RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Freya retrouve Cora Anneau10

Partagez
 

 Freya retrouve Cora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyJeu 5 Jan - 22:21

RYAN
Freya

RIDDLETON
Cora A.

Freya retrouve Cora !
Freya sortit sa baguette de son petit fourreau à la hanche et tapota les briques qui menaient de ce taudis de Chaudron Baveur au magnifique Chemin de Traverse. Cela faisait bien des années qu'elle n'avait pas mis les pieds dans cet endroit, elle n'y reconnaissait quasiment plus rien. Une fois le passage ouvert, elle resserra sa longue cape noire et se dépêcha d'entrer au bar le plus proche. La terrasse était chauffée, heureusement, car ce froid hivernal aurait probablement eu sa peau.
Freya revenait tout juste de l'Afrique du Sud, à interroger plusieurs sorciers de tribus encore cachées, donc elle s'était énormément habituée à la chaleur. Mais revenir en Angleterre était un choix qu'elle ne regrettait absolument pas. Elle venait tout juste d'avoir la réponse de la Directrice de Poudlard : elle était acceptée comme bibliothécaire ! Elle allait enfin connaître la paix, la joie et le repos après ces vingt années à vadrouiller.
En ce merveilleux 27 décembre à midi, Freya était autant joyeuse qu'effrayée à l'idée de se poser quelque part.

*Et de revoir Cora aussi...*

Après avoir retiré son manteau, Freya s'assit, commandant un énorme café au serveur du bar, puis guetta la sortie du Chaudron Baveur, ne souhaitant pas rater Cora à son arrivée. Elle se souvint de la lettre lapidaire qu'elle avait envoyée au matin même et rit toute seule.

"Ma chère Cora,

Je te prie de te montrer ce midi de 27 décembre au premier bar venu après l'entrée du Chaudron Baveur.
Si tu ne viens pas, je te ferai tu verras.
A tout à l'heure !
Freya la Vagabonde"

Si avec ça, Cora n'était pas ponctuelle et curieuse, Freya ne savait absolument pas quoi faire. Peut être même son amie serait passablement énervée par le ton autoritaire... Freya ne put s'empêcher de rire à cette idée. Mais elle devait absolument lui annoncer son entrée à Poudlard. Ce serait sa Surprise pour Noël !


Dernière édition par Freya Ryan le Sam 7 Jan - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyVen 6 Jan - 23:50

❝ Freya retrouve Cora ❞
- Cora & Freya -
La vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Le passé nous rattrape toujours. Et si l'on ne doit pas regarder en arrière, il faut cependant faire attention à toujours tirer une leçon de ses erreurs, de peur de les réitérer.
Cette joie qui m'avait envahie lorsque j'avais reçu ce parchemin ! Bien évidemment que je serai au chaudron baveur, à l'heure ! J'avais tellement hâte de revoir Freya, elle m'avait tellement manqué ! Bien sûr, nous entretenions une correspondance par courrier, mais jamais je n'aurais imaginé la voir aussi vite. Et autant vous dire qu'après les évènements du réveillon, je n'allais pas craché sur un peu de temps aux côtés de ma meilleure amie. Bon, elle était plus que cela, je ne vais pas vous le cacher, mais ni elle ni moi n'avions envie d'évoquer cette pseudo relation qui semblait exister entre nous. Je savais à quel point aimer pouvait détruire. Dois-je vous rappeler que la dernière fois que j'ai aimé, j'ai du abandonner neuf mois plus tard un magnifique petit être qui n'avait rien demandé ? Vous comprendrez alors pourquoi je n'arrive pas à le dire à Freya. Puis au fond, je sais bien que je ne me l'avoue pas à moi-même ...

Je m'étais donc préparée longuement. Il faisait froid dehors et la neige recouvrait de son blanc manteau les rues pavées de Londres. C'est vêtue d'un long manteau en feutre noir que j'arrivais au lieu de rendez-vous. A l'heure, comme à mon habitude, avec un petit paquet dans mes bras. J'avais en effet acheter un cadeau à ma meilleure amie, et j'allais donc profiter de ce 27 décembre pour lui offrir. Lorsque j'entrai au chaudron baveur, je la reconnus de suite. C'est avec un doux sourire que je m'en approchais, déposant sur sa joue un doux baiser.

"Freya ! Comme cela me fait plaisir de te revoir ! Je te croyais en train d'arpenter les plaines de Russie, d'Ouganda ou de je ne sais quel pays ! Et ... Joyeux Noël !"

Je lui tendis le paquet que j'avais fait moi-même, d'un bleu turquoise comme elle les aime. A l'intérieur se trouvait une splendide veste en cuir bleu foncé. J'espérais que cela allait lui plaire. Me tournant vers le serveur, je commandais un Irish Coffee. J'avais besoin d'une bonne boisson chaude pour bien me réchauffer. Enlevant mon long manteau, j'apparus en tailleur noir. Je portais toujours le deuil de mon collègue. POur moi, il fallait au moins une semaine avant d'ôter cette couleur. J'avais été beaucoup touchée par sa mort et encore aujourd'hui, je m'en voulais de ne rien avoir pu faire.

"Et si tu me racontais la raison de ta présence ici ? Oh, et au fait, si la veste ne te plait pas, tu peux l'échanger, j'ai gardé le ticket."

