RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le deal à ne pas rater :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de 20 bouteilles de 500 ml
16.14 €
Voir le deal

Partagez
 

 Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34950
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Giphy
Familier : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyDim 30 Oct - 13:08
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
Une nouvelle année commençais à Poudlard. Edward, Matt et moi nous étions rendu au train ensemble. Ed et Matt avait bien évidement veillé à ce que je monte dans le train avant de repartir chacun de leur côté après un au revoir qui serait de très courte durée puisque nous allions le revoir le soir même lors du banquet de début d'année, du moins pour Ed et moi.  J'allais directement retrouvé Sutton et quelques amies dans un vagon que ma meilleure amie nous avait réservé. Lorsque onze heure sonna à l'horloge et que nous démarions, nous étions en plein études des secondes années et de leurs potentiel. Partageant du jus de citrouille bien frais et quelques douceur qu'une de nos membres nous avait préparer pour la rentré. Riant et bavardant pendant plusieurs minute.

Je me levais finalement peut après une heure pour leurs annoncer que je devais aller me rafraîchir. Je quittais donc le wagon, laissant Sutton avec nos quelques bonnes amie. Je croisais quelques tête connues que je saluais par-ci et par-là. Il me demandais comment c'était passé mon été, quand allais être les sélection pour l'équipe de Quiditch, et d'autre futilité. Accrochant un large sourire sur mon visage je répondais cordialement et machinalement à chacune de leurs interrogation. Faisant bonne figure. Une fois seule, dans les toilettes pour demoiselle, je me passais un peu d'eau sur le visage avant de fixé mon regard dans le miroir. Je sortis ma baguette, celle qui m'avais choisit. Non pas chez Ollivanders comme mes frères, mais bien après que ma mère me l'ai tendue il y à quatre ans de cela. Elle nous l'avait fait essayer à tous à tour de rôle. A l'époque, elle était bien plus grande, dépassant les trente centimètre. Et entre mes frères et moi, c'est moi qu'elle avait choisit contre toute attente, sans que personne ne comprenne bien pourquoi. Cette baguette qui avait appartenu à un membre de ma famille, elle était précieuse, un héritage. Celle qui avait fait tant de ravage par sa puissance par le passé. Pourquoi m'avait-elle prêté allégeance ? C'était un mystère que je n'avais pas encore résolu, tout comme ses origines et son précédent propriétaires. Je la rangeais dans la poche intérieur de ma robe de sorcier.

Avant de sortir à nouveaux, je raccrochais un sourire radieux sur mon visage, prête à affronté mes camarades sans leurs laisser un seul indices sur le fait qu'en ce moment, une bonne centaines d'éléments venais perturbé mon esprit. Sans leurs montré le deuil que je portais de ma mère. Je faisait face, forte et restant classe même quand tout allait de travers. Même avec tous ce que nous avions à accomplir mes frères et moi.

Tandis que je traversais les couloir du wagon précédent celui où je devais retrouver mes amies, le train eu une secousse. Celle-ci me fis perdre l'équilibre et au même moment, la porte du compartiment ou je tentais de me raccrocher pour ne pas tomber s'ouvrit. Je trébuchais alors et me retrouvais assise sur les genoux d'un quatrième année que j'avais déjà vue dans notre salle commune, sans pour autant réellement le connaître autrement que par son nom. Je me relevais d'un bon et lissais ma robe pour me rendre impeccable de nouveau.

- Fichu train.

Pestais-je en levant les yeux au ciel. Je ne m'excusais pas pour la gêne, ce n'étais pas mon genre. Je commençais à ressortir de l'endroit, quant je remarquais une tâche plus que disgracieuse sur l'arrière de ma jupe, à un endroit plus que gênant... Je ne sais pas ce que ce gamin manipulais tous seul dans son compartiment, mais ça avait ruiné ma jupe ! Et pour la rentrée en plus ! Quel HONTE !

C'était une urgence sans aucun doute... Je couru presque jusqu'à notre wagon retrouver Sutton. C'est paniqué que je fis mon entrée sous les regard interrogateur de l'assemblé.

- Suton urgence !

Dis-je à mon amie, qui normalement devrais comprendre et me suivre. Je traversa une nouvelle fois les espaces bondé jusqu'à un autre compartiment vide.

