RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-12%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
21.90 € 24.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Discorde Studieuse avec Samuel Dubois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maya BeurkHistoria PactumMaya Beurk
Sombral
Exp : 11441
Points de vie (HP) : 2350
Baguette : 23 cm, bois de charme, épine du monstre de fleuve blanc
Photomaton : Discorde Studieuse avec Samuel Dubois Tumblr_lu3m9h0RMC1qzacjvo3_250
Célébrité : Alexis Bledel
Parchemins : 654
J'aime : 98
Date d'inscription : 19/04/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Discorde Studieuse avec Samuel Dubois Empty
MessageSujet: Discorde Studieuse avec Samuel Dubois   Discorde Studieuse avec Samuel Dubois EmptyVen 9 Oct - 13:13
La rentrée 2024 était une rentrée particulière pour Maya car elle n’en avait pas vraiment. Terminée la scolarité à Poudlard ! Elle avait passé ses ASPICS en juin dernier et les avait réussi. Ajouté à cela qu’elle n’avait pas choisi encore de formation ou de poursuites d’études.
Courant de l’année dernière ce qui lui importait était de réussir son examen final, pour ne pas s’attarder sur la douleur, celle d’avoir perdu un être cher. Oriana morte, sa vie avait complètement basculé. Alors elle s’était raccrochée à ce qu’elle savait faire : apprendre et étudier.
Mais avec le rebondissement de l’été dernier, le retour de sa cousine, elle fut de nouveau déstabilisée. Elle avait à peine commencé son deuil, que sa meilleure amie était de retour.
Alors que faire ? Elle n’avait aucune projection pour son futur, aucun projet et plus le mois de Septembre approchait, plus elle angoissait. C’était certain, elle allait être la seule à ne pas faire de « rentrée » ! Et cela lui était inconcevable alors elle se rappela des cours de soutien.

Miss McGonagall lui en avait parlé l’année dernière. Elle lui avait proposé de venir apporter son aide aux élèves qui étaient en difficulté. Elle était venue une seule fois mais elle ne se sentait pas de pouvoir aider d’autres personnes qu’elle même à ce moment là. Elle savait que cela partait d’une bonne intention de la bibliothécaire. Elle lui avait été d’une grande aide depuis la mort d’Oriana, arrivée au même moment que celle de sa tante. C’était certainement dans le but de « sociabiliser» de nouveau la jeune Beurk. Mais cela n’eut pas l’effet escompté.

C’est ainsi qu’elle se trouvait de nouveau dans les couloirs de Poudlard, revêtue de sa robe de sorcière. Elle avait contacté la bibliothécaire pour se proposer en tant qu’aide. Cette dernière avait accepté. A croire que notre jeune Maya avait du mal à quitter le nid. Elle avait vraiment aimé cette scolarité, si on oublie l’année dernière. Elle s’était sentie chez elle.
Elle avait vraiment de très bons souvenirs dans ce château. Et elle enviait presque les premières années qui devaient certainement découvrir les lieux avec des yeux émerveillés.
Elle se revoyait aux côtés de sa cousine lorsqu’elles pénétrèrent la grande salle pour la cérémonie de répartition. Elle avait été subjuguée par la prestance de cette salle et surtout intimidée par la table des professeurs.
Puis elle se revoyait, un peu plus grande, montée ces escaliers gigoteurs, en riant face aux pitreries d’Oriana et de Sam.

Elle ignorait cependant à quoi s’attendre. Elle savait que les cours de soutien avaient lieu deux fois par semaine en soirée, après le dîner, à la bibliothèque. Mais elle ignorait quel élève elle allait pouvoir venir en aide, et surtout sur quel sujet. Franchement, s’il s’agissait de botanique ou de soin aux créatures magiques, elle connaissait le minimum. Ce n’étaient pas ses matières d’excellence. Mais elle ferait de son mieux. Et de toute façon, il y aurait toutes les ressources nécessaires autour d’elle !

En arrivant devant la grande porte de la bibliothèque, elle se demanda un instant ce qu’elle faisait là. Elle eut une pensée pour Oriana. Elle savait qu’elle était dans le château. Elle devait certainement être dans la salle commune des Gryffondor à cette heure. Au fond, si elle était revenue, n’était-ce pas aussi pour être proche de sa meilleure amie ?

Elle entra et vit Miss McGonagall faire les présentations entre des élèves. Il y avait déjà un peu de monde et des élèves étaient déjà en place, attendant leurs « professeurs ».
Maya s’avança vers la bibliothécaire pour la saluer.

-Ah bonsoir Melle Beurk. Ravie de vous revoir. Venez, suivez moi, je vais vous mener à votre élève.