Je remerciais alors le serveur qui venait de déposer ma commande, lui donnant quelques mornilles pour la boisson. Mon regard chocolat se posa alors dans celui de Freya. J'avais hâte d'entendre ce qu'elle avait à me dire.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 505 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptySam 7 Jan - 11:02

RYAN
Freya

RIDDLETON
Cora A.

Freya retrouve Cora !
Lorsque Freya vit Cora arriver, elle sentit son coeur faire une embardée. Depuis combien de temps ne s'étaient-elles pas vues ? Un an ? Peut être deux ? Ces échanges par hiboux interposés étaient trompeurs : on avait l'impression de se voir grandir, vieillir, ensemble, alors que des milliers de kilomètres séparaient les deux personnes. Il était temps que Freya se pose, il était vraiment temps.


Si Freya avait toujours eu cette sainte horreur du contact physique, elle avait toujours apprécié la retenue de Cora, qui savait respecter cette distance tout en se montrant affectueuse. Ce baiser sur la joue était un geste des plus simples mais qui était toujours autant capable de la réchauffer. Alors, Freya lui rendit son sourire et fit un geste rare, une caresse de la main sur l'épaule, pour lui montrer sa joie.

"Freya ! Comme cela me fait plaisir de te revoir ! Je te croyais en train d'arpenter les plaines de Russie, d'Ouganda ou de je ne sais quel pays ! Et ... Joyeux Noël !"

Lorsque Cora tendit le cadeau, enveloppé dans un paquet bleu turquoise, Freya sursauta. Elle n'eut même pas le temps de dire d'où elle venait qu'elle tendait les mains de façon automatique !

"Oh, Cora, il fallait pas ! Merci !"

Alors, dans toute sa délicatesse légendaire, Freya décida de tout simplement tout arracher pour vite savoir de quoi il s'agissait. Une veste en cuir bleu foncé ! Génial ! La précédente avait rendu l'âme, le cuir et l'humidité de l'Afrique du Sud ne faisaient vraiment pas bon mélange. Elle l'essaya alors tout de suite : ça lui allait au poil !

"J'y crois pas, tu ne me vois pas pendant des mois et des mois mais tu arrives toujours à trouver ma taille ! C'est bien du Cora Riddleton, ça, tu es toujours aussi... Parfaite."

Freya fit un grand sourire et garda la veste sur elle. Puis, lorsqu'elle vit son amie retenir son manteau et voir les vêtements de deuil, elle se frappa mentalement la tête. Mais oui ! Le décès de son collègue. C'était même cet événement tragique qui lui avait donné la chance de postuler à la place vacante de Bibliothécaire. Freya attrapa la main de Cora une fois que celle-ci eût commandé son Irish Coffee.

"Et si tu me racontais la raison de ta présence ici ? Oh, et au fait, si la veste ne te plait pas, tu peux l'échanger, j'ai gardé le ticket.
_J'ai vraiment l'air de ne pas aimer ton cadeau ? ironisa Freya. T'en fais pas, tu peux le jeter le ticket, je garde la veste ! "

Freya fit un petit sourire mutin puis instilla un peu de suspens en buvant une goutte de son café après avoir fait un geste de "Santé" à son amie. Puis elle commença.

"Tu sais, j'ai voyagé quasiment non stop pendant vingt ans, j'ai publié des livres, formé des historiens... Mais j'ai jamais réussi à avoir une vie stable, au même endroit... Bon, tu m'diras que j'étais complètement flippée. Alors j'ai pris une grande décision : je vais me poser ! Et je te prie de deviner où."

Freya regarda avec insistance Cora, tout en essayant de garder ses pensées pour elle : il serait vraiment très dommage que la réponse vienne tout droit de son cerveau !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyMer 11 Jan - 13:48

❝ Freya retrouve Cora ❞
- Cora & Freya -
La vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Le passé nous rattrape toujours. Et si l'on ne doit pas regarder en arrière, il faut cependant faire attention à toujours tirer une leçon de ses erreurs, de peur de les réitérer.
Bon sang ... Seulement quelques années et Freya était toujours la femme la plus sublime que je n'avais jamais eu. Elle avait toujours eu ce goût pour s'habiller, tout en gardant son côté un peu rebelle. Non, on ne pouvait vraiment pas le nier, Freya Ryan était une femme sublime, et je m'en étais rendue compte très rapidement. Seulement à l'époque, j'étais amoureuse de Keith et je ne me disais pas un moment que je pouvais tomber amoureuse de ma meilleure amie. Aujourd'hui ... Aujourd'hui c'est une autre histoire. Je me refuse tout simplement à tomber amoureuse de qui que ce soit, car j'ai compris que l'amour faisait souffrir. Et je n'ai pas envie de souffrir à cause de Freya. Je sais bien qu'elle est instable ... Je sais bien qu'elle est sans attache et qu'elle traverse le monde à longueur d'année.

