Directeur de l'Institut. Par respect et politesse et parce qu'il avait toujours été fait ainsi, Eiji le salua comme on le fait chez lui. Un signe de tête bien bas et un regard qui file presque aussi vite vers l'horizon. Les paroles de Dragomir trouvent difficilement un écho en lui, principalement parce que les mots sont superflus, qu'ils l'ont toujours été et que, bien souvent, ils sont mieux quand ils restent silencieux.

Après une seconde, ce court temps où la respiration s'échappe d'entre les lèvres, où un battement de cils dessine un visage, il prendra cependant la peine de répondre.

« Professeur Romanov, je vois que vous passez à nouveau notre portail. »


A banalité donnée, banalité répliquée. Ca n'avait pas pour but d'engager la conversation. Ca n'avait pas pour but de paraître plus aimable ni forcé à quoi que ce soit. C'était un échange futile qui pouvait tout aussi bien disparaître comme il était né.
Peut-être qu'un effort aurait pu être effectué pour faire un pas dans la direction de cet homme. Principalement parce qu'il pouvait être une source d'information qu'une certaine @Teddy K. Romanov n'exploiterait peut-être pas comme il le fallait. Mais franchement, avions nous déjà vu l'ancien champion engager une quelconque conversation avec un membre de Durmstrang ? Il avait autant de respect pour ses professeurs à l'époque qu'il n'en éprouvait maintenant, c'est à dire très peu. Il se contentait de faire le minimum parce que c'était ainsi qu'on l'avait élevé et que les anciens, aussi occidentaux soient-ils, devaient être mis sur un piédestal. Mais parler de la pluie et du beau temps, très peu pour lui et il savait, de toute façon, que l'homme qui lui faisait face serait sûrement du même avis.  

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Dragomir RomanovHistoria PactumDragomir Romanov
Niffleur
Exp : 5006
Points de vie (HP) : 1150
Baguette : Corne de Serpent Cornu, 28.68 cm, et bois de Cèdre idéale pour le lancement de maléfices.
Photomaton : Une rencontre inattendue au Portail Tumblr_mte36tpEs61ry8y61o1_500
Âge IRL : 23
Célébrité : Daniel Gillies
Parchemins : 370
J'aime : 26
Date d'inscription : 05/04/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une rencontre inattendue au Portail Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue au Portail   Une rencontre inattendue au Portail EmptySam 2 Mai - 13:45




Eiji & Dragomir


Un rencontre inattendue au Portail

 
 
Cela faisait déjà une bonne dizaine d’années que Dragomir avait intégré Durmstrang en tant que membre du personnel, des élèves il en avait vu passer un bon nombre. Certains étaient destinés à de grandes carrières, étaient talentueux. D’autres n’étaient que des moins que rien, des êtres feignants et méprisables. Seulement, des élèves comme Eiji, il y en avait très peu. Toujours très en avance sur les sorciers de son âge, un excellent sorcier depuis ses premières années. Ce n’était pas étonnant qu’il se retrouve à être Auror, c’était même une suite logique. Quelque part Eiji rappelait à Dragomir sa propre scolarité, tout aussi talentueux, les cours l’ennuyaient presque car il connaissait déjà tout. Eiji était destiné à être un grand mage, qui sait où sa carrière pouvait l’emmener ?
 
Cependant le jeune homme restait quelqu’un de difficile à cerner, silencieux, sans attache, même plutôt solitaire. Parfois, Dragomir avait l’impression que son élève était encore plus froid que lui, encore plus froid que la glace que l’on pouvait parfois voir en Bulgarie. Sa victoire au Tournoi des Trois Sorciers n’avait même pas vraiment étonné le Directeur de Durmstrang, Eiji avait survolé les épreuves et cela s’était rapidement vu qu’il était largement au-dessus des autres participants. Ce qui n’était pas pour déplaire au Romanov qui pouvait de nouveau démontrer tout le talent de ses élèves et montrer que son école restait la meilleure d’Europe.
 
Une chose était sûre pour Dragomir c’est que c’était un gâchis de talent qu’Eiji travaille pour les Britanniques. Eux qui ne sont même pas capables de protéger convenablement leur Ministère d’une attaque. Tout cela ne serait jamais arrivé en Bulgarie ni même à Durmstrang. Pour preuve depuis tant d’années seul Poudlard et le Ministère britannique étaient la proie d’attaques, après Voldemort cela avait été ces mages rouges du Q-Ulte qui avaient été capables d’attaquer le Ministère, un autre Directeur était mort au sein même de son établissement. Autant de choses qui n’étaient jamais arrivée dans l’Institut que dirigeait le sorcier bulgare. Romanov préférerai donc qu’Eiji travaille en Bulgarie, malheureusement ce n’était pas le cas.
 
