RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le deal à ne pas rater :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
15.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un aveu à te faire (Oriana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un aveu à te faire (Oriana) Empty
MessageSujet: Un aveu à te faire (Oriana)   Un aveu à te faire (Oriana) EmptyJeu 19 Jan - 21:15

   

     

   

Un aveu à te faire

Lyra & Oriana
Voilà, début janvier était déjà arrivé et je ne peux pas dire que j’étais au meilleure de ma forme. Les vacances n’avaient pas été de tout repos et chaque jour, je me disais que ma vie calme était devenue un peu plus tumultueuse. En effet, durant ces vacances, j’avais essayé de parler à ma mère de ma « découverte ». Seulement voilà, Madame Patil-Goldstein avait feint de ne pas comprendre, me disant que tout était normal et qu’à mon âge, on se posait beaucoup de questions. Seulement voilà, elle n’avait pas compris que les questions, je ne me les posais plus. J’étais homosexuelle, je le savais, seulement voilà, pour l’assumer, j’avais besoin du soutien de mes proches. Et pour l’instant, je pouvais m’asseoir sur celui de ma mère. Face à cet échec, je n’avais d’ailleurs même pas osé tenter de l’expliquer à mon père, ni même à ma petite sœur.

Peu avant les vacances, j’avais trouvé deux personnes sur qui je pouvais compter, à qui j’avais confié mon petit secret. Le premier était Jonathan Peterson, mon capitaine de quidditch et ami protecteur, qui m’avait simplement fait comprendre que je devais m’assumer. Lui-même assumait sa bisexualité avec beaucoup de panache et j’en étais presque jalouse. Jon’ m’avait beaucoup fait réfléchir et même si je n’avais pas suivi la totalité de ses conseils, loin de là, il m’avait tout de même poussé à le faire avec Albus, et avec ma mère. Heureusement, pour le premier, ce fut une réussite. Mon meilleur ami ne m’avait nullement jugé, bien au contraire. Après la discussion avec ce dernier, mon cœur avait été allégé et c’était d’ailleurs pour cela que j’avais décidé d’aborder le sujet avec ma mère. Bon, cela avait capoté, mais ce n’était de la faute ni d’Albus, ni de Jonathan. J’avais juste une mère … un peu autruche sur les bords.

Aujourd’hui, en ce jour de rentrée scolaire, j’étais décidée à en parler à Oriana. Les choses n’étaient pas faciles non plus puisque ma meilleure amie était avant tout une femme, et j’espérais qu’elle ne prenne pas ma révélation comme une déclaration d’amour. J’appréciais beaucoup la lionne, mais elle ne m’attirait pas. Il faut dire que j’étais tellement subjuguée par Patience que de toute façon, je ne voyais aucune autre personne à sa place. Oriana n’avait donc rien à craindre, et j’espérais qu’elle le comprendrait. J’avais vraiment peur de sa réaction. Je ne voulais surtout pas perdre ma meilleure amie, celle que je connaissais depuis toujours. Mais voilà, je ne pouvais plus me cacher. Puis cela faisait si longtemps que nous n’avions pas eu nos longues discussions ! Cela me manquait terriblement.

Ce jour-là, j’avais donc envoyé un hibou à Miss Slughorn afin de lui proposer de nous rejoindre au lac. J’adorais cette période de l’année où ce dernier était gelé et où nous pouvions observer les créatures tout en marchant sur la glace. C’est avec pas mal d’avance que je m’y rendis, cherchant les mots que je pourrais employer pour que le choc soit le moins violent. Dans ma tête, je n’imaginais même pas qu’Oriana pouvait se ficher de cela.

Je glissais donc doucement sur la glace, prenant soin de ne pas me retrouver par terre, lorsque je vis au loin mon amie arriver. Lui faisant un petit signe de la main, je l’invitais à me rejoindre.


   MAY - 555 mots


     
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un aveu à te faire (Oriana) Empty
MessageSujet: Re: Un aveu à te faire (Oriana)   Un aveu à te faire (Oriana) EmptySam 11 Fév - 14:23
Oriana & Lyra
Un aveux à te faire
OUIIIII !!!! OUIIIIIIIII !!! J'avais réussit ! L'expérience m'avait pris une bonne partie de la matinée et j'étais tellement fière de moi que je sautillais partout ! Non seulement j'avais réussit à créer ma potion à effet d’accélération d'apprentissage, mais en plus je ne voyais pas sur le moment d'effet secondaire sur ma personne -car bien évidement, je l'avais testé sur moi-même- le seul hic : pour le moment elle ne pouvais durée qu'une petite heure, et après quoi, tous ce qu'on avait appris devenais flou jusqu'à disparaître, mais c'était déjà un grand pas en avant !

