RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

Partagez
 

 C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34805
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Giphy
Familier : C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Empty
MessageSujet: C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena]   C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] EmptyLun 6 Mar - 0:09
C'est de la confiance que naît la trahison.
feat ☼ Kassie & Magdalena

~ ¤ ~ Flashback Février 2020 ~ ¤ ~

Le froid hivernal me faisait frisonner. Je retournais à la salle commune, avec l'autorisation professoral d'un professeur pour organisée la cérémonie de réouverture de la sororité longtemps oublié que j'avais découvert dans un vieux livre poussiéreux de la bibliothèque. Presque en courant j'allais retrouver Sutton pour lui annoncer la bonne nouvelle. Elle serait aussi ravie que moi que notre projet aboutisse enfin !

Mais ce ne fus pas sur elle que je tombais, en entrant en trombe dans la salle commune je rentrais en plein dans... Vincent. Levant les yeux, mes joues étaient teinté de rouge. Mes pupille perdirent dans le bleu azure de ses iris et je me mis à sourire bêtement. Depuis la première année j'avais eu un grand béguin pour ce garçon de la même année que mon frère. Il l'avait très vite devinée, et depuis une semaine, nous sortions ensemble. Tous mes rêves semblais devenir réalité, c'était carrément le pied !

« hey doucement Kas', pas la peine de me rentré dedans comme ça, si tu veux qu'on ce retrouve tu n'a qu'à demander ». Me dit-il avec un sourire en coin. Mes mots ce perdirent dans ma gorge et je parvenais à peine à bafouillé une excuse à peine audible. Il me pris la main et m'emmena hors de la salle commune que nous venions de retrouver. Moi, Kassie Blackwhole, en troisième année je sortais avec le garçon le plus sexy de Gryffondor, un cinquième année élue préfet à la rentré. « où tu m’emmène ? Je devais aller... » je m’interrompis quand ses yeux ce posèrent une fois de plus sur moi et le suivis, emporter par son élan. Il ne s'arrêta qu'une fois au cinquième étage. « fraîcheur des pins » dit-il à une statue. Celle-ci ce déroba pour nous laisser entré dans une grande pièce recouverte de marbre blanc. En son centre ce trouvais une large baignoire de la taille et de la profondeur d'une piscine. Elle était doté d'une bonne vingtaine de robinet. Vincent sortis sa baguette et les activa tous peu à peu tandis que je restais planter la, comme une potiche. Je ne comprenais pas ce qu'on faisait là.

« Heu Vinc', on à pas le droit d'être là ? Enfin pas moi en tout cas. Pour... » la fin de ma phrase disparue de la même manière que les précédente alors que je bugais littéralement tandis qu'il retirais son pull, suivis très vite par sa chemise qui vins mollement atterrir sur le sol. « Je me suis dit qu'un bon bain chaud dans la salle de bain des préfet pourrais faire passé l'hiver. Tu m'accompagne ? ». Me dit-il toujours avec ce sourire en coin qui me faisait littéralement craqué. Timidement je le regardais vêtue simplement d'un boxer entré dans l'eau. Il m'encourageais à le suivre. Bien que timide, quelques peu réservé, je retirais à mon tour mon chemisier et ma jupe, tentant de cacher mon corps et de vite rejoindre l'eau brûlante recouverte de mousse multi colore pour me cacher.

Il me saisit pas la taille à l'instant même ou je me mis à ses côté. Rouge comme une tomate je n'osais plus le regarder et observais les détail de la pièce et la sirène peinte sur la seule vitre de la pièce qui ce brossais les cheveux de ses long doigts palmé. Il déposa un baisée sur ma joue, un second à la commissure de mes lèvres, puis un troisième baisée, plus langoureux, tel qu'il me les avaient fait découvrir auquel je répondit. Ses mains ce glissère plus haut dans mon dos pour dégrafer mon soutien gorge, je reculais d'un pas. Quels étaient réellement ses intentions ? Etait-je prête à quatorze ans tous juste pour ce genre d'échange ? Non probablement pas. « Vinc' je suis pas sur d'être prête pour... » commençais-je à dire, mais de nouveau il revins à la charge, embrassant mon cou ce qui eu pour effet de me faire frisonner. « Tu ne veux pas me faire plaisir Kas ? » me susurra-t-il à l'oreille. Dès lors, pétrifier je me laissais faire jusqu'à me retrouver sans plus aucun de morceau de tissus pour recouvrir ma peau. Mes lèvres répondais aux siennes, mon corps réagissais à chacune de ses caresse. Il me souleva, aider par la disparition de la gravité dans l'eau. J'enroulais mes jambe autour de sa taille, lui non plus n'avait plus le moindre vêtement... Un douleur, petit douleur aiguë, je n'étais plus une enfant...[...]

