RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -23%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
214 €

Partagez
 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyDim 26 Juil - 23:41
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 Septembre deux mille vingt-quatre...

Avec le premier jour du mois, tu avais fait ta troisième rentrée à l'Institut de sorcellerie bulgare Durmstrang en tant qu'infirmier. Et comme chaque été précédent la rentrée scolaire depuis qu'elle avait appris que tu allais travaillé à l'école des pays de l'Est, ta tante Silke te tannait pour avoir des nouvelles de son fils, cette espèce de face de Niffleur aussi borné qu'un Eruptif de @Soren Netaniev. Et comme tous les ans, tu avais cette désagréable impression d'avoir littéralement le cul entre deux chaises entre ta teta qui tenait mordicus à avoir des nouvelles de son fils chéri, d'un côté, et ton pusbrolis qui semblait très clairement retissant à en donner, des nouvelles, et à expliquer à sa pauvre mère le pourquoi du comment il avait coupé les ponts avec vous tous, sa propre famille - à toi encore moins -, de l'autre. Ce qui faisait que, pour toi, c'était une situation compliquée. Quoi que, dans le fond, lorsque l'on n'y réfléchissait à deux fois, ne l'était-elle pas pour tout le monde? Mais tout en posant un regard blasé sur tes étagères trop bien rangées de potions, d’onguents, de fioles, de boîtes de rangement et de plantes aussi diverses que variées dans la pièce annexée à l'infirmerie te servant de bureau, tu en vins malgré tout à te demander si tu n'avais pas déjà des relations assez compliquées avec ton propre frère - cette face de bouse de dragon de Klemens - pour en plus y rajouter les jérémiades - sans doute aucun compréhensible pour qui avait pu avoir une mère présente dans sa vie - de ta pauvre tante.

Tu secouas la tête avant de te pincer l'arrête du nez et de te passer une main dans ta tignasse pour te les attacher en un cardigan bien serré. Pour le moment, plus que tes problèmes relationnels avec ton frère jumeau et les problèmes parentaux de ta teta Silke, ta priorité principale était ton travail d'infirmier. N'était-ce d'ailleurs pas pour ça que @Dragomir Romanov te payait? Pour faire comme il se devait ton travail de soins au-près des élèves et du personnel éducatif? Et pour ce faire, comme chaque rentrée scolaire, tu commenças par faire la liste des diverses potions de soins et autres anti-poisons - ne sait-on jamais! - que tu avait à refaire.

Liste des potions de soins a écrit:
× Potion de désenflage
× Remède contre les furoncles
× Remontant de Pomefresh
× Potion contre la toux
× Potion anti-paralysie
× Efface boutons dix secondes garanties
× Potion à hérisser les cheveux
× Antidote aux poisons courants
× Somnifère
× Potion anti-feu
× Potion capillours
× Potion fortifiante
× Pimentine
× Philtre revigorant
× Potion pour un sommeil sans rêves
× Antidote à un philtre d'amour
× Baume de pâquerettes
× Antidote aux poisons rares
× Potion d'aiguise-méninges
× Philtre calmant
× Potion de régénération
× Potion de restitution
× Potion de contraception
× Baume d'acslépiade tubéreuse
× Baume de lewisie brûlante
× Philtre de mort vivante
× Potion de l’œil vif
× Potion pare-feu
× Remède à la dragoncelle
× Potion wiggenweld
× Potion de mémoire
× Potion de rejutage
× Poussos
× Potion de régénération sanguine
× Potion tue-loup
× Philtre tue-ambryon

Soit un peu moins d'une quarantaine de potions. Et encore, tu t'étais arrêté aux potions pouvant être considérées comme des potions dites de soins. Pour ce qui était des potions autres - pour ton côté maniaque, entre autres choses -, tu verrais plus tard, lorsque tu aurais refait un minimum de ton stock. Attrapant chaudron, mortier, pilon et autre kit de potion, tu te décidas finalement pour entamer une potion de contraception. Pas quelle te serait spécialement utile pour toi personnellement, mais même en venant de bonnes familles de Sang-Pur, combien de fois avais-tu vu débarquer dans ton infirmerie des jeunes gens, tant garçons que filles, qui souhaitaient obtenir un contraceptif pour s'éviter d'avoir une mauvaise surprise dans les moins à venir. Qui aurait eu envie de finir parents adolescents? Pas toi, en tout cas! La porte de ton bureau ouverte pour garder un œil sur l'infirmerie, au cas où quelqu'un viendrait à débarquer pour une quelconque raison, alors que tu commençais la préparation de ta potion contraceptive...  
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyDim 26 Juil - 23:46
Lancé du dé pour la réussite ou pas What a Face de la potion o/
Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3559
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6693
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyDim 26 Juil - 23:46
Le membre 'Narcys Lazarev-Netaniev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé potion' :
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Dzopot10
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 27 Juil - 22:32
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 Il était encore tôt. Très - trop, diraient sans doute aucun certains, surtout pour un samedi - en Bulgarie. La nuit enveloppait encore les contours de l'Institut de magie Durmstrang dans son manteau sombre et froid. Les contours sombres de cette école à la si mauvaise réputation - à tord ou à raison, ce n'était en tout cas pas à toi d'en juger - ne commençait pas encore à se découper dans cette pénombre si noire qui commençait quelque peu à devenir bleue nuit. D'ici quelques heures, la couleur du ciel passerait de ce bleu bien trop sombre à un bleu clair embelli par un soleil jaune et fade. Mais, malgré cette froideur qui rendait l'institution scolaire encore plus froide qu'à l'accoutumé, une petite flamme enfermée dans une vieille lampe à l'huile éclairait déjà - bien faiblement, certes, mais éclairait déjà un minimum - ton bureau de l'infirmerie. Le petit faisceau de lumière n'éclairait certes pas beaucoup, mais tu n'avais pas besoin de plus. Et le calme de l'école encore profondément endormie t'allait à ravir. Toi qui étais réputé pour être si calme, si ochlophobe et si agoraphobe, en plus d'être un blasé semblant se foutre de tout, tu aimais bien ses heures si calmes et si tranquilles de la fin de la nuit, avant que le soleil ne soit réellement bien levé pour tirer du lit les petites blondes étudiant au sein de l’institution et tes autres collègues qui rendraient les couloirs un peu plus bruyants, telle une fourmilière autour de sa reine. C'était donc le moment le plus propice pour t'atteler à la préparation de tes potions pour refaire ton stock. Car qui disait une école encore profondément endormie, disait pas d'élèves se pointant à l'improviste suite à une mauvaise chute de balai lors d'un entraînement ou d'un match de Quidditch, après un sort mal réalisé c'étant retourné contre lui ou après avoir exécuté un mauvais sort de protection ou un bouclier ou suite à un chaudron lui ayant explosé à la figure suite à une potion mal réalisée. Ou pour une quelconque autre raison farfelue, quand ce n'était pas un pseudo mal de ventre ou une douleur à la cheville imaginaire pour ne pas aller à son heure de colle, aux heures de travail prévues après les cours ou encore pour pouvoir sécher impunément un cours d'arts martiaux pour tu ne savais pas trop quelle raison obscure et saugrenue...!