Je rangeais mon matériel, souriant pour moi-même, quand un hiboux vins toqué à la fenêtre des toilettes du deuxième étage. J'allais lui ouvrir et décrochais le petit morceau de parchemin sur ça patte. C'était ma meilleure amie qui m'invitais à la rejoindre prêt du lac. Ni une, ni deux, je balançais tous dans mon sac et sortis des toilettes en tombe. Je descendais les escaliers quatre à quatre et déboulais dans le hall sans jamais ralentir, je bousculais quelqu'un au passage, m'excusant à la va vite. Ma course jusqu'à lac fus sans répit, quand j'arrivais en vue de la grande étendus noir, la brunette de Poufsouffle me fis signe de la rejoindre sur l'eau qui avait gelée. Je balançais mon sac au sol et glissais jusqu'à elle.

Je lui fonçais dessus avec tant d'entrain, un sourire large accrocher au visage, que je nous fis basculer quand je l’enlaçais.

« Ly' j'ai réussit ma potion de connaissance ! Bon elle est pas parfaite, mais elle marche ! Et en plus j'ai pas de furoncle, j'ai pas la peau violette et j'ai pas de créature visqueuse qui me suis partout ! J'ai RÉUSSIT !! Aaaaaah ! Ça me fait plaisir de te voir, j'ai l'impression qu'on a teeeellement plus le temps l'une pour l'autre ! Tiens d'ailleurs j'ai ramenée des pâtisseries, tes préféré ! C'est dans mon sac ! Mais vue comment je l'ai lancer avant de glissée, j’espère qu'elle seront pas abîmée ! Attend je t'aide à te relevée ! Je t'ai pas fait mal au moins ? Aaaaaah ! Que je suis contente de te voir ! »

Un flot de parole incessant, accompagner de grand geste désordonnée, mais elle avait l'habitude. Je lui tendis la main pour l'aider à ce relever, regardais si je ne lui avait pas fait mal, l’enlaçais une nouvelle fois et glissais avec incertitude jusqu'au bord pour attraper mon sac et lui sortir une petite boite violette avec un jolie nœud qui contenais les gâteau favoris de ma meilleure amie. Je me penchais et sortait une seconde boite.

« Bon c'est pas ouffissime, mais c'est pour Noël et j’espère que ça te plaira ! J'avais complètement oublié de te le donner en début d'année, ça et le fait que j'ai bataillée avec le vendeur, mais bon passons. Alors dit moi ? J'ai l'impression qu'on a pas parlé depuis mille an ! Bon c'est aussi parce que je monopolise la conversation la, je recommence hein ? Aller je me tait ! »

L'écrin contenais deux chaîne en argent et deux pendentif gravée de nos initial « O + L = BFF », c'était cliché je voulais bien le reconnaître. Mais je les avait trouvé tellement jolie, tellement mignon dans la vitrine que je n'avais pas résisté. Sous l'inscription nos deux baguettes croisée ensemble avait été gravée également, une petite pierre discrète brillais à la pointe du cœur, violet pour elle, bleu pour moi.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un aveu à te faire (Oriana) Empty
MessageSujet: Re: Un aveu à te faire (Oriana)   Un aveu à te faire (Oriana) EmptyDim 19 Fév - 19:05

   

     

   

Un aveu à te faire

Lyra & Oriana
Ma meilleure amie était totalement folledingue. Mais voilà, je l’adorais tellement ! Nous étions totalement opposées à ce niveau-là. Elle, si expansive et extravertie, tandis que moi, j’étais timide et réservée. Parfois, les gens se demandaient ce que nous faisions si proches l’une de l’autre mais nous ne pouvions vivre bien longtemps loin. Elle était mon Yin. Elle était celle qui faisait que je me sentais entière. Et j’avoue qu’en ce moment, j’en avais vraiment besoin. Pourquoi avais-je attendu si longtemps avant de venir lui parler ? La peur du jugement … Pourtant, Oriana était certainement l’une des personnes que je connaissais qui jugeaient le moins les autres. Là-dessus, nous nous retrouvions.

Et  comme à son habitude, Oriana fonçait sur moi pour me dire bonjour. Cela fait sacrément chaud au cœur de voir la joie de quelqu’un lorsqu’il vous voit. Sauf que … Ben, on est sur la glace. Et pour ceux qui ne sont pas au courant, la glace, ça glisse ! Bien évidemment, je n’anticipe pas la bousculade de mon amie et nous voilà toutes les deux par terre, tandis qu’elle me crie sa joie d’être parvenue à faire la potion de connaissance. Encore une chose qui nous oppose. Je suis douée dans la théorie, et elle dans la pratique. Si j’aime les potions, connaissant par cœur l’effet de chaque ingrédient. Je me mis à rire, devant l’excitation de la jeune femme, et je me mis déjà à saliver d’envie en pensant aux belles meringues qu’elle m’avait apportées.