Mais je suis heureuse de la retrouver. Tandis que je m'installe, commandant mon Irish- Coffe, je sens sa main prendre la mienne. Un frisson me parcourt l'échine tandis que je croise son regard. Je crois que c'est sa façon de me soutenir dans mon deuil. Je dois avouer que l'échange est des plus agréables et que je n'ai aucune envie qu'elle retire sa main. Cet échange tactile ... Cela fait bien des années que je n'en ai pas eu. Si on oublie Vincent, le petit que je materne un peu, je n'ai pas du avoir de contact physique depuis notre dernière rencontre. On peut dire ce que l'on veut, mais ma relation avec Freya est unique. Quand on me connait, on sait à quel point je fuis les relations, qu'elles soient amicales ou fusionnelles. Je n'ai que peu de personne qui peuvent se vanter d'être proches de moi: Freya, bien évidemment, Elhenna, Zac dans une moindre mesure et Vincent. Bien sûr, il y a aussi la nouvelle infirmière de Poudlard, mais c'est ... disons plus particulier avec elle.

"Toi ? Tu vas te poser ? Non, Freya, ne me dis pas que tu m'as invité ici parce que tu comptes devenir serveuse au chaudron baveur ... Tu vaux mieux que ça !"

A cet instant, je n'imagine pas du tout la nouvelle qu'elle va m'apporter. Au contraire. Je me dis que de toute façon, si elle désire vraiment travailler ici, je ne pourrais l'en empêcher. Mais je sais qu'elle repartira. Elle l'a toujours fait, laissant à chaque fois un vide immense dans mon coeur et dans ma vie. Je sens d'ailleurs mon coeur se serrer tandis que je repense à toutes ces fois où elle m'a appris qu'elle partait loin. Alors bien sûr, transplaner c'est facile, mais soyons francs, je n'en ai jamais le temps.

"Bon, dis-moi tout. Mais je te préviens, il est hors de question que je vienne t'aider à servir des bierraubeurres à longueur de journée. Je ne peux pas quitter mon boulot moi ... "
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 519 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyMer 11 Jan - 14:07

RYAN
Freya

RIDDLETON
Cora A.

Freya retrouve Cora !


"Toi ? Tu vas te poser ? Non, Freya, ne me dis pas que tu m'as invité ici parce que tu comptes devenir serveuse au chaudron baveur ... Tu vaux mieux que ça !"

Freya sursauta à cette plaisanterie - en était-ce vraiment une ? - et éclata d'un rire incontrôlable. Serveuse au Chaudron Baveur, elle n'y avait absolument jamais pensé !

"Bon, dis-moi tout. Mais je te préviens, il est hors de question que je vienne t'aider à servir des bierraubeurres à longueur de journée. Je ne peux pas quitter mon boulot moi ...
_Oh, Cora, merci pour ce moment d'anthologie ! Non, je ne vais pas devenir serveuse, encore moins au Chaudron Baveur. Imagine tous ces pervers qui viendraient mettre leurs mains dégueulasses sur toutes les parties de mon corps qu'ils pourraient... Oh, non, j'arrête là, j'en ai envie de vomir. Je te rassure tout de suite, ce n'est pas ça."

Freya fit un sourire éblouissant à Cora. Comme prévu, elle avait réussi à cacher ses pensées et elle était sur le point de lâcher sa bombe. Mais avant, elle devait instiller un petit peu de suspens. Oh, un peu d'attente ne tuerait personne et puis, ainsi, Cora apprécierait encore plus la nouvelle. Le bonus, pour Freya, était de provoquer un peu sa meilleure amie.

"Il y a quelques temps, tu m'as envoyé une lettre me racontant le drame à Poudlard. Je te présente toutes mes condoléances, je sais que tu l'appréciais beaucoup et j'espère qu'ils trouveront le fin mot de l'histoire..."

Freya eut un petit sourire contrit, puis ne s'attarda pas là-dessus, le but était de faire sauter en l'air Freya, pas de lui tendre la corde pour qu'elle se pende.

"Et j'ai particulièrement adoré quand tu m'as raconté que Madame Pince avait fait un scandale à la Directrice parce que si Poudlard continuait à être aussi dangereux, elle allait partir... Et que finalement, ç'en était assez et qu'elle partait à l'instant."

Tout en tirant un peu en longueur son récit, Freya observait les traits de son amies.

"Et en plus, j'ai décidé de quitter la recherche. J'ai 37 ans et envie de me poser quelque part. De plus, j'abandonne totalement la formation d'apprentis, on ne m'y reprendra plus, c'est fini. De toute façon, j'ai 15 élèves formés déjà qui sont sur les routes, je peux raccrocher. La 16ème se débrouillera pour trouver un autre professeur."

Enfin, elle allait donner le coup de grâce. D'un air purement satisfait, Freya continua :

"J'ai alors envoyé un hibou - pas facile à trouver, ces bêtes là - au professeur McGonnagall et j'ai postulé pour la place vacante de bibliothécaire."

C'était enfin le moment de révéler clairement. Prise dans son récit, Freya se redressa et écarta les bras pour appuyer ses paroles :

"Je suis la nouvelle bibliothécaire de Poudlard ! J'ai reçu la lettre de McGo ce matin, juste avant de te renvoyer le hibou pour te donner rendez-vous. Quelques heures pour tout remballer et je suis arrivée par le premier portoloin international. Bon, là je dors à l'hôtel mais normalement, à la rentrée, je serai pleinement et totalement ta collègue."

Puis, se reprenant avant de passer pour une folle auprès des autres clients, elle ajouta d'une voix plus basse.