Bref... Dans tous les cas, même si ça pouvait paraître bizarre, pour le commun des mortels, que tu sois déjà d'attaque à commencer ta journée de travail au pied levé, tu ouvris un tiroir trop bien organisé pour en sortir un bout de parchemin sur lequel tu avais écrit une liste de potions en lituanien, la langue du pays de ta famille paternelle. Il y avait très exactement trente-six lignes. Trente-six lignes manuscrites et bien droites, avec une ligne pour chaque potion à faire. Ligne manuscrite que tu barrais une fois que la potion qui s'y trouvait inscrite se trouvait être faite. Pour le moment, ce n'était le cas que de la potion de contraception. Il t'en restait donc trente-cinq à faire, ce qui pourrait donc en dépiter plus d'un, mais pas toi. Il en fallait plus que des potions à faire pour te faire peur ou encore t’impressionner. Ton côté maniaque, sans doute aucun. Et autant continué sur ta lancée potionniste en attaquant une potion de restitution qui, ne nous mentons pas, te serait bien utile pour rebooster le prochain petit malin qui se présenterait à toi en prétendant avoir subi un sortilège quelconque handicapant l'un de ses membres qui, de ce fait, l'empêcherait de se rendre à son prochain cours...   
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3559
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6693
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 27 Juil - 22:32
Le membre 'Narcys Lazarev-Netaniev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé potion' :
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Dzopot12
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyMar 28 Juil - 11:19
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 Tu eus un pincement de lèvres circonspect ayant pour effet d'allonger et d'émincer un peu plus, le temps d'un court instant, les traits déjà si fins et si peu épais de ton visage, lorsque tu ne pus que constater que ta potion de restitution... ne ressemblait pas à le moins du monde à une potion de restitution! Elle n'en n'avait ni la bonne couleur, ni la bonne texture. Où est-ce que tu avais raté un truc pour qu'elle ait l'air si infecte? Infecte au point que même toi tu ne t'y tenterais pas à y tremper ne serait-ce que les lèvres. Quelle plante avais-tu oublié? Ou alors quand avais-tu oublié de remuer ta potion? Si ce n'était une fois où tu avais eu le malheur de faire trois tours dans le sens de la montre plutôt que dans le sens inverse? Mystère et boule de gomme, car même toi tu n'étais pas certain d'avoir compris ce qui c'était passé! Concentré et maniaque comme tu avais la réputation de l'être, ce n'était en tout cas pas toi qui aurait parié ne serait-ce qu'une mornille sur le fait que tu allais foiré ce que tu étais en train de faire. Et une potion, de surcroît! Surtout une potion pouvant servir de potion de soin! Ce n'est pas comme si c'était une petite potion lambda complètement basique pouvant juste servir à faire repousser des cheveux, par exemple. Et c'était tout de même un comble, pour un infirmier de formation - aussi jeune que toi fut-il - et pratiquant son métier pour la troisième année consécutive de ne pas y arriver. Et c'était sans doute aucun ton côté maniaque qui parlait, mais quel gâchis d'avoir, de ce fait, à te débarrasser de tout le contenant de ton chaudron. Malgré tout, bon gré malgré et pas sans un léger - quoi que, le fait de dire plutôt gros, serait sans doute aucun plus juste, si l'on veut être tout à fait franc! - pincement au cœur, tu allas vider le contenu de ton chaudron et de commencer les nettoyages nécessaires qui s'y imposaient. Puis, une fois les nettoyages terminés et le chaudron correctement séché - maniaque, que l'on a dit que tu étais! -, tu te décidas à te relancer dans la fabrication de cette foutue potion de restitution. Car si le ciel c'était quelque peu éclairci depuis que tu avais mis les pieds dans ton infirmerie, tu avais encore un peu de temps devant toi avant que l'Institut de magie Durmstrang ne s'éveille. Juste le temps qu'il te fallait pour faire un deuxième essaie tout en étant à peu près sûr de n'être dérangé par personne. Et puis, tu n'allais pas rester sur un échec, n'est-ce pas? Dans tous les cas, ça aurait été bête que ça soit le cas. Et tu aurais l'air malin, si un jour tu venais à en avoir besoin et que tu n'en n'avais pas sous le seul prétexte que tu avais eu la flemme de la faire, tout en préférant te laisser à l'abattement et au découragement. Doublant de concentration, tu attrapas donc tout ce don tu avais besoin pour la préparation de ta potion pour l'avoir directement à porter de mains, plutôt que sur l'une de tes étagères ou enfermé à double tour dans une armoire. Et après avoir allumé un feu doux sous ton chaudron, tu retentas une seconde fois la préparation d'une potion de restitution...        
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3559
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6693
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyMar 28 Juil - 11:19
Le membre 'Narcys Lazarev-Netaniev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé potion' :
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Dzopot11
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyMar 28 Juil - 12:12
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 L'on était en milieu d'après-midi. Il faisait encore beau, pour dire que l'on approchait à grand pas de l'automne. Ou, tout du moins, à défaut qu'il fasse vraiment beau, il ne faisait étonnement pas si froid que ça, pour un pays comme la Bulgarie réputé pour l'être, froid, justement. Tu n'avais pas d'élève au sein de l'infirmerie, ayant expédier le dernier qui y avait mis les pieds, plus ou moins une heure plus tôt, à son cours, son épaule ne s'étant effectivement pas luxée durant son précédent cours d'arts martiaux qu'il avait eu juste avant. Tu aurais donc pu en profiter pour aller faire un tour et prendre quelques couleurs, comme qui dirait, mais mis à part pour aller te griller une ou deux clopes, tu ne sortis pas plus que ça de ta salle de travail. Et qui disait avoir du temps libre, disait autant avoir du temps pour continuer de refaire ton stock de potions. Encore et toujours ton stock de potions dont tu n'avais pas l'impression de voir le bout... Malgré tout, ça ne t'empêcha pas d'ouvrir ton livre de potions pour t'assurer de suivre la bonne marche à suivre de l'antidote aux poisons rares que tu avais l'intention de préparer durant la période qui suivait. Bon, dans le pire des cas, tu aurais pu le confondre avec l'antidote aux poisons simples et celui aux poisons rares aurait pu être fait plus tard, mais dans le doute, même si tu t'y connaissais un minimum, tu préférais t'éviter d'avoir à intervertir les ingrédients des deux.