Elle suivit ainsi la maîtresse des lieux, tandis qu’elle saluait de la tête les adolescents qu’elle connaissait. Il y avait aussi Richard, un jeune qui, comme elle, avait terminé sa scolarité mais venait en tant que bénévole pour le soutien scolaire. Il appartenait comme elle à la maison des Serdaigles mais elle ne le connaissait pas pour autant. Il était plutôt du genre réservé. Un peu comme elle en somme.
Au détour d’un rayon de livres, Miss McGonagall lui indiqua son élève.

Inutile de faire les présentations il me semble, ajouta-t-elle.

La jeune Beurk s’arrêta net en voyant le jeune homme qui attendait assis proche d’une table. C’était une blague ! Car oui, ce n’était autre que Samuel Dubois, celui qui avait été son ami, mais qui l’avait laissé tombé suite à la mort d’Oriana.
Son coeur se mit à s’accélérer et alors que le bibliothécaire allait les quitter, Maya la retint.

Excusez moi, serait-il possible d’aider une autre personne ?

-Non désolée Melle Beurk, les duos sont déjà créés. Je suis certaine que vous allez réussir ce pour quoi vous êtes venue.

Puis elle les quitta. McGonagall avait-elle fait exprès de les mettre ensemble ? Certainement…
Mais pourquoi n’était-elle pas tout simplement restée chez elle ?!
Elle respira longuement, tout en serrant les dents. Elle y était. Elle n’allait pas faire demi tour, même si l’envie de fuir était réellement présente. Mais qu’elle image donnerait-elle aux autres et surtout à McGonagall ?

Alors elle se tourna vers lui et vint s’asseoir en face.

Bonsoir Samuel, dit-elle froidement.

Jamais elle ne l’avait appelé ainsi, à part peut-être lors de leur première rencontre, l’appelant comme la plupart de ses camarades par son diminutif « Sam ».
Elle était vraiment surprise de le voir en cours de soutien et ne s’y attendait pas du tout. Si quelqu’un l’avait prévenu, elle aurait rit devant cette personne.
Mais il était là.

-Bien, comment puis je t’aider ? Demanda – t – elle en entremêlant ses doigts, joignant ses mains sur la table.

C’était un élève en difficulté, elle allait le considérer tel quel.


'Cause your amazing, just the way you are !  bizcoeur
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t5314-maya-beurk https://www.historia-pactum.com/t5315-maya-beurk-o-pas-encore-de-classe#135428 https://www.historia-pactum.com/t5316-maya-beurk#135430
Samuel DuboisHistoria PactumSamuel Dubois
Oiseau-Tonnerre
Exp : 15326
Points de vie (HP) : 2800
Baguette : 27,5 cm, Bois de Châtaignier, Poil de Niffleur
Photomaton : Discorde Studieuse avec Samuel Dubois Q0COCDv
Âge IRL : 14
Célébrité : Shawn Mendes
Parchemins : 3014
J'aime : 153
Date d'inscription : 14/01/2020

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Discorde Studieuse avec Samuel Dubois Empty
MessageSujet: Re: Discorde Studieuse avec Samuel Dubois   Discorde Studieuse avec Samuel Dubois EmptyVen 9 Oct - 17:23
Discorde Studieuse
Le premier mois de l’année scolaire touchait, déjà, quasiment à sa fin. C’était passé vite ! En même temps, j’avais été plutôt occupé. Bien sûr, il y avait, avant tout, les cours qui se suivait, mais aussi l’enquête que je menais à côté. La dernière personne avec qui j’avais parlé de ce sujet, c’était avec Audrey Ballessaim. J’avais eu quelques informations supplémentaires. Elle m’avait aussi surtout permis de faire le lien entre deux affaires, cette folle soirée à la Garden Party ainsi que le temple. Bizarrement, ces deux histoires avaient l’air d’être liée. Pour quelle raison, ça, je l’ignorais. Mais plusieurs personnes qui se trouvaient à cette Garden Party se sont, par la suite, retrouvées au temple. Je me rappelais que Peter m’avait vaguement parlé d’une boite. Je n’avais pas plus creusé que ça, mais je me demandais aussi à quoi correspondait cette boite. Bref, encore beaucoup d’autres questions. C’était assez agaçant d’ailleurs, quand j’arrivais à obtenir une réponse à l’une d’elle, j’en avais pleins d’autres qui venaient…

