RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-39%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy Note 10
479 € 779 €
Voir le deal

Partagez
 

 "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perceval HagridHistoria PactumPerceval Hagrid
Perceval
Exp : 35261
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'amourette, cœur en plume d'hippogriffe, 35 centimètres, épaisse et flexible
Photomaton : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Giphy
Familier : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 3_2em1c-fi6158559x392
Âge IRL : 24
Célébrité : Kit Harington
Parchemins : 5132
J'aime : 101
Date d'inscription : 26/09/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] EmptyMer 9 Sep - 14:20


"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main."

Réapprendre à vivre. Réapprendre à sourire et à rire. Réapprendre à prendre plaisir à sortir Marat. Réapprendre - quoi que plutôt dire apprendre tout court, pour le coup, serait sans doute aucun plus réaliste - à se rendre dans la Forêt Interdite sans avoir l'impression de le voir et de l'entendre partout et d'avoir un horrible pincement au cœur, ainsi qu'un nœud au creux de l'estomac à chaque fois. Réapprendre à prendre plaisir à débattre avec Firenze sur ce qu'il se passe dans les méandres de la forêt sombre bordant le parc de l'école de sorcellerie de Grande-Bretagne Poudlard et sur les sombres destinées que le vieux Centaure aux cheveux blancs a lu dans les étoiles et dans les astres. Réapprendre à trouver du plaisir dans les choses aussi simples de la vie comme soigner l'aile blessée d'un hibou ou d'une chouette ou tenter de remettre en cage une bande de lutins de Cornouailles qui aurait été lâchée au sein de l'école millénaire par un élève quelque peu emmerdeur ou par Peeves, l'esprit frappeur, dans l'une de leurs lubies pour mettre le bazar partout. Comment ça, pour le coup, la joueuse confond avec ce grand bouffon blond et prétentieux de Gilderoy Lockhart, lors de l'un de ses cours de défenses contre les forces du mal, au début de l'année scolaire de 1992-1993? Quoi que, pour le coup, ce n'est pas le fils de l'ancien garde-chasse, gardien des clés et des lieux et professeur de soins aux créatures magiques de l'école de magie anglaise Poudlard et de l'ancienne directrice de l'Académie de magie française Beauxbâtons qui aurait détesté l'idée de devoir courir après ces petites créatures bleu électrique à la tête triangulaire pour les remettre dans leurs cages lors de l'un de ses cours, lorsqu'il était étudiant. Mais ce n'était sans doute aucun pas à l'Académie de magie Beauxbâtons que ce genre de choses se seraient produites...!

Bref, le jeune demi-géant qui avait brutalement compris au début de l'été que son père ne sortirait finalement jamais de l'Hôpital pour sorciers Ste-Mangouste - ou, tout du moins, pas en vie! - pour reprendre ses activités de garde-chasse et de gardien des clés et des lieux à Poudlard et que lui-même ne resterait pas au sein de l'école de magie anglaise juste le temps de le remplacer - même si ce n'était que pour une durée indéterminée -, comme il le pensait, après la mort de Minerva McGonagall et de la petite Slughorn, réapprenait tout simplement, depuis la mort de son père, fin juin, à vivre. A vivre sans culpabiliser de continuer à faire ce qu'il aimait faire alors que son père avec qui il avait toujours été si proche n'était plus, rangé entre quatre planches et six pieds sous terre que ce dernier se trouvait être désormais. Mais est-ce que c'était normal que ça lui semblait si insurmontable et si difficile à faire, comme chose? Peut-être, oui. Dans tous les cas, même pour quelqu'un comme lui qui avait du mal à déceler et à comprendre les émotions chez les autres - un psychanalyste Moldu lui aurait sans doute déclaré une sorte de trouble autistique, pour le coup, même si tout le monde connaissant les Hagrid savait que c'était dans leur caractère -, le fils Hagrid avait aussi très bien compris que sa mère avait également du mal à s'en remettre, même si elle savait sans doute aucun se montrer plus droite et plus digne que son fils, dans cette période plus que difficile.