Antidote aux poisons rares a écrit:
Graines de feu
Dars de Billywig
Carapaces de Ciseburine
Corne de Grapcorne
 
Antidote aux poisons courants a écrit:
Bézoard
Baies de gui
Corne de licorne
Ingrédient Standard
Hydromel
Menthe poivrée en poudre
Mandragore cuite liquéfiée
Poudre rose
       
Tu aurais sans doute aucun l'air malin si tu en venais à intervertir la corne de Grapcorne, si imposant et si agressif, avec celle de licorne, si pure et étant du genre à éviter le contact avec les humains.
Ton mortier, ton pilon et ton chaudron sous la main, tu écrasas en poudre fine ce qui devait l'être, avant de commencer ton mélange dans ton chaudron moyen, de laisser agir le temps qu'il fallait - le temps, en tout cas, d'aller te griller quelques clopes supplémentaires à l'extérieur, sans risque que la potion ne déborde, le chaudron ayant été mis sur feu doux - et d'y ajouter les derniers ingrédients, après avoir, entre autres choses, remué la mixture. Puis, une fois terminé, tu rangeas cet antidote aux poisons peu communs, comme lors d'une morsure de poupliquet, dans un flacon que tu allas rangé à sa place, au milieu des autres, sur l'étagère, avant de t'attaquer au nettoyage et au rangement du reste de ton matériel et d'aller te griller une énième dose de nicotine.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyMar 28 Juil - 22:01
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 
Usages de la pâquerette a écrit:
Alimentaire

Les feuilles sont comestibles crues. Elles ont un goût léger, de noisette, un peu poivré mais elles développent un arrière-goût un peu âcre, d'où la recommandation de les mélanger à d'autres plantes dans des salades composées. Elles peuvent également se préparer lactofermentées comme le chou ou être finement hachées et mélangées dans de la crème fraîche pour former une sauce qui accompagne le riz, le poisson. En Sicile et en Toscane, elles servent à faire de la soupe lorsque d'autres plantes plus appréciées ne sont pas en saison. Ailleurs en Italie, elles servent à confectionner des farces pour la focaccia (version italienne de la fougasse) ou des sauces pour la viande. Les boutons floraux peuvent être utilisés crus dans des sandwichs, des soupes ou des ragoûts, se conserver au vinaigre et être utilisés comme les câpres, ou bien être revenus dans un peu d’huile et de vinaigre à la poêle. Les « fleurs » à demi-ouvertes, sont également comestibles (goût léger de noisette). Une fois ouvertes, elles deviennent légèrement amères, si bien qu'elles sont alors consommées en salade. Comme celles de la marguerite qui sont plus aromatiques, on peut les faire macérer, avec des feuilles, dans du vin blanc pour l'aromatiser et l'utiliser pour ses propriétés médicinales.

Médicinal

En phytothérapie, la pâquerette (utilisation des fleurs et des feuilles) est cueillie à l'échelle industrielle pour l'obtention d'une teinture mère homéopathique de la plante fraîche.

Les fleurs (Flores Bellidis) contiennent principalement des saponines (dont la bayogénine), des tanins (substances amères et astringentes), des flavonoïdes (anthoxanthine, apigétrine), des huiles essentielles riches en polyactylènes, et des mucilages.