[…] Le lendemain matin alors que je me rendais à la grande salle en compagnie de Sutton et Alexia comme tous les jours, des regards ce retournais vers moi. Hier j'avais bien retrouver Sut', Alex et Magda pour leurs parler potins, mais également me confier sur ce qu'il venais de ce passée. Elles étaient les seules avec Vincent à savoir ce qui avait eu lieu dans la salle de bain des préfets. Pourtant... Des rires, moqueur, des regard de travers. Certain me pointais du doigt en pouffant. « Alors Blackwhole ? C'était bon ? » me dit un des potes de Vincent en me voyant arrivée. J'en eu le souffle coupé. Je jetais un regard noir aux filles, Sutton me regardais décontenancer. Alexia lançais une réplique pour me défendre à l'ami de Vincent. Je posais mes livre avec force sur la table et m'avançais à grand pas vers l’intéressée. « Ne me regarde pas comme ça Blackwhole, je n'y peut rien si tu ne sait pas tenir ta langue ». Je lui collais une gifle monumentale, les larmes aux yeux, avant de sortir de la grande salle en trombe, bousculant au passage Mattie qui y faisait son entré accompagner de Molly. Je courrais vers les dortoirs et personne ne me revis de la journée.

Je ne descendit que tard le soir, dans la salle commune, quand je pensais que plus personne n'y serait pour prendre un truc à manger. Je interrompit en entendant l'écho d'une conversation et reconnue d'office la voix de Vincent. « Non mais quel idiote. Je n'ai pas eu à beaucoup insisté elle avait sacrément le feu au cul celle la. N'empêche tu me doit dix gallion j'ai gagner mon pari, j'ai même pété les record » « ouai j'ai hâte de voir la tête de Matthew quand il apprendra ce que tu as fait à sa sœur, sa lui fera fermer sa gueule à celui la un peu » disait un autre en riant. Mon cœur semblais comme serrée dans un étaux de fer, mais ce ne fus rien comparé à ce qui suivit « Merci à Miss Dourneau, j'ai même pas eu à faire circulé la rumeur moi même. En plus d'être conne elle sait pas s'entourée la Blackwhole ». Ce moquais Vincent. Et la douleur ce transforma en colère, une rage tel que je n'en avait jamais connue...

~ ¤ ~* Flashback OFF *~ ¤ ~ *

Une nouvelle journée avait commencer à Poudlard, les cours de la matinée avait sembler durée une éternitée mais enfin, nous en avions vue le bout. Par chance nous n'avions pas de cours cet après-midi et en plus, le temps était très clément pour un début de mois de Mars à Poudlard ! Suffisament même pour aller tranquillement faire un pique nique avec les copine dans le parc paysager. Sutton n'avait pas pu me rejoindre de suite, un truc avec la gazette de Poudlard de ce que j'avais compris. En revanche, c'est bras en dessous – au dessus qu'Alexia et moi nous rendions de ce pas à l'extérieur avec un petit panier en osier contenant une salade de fruits et quelques biscuits arrosée d'un peu de thé infusée, petit cadeau de mon elfe de maison qui était la seul créature à être capable de transplaner dans Poudlard. Bon ce n'était pas vraiment très autorisée non plus du point de vue du règlement ; mais mince quoi à quatre mois des BUSES ont pouvais bien prendre le temps de ce détendre un peu !

Nous nous trouvions sous mon arbre favoris, un magnifique saule pleureur que j'adorais depuis ma première année ici. Nous installions d’abord une couverture puis nous nous sommes assise. C'est en tailleurs que je disposais notre petit festin en papotant chaleureusement avec ma seconde meilleure amie. Nous rigolions comme des baleine et plaisantions de tout et de rien, déjà à milles lieux de nos salles de classe. Je fis un signe de main à Jon' qui passais devant nous avec un clin d’œil et d'autres copines de notre maison, de serdaigle, de poufsouffle et de gryffondor ne tardèrent pas à nous rejoindre. Bientôt nous formions un jolis cercles aux quatre couleurs de l'école dont j'étais le centre. Une après-midi comme ça, je n'en avait pas eu depuis tellement longtemps entre le travail pour l'école et mes activités... à côté, qu'elles soient officielles ou pas, que j'en avait presque oublier le plaisir. Un simple pique-nique, ponctuer de rire, de ragot...