"Bon, je ne te cache pas que j'ai la flippette. C'est la première fois que je vais avoir un travail pour de vrai, un boulot avec horaire et bureau fixes. Je compte sur toi pour m'aider à ne pas perdre les pédales. Mais c'est bon, cette fois-ci, j'y suis, j'y reste."




Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyMer 18 Jan - 16:30

❝ Freya retrouve Cora ❞
- Cora & Freya -
La vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Le passé nous rattrape toujours. Et si l'on ne doit pas regarder en arrière, il faut cependant faire attention à toujours tirer une leçon de ses erreurs, de peur de les réitérer.
Ben quoi ? Avec Freya, je m'attendais absolument à tout ! Oui, à tout, c'est vous dire ! La jeune femme avait la fâcheuse tendance à toujours me surprendre, et ce depuis que nous étions toutes petites. Cela avait commencé par notre rencontre. Une rencontre inattendue, qui avait fait que j'avais trouvé une personne en qui avoir confiance. Moi, l'orpheline, je m'étais trouvée une amie le temps d'une journée. Puis elle avait disparu. J'avais doucement fait le deuil de cette nouvelle amitié, me sentant de nouveau abandonné, lorsque j'avais entendu son nom dans la bouche du professeur Mc Gonagall. Freya Ryan. Je m'en souviendrais toujours, mon coeur en avait même raté un battement. Je venais de la retrouver et je ne comptais pas la lâcher cette fois-ci. Nous étions restées ensemble, l'une pour l'autre, jusqu'à l'histoire avec Keith ... Keith, lui qui avait su me séduire, me faire tomber amoureuse ... Et qui était parti. Bien sûr, j'ignorais toujours la raison de cet abandon. Puis il y avait eu cet évènement: ma grossesse. Et là, tout avait basculé. J'étais au plus mal, surtout le jour de mon accouchement. Si mal que je m'étais enfuie de la maternité et je m'étais retrouvée dans les bras de Freya, à pleurer toutes les larmes de mon corps. Et ce jour-là encore, elle m'avait surprise ... puisque nous nous étions échangées un baiser. Dont nous n'avions plus reparlé d'ailleurs !

Vous comprendrez donc que je m'attendais à tout avec elle ! Si elle m'avait avoué avoir obtenu une place au chaudron baveur, cela n'aurait eu aucun effet de surprise ! Mais bon, j'étais loin de m'imaginer ce qu'elle allait m'annoncer. Je l'observais rire à ma remarque, et je ne pus empêcher un doux sourire de s'installer sur mon visage. Elle était resplendissante quand elle riait. Bon, je devais me concentrer sur ses paroles plutôt que sur ses gestes. En effet, supporter des alcooliques qui la toucheraient à longueur de temps, cela était déplaisant ... Et pas que pour elle ... Je l'avoue, je serai particulièrement jalouse. Remarque, un coup de polynectar et je pourrais moi-même en profiter, non ? Oh, Cora ! Freya n'est pas revenue dans ta vie depuis dix minutes que tu te lâches déjà ! Un peu de tenue !

Elle me parla alors de ma lettre lui annonçant ce qu'il s'était passé au réveillon. J'avais encore le coeur meurtri par toutes ces histoires et j'espérais que le ministère bougerait ses fesses. J'avais d'ailleurs précisé que j'étais prête à aider tout le monde pour cela. Je fis donc un léger sourire de remerciement lorsqu'elle me présenta ses condoléances, mais j'étais bien plus perturbée par son récit qu'elle faisait longuement trainer. J'avais peur de ne pas comprendre, peur de mal interpréter ce qu'elle disait. Je me taisais donc, et lorsque l'explication tomba enfin, j'écarquillais les yeux. Elle ? De nouveau à Poudlard ? La côtoyer tous les jours ? Non, je n'y croyais pas. Pourtant, elle avait vraiment l'air sérieuse. Je ne savais que dire pour le moment, et pourtant, je finis par lâcher:

"Sincèrement Freya, j'aimerais sauter de joie. Te retrouver, pouvoir de nouveau te parler quand j'en ai besoin, sans avoir recours à un hibou ... C'est utopique. Combien de fois es-tu finalement partie ? Tu ne tiens pas en place ... Pourquoi les choses changeraient-elles ?"

Au fond de moi, je savais quelle réponse je voulais entendre. Je voulais qu'elle reste ici pour moi, car elle pensait que nous avions un avenir. Mais même cela, je n'y croyais pas. En amour, on ne fait que souffrir, voilà ce que la vie m'avait appris. Je levais alors ma main, interpellant le serveur:

"Apportez deux coupes de kir royal à la citrouille. Nous avons un événement à fêter."

C'était ma façon de lui montrer que malgré mes paroles, j'étais heureuse de la savoir là. Mais l'inquiétude demeurait au fond de moi. Pour combien de temps ?
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 711 MOTS.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyMer 18 Jan - 18:08

RYAN
Freya

RIDDLETON
Cora A.

Freya retrouve Cora !



Après lui avoir annoncé la nouvelle, Freya s’attendait à une explosion de joie, même minime. Mais là, juste des yeux écarquillés et une moue presque désabusée. Freya était déçue, très déçue. Et elle le fut encore plus par la suite.