Les fleurs pâquerette sont couramment utilisées en Autriche comme un thé-médicament pour ses vertus gastro-intestinales et respiratoires. En infusion, une cuillère à café de plante sèche par tasse d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes, 3 tasses par jour.

Elles sont réputées, comme hépato-stimulant en remède contre la toux, les maladies de peau douloureuses (eczéma, psoriasis...), les maux de tête, l'hypertension, les étourdissements et l'insomnie, ainsi qu'en l'absence de menstruations — ensemble de symptômes pouvant être attribués à un syndrome de blocage de l'élément Bois en Médecine Traditionnelle Chinoise.

À l'image de son rôle écologique, elle permettrait également de réguler les déséquilibres du calcium dans le corps : nodules calciques, arthrose, décalcification, artériosclérose, etc.

Elle est enfin astringente et hémostatique. Son jus était utilisé massivement par les légions romaines pour soigner les blessures.

Des recherches sur Bellis perennis ont démontré des effets antimicrobiens et hypolipidémiants. Son action sur la toux serait principalement attribuable à la teneur en saponines. L'efficacité dans cette demande n'a pas été documentée.

Tu refermas le livre sur les plantes médicinales que ton Tėvas t'avait envoyé, quelques jours plus tôt. Ça lui prenait, par moment, à ce dernier, de penser à ton frère et à toi en vous envoyant quelques petites attentions de ce genre. Surtout depuis que vous aviez chacun pris votre envol et qu'il essayait tant bien que mal de retrouver un sens à sa vie, maintenant qu'il n'avait plus ni à s'occuper, ni à éduquer les deux ingrats lui servant de fils. Et sur le principe, les pâquerettes, utilisées dans un bai,e, pouvait servir d'onguent contre les douleurs musculaires, si on utilisait ce dernier pour masser l'endroit douleur. En somme, le baume de pâquerettes avait grosso modo les mêmes effets thérapeutiques que l'huile essentielle de menthe poivrée. Et des pâquerettes, pour la préparation de ta potion, c'était assez facile à trouver. Ces fleurs minuscules étaient réputées pour fleurir toute l'année, bien que principalement entre mars et novembre. L'Académie de magie française Beauxbâtons était réputée pour ses jardins magnifiques, mais au vu de la petitesse des fleurs qui t'intéressais, tu n'étais pas sûr et certain que la jardinière en cheffe en face pousser tout au long de l'année - elles pouvaient être assez chiantes à la cueillette. S'ajoutait à ça que tu n'avais jamais rencontré @Hristina Kolvalovic, la dite jardinière en cheffe à l'identité typique des pays des Balkans bien que n'ayant jamais étudié à Durmstrang, pour être capable de dire si oui ou non elle serait d'accord de te fournir la quantité de plante très rustique dont tu aurais besoin. Mais, malgré tout, tu savais où trouver ce dont tu avais besoin, sachant pertinemment que ta réserve de pâquerettes séchées ne te serviraient même pas pour en faire un pot. Et pour une fois - deux fois n'est pas coutume, mais au grands maux, les gros moyens -, tu te décidas à quitter ton infirmerie - et même l'Institut de magie bulgare Durmstrang -, pour transplaner en pleine campagne de ce qui avait été à l'époque la Thrace antique où tu savais pouvoir trouver ce qu'il te manquait. Et après tout juste une heure d’absence, tu étais de retour 'au bercail'. Tu respiras en constatant que ça n'avait pas l'air d'avoir été la panique à bord parce que tu t'étais absenté pour un court instant. Il fallait dire que l'école avait des élèves qui, dans l'ensemble, pouvaient se montrer assez disciplinés et qui n'avaient pas forcément cette réputation d'être des chochottes passant leur vie à chouiner dans tes pattes pour le moindre bobo. Et après avoir déverrouillé la porte de l'infirmerie et t'être débarrassé de ton sac en bandoulière, tu attrapas ce qu'il te manquait comme matériel pour faire comme il se devait ton baume à base de pâquerettes que tu attaquas enfin...  
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyDim 2 Aoû - 17:59
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

  Un mardi matin de la mi-septembre, durant une heure de cours...

La porte de ce qui te servait de bureau et de zone de rangement pour tout ton attirail de potions, tes potions, tes onguents et autres poisons ouverte sur l'infirmerie pour t'assurer de ne pas rater un élève quelconque qui passerait par chez toi - pour une bonne raison ou pour en trouver une pour un simple ongle cassé -, tu avais décidé de profiter de cette calme matinée pour continuer de refaire ton stock de potion. Et pour l'instant, alors que tu mettais un chaudron rempli d'eau sur le feu, tu te décidais à t'attaquer à la confection d'un antidote à un philtre d'amour. Tu avais encore le temps de voir venir, d'ici au quatorze février et à la St-Valentin, mais avec une bande d'ado pré-pubères n'écoutant que leurs hormones, l'on n'était jamais trop prudent...

