RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -27%
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
Voir le deal
176 €

Partagez
 

 Elle court, elle court... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Elle court, elle court... [Libre] Empty
MessageSujet: Elle court, elle court... [Libre]   Elle court, elle court... [Libre] EmptyJeu 11 Mai - 19:26
Citation :
Mi-Août 2023

Je crois que je vais devenir chèvre... Encore et toujours pareil... Depuis que le Ministre Granger m'a demandé de gérer le dossier sur l'assassinat de l'ancien professeur d'Histoire de la Magie, je tourne dans l’œuf. Cette affaire tourne en rond depuis des mois et je n'arrive pas à avoir des preuves pouvant incriminer quelqu'un. Le département de la Justice Magique est aussi perdu que moi et le Directeur Potter et moi-même sommes d'accord sur le fait que le récent assassinat de la Directrice a un lien avec l'assassinat de l'ancien Directeur de la maison Serpentard. Le problème, c'est qu'on ne peut pas se fier à des ressentis de deux membres de la justice et je ne peux rien engager sans preuve. Bref, cette affaire me rend folle. En tant que Juge, je suis censée diriger les affaires mais toutes les pistes engagées n'ont strictement rien données. Levant le nez du dit dossier, un membre de la commission se trouvait dans mon bureau et nous étions en train de revoir l'ensemble du dossier. On ne veut pas laisser la moindre occasion et on veut être sûr que rien ne nous a échappé. Cela ne peut pas se terminer ainsi. Je n'oublie pas non plus la pression de la presse avec cette histoire. Jusqu'à maintenant, j'ai su tenir Skeeter éloigné mais cela ne durera peut-être pas. Il était tard et nous voulons exploiter de nouvelles pistes ou nous engager vers des éléments que nous n'avons pas pries en compte à ce moment-là. Assise au fond de mon siège, je lève la main vers mes lèvres et je continue à réfléchir.

« - Bon, on va recommencer ! Reprenons depuis le début ! »
« - Alors, la Grande Salle de Poudlard est composée de quatre tables parallèle représentant chacune une maison différente. Quelques marches plus haut, vers le fond de l'immense pièce, une table est perpendiculaire aux autres qui s'avère être la table du personnel de l'école. »
« - Jusque là, je suis. »
« - Nous sommes le soir de la veille de Noël et une soirée est organisée. Tout le monde est à table où se trouve divers plats et boissons dont le punch. »
« - Le punch qui aurait été mélangé à une potion de sommeil !  Mais qui aurait pu faire la potion ? »
« - N'importe qui. La potion de sommeil est au programme des étudiants de l'école ! »
« - Cela élargie la liste ! » Avouais-je en soupirant.« - Quelle plaie... »
« - Interrogez tout le monde risque d'être trop long surtout qu'on nous dira la même chose »

Je finis par me lever et je lâche un soupir. Je me revois encore en train d'interroger tout le monde. Je me secoue la tête et je me mets à tourner en rond dans le dit bureau. Je me rappelle absolument tous les détails et chacun des interrogatoires que j'ai dû demander. Même des élèves de Poudlard y sont passés et ce n'est pourtant pas ma tasse de thé. De plus, plus l'affaire est longue et plus l'enjeu est important. Et je déteste quand une affaire tourne dans le plat comme ça. Je n'ai vraiment rien du tout qui traîne ni même la moindre piste à exploiter. Continuant à tourner en rond, je reprends la parole.