"Sincèrement Freya, j'aimerais sauter de joie. Te retrouver, pouvoir de nouveau te parler quand j'en ai besoin, sans avoir recours à un hibou ... C'est utopique. Combien de fois es-tu finalement partie ? Tu ne tiens pas en place ... Pourquoi les choses changeraient-elles ?"

Freya eut un pincement au cœur. En effet, elle ne s’était pas montrée très fiable ces dernières années... Elle disait toujours qu’elle voyageait car son métier le demandait, mais en réalité elle fuyait... Elle fuyait ses parents, les relations, amicales ou amoureuses... Et Cora. Freya aurait aimé lui dire qu’elle restait pour de bon, que si elle revenait, c’était pour elle ! Mais, c’était de toute façon trop tard, vingt ans trop tard. Elle se décomposa intérieurement, tout en gardant un sourire de circonstance pour dire :

« Cette fois, je te le promets, je suis là pour de bon, j’ai définitivement raccroché de la recherche, j’en ai assez. Je te prouverai que c’est vrai. Quelque part, je le fais pour moi et aussi pour tous ceux que j’ai laissés derrière moi, je ne veux plus être à part, je veux faire partie de quelque chose de bien. »

Elle aurait voulu ajouter que ce quelque chose de bien aurait bien concerné elles deux, mais elle se réfréna à temps. Freya sourit un peu plus grandement lorsque Cora commanda deux Kirs royaux à la citrouille. C’était leur boisson favorite quand elles se voyaient et qu’elles fêtaient quelque chose. Lorsque le serveur emmena les verres, Freya leva le sien et déclara :

« A ma toute nouvelle installation en Angleterre et à la longévité de mon poste à Poudlard ! On pourra se voir à tout moment, tu verras. Je serai là pour tous les moments importants de ta vie, pas comme avant. »

Freya regretta d’un coup toutes ces années en vadrouille.  Enfin, elle avait aimé ces voyages, ces découvertes, cet apprentissage permanent. C’était inscrit en elle et elle aurait regretté de ne pas l’avoir fait ! Mais elle aurait voulu passer plus de temps en Angleterre, avec Freya, avec Zacharia, avec Ehlenna, tous ces gens qu’elle aimait mais qu’elle avait fui. Quelle place avait-elle auprès d’eux ? Quelle place avait-elle auprès de Cora ? Etait-elle toujours son amie ? Sa meilleure amie ? Quelqu’un avait dû la remplacer tout ce temps... Elle n’avait pas été là pour ses crises de larmes comme pour ses moments de joie, pas facile d’écrire tout en vivant. Alors qui l’avait remplacée ?

Freya avait tout d’un coup besoin de savoir. De savoir si elle revenait dans ce qui avait toujours été : l’endroit où son amie était. De savoir si elle avait raison de vouloir se rapprocher de Cora ou si Cora l’avait vraiment un peu... oubliée.

« Sinon, les amitiés, les amours ? Toujours comme avant ? »

Freya souriait de façon presque luminaire mais intérieurement elle était toujours décomposée.

*Comme avant... Je veux dire depuis la dernière fois que je suis venue ou comme il y a vingt ans ?...*


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyMer 25 Jan - 21:44

❝ Freya retrouve Cora ❞
- Cora & Freya -
La vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Le passé nous rattrape toujours. Et si l'on ne doit pas regarder en arrière, il faut cependant faire attention à toujours tirer une leçon de ses erreurs, de peur de les réitérer.
Tout ça me fait peur, bien trop peur. Je ne sais pas pourquoi, mais avec Freya loin de moi, je n'avais aucune question à me poser au niveau sentimental. Voyez-vous, je n'ai eu que deux personnes qui ont su faire battre mon coeur. Le tout premier, vous vous en doutez bien c'était bien évidemment le père de l'enfant que j'avais du abandonner, Keath. Cet homme avait été une révélation pour moi, qui était jusqu'alors totalement intouchable d'un point de vue des sentiments. Notre idylle avait été quelque chose de passionné mais aussi de raisonné. Mais nous étions jeunes et inconscients. Ce n'est que lorsqu'il a disparu que j'ai compris que le bonheur était toujours éphémère. Moi qui n'avais jamais eu de chance dans la vie, je pensais l'avoir enfin gagné, ce fichu bonheur ... Mais il était parti comme il était venu. En laissant des blessures impossibles à guérir.

Quant à Freya, c'était différent. Tout était si compliqué avec elle. Nos situations étaient compliquées. Freya avait toujours fuit et moi ... Ben moi j'avais fait de même ... Jamais je ne l'avais retenue quand elle partait loin de moi. Jamais je n'avais évoqué ce sentiment qu'au fond, je ne pourrais jamais être heureuse si elle n'était pas à mes côtés. Mais cela me faisait si peur ... Je ne pensais qu'à cela : si je lui avouais mes sentiments et qu'ils étaient réciproques, qu'est-ce qui pouvait m'assurer qu'elle ne s'enfuirait pas ? Qu'elle ne briserait pas mon coeur ? Aurais-je de nouveau la force de me relever ? Je n'en étais pas sûr.

"Je l'espère. Tu sais que le professeur Mc Gonagall ne t'accordera ta chance qu'une fois. Si tu la laisses tomber, tu ne pourras pas revenir."

