RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Logitech Z207 Système de ...
Voir le deal
30 €

Partagez
 

 Une rencontre de carrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une rencontre de carrière Empty
MessageSujet: Une rencontre de carrière   Une rencontre de carrière EmptyLun 16 Jan - 3:59
Une rencontre de carrière
La cinquième année à Poudlard en était une importante. Non seulement c'était l'année des Buses, mais aussi celle ou les élèves devaient choisir leur plan de carrière. 15 ans et devoir choisir ce que nous désirions être presque pour la fin de notre vie, n'était-ce pas trop tôt pour prendre une décision semblable ? Alors que nous savions à peine qui nous étions réellement ? Pour moi, cette décision était très difficile. Premièrement, j'adorais TOUS les cours. Comment penser à en abandonner plusieurs au profit de certains autres ? C'était IM-POS-SIBLE ! Je ne pouvais pas me résoudre à abandonner des cours. Je ne le pouvais pas ! Alors, c'était ardu pour moi de trouver une voie, quand je pensais que ha non .. je n'aurais pas besoin d'astronomie pour ... ou de métamorphose, pour ... mais han ! N'importe quoi ! Deuxièmement, c'était injuste. On ne pouvais pas juste être heu ... faire tous les cours et faire ce qu'on voulais ensuite ? Pourquoi choisir ?

Bon, j'avais réfléchit et il y avait deux métiers qui me plaisaient. Avocate, comme ma mère. Elle serait si fière de moi ! Puis, elle passait son temps à me dire que j'avais la même logique qu'elle, la même détermination à trouver le fond de choses, à poser des questions pour trouver réponse, à investiguer, questionner ... et que je ferais une excellente juriste. Poses des questions, ma fille, qu'elle me disait, et tu verras que les portes vont s'ouvrir devant toi. Si tu poses les bonnes questions, qu'elle disait encore, tu verras les gens t'offrir la vérité et ça, bha ça peut faire en sorte que les méchantes personnes soient punies ou que les innocents soient libres. Okay. Je voulais que les innocents soient libres et que les méchants soient condamnés. Et j'adorais poser des questions ! Avocate. Ouais. Mais ... mais il y avait aussi la science ! La science qui était pour moi presque une religion. Ma chambre était tapissée depuis l'enfance d'affiche de scientifique comme Einstein, Newton, Keipler, Andersen, Archer ... je lisais des livres scientifiques depuis même avant que j'apprenne à faire pipi toute seule (okay, j'exagérais mais à peine). Mon livre de chevet préféré était "L'évolution des idées en physique : des premiers concepts aux théories de la relativité et des quanta" là ... bien c'est ça. Je voulais aussi être Laboramage. Une scientifique.

J'avais donc besoin d'aide puis, de toute manière, la rencontre de carrière était obligatoire. Alors, ce matin là j'avais rendez-vous avec ma directrice de maison. Je m'étais préparé depuis des semaines à la rencontre, han, mais après l'histoire du bal de Noel, bien ... j'avais un peu dérapée dans ma présentation. Je me demandais encore plus quoi faire de ma vie. Avocate pour kicker out le méchant qui avait fait ça ? Laboramage pour découvrir le poison utilisé ou un truc du genre ? Je ne savais plus. Et j'étais assez perturbée du danger possible. J'avais pas prit de chance, donc, et j'avais apporté tout tout tout les livres et le documentations que j'avais trouvé sur les carrières désirées et toutes toutes toues les notes que j'avais prises sur le sujet et ... bref, mon sac pesait si lourd que j'avais du mal à le porter ! Je le trainais donc sur le sol depuis une bonne dizaine de minutes, en soufflant comme un boeuf et en faisant des petits iimmmffffffff d'efforts. La salle commune des Serdaigle n'était peut-être pas si loin que ça du bureau du Professeur McGonagall, han, mais je partais de la bibliothèque ! Han ! En tout cas. Une fois devant le bureau, je m'arrêtai, repris mon souffle --- aaaaahiiiii ahgghiiiiiiiii -- avant de frapper à la porte style toc toc toc toc toc toc toc toc toc sans arrêt et de manière frénétique. C'était ma marque de commerce, han. Tout le monde savait que c'était moi quand je frappais aux portes. Savait pas pourquoi, han ! Jonathan et tout le monde me hurlait après de cesser de cogner, han, même s'ils ne me voyaient pas ... comment faisaient pour savoir que c'était moi avant d'ouvrir ? Tout cas. toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc toc.
La Science ou la Justice ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une rencontre de carrière Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre de carrière   Une rencontre de carrière EmptySam 11 Fév - 15:09



Une rencontre de carrière
Ft. Ariana & Amélia
 
J'avais passée une bonne partie de la journée soit à dispensé mes cours, chose logique, soit dans la salle des professeur. Nous organisions avec les autres directeurs de maison des compétition bon-enfant et comptions les mettre en place rapidement. Aussi, n'étais-je pas remonter dans la tour Ouest depuis un petit moment. Après quelques instant d'échange avec Cora, je pris mes affaires et décidais de remonter à mon bureau pour corrigés quelques copies dans la quiétude de mes appartements. J'avais donner un devoir à faire à mes classes sur divers sujet en rapport avec leurs années d'études, pour évaluer principalement leurs acquis de début d'année.  Remontant tranquillement les escalier je fus freiné par quelques élèves venus me posé des questions du le rouleau de parchemin que je leur avait demander de me rendre pour jeudi en huit. Je pris quelques instant pour mieux leurs expliquer les consignes et ce que j'attendais d'eux afin de les mètres sur la bonne voix et leurs demander de tenir au courant leurs camarades. Enfin, quand j'arrivais non loin de la porte de mon antre, j’entendis frénétiquement toqué à ma porte. « Bonjour Mlle Peterson, que vous as donc fait cette pauvre porte pour mériter un tel traitement ? ». Dis-je avec un sourire en la dépassant.

Je sortis une grosse clé en bronze qui me permettais d’enclencher la serrure magique liée a la porte et l'ouvrit. D'un coup de baguette magique j'allumais les bougies qui éclairais la pièce de mille feu. J'entrais et posais mon sac ainsi que mon manteau sur une petite table à bazzart à l'entrée. La pièce circulaire donnais une vue imprenable sur le parc du château. Mon bureau, dos à la fenêtre, était plein de papier plus ou moins ordonnée. Face à lui, deux fauteuil bien rebondit destinée aux élèves et collègues que je pourrais recevoir. Sur la gauche, deux canapé ce faisant face d'un bleu rois avec une table basse en verre comme séparation. Et sur la droite, une large étagère contenant divers livres mais également des services à thé du monde entier que je m'amusais à collectionner et un coin « café », je m'étais découvert une passion pour cette boisson en France.   Je contournais mon bureau pour m’asseoir sur mon fauteuil. « Je vous en pris Miss Peterson, entrez et asseyez vous. Désirez vous une tasse de thé ? Ou bien quelques biscuit ? ». Proposais-je à la cinquième année avec un sourire bienveillant. Je fis un nouveau mouvement de baguette pour lancer la préparation du thé, un autre et une boite de petit gâteau aux goût divers vins ce posé sur le bureau. « Que me vaux le plaisir de votre visite ? ». Demandais-je à mon élève, croisant les mains sans plus la quitté du regard.  
HJ : excuse moi du retard, vue que tu me l'avais pas posté sur mon répetoire de RP je l'avais zapée  cache

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre de carrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-