Dans ton chaudron, tu ajoutas quatre poignées d'écorce de wiggentree, un arbre magique, pour que la mixture prenne une teinte verte.
Une fois cela fait, tu la remuas dans le sens inverse des aiguilles d'une montre jusqu'à ce qu'elle devienne bleue, avant de laisser chauffer jusqu'à ce qu'elle prenne une couleur rosée.
Puis, une fois devenue rose, tu remuas une nouvelle fois la potion dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour la faire devenir orange.
Après l'avoir remué, tu ajoutas le contenu d'une fiole d'huile de ricin pour que la potion redevienne verte.
Tu remuas une nouvelle fois la mixture dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour qu'elle devienne bleue avant de laisser chauffer pour qu'elle reprenne une teinte rose et que tu recommences à remuer dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour qu'elle passe à l'orange.
Tu rajoutas une fiole d'huile de ricin, après l'avoir, tout comme la précédente, secouée, pour que, cette fois, la mixture devienne turquoise.
Tu remuas dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce qu'elle devienne violette.
Fut encore ajouter de l'huile de ricin pour que la potion devienne rouge, rapidement suivi deux poignées d'écorce de wiggentree pour qu'elle devienne orange puis jaune.
Tu entrepris de secouer une nouvelle fiole d'huile de ricin pour l'ajouter dans dans le chaudron, jusqu'à ce que la potion devienne violette.
Tu laissas chauffer jusqu'à ce que la potion devienne rouge pour y ajouter de l'extrait de Ravegourde, faisant que la potion devint verte.
Tu remuas une dernière fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour que la potion passe du bleu, au rose, puis à l'orange.
Tu ajoutas six poignées d'écorce de wiggentree pour que la potion devienne rose, avant de la laisser chauffer pour qu'elle devienne rose.

Une fois devenue rose, tu mis la potion dans une fiole que tu allas ranger au milieu de tes autres potions et allas t'attaquer au nettoyage et au rangement de tes divers ustensiles.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia


Dernière édition par Narcys Lazarev-Netaniev le Mer 16 Sep - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyDim 2 Aoû - 18:43
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

  Potion (du latin potio, signifiant boisson, breuvage ): Une potion est une préparation liquide destinée à être bue, variante des philtres, élixir (alchimie), et élixir (pharmacie), aux effets entre autres médicamenteux, stupéfiant, psychotrope, toxique, magique, ou envoûtant...

Sommeil: Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers.
Le sommeil se distingue de l'inconscience (ou coma) par la préservation des réflexes et par la capacité de la personne endormie à ouvrir les yeux et à réagir à la parole et au toucher.


Rêve: Le rêve est une « disposition de l'esprit généralement nocturne, survenant au cours du sommeil, et qui procure à l'individu éveillé des souvenirs nommés eux aussi rêves ».

Potion pour un sommeil sans rêves: Une potion pour un sommeil sans rêves est une potion permettant de s'endormir.

En passant dans les couloirs de l'Institut de magie bulgare Durmstrang pour retourner à ton infirmerie, après être sorti cinq minutes pour te griller une clope, tu étais tombé sur un jeune anglais qui, en ce mois de rentrée scolaire, faisait encore des cauchemars suite au stress causé entre la mort du professeur McGonagall, les événements de Nouvel An au Ministère de la Magie de Grande-Bretagne et ceux ayant suivi la Garden Party de Coqueline Chasnel, en France. Tu lui avais conseillé de commencer par voir avec ton homologue de Poudlard, l'infirmière de son école, si elle ne pouvait pas, pour un temps, de prescrire un léger somnifère ou une potion pour un sommeil sans rêves. Tu fis tout de même savoir au gamin que, en cas de besoin, il pouvait venir te voir. Pour l'aider à appuyer sa demande pour une potion au-près de l'infirmière anglaise, si elle venait à s'y refuser - bien que tu en doutas for - par exemple.  Tu préférais éviter, mais si tu devais le faire, tu le ferais...
C'est qu'avec l'ouverture des portails entre l'école anglaise Poudlard, l'Académie française Beauxbâtons et l'Institut Durmstrang, tu avais l'impression que le bruit avait nettement augmenté, dans les couloirs. De la même façon que tu avais l'impression de voir plus d'élèves passés au sein de l'infirmerie parce qu'ils c'étaient fait un bobo quelconque lors de l'une de leurs options au sein de cet école à la si mauvaise réputation qu'était celle où tu avais toi-même étudié et où tu avais décidé de revenir pour y travailler. Mais décision directionnelle et ministérielle ayant été prise d'ouvrir des options entres les trois écoles participantes du Tournoi des Trois Sorciers, tu acceptais la chose de bonne grâce. Pour quelqu'un qui avait un peu de mal avec la foule, il n'y avait de toute façon pas plus de gens qu'à l'Hôpital pour sorciers de Grande-Bretagne Ste-Mangouste où tu avais suivi ta formation...

De retour dans cette infirmerie que, désormais, tu connaissais presque autant, voir plus, que la chambre où tu dormais, lorsque tu vivais chez ton père, où ton dortoir que tu te partageais avec d'autres camarades de classe, lorsque tu n'étais encore qu'un simple élève entre ses murs de briques froides, tu te décidas à faire une potion pour un sommeil sans rêves. Ce genre de potion qui, suite aux derniers événements, pourraient effectivement t'être bien utile. Surtout si les mauvais événements venaient à perdurer...