« - Et le rapport d'autopsie, il dit quoi ? »
« - Monsieur Guardians est mort par hémorragie. Son corps a été retrouvé dans une marre de sang, égorgé en plein cœur de la Grande Salle de Poudlard. Le légiste certifie que la marre était bel et bien son propre sang. »
« - Aucun psychotrope ou substance ? »
« - Pas à la connaissance du légiste ! »
« - Possibilité d'usage de la magie ? »
« - Le légiste n'exclut pas cette possibilité »
« - Une méthode moldue pour un assassinat chez les Sorciers... A croire qu'on essaye de nous faire croire qu'il s'agit d'un acte moldu. »
« - Vous ne semblez pas convaincue ? »
« - A vrai dire, Poudlard est censé être invisible aux moldus. A moins que cette sécurité a disparu ? »
« - Il faudrait vérifier ! »
« - Je contacterais Monsieur Johnson prochainement pour en savoir plus à propos des sécurités au sein de l'école. Autre chose ? »
« - Non. Aucune piste. »
« - L'arme du crime ? »
« - Un simple couteau de cuisine appartenant à l'école ! »
« - Des traces d'ensorcellement ou d'empreinte ? »
« - Aucunes ! »
« - L'interrogatoire des elfes de maison ? »
« - La déposition de chacun d'entre eux correspond et ils n'ont rien vu. »
« - J'avais oublié que n'importe qui peut accéder aux cuisines. Possibilité d'usage d'un sortilège de confusion ou d'amnésie sur les elfes ? »
« - Oui, c'est une certitude. Les elfes ont probablement tout vu mais ils ont subit le sortilège de plein fouet. »
« - Et on a aucun moyen de remettre ça en place. » Soupirais-je.

Je cesse alors de tourner en rond et je me tourne vers mon collègue qui s'avère être un autre Juge du Magenmagot avec qui je m'entends très bien. Nous sommes tous les deux dans le flou et nous cherchons tous les deux un moyen de reprendre l'affaire et essayer de trouver quelque chose. Le département des Aurors est aussi perdu que nous. Je laisse mes bras tombés le long de mon corps. Je cherche à comprendre le motif.

« - Déjà on sait que l'arme provient de l'école mais on ignore si l'assassin est interne à l'école. Où alors on essaye de nous le faire croire. »
« - Tu penses à quelque chose en particulier ? »
« - Disons que je n'exclus aucune possibilité.  »
« - Seulement, on patauge dans la boue depuis le début »
« - Je ne te le fais pas dire... Cela fait plus 8 mois que cela n'avance pas... Je ne peux tout de même pas classé l'affaire. »

Oui, cela devient compliqué lorsqu'on a pas d’élément de réponse. Je peux comprendre que l'enjeu de cette affaire put tout chambouler mais je ne peux vraiment me permettre de trouver un bouc-émissaire et de condamner un innocent. Seulement, le problème, c'est que le temps me manque et que l'affaire finira par être classée par les enquêtes non classées. Le problème, c'est que cela voudra dire qu'un meurtrier peut se balader impunément sans rien craindre de la justice et des mois magiques. Ce qui veut aussi dire qu'il pourra remettre en cause toutes nos institutions et c'est hors de question. Je suis le genre de personne qui ne baisse pas les bras comme ça mais il faut reconnaître que cela n'avance pas. Les Aurors et les membres qui collaborent avec moi en sont tous au même point que moi. Immobile dans mon tailleur élégant, je regarde mon supérieur en soupirant. Il a l'air aussi désemparé que moi. Levant ma main gauche vers mes cheveux, je la laisse glisser dedans avant de reprendre place à mon siège. Croisant mes jambes sous le bureau, je lâche un soupir avant de lever le nez vers mon horloge ensorcelé. Je ne dois pas oublier que j'ai les jumeaux à la maison et que je dois rentrer de bonne heure. Pour le coup, c'est raté mais tant pis. Je dois faire avec. C'est alors que mon collègue me dit qu'il va me laisser et j'hoche la tête. Je ne vais pas trop traîner non plus. J'en connais deux qui vont me sauter à la gorge car j'ai déjà trop traîner. Me relevant, je le raccompagne à la porte de mon bureau avant de refermer derrière lui. Prenant une grande inspiration, je me dis que j'ai encore un tas de truc à faire. Me résignant pour la soirée, je finis par attraper ma veste et à ranger le bureau d'un coup de baguette magique. Tout était rangé avec précaution à un endroit bien précis et surtout protégé. Je n'aime pas ce genre de surprise à vrai dire. C'est un peu comme le cambriolage en fait. Éteignant toutes les lumières d'un coup de baguette, je finis par quitter le bureau... Cette affaire va me rendre complètement folle...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 

Elle court, elle court... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-