« Minute papillon ! »

J’attrapais la main tendue de mon amie et, souriant, je me remis droit sur mes jambes et j’attrapais la jolie boite contenant les petits gâteaux. Mes yeux pétillaient de gourmandise et, de suite, j’ouvrais et je saisissais un de ces petites meringues que je fis fondre dans ma bouche.

« Humchesttropbon ! »

A traduire : hum, c’est trop bon ! Je sais, on ne parle pas la bouche pleine. Mais voilà, j’ai un principal défaut : la gourmandise. Et Oriana me connait bien assez pour ça. Alors qu’elle me tend une deuxième boite, je cherche dans ma poche le cadeau de mon amie :

« J’ai pensé à toi moi aussi ! Ce n’est pas grand-chose, mais j’espère que ça te plaira ! »

Je lui tendis une boite rectangulaire emballée dans du papier rouge et or. Elle contenait un [url= https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRfxz3iCedjaZzfyXhCZijN-WBnsZRiVbUOr5NvVCPQQMTP9Qed]joli bracelet[/url] que j’avais fait gravé de nos deux prénoms et de notre date de rencontre. Oui, oui, je me souvenais bien du jour où nous avions été présentées. Enfin, soyons francs, j’avais demandé à ma maman !

« Ne t’en fais pas, je n’ai pas eu beaucoup de temps en début d’année. Des … problèmes personnels à régler. Déjà, bravo pour ta potion ma puce ! Mais j’espère que tu n’as pas testé sur toi sans être sûre de ce que cela allait donner ? Et je te remercie pour ce cadeau. Alors … »

Découvrant les pendentifs, un sourire s’inscrivit sur mon visage sans le quitter. Je rompis les deux cœurs, et, avec prudence puisque nous étions encore sur la glace, j’allais accrocher le pendentif autour du cou de ma meilleure amie.

« Il est splendide ! Tu m’accroches le mien ? »

J’attendis patiemment qu’elle le fit puis je l’attrapais par la main pour l’entrainer sur l’herbe. Nous y serions plus tranquilles pour notre discussion.

« Comment se sont passées tes vacances de Noël ? »

   MAY - 582 mots


     
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un aveu à te faire (Oriana) Empty
MessageSujet: Re: Un aveu à te faire (Oriana)   Un aveu à te faire (Oriana) EmptyDim 12 Mar - 18:03
Oriana & Lyra
Un aveux à te faire
Nous nous échangions nos cadeau en nous rendant sur le lieu du petit pique nique que je nous avait préparer. Le cadeau de Lyra était magnifique et je l'enlaçais une nouvelle fois.

« Merci ma Lyra, c'est superbe ! »

Dis-je avec mon plus beau sourire. Elle me félicitais pour ma potion, s'inquiétant du cobaye que j'avais utilisé.

« Si tu me connais, je l'ai testé sur moi. Faudra que je te raconte d'ailleurs, heureusement que Rose est arrivée ou j'aurais pu avoir de sérieux ennuis ! »

Je saisit son pendentif et déplaçais ses cheveux sur le côté avant de luis accrocher son collier. Il lui allait très bien, je me tournais à mon tour pour qu'elle me l'accroche pendant que je mettais le bracelet que je venais de recevoir.

« C'est vrai il te plaît ? Tant mieux. C'est pour qu'on soit toujours ensemble en un sens ma Lyra. »

Je m'assis en tailleurs dans l'herbe et sortis quelques collation de mon panier en osier à partager. La gourmandise était l'un de nos nombreux point commun, sans doute celui qui nous avait rapprocher la première fois.

« Ça à été, mis à part ce truc bizarre au bal de noël, et toi ? Pas de soucis trop grave j’espère ? Si tu as besoin que je casse des nez tu me le dit. »

Lui demandais-je avec un clin d’œil. Nous nous étions vue lors du bal, mais les circonstances avait fait que nous n'avions pas réellement eu l'occasion de parler toute les deux. Et pour cause, avec cet espèce de drogue ou je ne sais quoi qu'on avait glissé dans le punch, du moins c'est ce qu'avait dit la gazette du sorciers, les sorciers d’Angleterre en avait eu pour leurs compte en adrénaline ce soir là. Nous n'avions même pas pu en parler ensemble, vue ce que j'avais vécue de mon côté, je n'osais imaginé ce qu'avais traversé ma meilleure amie. Oui, sans aucun doute, nous en avions des choses à nous dires.  

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Un aveu à te faire (Oriana) Empty
MessageSujet: Re: Un aveu à te faire (Oriana)   Un aveu à te faire (Oriana) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Un aveu à te faire (Oriana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-