Quoi que, la chose la plus pittoresque, dans toute cette histoire, c'était la réaction des gens, dans les premiers jours qui avaient suivi la mort de Rubeus Hagrid, c'était les messages et les têtes compatissants des gens et surtout de ceux qui avaient bien connu feu le vieux demi-géant. Les amis, les collègues, les employés de l'Hôpital Ste-Mangouste que sa présence au sein de l'institution médicale magique avait marquée, ainsi que quelques uns de ces anciens élèves qui l'avaient apprécié. Dans le fond, le fils Hagrid savait qu'eux aussi avaient eu de la peine à l'annonce de la mort du vieil hybride et que la compassion qu'ils exprimaient était leur façon à eux d'exprimer leur propre tristesse et leur propre douleur, mais le jeune homme avait déjà du mal à gérer sa propre peine, donc recevoir celle des autres en prime - même si, on ne le répétera jamais assez, dans le fond, il comprenait plus ou moins bien leur réaction -, ça ne l'aidait pas tant que ça. Ou, tout du moins, pas autant que ce que tout le monde l'aurait imaginé. Mais pour quelqu'un qui avait du mal avec les liens sociaux et les contacts, ce n'était sans doute aucun pas si étonnant ni surprenant que ça...

Et puis, un samedi matin, une quinzaine de jour après la rentrée scolaire où, pour la deuxième année consécutive, le jeune demi-géant était allé cherché seul les nouveaux élèves en première année pour les rapatrier à l'école de magie Poudlard sans la présence de son père qu'il avait, jusque là, secondé, on toqua avec énergie à la porte de la cabane ronde à la lisière de la forêt où il vivait. Marat, son berger australien rouge tricolore se mit à aboyer. “Marat, silence!” Aboya en français le fils Hagrid, alors que le chien commençait à gratter la porte. Malgré son ton bourru, ses cheveux en pétard - ce qui ne changeait pas de son habitude -, et sa barbe de trois jours - ce qui ne changeait pas non plus de son habitude -, le fils Hagrid sentait une certaine joie venant de son chien vis à vis de la personne qui avait toqué. Il ouvrit la porte pour se retrouver nez à nez avec deux yeux bleus bien trop clairs pour ne pas être limites blancs qui, le poing en l'air, s'apprêtait à se mettre à toquer une seconde fois. Enfin, l'on dira nez à nez, pour peu que cela soit possible, quand on faisait deux mètres comme lui et un peu plus d'un mètre soixante comme sa visiteuse. “Ah, Hagrid! Sourit @Hristina Kolvalovic, la jardinière en cheffe de Beauxbâtons. Je te dérange?” Demanda-t-elle, toujours en français et avec son accent monténégrin plus que marqué et qu'elle n'avait jamais souhaité perdre. “Heu... Heu... Non. Entre, je t'en pris.” Dit-il, quelque peu pris au dépourvu, tout en s'écartant de l'encadrement de la porte pour qu'elle est la place de se glisser à l'intérieur. Car même sans avoir une quelconque visite de prévue, un Hagrid était réputé pour toujours accueillir autrui chez lui avec un certain plaisir. Avec Marat, dont la présence dans ses jambes ne semblait pas déranger, la jardinière d'origine bulgaro-monténégrine entra. “Tu veux quelque chose à boire? Du thé?” Proposa le jeune garde-chasse. “Non, Благодаря ти. Refusa-t-elle poliment en grattouillant le menton du berger australien. Depuis le temps que les portails entres les trois écoles sont ouverts, j'ai beaucoup entendu parler de votre Забранена гора. Mais je n'y suis jamais allée, même pour aller y découvrir les éventuels fleurs et entre autres plantes qui y vivent. Tu veux bien me la faire découvrir?” Demanda-t-elle en se redressant avec l'un de ses grands sourires charmeurs. Ses pommettes c'étaient relevées sous son regard bleu presque caché par sa franche et ses deux longues mèches de cheveux noirs qu'elle n'avait pas attaché dans sa longue queue de cheval qu'elle avait fait partir depuis le haut de sa tête. Son sourire ne fit que mettre mal à l'aise le jeune homme qui ne pu pourtant pas refuser sa requête.