Entre huiles, plantes, écorces et autre remuage dans le sens des aiguilles d'une montre - ou dans le sens inverse, selon - la potion finit par prendre sa couleur violette finale. Dès lors que la couleur ai bonne, tu te décides à aller la ranger dans ton armoire à potions.   
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 3 Aoû - 17:38
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

  La journée était terminée et la nuit était tombée sur la Bulgarie et l'Institut de magie Durmstrang. Les élèves de ce dernier étaient tous de retour dans leurs dortoirs depuis que le dernier repas de la journée c'était terminé. La majorité du personnel éducatif de l'institution scolaire était également de retour dans les différents appartements qui lui était dédié. Ne restait hors des chambres et des dortoirs que les elfes de maison, dans les cuisines, qui terminaient la vaisselle du souper et les quelques enseignants qui, dans les couloirs de pierre froide, avaient pris le premier tour de la ronde nocturne que vous effectuiez tous dans un roulement du personnel bien rôdé pour vous assurez qu'aucun élève ne se trouvait pas en-dehors de son dortoir alors qu'il aurait dû y être. Et au milieu de ce calme froid où l'on entendait presque plus aucun bruit au sein de l'institution de magie bulgare, si ce n'est les bruits nocturnes extérieurs, l'on pouvait tout de même apercevoir une faible lueur de part les fenêtres de l'infirmerie. Et la seule personne pouvant encore y être pour travailler, à cette heure-ci, c'était bien évidemment toi, en tant qu'infirmier.
Tout en ayant un œil sur l'élève de quatrième année d'origine biélorusse qui c'était méchamment blessé à la suite d'un entraînement de Quidditch que tu avais fait dormir après lui avoir donner une potion contre la douleur et lui avoir fait savoir que tu le gardais en observation au sein de l'infirmerie pour la nuit, tu avais sorti ton matériel de potion. Tu savais que tu aurais dû dormir, mais tu n'avais, pour le moment, pas plus sommeil que ça. Et préparer une dernière potion avant d'aller te coucher, cela t'aiderait sans doute aucun à faire passer le train des rêves. Entre mortier, pilon, fiole, chaudron sur le feu, eau de miel, infusion de verveine, cranson officinal - une plante spécifiquement utilisée pour les potions, dont le philtre de confusion et le philtre d'embrouille, entre autres choses - et autre livèche - une plante ayant la même utilité que la précédente -, tu t'attaquas à la confection d'un philtre revigorant. Ce genre de philtre bien utile pour redonner des forces aux élèves comme le quatrième année qui dormait actuellement à point fermé juste à côté et qui ne semblait pas le moins du monde dérangé par les légers bruits que tu faisais en ajoutant tes ingrédients dans ton chaudron, en remuant et en transvasant le contenu de ton chaudron dans une fiole, une fois le philtre correctement préparée...       
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 3 Aoû - 18:16
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 
La Pimentine a écrit:
La Pimentine est une potion qui permet de soigner le rhume, mais a pour effet secondaire de faire fumer les oreilles pendant plusieurs heures.

Bien que la Pimentine ait été inventée par Glover Hipworth, c'est Linfred de Stinchcombe qui en serait à l'origine.

La pimentine... Voilà une potion qui pourrait bien être utile, d'ici les prochaines semaines, voir prochains jours. En cette fin septembre, l'automne avait commencé et qui disait saison automnale disait dernière saison avant l'hiver. Et les hivers, dans les pays de l'Est, pouvaient se montrer assez rudes. Surtout pour qui n'y était pas habitué. Tu pensais aux élèves notamment de l'école de sorcellerie anglaise Poudlard et à l'Académie de magie française Beauxbâtons dont cette dernière était réputée pour avoir des saisons assez douces. Et au vu de la ruée de nouveaux élèves qu'il y avait dans les couloirs de l'Institut de magie bulgare Durmstrang, mieux valait - comme toujours - être prévoyant et commencer le stock de pimentine. Poudlard et Beauxbâtons avaient leur propre infirmerie, certes!, mais il t'arrivait, par moments, de voir quelques élèves de l'une ou l'autre des deux écoles débouler pour que tu soignes l'un ou l'autre de leurs petits bobos. Petits bobos dont le rhume pouvait parfois faire parti...

Les ingrédients a écrit:
τ 15 ml d'eau
τ 15 ml de jus de pamplemousse
τ 10 gr de cannelle en poudre
τ 10 gr de cardamone en poudre
τ 3 pincées de gingembre râpé
τ 2 pincées de poivre
τ 7 gr de piment séché en poudre
τ 1 citron pressé
τ 1 cuillère à café de Sever
      
Après t'être assuré que tu avais tous les ingrédients nécessaire et que ton chaudron était propre, tu t'attaquas finalement à la préparation de la pimentine.

Tu portas l'eau à ébullition, avant d'y ajouter le jus de pamplemousse.
Dans ton mortier, tu mélangeas la cannelle avec la cardamone et le citron, avant de verser le mélange dans le chaudron et d'y ajouter le piment séché.
Une fois tout ceci ajouté, ta potion prit une couleur orangée.
Tu ajoutas les deux pincées de poivre.
Tu mélangeas quatre fois dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. A chaque tour, tu ajoutas l'une des pincées de gingembre.
La potion étant devenue rouge brique, tu ajoutas la cuiller de café de Sever.

Désormais prête, la pimentine alla retrouver le reste de ta réserve de potions.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 3 Aoû - 18:47
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

  Tu passas rapidement dans les cuisines pour aller te chercher une tartine et un jus de citrouille. Tu aurais pu passer par le Grand Réfectoire, mais au vu de l'heure, l'endroit était déjà bien bondé des élèves terminant leur petit-déjeuner avant leur première heure de cours et par les retardataires qui avaient eu une panne de réveil et qui se dépêchait d'avaler un petit quelque chose sans prendre le temps de le mâcher un minimum pour s'éviter de se faire enguirlander par l'un ou l'autre des professeurs pour cause de retard. Mais pour l'ochlophobe ayant également un problème d'agoraphobie, il y avait définitivement trop de monde, à cette heure-là, dans le dit Grand Réfectoire, même si ce n'était sans doute pas une bande de gamins - quoi que tu n'étais pas beaucoup plus âgé que les élèves en dernière année, pour le coup... - qui allait te bouffer tout cru. Tu préférais malgré tout la présence des elfes de maison, ces créatures moins chiantes, moins bavardes et moins curieuses que cette bande d'ado pré-pubère que tu te devais de soigner. 
Ta tartine en parti avalée sur le court chemin séparant les cuisines de l'infirmerie, tu la terminas en deux deux, alors que tu posais ton verre de jus de citrouille sur ton bureau. La porte de ce dernier toujours ouverte pour pouvoir accueillir comme il se devait un potentiel élève - quoi que, en voir débouler un alors que les cours de la journée n'avaient encore même pas commencés, ce serait tout de même sacrément abusé! -, tu te décidas à t'attaquer à la préparation d'un somnifère pouvant toujours être utile pour un élève ou un collègue qui avait sérieusement besoin de dormir comme un bébé, le temps d'une nuit ou d'une sieste...