- Un espèce d'idiot de 4è année à ruiné ma jupe, c'est une catastrophe, je ne peut pas arrivée comme ça à Poudlard !

Dis-je, entre la panique et l'hystérie, chose ridicule, quoi que semblant importante à mes yeux : la mode, l'image qu'on avait de moi, la popularité. Queen B que j'étais, je ne pouvais pas laisser quoi que ce soit ruiné mon image, encore moins le jour de la rentré !

(coffee) AMIANTE





Dernière édition par Kassie H. Blackwhole le Sam 12 Nov - 3:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyDim 30 Oct - 18:21

Désastrophie pour la rentrée
  ft. Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
La rentrée ! Voilà un moment que j'attendais avec impatience. Si j'avais apprécié passer des vacances aux côtés de ma mère, j'aimais davantage les journées au château à me pavaner et à traquer le moindre potin avec Kassie. Si nous nous écrivions chaque jour par l'intermédiaire d'hiboux, elle me manquait tout de même beaucoup. Et ce n'était certainement pas avec Emily que j'allais pouvoir passer de bons moments. Passer deux mois dans la même maison qu'elle, à supporter sa présence, c'était déjà trop. Heureusement, je pouvais facilement sortir de chez moi, surtout que ma mère avait appris que je prenais la direction du club de journal de Poudlard. Fière de moi, elle avait donc décidé de me montrer toutes les ficelles de l'écriture et de me conseiller sur la tenue d'un journal, m'emmenant plusieurs fois par semaine avec elle au travail.

Ce matin donc, j'avais bien évidemment fait très attention à ma façon de me vêtir. Même si ce n'était pas la première année pour moi, je savais que la rentrée était un jour très important car nous devions taper fort. Nous devions montrer aux premières années qui étaient les reines de ces lieux. Et la réponse était simple : Kassie et moi. Oh, bien sûr, nombre de personnes contestait cela, mais nous nous en fichions. Nous régnions d'une main de maître sur Poudlard, et maintenant que j'avais en plus la direction du journal, j'allais pouvoir exercer ce pouvoir d'une façon encore plus impactante. Je me décidais pour une jupe plissée aux couleurs de serpentard, ainsi que d'un pull à col roulé noir, sur lequel j'ajoutais un pendentif représentant un ourobouros, avec une sphère en émeraude. Je passais une bonne heure dans la salle de bain, afin d'avoir un maquillage parfait, quelque chose de léger pour ne pas ressembler à un pot de peinture, mais qui faisait ressortir mes traits angéliques.

Lorsque je fus enfin prête, je rejoins ma mère au salon, qui n'attendait que moi pour partir. Emily ? Peu importe qu'elle soit prête ou non à vrai dire. Ma mère l'appela, lui disant qu'elle avait cinq minutes pour venir. Arrivés à King's Cross, j'embrassais ma mère et je grimpais rapidement dans le train afin de réserver le plus grand des compartiments, en attendant que Kassie arrive. Plusieurs élèves tentèrent de venir squatter le wagon, autant vous dire que l'accueil réservé à ces idiots leur fit rapidement comprendre que leur place était ailleurs. En effet, pour se retrouver dans le compartiment de ces majestés, il fallait un passe-droit.

C'est donc autour de jus de citrouille et de quelques friandises que nous faisions une bonne partie du trajet. Je tentais pendant ce temps d'en apprendre un peu sur les potins de cet été, afin de trouver quelques articles croustillants pour le journal. Soudain, Kassie réapparut, l'air un peu paniqué. Immédiatement, je la suivis, sans me poser de question. Lorsque votre meilleure amie a besoin de votre aide, vous foncez, c'est tout ! J'avais juste eu le temps d'attraper mon sac à main au cas où.

Nous rentrâmes dans un compartiment vide, et Kassie m'exposa son problème. J'observais alors la tâche, qui se situait réellement à un endroit très ... particulier. Je tirais alors immédiatement les rideaux de la porte pour cacher la scène qui se déroulait.

"T'es sûre que personne n'a rien vu ? Faudrait pas qu'une photo tourne ! Fais voir !"

Observant de plus près la tâche, je fronçais les sourcils.