Quelques minutes plus tard, les deux anciens étudiants de l'Académie de magie Beauxbâtons quittaient la cabane démesurément grande du garde-chasse pour prendre la direction de la Forêt Interdite, Marat trottinant quelques mètres au devant d'eux. “Je t'ai jamais écrit parce que je ne sais jamais quoi dire, dans ce genre de moment, mais j'ai appris, pour ton père, commença la jardinière en cheffe, alors qu'ils s'engouffraient tous trois dans les bois sombres. J'ai perdu ma mère quand j'avais dix ans, donc je sais ce que tu peux ressentir...” La jeune femme n'était pas du genre à s'ouvrir sur ses peines enfantines mais le jeune homme ne pouvait que sentir qu'elle était sincère dans ce qu'elle disait, malgré tout. “Est-ce que la douleur disparaît, un jour?” Lui demanda-t-il. “Oh, la douleur, ça...” Mais Hagrid ne l'écoutait déjà plus. Maintenant qu'ils se trouvaient sur l'un des sentiers qu'il connaissait par cœur de la Forêt Interdite, le jeune demi-géant pouvait sentir plus que depuis sa cabane la présence des divers animaux qui les entouraient.
La joie de Marat qui grattait la terre.
Les battements de cœur d'un jeune passereau nichant à plusieurs mètres au-dessus de sa tête.
La colère et la haine d'une Acromentule, au loin, alors que Tina et lui ne se trouvaient pas forcément proche de l'antre de cette colonie d'arachnide.
Et puis, au milieu de tout ça, une sensation de douleur, de panique et d'angoisse. Hagrid avait également l'impression de sentir l'odeur du sang. Ça ne venait pas de Marat. C'était une créature ou un animal plus petit.

“Hagrid, tu m'écoutes? Demanda finalement Tina qui avait compris qu'il était distrait. C'est à peine s'il l'entendit. Hagrid!?” Répéta la jardinière bulgaro-monténégrine. D'un mouvement de la main, le demi-géant franco-anglais la fit taire. Elle se tut donc, comprenant qu'il y avait quelque chose de grave qui se passait. Elle comprenait, mais elle ne savait pas quoi. Ça pouvait se lire dans son regard. Mais Hagrid n'y prêta même pas attention. Pour lui qui pouvait sentir la détresse animale à plusieurs mètres, c'était tellement évident. Mais le commun des mortels, dont Tina faisait parti, n'avait pas une empathie pour les animaux et les créatures magiques aussi accrue que celle d'Hagrid, ce n'était donc pas si évident que ça, pour cette dernière. Et ça, le jeune homme avait souvent tendance à l'oublier, dans sa logique qui n'avait rien à voir avec celle de ces gens trop... normaux.
Et comme un gros chat - quoi que, il avait plus l'air d'un gros lynx ou d'une grosse panthère, pour ne pas carrément dire d'un ours, à la vue de sa corpulence assez imposante, par rapport à un humain de taille et de corpulence moyenne - en position de chasse face à un oiseau qui aurait attisé son instinct de chasseur, plus rien d'autre ne compta, pour Percy, que cet animal blessé. Sauf que contrairement au chat qui aurait tué l'objet de sa convoitise - à savoir, l'oiseau - soit pour le manger, soit pour le mener fièrement à ses humains en guise de cadeau, le jeune demi-géant ne se mit pas en chasse, si l'on puis dire ça ainsi, dans le but ultime d'abattre l'animal blessé qu'il c'était mis en quête de trouver, dans le seul but d’abréger les souffrances de l'animal, non - loin de là, même, d'ailleurs -, mais plus pour soigner ses blessures, dans la mesure où cela lui sera possible. Evidemment, si plus aucun soin d'aucune sorte que se fut ne pouvait se montrer efficace pour le remettre sur pied - enfin, sur pattes, plutôt -, Hagrid se verrait donc obliger d'abréger lui-même ses souffrances. Cela le peinerait, mais mieux valait ça que de le laisser agoniser pendant des heures et de le laisser à la merci des charognards que l'odeur du sang n'allait pas tarder à faire rappliquer.