J'avais honte de me cacher derrière cette pseudo excuse. Sérieusement Cora, tu vaux mieux que ça, non ? Levant mon verre pour fêter son nouveau job, je souris lorsqu'elle me parla de mes amours.

"Tu crois vraiment que j'ai le temps de penser à ça ? Et tu sais bien que de toute façon, personne n'a envie de m'approcher. Je suis froide à ce qu'il parait, et ça me sied très bien comme ça. Après tout, la dernière fois que j'ai aimé, on sait toutes les deux comment ça s'est terminé. Et toi, tu nous as ramené un époux dans tes bagages ?"

Comment réagirais-je si elle me dirait que oui ? Oula, je venais de poser une mauvaise question. D'ailleurs, mon coeur venait de se serrer, comme si, de son côté, il était persuadé qu'elle avait trouvé l'amour. Peut-être étais-ce pour cela qu'elle était ici. Je bus cul-sec mon verre, essayant ainsi de cacher mon anxiété. Ohla Cora, la boisson et toi, ça fait deux ... Tu ne vas pas aller te noyer là-dedans ?
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 504 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyJeu 26 Jan - 0:01


« Je l'espère. Tu sais que le professeur Mc Gonagall ne t'accordera ta chance qu'une fois. Si tu la laisses tomber, tu ne pourras pas revenir.

_Oh, ne t’en fais pas, je sens que je vais aimer ce métier, ce sera bien calme. Et puis, zut, je ne suis pas revenue pour ça, je suis revenue avant tout pour toi. »

C’était sorti tout seul. Freya voulut parler vite pour compléter, pour cacher, tout, mais elle se força à se taire pour ne pas s’enfoncer et but pour cacher sa gêne. Et quelque part, elle était blessée. Elle aurait voulu que la confiance s’installe dès le début, de façon inconditionnelle. Mais c’était trop tard pour ça. Elle était venue vingt ans trop tard. Freya avait envie de pleurer. Mais elle s’en empêcha, ce serait bizarre en plein moment de retrouvaille ! Et ça mettrait la puce à l’oreille de Cora...

Freya ne savait pas si ça lui plairait ou pas que Cora découvre le pot aux roses. Quelque part, c’était à double tranchant. Si c’était réciproque, c’était absolument génial ! Mais si ça ne l’était pas, Freya serait obligée de fuir à nouveau, et ce définitivement. Elle ne pourrait jamais vivre face à elle si c’était foutu pour de bon.

Puis, lorsqu’elle posa la question sur les amours, Freya ne fut pas du tout surprise par la réponse, bien que quelque part, cela la rassura. De façon illogique elle aimait l’idée qu’elle soit seule. Cela pouvait peut être signifier quelque chose... Et puis, c’était hypocrite aussi. Freya ne s’était pas gênée elle-même pour se jeter dans les bras des belles créatures – humaines – qui croisaient son chemin.

« Tu crois vraiment que j'ai le temps de penser à ça ? Et tu sais bien que de toute façon, personne n'a envie de m'approcher. Je suis froide à ce qu'il parait, et ça me sied très bien comme ça. Après tout, la dernière fois que j'ai aimé, on sait toutes les deux comment ça s'est terminé. Et toi, tu nous as ramené un époux dans tes bagages ? »

Un époux ? Freya ne put s’empêcher de rire. Un époux ! Cette espèce humaine de sexe masculin avec une alliance au doigt assorti à celle de l’épouse ? Pfffffffffffft.

*Elle plaisante, ce n’est pas possible autrement !*

« Ah, Cora ! Quelle bonne blague, un époux ! »

Freya éclatait d’un rire digne de la meilleure blague de l’univers. Non, vraiment... Ne croyez pas que Freya n’aimait pas les hommes. Au contraire, elle savait apprécier leur beauté et leur chaleur le temps d’une nuit... Ou peut-être deux à la limite. Mais elle ne se voyait pas une seule seconde passer le reste de sa vie avec l’un d’entre eux. Non, de plus, c’était rare qu’elle en rencontre un qui lui donnât envie de partager son intimité. Même au niveau des femmes, d’ailleurs, elle était extrêmement difficile. Non, ce qui la faisait craquer, c’était les jolies brunes incendiaires.

Bizarrement, Freya venait de s’en rendre compte, elles avaient toutes au moins une caractéristique commune à Cora. C’était ridicule ! Non, son genre de fille était les brunes et il se trouvait que Cora correspondait parfaitement à ce critère, comme par hasard.

« Je sais que je touche des deux côtés, mais le jour où je me marierai à un homme, je t’en supplie mène une enquête, il doit sûrement me tenir à cause d’un chantage honteux, sauve-moi ! Non, plus sérieusement, personne. Ça n’a pas changé. Et puis, que veux-tu que je fasse d’une personne dans ma vie ? Personne ne me comprend autant que toi. »

Freya se sentait presque pousser des ailes, à dire ces choses-là. C’était ridicule, peut-être même que Cora n’allait absolument rien capter, mais c’était des choses qu’elle avait besoin de laisser sortir, afin que ses SOS soient captés par des radars, s’il y en avait. Elle était morte de trouille, en réalité, persuadée que jamais elle n’aurait sa chance, mais voilà, l’espoir, cette insidieuse émotion brisait parfois ses barrières. Et puis, si vraiment il ne se passait rien de l’autre côté, ce serait simplement compris comme des marques d’amitié.

