RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -31%
JBL Flip Essential – Enceinte Bluetooth portable ...
Voir le deal
68.99 €

Partagez
 

 Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon) Empty
MessageSujet: Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon)   Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon) EmptyDim 19 Fév - 19:04

   

     

   

Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse

Lyra & Jon
“Miss Antwoordt nous a quittés.”

La phrase était tombée comme un couperet, me laissant totalement sur les fesses. La plupart des Poufsouffle était présent dans la salle lorsque notre directrice nous avait annoncés le départ de la jeune femme. Je restais là, totalement stoïque, n’entendant que quelques bribes de la suite :

« Parents … évènements … décidé … rapidement … triste … »

Je voyais mes camarades repartir, et, tournant les talons, je croisais rapidement le regard de Jon’ qui semblait lui aussi triste. Mais je ne pouvais pas m’attarder sur ce qu’il ressentait. Je devais me sauver de cet endroit-là avant de me mettre à pleurer, révélant à tout le monde les sentiments que je ressentais pour la belle rousse.

Descendant les marches des escaliers, je poussais la porte afin de me rendre dans les extérieurs de Poudlard. Je ne savais pas vraiment où j’allais mais déjà, je sentais une larme me couler sur la joue. J’accélérais le pas, baissant les yeux. La boule présente dans ma gorge devenait de plus en plus douloureuse et j’avais l’impression qu’elle m’empêchait de déglutir. Jamais encore je n’avais ressenti cela. Mon cœur battait si fort qu’il me faisait mal. Et mes jambes, quant à elles, commençaient à flageoler.

Ne regardant pas où j’allais, je ne me rendis pas compte que je venais d’entrer dans la forêt interdite. Me sentant assez loin de tout, je tombais sur le sol, genoux en premier, et je me mis à éclater en sanglots. Je comprenais bien ce qu’il se passait. Jamais je ne reverrais Patience. Jamais je ne pourrais lui avouer tout ce que j’avais sur le cœur. Jamais je ne pourrais lui donner le magnifique dessin que j’avais fini pour elle. Jamais je ne pourrais plonger à nouveau mes yeux dans les siens.

Mes sanglots étaient étouffés par mon bras mais je ne parvenais plus à me retenir. La tristesse m’emplissait totalement et je ne me sentais plus maîtresse de mon corps. Comme une fontaine, les larmes salées roulaient de mes yeux jusque dans mon cou, touchant finalement le sol, ma peine nourrissant ainsi la terre.

Je dus rester là pendant ce qui me parut être des heures. Oui, facilement deux, voire trois heures, avant de me rendre compte qu’un étrange petit être m’observait silencieusement. Essuyant doucement les larmes de mes joues, je plongeais mes yeux dans celui de ce qui me semblait être un petit chien sauvage … Je suis assez calée en animal et, si je ne dis pas de bêtise, je pencherai pour un dingo australien. Mais que faisait-il dans cette forêt ? D’ailleurs, n’étais-je pas dans la forêt interdite ? Ca la faisait mal pour une préfète, non ? Mais personne ne viendrait m’embêter, pas dans un moment pareil. Sauf cette petite boule de poils toute mignonne.

« Bonjour toi … Comme tu es mignon … Toi, au moins, tu ne me jugeras pas. Peut-être peux-tu comprendre ma tristesse … Cela t’es déjà arrivé de perdre une personne si importante pour toi que sans elle, tu te sens vide ? »


   MAY - 555 mots


     
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon) Empty
MessageSujet: Re: Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon)   Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon) EmptyMar 21 Fév - 11:06
La tristesse et l'animal.
Miss Antwoord a du quitté l’école, en raison de problème d’ordre familial…

La voix de la directrice de Poufsouffle se transforma en bourdonnement dans mon esprit, j’étais debout, les yeux dans le vague, je ne comprenais pas pourquoi elle m’en avait pas parlé, pourquoi ? Je croyais qu’on était connecté, ma jumelle astrale…J’avale avec difficulté ma salive et je ne me rends même pas compte que j’ai croisé le regard de Lyra. Pour moi cette nouvelle est un coup dur, une masse immense qui me tombe sur le dos. Ma bouffé de fraicheur, celle qui aurait pu me guidé dans mes choix, je me sens mal…Je sens la main de Sebastian sur mon épaule et pourtant je ne réagis j’ai besoin de sortir.

Je vais courir !Ma voix est ferme, comme un ordre qui sous entend un « ne me suis pas ».

Je sors d’un pas vif, trop vif et une fois dehors je me dirige vers la foret, en courant, je cours tête baissé et je le laisse venir, dans ces moments là je ne suis plus moi-même, j’ai besoin que le Dingo sorte, quand je deviens cet animal je vois le monde autrement alors je cours et soudainement je saute, un bruit de déchirement se fait entendre le sorcier n’est plus.

Le dingo court, la terre sous ses pattes, un bonheur sans nul pareille, il galope, saute par-dessus des branches qui sont tombé a cause du vent et des neiges précédentes, son pelage roux fend l’air et soudainement il se stoppe, il hume l’air autour de lui et il se léche doucement les babines. Un lapin, il y’a un lapin et là tout le cortex cérébral du chasseur s’enclenche.

Choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, ou qu’il est le lapin ? Il renifle au sol rapidement et se remet en marche choppé le lapin, choppé le lapin, choppé le lapin, il allait enfin attraper l’animal, pour connaitre ce moment délicieux d’attrapé enfin une proie de la tenir entre ses crocs sans les loups…Ces moments sont si rares, sans l’humain, sans les loups, le dingo est seul, il a besoin d’être seul. Quand ses pattes se pressent sur le corps chaud de l’animal un bruissement se fait entendre, le dingo relève la tête et sa proie se débat, ça sent l’humain. L’animal recule doucement mais l’homme en lui est curieux ça sent la tristesse, une grande tristesse. Comme la mienne…Cette voix dans la tête du dingo lui souffle ces mots, le chien sauvage s’avance prudemment et voit enfin l’humain, ou plutôt une humaine. Le dingo s’assoit et la fixe en penchant la tête sur le côté.

L’humaine se met a parlé, sa voix est triste, pleine de pleurs, mais elle le fixe, elle fixe le dingo, l’animal a moins peur des hommes depuis quelques temps, grâce a l’humain qui vient en vadrouille avec eux parfois, et le sorcier en lui, le somme d’avoir confiance surtout que la petite humaine à l’air vraiment triste, tiraillé entre son instinct de dingo qui lui ordonne de partir et entre celui du sorcier qui lui demande de resté pour la protégé. Alors pour prendre en compte ses deux aspects, il grogne, montre un peu ses crocs durant tout les propos de la jeune fille. L’animal ne l’a connait pas mais au fond de lui quelque chose le pousse a resté là, assis et a grogné. Comme un appel sourd, comme une recommandation, ne t’approche pas je ne veux pas te faire de mal malgré moi.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la tristesse permet une rencontre merveilleuse (Jon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-