Idéalement, je devais réussir à parler à la principale concernée, enfin, la deuxième, Kassie G. Ollivander. Mais encore une fois, je n’avais pas eu l’occasion de la croiser dans les couloirs de l’école. Et puis, j’avais toujours des doutes sur le lien entre elle et ma meilleure amie. Si je devais lui parler, il fallait que j’aie suffisamment d’informations en amont. Vous l’aurez compris, toute cette histoire commence sérieusement à prendre beaucoup de place dans mon esprit… Et donc, de ce fait, ces derniers temps, j’avais tendance à ne plus trop me concentrer sur mes cours. Et ça, mes professeurs l’avaient clairement vu. J’avais, parfois, encore quelques insomnies, et dans certains cours, il m’était difficile de garder les yeux ouverts. L’année passée, ça m’était arrivé plusieurs fois d’être dans cette position, mais ce n’était pas du tout pour les mêmes raisons. L’année passée, c’était juste l’enchaînement de différentes soirées qui ne m’aidait pas trop à rester concentrer dans une salle de classe.

J’avais promis à la directrice, mais aussi aux différents professeurs, que cette année, je devais être irréprochable. C’était un peu la condition pour qu’ils me reprennent pour une année supplémentaire. Je ne pouvais qu’être reconnaissant de leur geste, et donc, je devais tenir ma promesse.

C’est un jour, lorsque j’étais à la bibliothèque, que j’avais recroisé Ariana McGonagall. Elle était revenue vers moi, car elle avait eu certains échos concernant les professeurs, et elle savait très bien que je menais ma petite enquête de mon côté. Pour elle, la priorité, c’était ma scolarité et non cette histoire. Je ne pouvais pas lui reprocher grand-chose, elle n’avait pas tout à fait tort sur ce point. Elle n’essaya pas de me faire changer d’avis sur mon obstination à mener mon enquête, en revanche, elle me proposa… Enfin, m’imposa presque, d’avoir un soutien scolaire. Je n’étais pas très enjoué de devoir prendre des cours en supplément, en dehors des heures scolaires. D’autant plus que je devais m’entraîner de plus en plus avec mon équipe de Quidditch pour la coupe de cette année. Nous avions déjà débuté le recrutement pour cette saison. A présent, nous devions nous entraîner pour jouer ensemble et réussir à gagner cette coupe que nous n’avions pas eu l’année passée. Et donc, ce soutien scolaire ne m’arrangeait pas, certains d’entre eux pouvaient tomber en même temps que des entraînements. Mais visiblement, je n’avais pas trop le choix. J’avais donc dû me résoudre à accepter ce deal. Je devais y aller deux fois par semaine, et ça se passait après le dîner.

Nous étions donc lundi, début de semaine. La journée s’était plutôt bien déroulée. J’avais dû expliquer à mes coéquipiers de mon équipe que j’allais devoir les laisser tomber deux fois par semaine pour assister à ce soutien scolaire. Étant toujours le capitaine de l’équipe, cela m’embêtait de les laisser seul, mais j’avais confiance en eux. En tout cas, je leur avais bien fait comprendre que les jours d’entraînement, si je constatais qu’il n’y avait pas d’amélioration, cela n’allait pas être à leur avantage ! J’aurais tellement voulu qu’Oriana soit de retour dans l’équipe, mais ce n’était pas encore le cas… Elle avait, pour le moment, d’autres priorités.
Le dîner venait de se terminer, cela signifiait que je devais me retrouver à la bibliothèque pour aller à ce soutien scolaire. J’étais loin d’être motivé, j’y allais presque à reculons. Avec mes livres sous le bras, je rentrais dans la salle, je croisais Miss McGonagall. Elle m’invita à m’installer à une table et d’attendre la personne qui allait m’aider dans mes cours. Je me demandais bien de qui ça pouvait être. J’espérais que celle-ci soit suffisamment pédagogue et aussi patiente, sinon, elle risquait d’en avoir marre de moi… ! D’ailleurs, c’était peut-être ça la solution ? Donner envie à cette personne d’être agacé et de partir de lui-même ! Plus d’aide, plus de soutien scolaire donc à moi les entraînements Quidditch ! Je m’emballais un peu trop… Connaissant la bibliothécaire, elle allait certainement me trouver une nouvelle personne…

Donc, j’attendis patiemment sur ma chaise, mes livres déjà posé sur la table. Je regardais l’heure, j’avais un peu d’avance. Pour une fois ! J’entendis alors Miss McGonagall parlait à une personne au loin. C’était probablement celle que j’attendais. Les voix se rapprochèrent, et j’avais une étrange impression de connaître l’une d’elle. Même trop bien. Ce n’était pas possible, j’étais probablement en train de me faire des films. Quand soudain… Je me retrouvais en face de Maya Beurk. J’étais figé. Je ne m’attendais pas du tout à croisé Maya ici, maintenant ! C’était vraiment elle qui allait me donner des cours ? C’était une blague ? Tout se bousculait dans ma tête, elle n’était pas à l’étranger ? Je ne sais où ? Nous ne nous étions pas revus depuis l’année passée, et clairement, la dernière fois qu’on s’était parlé, ce n’était pas très joyeux…