Laissant donc son odorat un peu plus développer que la moyenne et son empathie sur développée pour les joies et les peines des animaux et des créatures le guider le guider jusqu'à l'animal, il finit par trouver le lièvre d'Europe au pied d'un arbre sombre, sa patte arrière gauche gravement blessée. Il avait dû être attaqué, à la forme de sa blessure, par un félin ou un canidé - un animal avec des crocs acérés, tout du monde -, tel un Grandent, par exemple. Faisant comprendre à Marat de se coucher, il s'approcha doucement du gros lièvre tout en lui parlant d'une voix rassurante pour ne pas le paniquer plus. Dans un mouvement qui parut bien trop agile pour quelqu'un de sa carrure, il attrapa l'animal avant qu'il ne puisse fuir encore plus loin. “Tout doux! Tout doux! Lui murmura-t-il en lui prodiguant des caresses. J'veux juste te soigner, d'accord!? Juste te soigner. C'est pour ton bien que j'veux faire ça, d'accord? Continua-t-il en sentant la peur qu'éprouvait l'animal. C'est pour ton bien, tu comprends?” Continua-t-il dans une énième tentative de calmer un peu l'animal dont il sentait le cœur battre comme à mille à l'heure dans sa poitrine. Lorsque le rongeur sembla s'être quelque peu calmé, le demi-géant lui attrapa son membre blessé. Forcément, le lièvre d'Europe s'agita de plus de belle, refusant de se laisser faire. Mais avec une infinie douceur, Hagrid continua de lui parler doucement, tout en tenant suffisamment fermement sa patte, sans pour autant lui causer plus de douleurs qu'il n'en avait déjà. Tant bien que mal, le jeune homme finit par réussir à lancer un sort de soin à l'animal, avant de finalement le libérer et de le regarder s'en aller aussi vite que ses quatre membres le lui permettaient. Le jeune hybride ressentait toujours une sorte de crainte provenant de l'animal au pelage brun, mais aussi une forme de reconnaissance, comme un merci pour lui avoir éviter une morte certaine qui aurait sans doute aucun été longue et douloureuse. Et maintenant qu'il ne sentait plus la douleur et le sang de l'animal, il lui semblait qu'il pouvait à nouveau ressentir les petits moments de vie et de joie des habitants plus ou moins dangereux de la Forêt Interdite.

“Tu vois, la douleur de ce lièvre a disparu, murmura Tina à son oreille. Toujours agenouillé par terre à ressentir la vie autour de lui, Hagrid en avait presque oublié sa présence et sursauta à ses paroles. Ta douleur à toi, elle ne disparaîtra jamais vraiment: tu apprendras juste à vivre avec, de la même façon que tu as appris à t'occuper des bêtes, qu'elles soient grandes ou petites.” Il eu un sourire triste qu'elle lui rendit. Il se releva et lui fit signe de le suivre vers un plan de plantes, un peu plus loin, pour le lui présenter, comme elle semblait vouloir profiter de la Forêt Interdite pour en découvrir les différentes plantes qui y poussaient plus que les animaux qui pouvaient bien y vivre...