"Où est-ce que tu as fait ça, Kas' ? Je n'arrive même pas à savoir ce que c'est comme tâche. Mais tu as raison, tu ne peux pas arriver à Poudlard ainsi. Bon ... Je ne vais pas lancer un sort, me connaissant, je risque de la trouer.  Enlève-la ! On va essayer de frotter, j'ai quelques fioles dans mon sac. Ma mère m'a fait un genre de détachant avec des produits moldus, avec un peu de chance, ça marchera. J'espère juste que ça aura le temps de sécher !"

Fouillant dans mon sac à main, je sortais une petite fiole contenant un liquide transparent.  

words: 723 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34950
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Giphy
Familier : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyLun 31 Oct - 0:39
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
Je laissais Sutton m'examiner avec anxiété. Je renonçais à me ronger les sangs de justesse, ruinée ma manucure aurait été aussi catastrophique que ce que ma jupe venais de subir.

- Non personne n'a rien vue, heureusement ! Tu imagine ? Par Dumbledore, heureusement que tu es rédactrice de la gazette cette année. La pouf de l'année dernière en avait après moi depuis que je l'avais fait rompre avec Mattie. Tu te souviens ? Elle n'aurait pas hésité une seconde à m'humilier publiquement !

Je me demandais bien ce que ce gamin bizarre pouvais bien expérimenté dans son wagon de si visqueux et d'une couleur aussi... similaire à une défécation d'Hypogriffe. Évidement il avait fallu que le train connaisse une secousse, que sa porte soit ouverte et que mon royal postérieur ce retrouve sur son espèce d'immonde mélasse. Ce gamin allait me le payer !

- C'est la secousse, j'ai trébucher sur les genoux d'un gamin qui jouais avec je ne sais qu'elle substance, s'il te plaît fait ce qu'il faut.

Tandis que je lui répondais en lui jetant un regard lourd de sens, je retirais ma jupe et me retrouvais en shorty au milieu du Poudlard express, il ne manquais plus qu'un autre boulet entre et j'étais fichue. Pourquoi le jour de la rentrée ? Pourquoi ! Ce gamin méritais une flagelation PU-BLI-QUE.

- Tu es sur que ça va marché ? C'est une jupe de première main d'une couturière du chemin de traverse, elle m'a coûté le poids de ma chouette en gallion !

Je la regardais œuvré, toujours aussi nerveuse. Je réfléchissais à toute vitesse, mes vêtements était dans ma malle, ma malle était avec les autres bagages... Je ne sais où dans le train. Même si je restais cloîtrer ici jusqu'à la fin du voyage et attendais que le train ce vide, rien ne me garantissais que j'allais la retrouver et pouvoir changer de tenue ET être à temps à la cérémonie de répartition.

- Alors ça fonctionne ? Tu y arrive ?

Demandais-je, je devais être quelque peu agaçante, mais elle me connaissais, j'aimais avoir le contrôle, ne jamais être décontenancer, toujours avoir 56 pas d'avance sur tous et tous le monde. Mais là, la une mauvaise journée c'était annoncer. Au moins mes sous vêtement était d'une jolie couleurs rouge. Donc même si je terminais à poil, je serais demi-nue mais sexy. Quoi que provocante, tomber dans la vulgarité ; quel honte ! Bon, clairement je commençais à perdre pied et à faire un drame d'une tâche. Ne perdons pas espoir, Sutton semblait déterminée à me sauvé les miches.

- Je suis désolé pour cet été, de ne pas t'avoir plus écrit après l'enterrement. J'avoue que je n'étais pas forcément encline à la communication. Ton été c'est quand même bien terminée ?

Demandais-je afin de commencer une nouvelle conversation, qui ne tournerais pas sur la manière dont un foutue môme allait ruiné ma vie si je sortais ainsi.

C'est vrai que Sutton et moi avions pour habitude de nous écrire presque tous les jours pendant les vacances. Je me plaignais de ma mère tout en me vantant de mes superbe vacances et de mes frère, elle faisait de même en ce plaignant de sa sœur en ce vantant de ses magnifique vacance avec sa mère. Nous étions fière et heureuse l'une pour l'autre, oubliant narcissisme et égoïsme au profit de notre amitié ; un miracle de la vie dirons nous. Elle et sa mère était même venue à l'enterrement de maman, je pense que c'est Ed qui à du les prévenir, car Sutton m'envoyais plusieurs hiboux par semaines mais je n'avais plus la force d'y réponde. Quand je l'avais vue ce jour là, je m'étais précipité dans ses bras et n'avais pleuré que dans l'ombre, lorsque nous étions seule.