Apparemment, Maya était tout aussi surprise que moi ! Et j’avais bien compris qu’elle était loin d’être ravie de me revoir… Donc, nous en étions là, complètement en froid. Je sais que je n’avais pas été très tendre avec elle, mais je ne savais pas que c’était à ce point-là. Je restai là, à la fixer. Elle vint, par dépit, s’asseoir en face de moi. La manière dont elle me salua… Vraiment ? Ok, très bien, on la joue comme ça alors…

- Salut, lui répondis-je de la manière qu’elle, froidement.

Ça m’était arrivé de repenser à elle, de me dire que oui, parfois, j’avais été un peu dur avec elle. Mais je n’arrivais pas à discuter avec elle sans penser forcément à Oriana, et ça, c’était beaucoup trop dur pour moi, à cette période. Donc oui, je l’avais rejeté. Mais est-ce que c’était une raison pour elle de ne pas me prévenir du retour de notre meilleure amie ? Puisque qu’apparemment, elle l’avait revu avant moi. Rien que d’y repenser, un goût amer venait dans ma gorge.

Je croisai alors les bras, c’était plus mon corps qui se protégeait en quelques sortes. Et j’essayais aussi de me canaliser et d’éviter de m’emporter trop rapidement…
Elle me demanda tout simplement en quoi, elle pouvait m’aider. Pour cette fois, nous étions plutôt d’accord, car je me posais la même question…

Je mis quelques instants avant de répondre, je devais rester calme…

- En m’aidant dans certains cours, c’est le but non ? Disais-je sèchement.

Est-ce que c’était la meilleure des manières pour reparler avec mon ancienne meilleure amie ? Pas sûr. Mais vous savez comment je suis depuis le temps, trop de fierté… Finalement, avec du recul, Miss McGonagall n’avait pas fait exprès ? C’est bien elle qui m’a fortement conseillé de prendre ses cours… Est-ce qu’elle était déjà au courant de mon professeur de substitution ?

Je me redressai sur ma chaise et pris deux livres, l’un sur la métamorphose, l’autre soins aux créatures magiques. C’étaient les deux principales cours que j’avais foiré aux ASPICS. Je les posai en face d’elle.

- Ça serait là-dessus, si ça te convient bien sûr ? Disais-je ironiquement. Je me doutais que c’était plus une question rhétorique, et qu’elle n’avait pas vraiment le choix.
Je décidai d’engager la conversation, je me voyais mal avoir son aide comme si de rien n’était, alors que clairement, ce n’était pas le cas…

Tout en préparant des affaires pour prendre des notes, donc sans vraiment la regarder dans les yeux, je repris :

- Je croyais que tu étais à l’étranger, en tout cas, c’est ce qu’on m’a dit. Je pensais que c’était définitif, mais faut croire que non. Ah, mais oui c’est vrai, tu es sûrement revenue au mois de juin non ?

Oui, je savais que je partais sur un terrain glissant, mais je ne pouvais pas me retenir… C’était étrange pour moi de la revoir, mes sentiments étaient mélangés. D’un côté, j’étais content de la revoir, elle n’a pas vraiment changé, toujours cette petite tête, mais d’un autre côté, je lui en voulais presque de ne pas m’avoir prévenue, et donc de la rancœur… Bien sûr, je n’étais pas prêt de lui dire aussi vite que j’étais ravie de la revoir…

- Bon, on commence ? Je pense que tu te rappelle du programme non ? Je pense qu’entre nous deux, c’est toi qui maîtrises le mieux non ? Tu es, un peu, là pour ça.

Je pris un stylo en main, et la regardai fixement, prêt à commencer cet échange..
Codage par Libella sur Graphiorum



Discorde Studieuse avec Samuel Dubois Tumblr_orvs58Lxi31vibga4o1_500
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4783-samuel-dubois-un-nom-connu-de-tous#103731 https://www.historia-pactum.com/t4803-samuel-dubois-o-pas-encore-de-classe#105386 https://www.historia-pactum.com/t4804-samuel-dubois#105388 https://www.historia-pactum.com/t4808-samuel-dubois
 

Discorde Studieuse avec Samuel Dubois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: L'Angleterre :: Le collège Poudlard :: 3è & 4è étage :: Bibliothèque-