« Et puis, tu n’es pas froide, tu sais ? Tu es parfaitement capable d’aimer, la preuve, tu arrives quand même à me supporter malgré tout ce temps d’absence ! Je crois que ce sont ceux qui le montrent le moins qui sont capables de plus. Quant à ta dernière expérience, tu sais, il ne faut pas rester sur un échec... Je ne te dis pas de te mettre subitement à chercher, mais du moins à ne pas te fermer les portes. Je suis sûre que quelqu’un t’attend quelque part. »

*Moi en tout cas, je ne t’attends plus, je sais que ce n’est pas le cas pour toi, ce n’est pas possible. Je dois être la seule au monde à vivre une situation pareille, presque toute une vie à te courir après et à te fuir en même temps. Je suis vraiment idiote.*

Puis d’un coup, Freya sursauta. La pluie venait de commencer à tomber, sans prévenir, et de façon plutôt forte. De plus, juste avant que cela ne survienne, elle était persuadée d’avoir vu du coin de l’œil une lumière vive brusque. Alors elle se leva brusquement, puis tira Cora vers le bâtiment afin qu’elles soient protégées des trombes d’eau. D’ailleurs, Freya était complètement mouillée et frigorifiée.

« Bordel de merde ! »

Elle tenta d’attraper sa baguette mais elle était vraiment gelée, elle tremblait presque convulsivement. Bon sang elle n’aimait pas le froid du tout, surtout qu’elle n’était plus habituée après autant de temps passés en Afrique ! Même si les déserts étaient froids, les sorciers avaient de magnifiques sortilèges pour réchauffer les huttes. Elle fit alors immanquablement tomber sa baguette, comme une débutante. Au moins, Cora était du côté de la tenture qui protégeait des intempéries.

Puis d’un coup, Freya se souvint qu’elle portait la veste offerte par Cora tout juste quelques instants plus tôt ! Prise d’une colère brusque, elle jura de façon tout particulièrement vulgaire – tellement que votre chère auteure ne souhaite pas retranscrire ces mots. Elle retira la veste et tenta de ramasser avec des gestes maladroits sa baguette pour sécher la veste avant qu’elle ne soit abîmée. Pas si tôt !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyMer 1 Fév - 17:53

❝ Freya retrouve Cora ❞
- Cora & Freya -
La vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Le passé nous rattrape toujours. Et si l'on ne doit pas regarder en arrière, il faut cependant faire attention à toujours tirer une leçon de ses erreurs, de peur de les réitérer.
Mon cœur rata un battement. Elle était revenue ici pour moi ? Oui, cela sonnait comme un aveu, mais forcément, je n’allais pas le prendre ainsi. Cela serait bien trop facile, non ? Dans ma tête, tout alla alors très vite : elle tient à moi, certes, mais elle veut juste être là pour que nous soyons amies. Après tout, c’est ce que nous sommes, non ? Des meilleures amies ? Mais dans ce cas, pourquoi avions-nous échangé un baiser ? Bon, certes, ce n’était qu’un seul baiser, mais tout de même ! Bon, peut-être m’avait-elle embrassé ce jour-là uniquement parce que j’étais dans une détresse extrême ? Oui, cela devait être cela. Et du coup, je me faisais simplement des films sur sa phrase. Elle voulait juste être là en tant qu’amie, et pour cela, je devais la remercier. Pas d'amour, du moins pas au sens du désir, de la passion ...

« C’est gentil Freya, et tu sais bien que ton amitié compte aussi énormément à mes yeux. C’est juste que je m’inquiète pour toi. »

Je pensais la totalité de mes deux phrases. Oui, son amitié comptait énormément à mes yeux et oui, je m’inquiétais pour elle. Mais derrière ces phrases se cachaient aussi des non-dits. Combien de fois ai-je eu envie de transplaner à ses côtés, de me retrouver dans ses bras et d’oublier mon passé avec elle. Mais voilà, je ne pouvais pas lui dire cela. Si cela la faisait encore fuir ? Si les sentiments n’étaient pas partagés ? De toute façon, avec la question que je venais de lui poser, j’allais vite être fixée. Imaginons qu’elle ne soit pas venue seule …

Mais elle se mit à rire et, dans un certain sens, cela me rassura. Bon, pas d’époux à l’horizon. Bien sûr, je savais très bien que Freya était bisexuelle. Elle était comme moi. Sauf qu’elle se retrouvait bien plus souvent dans un lit … Personnellement, cela ne m’était pas arrivé depuis belle lurette, et cela ne me manquait pas le moins du monde. Bon, je ne vais pas vous dire que parfois, l’intimité d’une chambre avec un partenaire ne me donnait pas envie, mais je repensais rapidement à tous les problèmes que cela pouvait engendrer et cela me remettait bien vite les pieds sur terre.

Mes joues ne purent s’empêcher de s’empourprer tandis qu’elle me disait que j’étais la seule à la comprendre aussi bien. Puis elle continua en me disant que je n’étais pas froide. Je regardais mon Irish Coffe, évitant clairement son regard. Ma pauvre Cora … Comment vas-tu faire ? Tournant ma cuillère dans ma boisson, je finis par soupirer lorsqu’elle me parla de mon passé.