Orgueilleuse comme je suis, il n'y à que devant elle que j'avais laisser sortir mes sentiments, ma colère et ma peine d'être orpheline. Elle m'avait écouté, consoler, et avait continuer à m'écrire durant ses trois dernière semaine, bien que j’eus été une terrible amie, visiblement aux abonnées absents.

(coffee) AMIANTE





Dernière édition par Kassie H. Blackwhole le Sam 12 Nov - 3:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyLun 31 Oct - 19:43

Désastrophie pour la rentrée
  ft. Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Depuis que nous étions dans le Poudlard Express, je n'avais fait aucune référence à cet été. Je savais en effet que pour ma meilleure amie, cela avait été la pire période de sa vie. J'avais heureusement pu l'épauler puisque nous avions été mis au courant de la mort de sa maman, et ma mère avait accepté de m'accompagner aux funérailles. D'ailleurs, j'avais même réussi à faire en sorte que ma mère laisse sa plume à papote à la maison et elle m'avait promis qu'elle n'écrirait aucun article sur le décès de Madame Blackwhole. Et croyez-moi, c'était un miracle de réussir à empêcher Rita Skeeter d'écrire un papier ! Mais ma mère ne savait rien me refuser, et d'un battement de cils, je l'avais attendrie.

Suite aux funérailles, je n'avais eu que peu de réponses à mes hiboux, mais je n'en avais pas tenu rigueur à ma meilleure amie. Je continuais, de mon côté, à lui écrire quotidiennement, espérant simplement que cela lui ferait plaisir, que cela la réconforterait ne serait-ce qu'un peu. De toute façon, si je lui écrivais, ce n'était pas pour avoir des nouvelles, ou du moins, pas que pour ça. Si j'étais une fille très égocentrique et qui pensais principalement à moi, il en était tout autrement dès qu'il s'agissait de Kassie. La relation que j'aurais normalement du développer avec Emily en tant que jumelle, je l'avais obtenu avec la verte et argent. Tout ce qui la touchait me touchait profondément, et elle était finalement comme ma moitié.

Et c'est bien pour cela que je l'avais suivie à travers le train, sans lui demander plus d'explications. Une fois enfermées dans le compartiment, Kassie m'expliqua ce qu'il s'était passé. J'écarquillais alors les yeux, en entendant qu'elle s'était retrouvée sur les genoux d'un quatrième année:

"Kas' ! Oui, je vais gérer la gazette de Poudlard mais je ne pourrais pas forcément arrêter les potins ! T'es certaine que ce quatrième année ne va pas aller baver sous  tous les toits qu'il a touché ton royal séant ? T'imagines la réputation ?"

J'espérais vraiment que cette histoire ne nuirait pas à ma meilleure amie. Attrapant dans mon sac le détachant, je pris dans l'autre main la jupe de Kas'. Bien évidemment, je la connaissais assez pour savoir qu'elle allait être très insistante, et c'est avec un sourire malicieux que je la regardais s'énerver pendant que je frottais avec délicatesse le tissu précieux.

" Si j'étais toi, je tiendrais la porte du compartiment pour éviter une autre crise, et je me ferais totalement confiance. Tu crois vraiment que je peux ruiner une jupe d'une telle qualité ? Tu oublies à qui tu parles. Et je te rappelle que ce détachant vient de ma mère. Certes, son style vestimentaire est parfois particulier, mais elle est toujours parfaitement clean !"

Kassie sembla se calmer et commença alors à s'excuser de ne pas m'avoir répondu après les funérailles à mes lettres. Je levais alors les yeux, tout en finissant de nettoyer la jupe.