Tu ajoutas quatre brins de lavande et deux mesures de l'ingrédient standard dans ton mortier, avant d'écraser le tout à l'aide de ton pilon jusqu'à obtenir une pâte crémeuse.
Tu ajoutas deux grosses gouttes de mucus de Veracrasse et deux mesures de l'ingrédient standard dans ton chaudron.
Tu fis chauffer à feu doux pendant trente secondes.
Tu ajoutas trois mesures du mélange écrasé dans ton chaudron, avant de laisser mijoter la potion entre cinquante-deux et septante minutes. Ce qui te laissas largement le temps de boire ton jus de citrouille et d'aller te fumer une clope.
Après avoir laissé mijoter, tu ajoutas deux mesures de l'ingrédient standard dans le chaudron.  
Tu fis chauffer à haute température pendant une minute, avant d'ajouter dans le chaudron quatre brins de valériane.
Tu terminas par remuer sept fois dans le sens des aiguilles d'une montre, avant d'ajouter le somnifère dans une fiole et de la ranger avec le reste de tes potions.

Une fois cela fait, comme à chaque fois que tu avais terminé et rangé une potion, tu t'attaquas au nettoyage et au rangement de ton matériel de préparation de potion.      
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 3 Aoû - 19:29
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

  Un jour de milieu de semaine, durant la troisième semaine de ce mois de septembre, entre midi et quatorze heures...

Tu profitas du calme que te prodiguait la pause de midi pour t'attaquer à un antidote aux poisons courants. Cet antidote pouvait toujours être utile, d'un coup que l'un de ces petits crétins boutonneux et plein de testostérone aurait la bonne idée de s'intoxiquer en mangeant une mauvaise fleur des jardins de l'Académie de magie française Beauxbâtons ou d'avaler un poison léger en se disant qu'il ne lui arriverait rien. Alors c'est dans le bruit étouffée des conversations qui te provenaient du Grand Réfectoire juste à côté que tu entamas ton antidote...

Tu ajoutas un bézoard dans la mortier que tu te mis à écraser à l'aide de ton pilon pour obtenir une poudre très fine.
Tu ajoutas quatre mesures du bézoard écrasé et deux mesures de l'ingrédient standard dans ton chaudron.
Tu fis chauffer à feu moyen durant cinq secondes, avant d'agiter ta baguette.
Tu laissas bouillir la potion entre une demie-heure et quarante minutes.
Tu ajoutas une pincée de corne de licorne dans le chaudron.
Tu remuas deux fois dans le sens des aiguilles d'une montre, avant d'ajouter deux baies de gui et de remuer deux fois dans le sens inverse dans les aiguilles d'une montres.
Tu agitas une dernière fois ta baguette au-dessus de ton chaudron, avant de ranger l'antidote avec le reste de ton stock.       
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 3 Aoû - 20:14
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 Un efface boutons en dix secondes garanties... Une potion bien étrange que tu avais découvert lorsque tu vivais à Londres, pendant ta formation à l'Hôpital Ste-Mangouste. Tu avais découvert que cette potion était, à la base, une invention des jumeaux Weasley qu'ils vendaient dans leur boutique - Weasley, Farces pour sorciers facétieux -, sur le Chemin de Traverse, la rue commerçante sorcière londonienne. Piqué par la curiosité, tu avais trouvé le moyen de l'apprendre. Pas que ce genre de potion te soit spécialement utile à titre personnel, mais c'était en prévision de, un au cas où. Tu ne savais pas encore, à l'époque, que tu finirais pas aller travailler à l'Institut de magie bulgare Durmstrang, pensant que tu commencerais ta carrière d'infirmier, une fois ta formation finit, à Ste-Mangouste même ou dans un hôpital ou une quelconque autre institution que celle scolaire de l'école de sorcellerie des pays de l'Est. Mais ça, ça avait été sans compté sur ton vieux père qui voulait plutôt te revoir à l'Est. Ce dernier aurait sans doute aucun préféré te voir travaillé en Lituanie, à l'hôpital pour sorcier de Vilnius, la capitale, par exemple, mais l'Institut de magie bulgare Durmstrang, c'était, dans le fond, pas plus mal non plus.
Mais il fallait voir le bon côté des choses: le fait d'avoir à travailler dans une école, ça faisait que tu n'avais pas appris à concocter l'efface boutons dix secondes garanties pour rien, vu qu'il y avait beaucoup d'ado pleins de boutons d'acnés pustulants qui en avaient grandement besoin et qui ne se gênaient pas de venir t'en demander pour pouvoir se débarrasser de ces boutons gênants qui, pour la majorité d'entre eux, entachaient le peu de confiance qu'ils pouvaient déjà avoir en eux. Mais comme la potion n'était, dans le fond, pas si compliquée à préparer, tu n'avais pas encore vu passer un seul gamin à l'infirmerie pour ça. C'est ce qui fit que tu en préparas une uniquement à la fin du mois septembre, bien que tu aurais pu t'attaquer à sa préparation bien plus tard encore...         
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia


Dernière édition par Narcys Lazarev-Netaniev le Lun 3 Aoû - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyLun 3 Aoû - 20:42
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 Tu avais préparé de la pimentine la veille, tu te décidas donc, ce matin-là, à t'attaquer à une potion contre la toux. Car si une potion contre le rhume pouvait être utile, en avoir une contre une simple toux pouvait l'être tout autant. Car tousser ne signifiait pas toujours un rhume, n'est-ce pas? Le pollen, à la belle saison, entre la fin de l'hiver et l'été, par exemple, entre autres petits problèmes pulmonaires ou autre qui pouvait également mener à la toux. Tu avais bien du thé de thym mais, même coupé avec du miel, tout le monde ne l'aimait pas forcément. Et puis, le thé de thym, comme il fallait en moyenne le faire infuser entre dix minutes et un quart d'heure pour qu'il face vraiment effet, tout le monde n'avait pas spécialement la patience d'attendre autant. Un quart d'heure, ce n'était rien, mais lorsque l'on ne faisait que tousser - surtout si ça durait depuis quelques jours, déjà - un quart d'heure, ça pouvait être long. Très long. Il valait donc mieux pour toi de te faire ne serait-ce qu'une potion contre la toux pour ton stock, au cas où, quitte à t'en refaire quelques unes dans les semaines - pour ne pas dire mois - à venir, à pouvoir donner directement à un gamin toussoteux. Surtout que, en fonction de l'âge de l'étudiant atteint de quintes de toux, le dit étudiant pouvait se montrer très chiant...          
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyMar 4 Aoû - 10:27
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 Le remontant de Pomfresh... Voilà l'une de ces autres potions médicinales originaires de Grande-Bretagne que tu avais découvert et appris la confection durant ta formation à l'Hôpital Ste-Mangouste. C'était un tonique à ingurgiter suite à des dommages physiques peu importants. Un hématome douloureux? Prenez un remontant de Pomfresh! La redécouverte - voir la découverte tout court! - de certains muscles, le lendemain d'un entraînement intensif après les deux mois de vacances d'été ou un match compliqué de Quidditch, suite à des courbatures? Prenez un remontant Pomfresh! Oui, Narcys, ta joueuse c'est quelque peu enjaillée, là, pour le coup!
Il n'empêche que c'était assez drôle de voir la tête d'un ado se plaignant d'un bobo qu'il considère comme bien trop douloureux, lorsque tu lui demandais s'il était vraiment sûr de vouloir un remontant de Pomfresh pour se requinquer, au vu du goût infect de dernier. Pas qu'il soit si horrible que ça au goût, mais ça avait au moins l'avantage de faire un tri dans les élèves ayant des douleurs physiques réellement douloureuses de ceux qui n'en avaient que des moindres... 

C'est donc un sourire aux lèvres que tu t'attaqua à la confection de ton tonifiant d'organisme...       
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] EmptyMar 4 Aoû - 10:51
"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours."


 

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f774335366c4b37357671747444673d3d2d33362e313438323233383362373363626161383637313231313332343935332e676966?s=fit&w=720&h=720

 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Jaay

 "– Si on racontait nos aventures aux gens, peut-être qu’ils nous paieraient pour les entendre?
– Je ne m’y connais pas en affaires, mais je peux te dire que ça, ça ne rapportera jamais d’argent!" - Astérix et le chaudron


 "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] V260

 Un remède contre les furoncles... Voilà qui pouvait être bien utile, en cas de furoncles, suite à un furonculose, entre autre. Si tu avais entendu parler de la 'mésaventure' de ces deux ados anglais qui c'étaient retrouvés avec des furoncles au mauvais endroit suite à une intervention du professeur de botanique de Poudlard, l'histoire t'aurait sans doute aucun laissé de marbre et, comme à ton habitude, blasé. Mais, dans tous les cas, comme tu savais que les furoncles, peu importe l'endroit où on en avait, ça pouvait être très chiant et très gênant, tu t'attaquas à un remède contre.

Après avoir sorti chaudron, mortier et pilon, ainsi que tous les ingrédients nécessaires à la fabrication de la potion que tu voulais, tu ajoutas six crochets de serpent dans ton mortier pour les écraser à l'aide du pilon jusqu'à l'obtention d'une poudre fine.
Tu ajoutas quatre mesures de crochets de serpent dans le chaudron.
Tu fis chauffer la mixture à deux cent cinquante degrés pendant dix secondes.
Tu agitas ta baguette, avant de laisser bouillir la potion pendant trente-neuf minutes - pas une minute de plus et pas une de moins, ce qui te laissa clairement le temps de quitter pour un instant ton infirmerie pour le portail de l'Institut Durmstrang pour t'y griller une énième cigarette.
Tu ajoutas finalement quatre limaces à corne et deux épines de porc-épique dans le chaudron.
Tu remuas cinq fois dans le sens des aiguilles d'une montre et d'agiter une dernière fois ta baguette au-dessus de ton chaudron.
Puis, une fois terminée, la potion fut rangée avec le reste de ton stock et tu t'attaquas au nettoyage de ton matériel que tu rangeas également.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
MessageSujet: Re: "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]   "[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

"[…] Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours." [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] La Gloire et la peur [DVDRiP]
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 2 [sept 2024 - juin 2025]-