« Le souci, Freya, c’est que le passé nous rattrape toujours. J’ai beau essayer de passer à autre chose, il y a toujours quelque chose qui me rappellera le passé. Un mot, un rêve … T’imagines, si jamais Keith se repointe, je lui dis quoi ? Et ma fille ? Elle doit avoir vingt ans aujourd’hui et je n’ai jamais réussi à avoir un seul indice sur elle … Je n’arrive pas à oublier tout ça Freya. Il n’y a que toi qui parviennes, l’espace d’un moment, à le faire. »

C’est alors que la pluie se mit soudainement à tomber. Je vis immédiatement Freya sauter sur moi pour me protéger de la pluie. Elle m’emmena alors à l’abri, mais elle était totalement frigorifiée.

« Je crois qu’un bon bain chaud va s’imposer. As-tu un endroit pour dormir cette nuit ? Minerva t’a peut-être déjà montré tes appartements ? Si c’est le cas, je te ramène à Poudlard et tu te réchaufferas là-bas. »

Je la voyais alors s’énerver par rapport à la veste que je lui avais offerte.

« Allez, Freya, on rentre. Tu sais bien qu’avec la magie, on peut tout réparer. Ne t’énerve pas pour si peu. »

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 504 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora EmptyJeu 2 Fév - 9:45
« Le souci, Freya, c’est que le passé nous rattrape toujours. J’ai beau essayer de passer à autre chose, il y a toujours quelque chose qui me rappellera le passé. Un mot, un rêve … T’imagines, si jamais Keith se repointe, je lui dis quoi ? Et ma fille ? Elle doit avoir vingt ans aujourd’hui et je n’ai jamais réussi à avoir un seul indice sur elle … Je n’arrive pas à oublier tout ça Freya. Il n’y a que toi qui parviennes, l’espace d’un moment, à le faire.

_Hé bien, dans ce cas, je serai là pour t’aider à oublier de temps en temps. Mais après tout, je suis de retour, je pourrai bien t’aider à retrouver ta fille. Quant à Keith… Il y a parfois des moments dans la vie où il faut cesser de se dire « et si ? » car sinon, on ne vit plus. Tient, pareil ! Maintenant que je suis là, on va se remettre à vivre un peu. Par la culotte de Merlin, on est jeune et on a encore de belles années avant d’être ridées, il va falloir secouer ce bon vieux monde sorcier coincé ! »

Freya était à la fois triste pour Cora mais en même temps heureuse : elle n’avait toujours pas vu Keith. Quant à sa fille, elle allait pouvoir lui prêter main forte. Elle n’était pas détective mais par contre, elle était chercheuse : c’était son métier de fouiner avec un air innocent. De toute façon, trouver un enfant qui a grandi dans le monde sorcier – logiquement – ce ne devait pas être difficile, elle avait bien trouvé des sorciers nés il y a des centaines d’années ! Néanmoins, la prochaine proposition de Cora fit presque baver Freya.

« Je crois qu’un bon bain chaud va s’imposer. As-tu un endroit pour dormir cette nuit ? Minerva t’a peut-être déjà montré tes appartements ? Si c’est le cas, je te ramène à Poudlard et tu te réchaufferas là-bas. Allez, Freya, on rentre. Tu sais bien qu’avec la magie, on peut tout réparer. Ne t’énerve pas pour si peu. »

Malheureusement, si Freya avait envie de sauter en l’air pour exprimer son accord, elle se rappela d’une chose bien précise. Elle n’était pas encore installée à Poudlard. Enfin si, ses appartements étaient prêts, les bagages étaient dans sa poche… Mais par contre, elle avait énormément de choses à régler avant de définitivement s’installer à Poudlard.

Durant sa vie de nomade, elle avait un peu vécu en marge de la société. Elle avait un compte à la banque sorcière des Etats-Unis, c’était là-bas qu’elle publiait ses livres et qu’on la rémunérait. Cependant, elle n’y touchait pas vraiment, tout ce qu’elle avait comme argent en dehors était la rémunération des travaux spécifiques : des recherches généalogiques privées, des gouvernements en quête de prestige…

Elle devait donc ouvrir une banque à Gringott, demander à ce qu’on prélève un peu d’argent sur son autre compte, aller régler des créances, enfin, tout un tas de choses pas très marrantes. Oh, vous saisissez l’idée, Freya ne pouvait décemment pas aller immédiatement à Poudlard et… Oh, et puis de toute façon, tout cela pouvait bien attendre demain, non ?

« Allez, je te suis. J’avais deux trois petites choses à faire avant de partir pour Poudlard, mais ça ne me fera pas de mal de m’arrêter quelques instants, je suis en effusion depuis que je sais que je reviens en Angleterre. Je n’aurais jamais cru que la fin de ma vie de nomade serait aussi compliquée ! Et puis tu as raison, la magie peut faire bien des choses. C’est drôle, mon travail était d’étudier l’Histoire de la Magie, mais j’ai un peu vécu comme une moldue, ces dernières années. »


Puis, Freya commença à suivre Cora afin de rentrer à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Freya retrouve Cora Empty
MessageSujet: Re: Freya retrouve Cora   Freya retrouve Cora Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Freya retrouve Cora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-