"Kas' ... Tu n'as pas à t'excuser à ce propos. Je t'envoyais des lettres pour que tu saches que je pensais à toi et que si tu avais besoin, j'étais là. C'est toujours le cas. Tu peux compter sur moi, que ce soit pour jouer à l'autruche et faire comme si de rien n'était, ou pour parler de ce que tu as traversé. Sinon, le reste de mes vacances a été sympa. Ma mère m'a souvent emmené à la gazette pour me montrer comment fonctionner une rédaction. J'ai adoré ... Bon, je m'ennuyais dès que je rentrais chez moi, puis je ne supportais plus la vue de cette pâle copie."

Bien sûr, je parlais de ma jumelle. Il était rare que j'évoque sa présence, mais avec Kas', il m'arrivait de temps en temps de mentionner l'existence de celle que je haïssais plus que tout.

"Voilà, remets ta jupe, mais on va rester là le temps que ça sèche. J'espère vraiment que ça ne va pas laisser une auréole, sinon tu vas être bonne pour mettre un pull autour de la taille, et autant te dire que c'est tout sauf fashion."

Rangeant un peu les produits sortis, je demandais alors à mon amie:

"Alors, tu as prévu quoi pour cette journée de la rentrée ? Y'a quelques premières années à remettre en place d'après ce que j'ai remarqué. Certains ne semblent pas comprendre que lorsqu'on leur dit de se casser, ce n'est pas une blague."

words: 811 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34950
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Giphy
Familier : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyMar 1 Nov - 23:13
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
Je n'étais pas forcément quelqu'un d'honnête ou de recommandable d'ordre général, à Poudlard j'étais plus crains que je n'étais apprécier par les filles, quant au garçon c'était pas par ma personnalités qu'ils étaient attirés en général. Mais quand on en venais au personnes, aux très peu de personnes, qui avaient ma confiance et mon respect, j’étaie l'amie la plus loyale au monde. Pourtant, si j'avais bien un regret, c'était de ne pas avoir toujours été honnête avec ma meilleure amie, la sœur que je n'avais jamais eu. Elle avait autant de place au sein de ma famille que mes frères -et venant de moi ce n'étais pas peu dire- pourtant, en 4 ans, je ne lui avais encore jamais dit que j'étais fourchelang, ni qui j'étais vraiment. Ce secret, jalousement garder au sein de ma petite famille avait tendance parfois à me pesée. Et bien que jamais je n'eut trahit leurs confiance, l'envie de dire la vérité à Sutton m'avait tambouriné l'esprit plus d'une fois.

Elle avait toujours été là pour moi et moi pour elle. Que ce soit dans nos délires, nos bêtises d'adolescence, nos vendettas communes, nos confidences, nous partagions tout, ou presque. J'étais parfois été chez elle passée des vacances, j'appréciais beaucoup sa mère qui malgré sa réputation avait toujours été très gentille avec moi, est-ce que tous cela changerais si je lui disais la vérité ? C'était bel et bien la question qui me pesais et m'empêchais de placer le mots de trop, la révélation destructrice.

- Niveau réputation il pourra pas faire pire que Magdalena je pense, mais bon non je pense pas qu'il parlera, et si il le fait on lui réglera son compte assez facilement.

Magdalena... cette traîtresse. Sutton, elle et moi avions été un trio d'enfer, notre dynamique était juste génial. Jusqu'à cette rumeur. Qui irais raconter qu'une gamine de douze ans à perdu sa virginité avec un cinquième année ? Je vous le demande ! Non seulement mon frère avait faillit ce faire expulsé après avoir sérieusement amoché ce garçon, mais en plus j'avais subit les rires et moqueries de mes camarades en plus de regard indigné et d'insultes qui me suivais partout où j'allais. Encore une fois, Sutton avait été là pour m'aider à affronter cette épreuve, traversant les couloirs tête haute sans jamais me décontenancer.

- Non évidement je te fait confiance, tu connais l’importance qu'à mon dressing pour moi.

Lui répondis-je en tenant la porte comme elle me l'avait suggéré. Je la regardais faire, mes pensées parties loin dans le vague de mon inconscient. Ce fus sa voix cependant qui me sortie de cet engrenages de souvenirs.

- Tes lettres on toutes été d'un grand réconfort Sutton, toujours.