"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 1vc3

Si tu confonds la monarchie/Avec la tyrannie
Vive la république/Adieu l'Afrique/Je ferme la boutique
Ah prends garde Lion/Ne te trompe pas de voie


Risque d'absence réduite, voir totale, jusqu'au 31.12.2020
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4300-perceval-percy-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2814-perceval-hagrid-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2791-perceval-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2853-perceval-hagrid-o-acromentula-nom https://www.historia-pactum.com/t2656-perceval-hagrid-les-rp#40328
Perceval HagridHistoria PactumPerceval Hagrid
Perceval
Exp : 35261
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'amourette, cœur en plume d'hippogriffe, 35 centimètres, épaisse et flexible
Photomaton : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Giphy
Familier : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 3_2em1c-fi6158559x392
Âge IRL : 24
Célébrité : Kit Harington
Parchemins : 5132
J'aime : 101
Date d'inscription : 26/09/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: Re: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] EmptyMer 9 Sep - 14:22
Lancé du dé pour le passage du palier 7 demi-géant:
 


"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 1vc3

Si tu confonds la monarchie/Avec la tyrannie
Vive la république/Adieu l'Afrique/Je ferme la boutique
Ah prends garde Lion/Ne te trompe pas de voie


Risque d'absence réduite, voir totale, jusqu'au 31.12.2020
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4300-perceval-percy-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2814-perceval-hagrid-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2791-perceval-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2853-perceval-hagrid-o-acromentula-nom https://www.historia-pactum.com/t2656-perceval-hagrid-les-rp#40328
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3834
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6705
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: Re: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] EmptyMer 9 Sep - 14:22
Le membre 'Perceval Hagrid' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Dzoech10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Perceval HagridHistoria PactumPerceval Hagrid
Perceval
Exp : 35261
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'amourette, cœur en plume d'hippogriffe, 35 centimètres, épaisse et flexible
Photomaton : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Giphy
Familier : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 3_2em1c-fi6158559x392
Âge IRL : 24
Célébrité : Kit Harington
Parchemins : 5132
J'aime : 101
Date d'inscription : 26/09/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: Re: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] EmptyJeu 10 Sep - 14:21
Relance du dé pour le passage du palier 7 demi-géant


"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 1vc3

Si tu confonds la monarchie/Avec la tyrannie
Vive la république/Adieu l'Afrique/Je ferme la boutique
Ah prends garde Lion/Ne te trompe pas de voie


Risque d'absence réduite, voir totale, jusqu'au 31.12.2020
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4300-perceval-percy-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2814-perceval-hagrid-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2791-perceval-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2853-perceval-hagrid-o-acromentula-nom https://www.historia-pactum.com/t2656-perceval-hagrid-les-rp#40328
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3834
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6705
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: Re: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] EmptyJeu 10 Sep - 14:21
Le membre 'Perceval Hagrid' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Dzoech10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Perceval HagridHistoria PactumPerceval Hagrid
Perceval
Exp : 35261
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'amourette, cœur en plume d'hippogriffe, 35 centimètres, épaisse et flexible
Photomaton : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Giphy
Familier : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 3_2em1c-fi6158559x392
Âge IRL : 24
Célébrité : Kit Harington
Parchemins : 5132
J'aime : 101
Date d'inscription : 26/09/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: Re: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] EmptyVen 11 Sep - 14:21
Relance du dé pour le passage du palier 7 demi-géant


"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] 1vc3

Si tu confonds la monarchie/Avec la tyrannie
Vive la république/Adieu l'Afrique/Je ferme la boutique
Ah prends garde Lion/Ne te trompe pas de voie


Risque d'absence réduite, voir totale, jusqu'au 31.12.2020
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4300-perceval-percy-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2814-perceval-hagrid-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2791-perceval-hagrid https://www.historia-pactum.com/t2853-perceval-hagrid-o-acromentula-nom https://www.historia-pactum.com/t2656-perceval-hagrid-les-rp#40328
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3834
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6705
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: Re: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] EmptyVen 11 Sep - 14:21
Le membre 'Perceval Hagrid' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Dzorzo10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
MessageSujet: Re: "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]   "La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

"La nature de l'homme n'est pas de tuer des agneaux ou de casser les pierres, mais de circuler une rose à la main." [Palier 7 Demi-Géant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 2 [sept 2024 - juin 2025]-