Je me levais l'espace d'un instant pour aller chercher de l'eau à la fontaine, bien que le thé soit délicieux, les gâteaux nous donnais soif et nous allions bientôt en manquer. J'aurais pu retourner à mon paradis personnelle... Mais c'était sans compter la traîtresse, miss pimbêche de Gryffondor, mon Némésis et ma plus grande déceptions qui visiblement ne savais toujours pas marché droit et me fonça dessus. La connaissant c'était sans doute fait exprès ! J’étais à présent trempé, de l'eau sur mes chaussure hors de pris sans compter la délicatesses du tissus de mon uniforme qui serait très difficile à ravoir.

- T'excuse pas surtout Dourneau ! Non mais y'a un jour dans ta vie ou t'essaiera pas de me ruinée ma journée ? Ou tu t'est donner comme mission personnelle de faire de moi ton pire cauchemars ?

Lançais-je cassante en la fusillant du regard tandis que je serrais les points. J'eu une envie folle de la giflé. C'est vrais que j'étais devenue son pire cauchemars. J'en avait fait, avec sa pote la jumelle de Sutton, une « outsider », isolé, paria à Poudlard, que l'ont traitais comme si elle avait la peste. Et ceux depuis la première année de notre « rupture d'amitié ». J'avais lâcher un peu de leste cette année avec la mort de maman et les autres choses que je gérais, mais je pouvais tous aussi bien revenir son pire cauchemars, si c'était ce qu'elle voulait, elle n'avait qu'à demander... Car si il y avait bien une chose que je ne pouvais pas pardonner, c'était la trahison et le mensonge. Et jamais personne ne m'avais autant blessée que Magdalena.

[HJ : j'ai replacer le RP qui contextualise notre "dispute", du moins quel en est l'origine histoire de bien tout re-situer ^^]
(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Empty
MessageSujet: Re: C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena]   C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] EmptyJeu 9 Mar - 14:14

C'est de la confiance que naît la trahison

Magda & Kassie

Le ciel était d’un bleu de couleur azure pour le début du mois de mars. Je me trouvais dehors dans le parc à regarder le ciel assise sur l’herbe. Mes deux meilleurs amis m’avaient promis de me rejoindre mais apparemment elles ont dû oublier ou alors elles ont des choses personnelles à faire. Quoique je ne leur en tienne pas du tout rigueur. Les rayons du soleil sur la peau de mes joues et dès mes mains me réconfortent de cette faible chaleur d’après-midi. Pas de cours donc autant en profiter pour au moins avoir quelques rougeurs et de la vitamine D et de l'énergie naturelle aussi.
J’avais fermé les yeux et essayer de communiquer avec le naturel. Le vent qui s’amuse avec ma chevelure blonde et qui chatouille mes joues. L’herbe qui absorbe tous mes soucis et me procure l’énergie de la terre, une énergie bénéfique. Je respire et expire pour d’étendre mon cœur, mon esprit et mon cerveau. C’est dernier temps je suis sur les nerfs. Car d'un je suis Innocente, de deux je suis accusé a tort d’une chose que je n’ai pas commise. Jamais dans ma vie je n’ai trahit un secret, donc comment elle a pu dire que c’était moi. Certes tous les hommes de l’école lui ont assuré avoir entendu de ma bouche ce qui s'était passé entre elle et cet étudiant qui l'a manipulé pour un pari mais bon sang je n’ai rien fait. Quand je donne ma parole je mis tien corps et âme et j’emporterais le secret avec moi, mais non il a fallu qu’elle croit les on dit au lieu de son ex-meilleur amie.
À présent je n’ai pas perdu espoir je continue à m'acharner car j’attends le bon moment pour me venger d’elle et surtout lui expliquer que je ne suis plus la fille qui lui obéit au doigt et à l’œil, je ne suis plus dans son ombre et qu'à présent je suis Innocente, certes sans preuves je ne pourrais guère la convaincre mais au moins je ne perds pas espoir elle va finir par se montrer sans ses garde-corps et ces moutons qui la suivent.
Soudain des rires, des voix me parviennent de pas très loin de la position où je me trouvais. Curieuse j’ouvre les yeux et arrange mes cheveux puis marchés en direction de ce qui me rend curieuse puis reste derrière un arbre à observer deviner qui mon ennemie et ces sois disant mais de notre maison, et les autres maisons aussi. J’ai tellement envie de sortir ma baguette et de ruiner leur petit pique-nique de faux cu. Mais non le destin va m’offrir une meilleure chance de me venger car je vois Kassie se lever et aller direction de la fontaine parfaite cela me donne une idée cruelle, car effectivement je suis gentille mais parfois je peux être une peste comme elle et elle a dû oublier je ne suis un garçon manqué jamais je ne porte de robe ni des tenues aussi chics comme elle.
Comme prévu je lui fonce dessus et la pousse dans l’eau en restant bien au sec contrairement à elle. Je croisais les bras et l’observer essayant d'imiter son regard car oui elle a déjà oublié je faisais partie du trio je savais tout ce quelle savait, je connais sa manière de pensé et d’agir et surtout la satisfaction de lui avoir gâché ces beaux habits. "Tien donc le serpent a enfin retrouvé la parole et se souviens de sa némésis . Quoi moi je n'ai rien fait je viens à peine d’arrivée c’est toi qui t’es trop penché pour admirer ton reflet de sorcière dans cette eau que ta maintenant contaminer avec ta froideur légendaire"
Je rigole d'un rire froid " Ruiner ta journée ah oui tu parles du bout de paradis avec tes sois disant mais, vraiment, mais ma pauvre Kassie depuis quand tu apprendras la leçon à ne jamais faire confiance à personne tu as oublié ce qui s'était passé avec ce beau garçon qui t'a utilisé tu te souviens Hey bien sache que ce n’est pas moi qui à lâcher l'information, jamais je ne te ferais cela mais apparemment tu ne veux toujours pas me croire donc oui je vais ruiner ta journée à moins que tu cesses de parler et m’écouter deux secondes sans me lançait ton venin car tu oublies que je sais comment tu réfléchis. " Je garde mes bras croisés et la regarde avec ce regard plein de reproche, de haine mais surtout j'analyse cette personne que je veux retrouver en tant qu'amis et arranger les morceaux entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34805
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Giphy
Familier : C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Empty
MessageSujet: Re: C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena]   C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] EmptyDim 12 Mar - 19:42
C'est de la confiance que naît la trahison.
feat ☼ Kassie & Magdalena
Elle me sort une tirade, l'air de vouloir jouer dans la cours des grand, je fait pour ma part mine de baillée. C'est ça de la répartis pour elle ? Je pourrais presque en rire tant elle est ridicule à cet instant précis.