« Oui je n’ai pas le choix que je de faires des aller-retours entre les écoles maintenant qu’elles sont reliées. »
Lâchait-il d’un ton exaspéré. Bien entendu il n’était pas totalement contre ce portail. Mais certains aspects ne lui plaisaient pas. Premièrement le fait d’accueillir des Sang-Mêlés dans son établissement. Cela lui avait d’ailleurs été reproché plusieurs fois par des familles de sang Mêlés bulgares. Cependant ce n’était pas vraiment négociable alors il avait un peu dû s’y plier. Cela signifiait également amener les dangers de Poudlard vers sa propre école. Néanmoins il s’y était fait et n’y pensait plus vraiment. C’était devenu son quotidien.
 
« Pourquoi ne travailles-tu pas pour les Bulgares ? »
 
Romanov ne passait jamais par quatre chemins et avait toujours été quelqu’un de franc et direct. Il n’allait donc pas prendre de gants pour poser cette question à son ancien élève et lui montrait que quelque part il était déçu de ne pas compter Eiji dans ses rangs.
 

CODE BY SWEETIEBAY
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4936-dragomir-romanov https://www.historia-pactum.com/t4960-dragomir-romanov-o-pas-encore-de-classe https://www.historia-pactum.com/t4961-dragomir-romanov
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34244
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Une rencontre inattendue au Portail Giphy
Familier : Une rencontre inattendue au Portail 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2203
J'aime : 394
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une rencontre inattendue au Portail Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue au Portail   Une rencontre inattendue au Portail EmptyVen 10 Juil - 23:06
Une rencontre inattendue au Portail - 12.09.24


Les mots de son ancien directeur étaient simples et efficaces. Comme à son habitude, ce dernier ne perdait pas vraiment de temps pour s'exprimer ou ne pas s'exprimer. A dire vrai, peut-être était-ce une qualité qu'Eiji, lui-même, aurait pu louer. D'ailleurs, peut-être que le simple fait qu'il ne l'ignore pas totalement était une preuve en soi qu'il le trouvait moins stupide que la moyenne. Ne nous y trompons pas. Comme la plus grande partie des membres de sa famille, il avait du mal avec tout ceux qui n'étaient pas sa famille, encore plus quand ils avaient des traditions totalement opposées à celles qui avaient bercée son enfance.
Mais n'avait-il pas, justement, été envoyé à Durmstrang pour palier a ce manque d'ouverture d'esprit de la part des siens. A bien des égards, l'idée était farfelue, comme celle de marier sa mère à un occidental mais au fond, c'était pour une cause plus grande. Que nul ici ne comprendrait et dont personne n'entendrait parler. Un secret en plus sous le couvert des brumes de la nuit.

Au parole de l'homme qui lui faisait face, Eiji esquissa ce sourire en coin dont il avait l'habitude. Ni vrai, ni faux, un dessin sur un visage dont les yeux n'exprimaient rien. Une habitude peut-être ; comme si c'était nécessaire pour se fondre dans le décor des gens d'ici.
Le choix... On avait toujours le choix. Choix d'accepter un contrat ou de ne pas l'accepter. Choix d'emprunter une route, ou de ne pas l'emprunter. Oui... On avait le choix, en théorie.
En pratique l'objectif prenait le pas sur les options et les choix qui s'offraient à nous. On se retrouvait donc obligé d'emprunter des détours dont on n'appréciait pas forcément l'issue. Parfois même, on s'encombrait de trop, on se perdait au risque de ne pas se retrouver mais cette histoire, ce n'est pas celle qui se jouait maintenant.

Et puis les choix du Directeur de Durmstrang, à cet instant présent, lui semblait tellement simple. Vous ne souhaitez pas passer les portails de manière régulière, faites donc comme le directeur français et envoyer la personne en-dessous de vous dans l'école. Opter aussi pour des hommes de confiance en d'autre occasion et apprenez donc à déléguer... De bons conseils. Qu'un ami donnerait peut-être à un autre ami. Ou bien une personne capable de les mettre en pratique, ce qui n'était clairement pas son cas.
Alors la remarque mourus dans son esprit, balayée par le reste alors que le sourire s'élargissait de quelques millimètre, comme pour laisser un rire passer alors qu'il retirait une mèche de son visage d'un coup de tête.

« L'offre Bulgare était bien moins passionnante que ce que l'offre anglaise pouvait cacher. Ne pensez-vous pas ? »

Était-ce un trait d'humour qui mourrait dans le vent alors que le marbre reprenait place sur son visage et que le ton n'avait aucune chaleur ? Peut-être bien. Eiji était ainsi. Il répondait rarement aux questions qu'on lui posait. Qu'importes la question, qu'importe le sujet. Il n'aimait pas parler, il n'aimait pas discuter et il n'aimait pas s'expliquer. Une porte de prison était autrement plus agréable à côtoyer.
Et puis, pourquoi prendre la peine de donner des détails alors que les sous-entendus étaient amplement suffisants pour une fois ?
Savoir lire au-delà des mots n'était-il pas une vertus que l'on considérait importante chez les occidentaux ?


 

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Une rencontre inattendue au Portail Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue au Portail   Une rencontre inattendue au Portail Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre inattendue au Portail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: L'Angleterre :: Le collège Poudlard :: Rez-de-chaussée :: Hall d'entrée-