- C'est bon ta fini ? Non parce que clairement, si c'est ton idée d'une bonne répartis ma pauvre, tu devrais peut être faire vœux de silence. Qu'est-ce qui ce passe, traînée avec une pâle copie de Sutton te pompe toute ta personnalité ?

Répliquais-je affichant un petit sourire narquois, ce sourire si souvent présent sur mon visage et caractéristique de mon attitude aussi hautaine que détestable face à la médiocrité que cette rouge et or représentais si bien.

- On ne ta jamais dit que la jalousie donnais mauvais teins Dourneau ? Non parce que si tu rougie encore d'avantage on va vite te confondre avec un Scrout à Pétard.

Poursuivis-je, crachant mon venin d'une voix calme. Je repris le pichet et le remplit à la fontaine, je fis mine de faire demi-tour puis me retournais tout aussi sec pour lui versé la conteneurs dans son intégralité sur le crâne.

- Je crois que tu avait besoin d'une douche froide pour te rappeler que je ne veut plus entendre parler de toi. Défend toi autant que tu veut, ici c'est pas moi la méchante de l'histoire. C'est pas seulement Vincent et sa clique qui t’ont accusée, c'est aussi Alexia qui ta vue répandre la rumeur. Alors arrête un peu ton petit numéro de petite fille innocente. On sait toutes ce que tu es, une fausse amie qui à la première occasion poignarde ses amies dans le dos.

Je me retins de la giflé à la remonté de ce souvenir douloureux. Si il y avait bien une chose que je ne pardonnais pas, c'était bel et bien la trahison. Un acte ignoble, aussi répréhensible que le mensonge. Et si Magdalena et moi aurions pu être le plus beau duo – trio avec Sutton – que Poudlard et connus, elle c'était assurée que ça n'arriverais pas il y à bien des années.

- Pour la dernière fois Dourneau, reste loin de moi. Je ne veut plus entendre parler de toi. C'est ton dernier avertissement.

Terminais-je en toisant cette peste de haut en bas. Elle avait l'air pathétique, trempé par mon attaque avec son faux-air déterminée d'hypocrite, de menteuse et de traîtresse.
(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1219
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Empty
MessageSujet: Re: C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena]   C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] EmptyDim 26 Mar - 16:31

Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ?
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Empty
MessageSujet: Re: C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena]   C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

C'est de la confiance que naît la trahison [PV Magdalena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-