Il n'y avait rien de plus vrai, dans le torrent de nouvelles et de secret révélée cet été, Sutton avait été présente avec moi à chaque instant, qu'elle le sache ou non. Je ne pouvais pas me confier à elle, pourtant ma plume le soir en griffonnant sur mon journal s’adressait à elle, bien qu'elle n'eu jamais ses quelques écrits.

- C'est cool que t'a mère t'ai emmenée avec elle au journal. Tu as du beaucoup t'amuser à la voir torturé ses sujets ! Je suis sur que la gazette de l'école va devenir tellement plus intéressante avec toi comme rédactrice.

Elle me montra ma jupe une fois nettoyer, c'était presque magique bien que le remède soit moldu, la tâche avait complètement disparu. Il ne restais plus qu'à voir si une fois sèche il n'y aurait pas d'auréole sur le tissue fragile de ce vêtement hors de prix.

Je lâchais la porte afin de me rhabiller et m'assit sur la banquette, étalant mes jambe de tout mon long et posais la tête sur le rebord de la fenêtre en soupirant.

- Merci Sutton tu me sauve la vie la.

Je ne parvenais pas à me décider, est-ce que je lui montrais ? Est-ce que je gardais le mystère entier ? Ce n'étais pas un problème de confiance, mais plus de conscience. Ce serait lui imposer un secret. Pas que nous n'en partagions pas, évidement que nous en avions une bonne tonne. Mais celui là ce prêtais à des sous-entendue lourd de sens. Et comment lui répondre quand elle me demanderais d'où je tirais cette capacités ? Je serais forcée de mentir. Elle entama un nouveau sujet de conversation.

- De toute façon nous étudions leurs dossier à tous et ferons le tri de ceux qui valent la peine qu'on s'intéressent à eux, et de ceux qui aurons besoin d'être remis à leurs place. Je pense qu'il faudra faire une piqûre de rappel au 2è et 3è année aussi. Plus ça va et plus ils oublient comment les choses fonctionne à Poudlard.

Lui répondis-je en sortant ma baguette, je commençais à jouer avec, la faisant tournoyer entre mes doigts.

- Il faut que je te montre un truc Sutton, mais ne prend pas peur, ok ?

C'était sortie de nulle part dans le contexte actuelle. Mais peu importe, je voulais lui montrer. J'avais besoin de partager un peu de la folie de ma famille avec ma meilleure amie.

- Serpensortia !

Un serpent jaillit de ma baguette dans une fumée épaisse verdâtre. Long d'au moins 50 centimètre, mais pas très épais il ce mis à fixé Sutton en claquant des mâchoire.

- shaaaaaassaaaâaammaaaiaaassssssss

Un sifflement, une voix rauque restant pourtant la mienne. Le serpent cessa son manège et lentement ce tourna vers moi, cligna deux fois des paupière et ce coucha en boule sur mes genoux. La scène n'avait pas été bien longue et pourtant il semblerais presque que plusieurs minutes c'était écoulé, sans doute le stress jouait-il avec mes nerfs. J'observais les réactions de Sutton tentant de décrypter son expression. Voulant à tout pris qu'elle accepte cette anomalie chez moi, qu'elle ne prenne pas peur.

(coffee) AMIANTE





Dernière édition par Kassie H. Blackwhole le Sam 12 Nov - 3:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyMer 2 Nov - 13:01

Désastrophie pour la rentrée
  ft. Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Magdalena ... Cette idiote avait tout pour reigner à nos côtés sur Poudlard et elle avait tout fichu en l'air. Je ne comprenais d'ailleurs toujours pas pourquoi elle avait fait cela. Notre trio était d'enfer et l'alchimie passait bien entre nous trois, mais il avait fallu que la traitresse balance une rumeur ignoble sur Kassie. Parler de perte de virginité à 12 ans, c'est casser la réputation de quelqu'un dans l'oeuf, puisqu'en 2ème année, on construit notre popularité. Magdalena avait donc été une sacrée déception, et j'avais refusé de tourner le dos à Kassie, malgré l'épreuve qui l'attendait. Sentir tous ces regards moqueurs, ces remarques déplacées, cela n'avait pas été facile, mais à aucun moment je n'avais renié ma meilleure amie, même lorsque certains étaient ignobles au point de me demander si moi aussi, j'étais une fille facile, puisque j'étais son amie et que je la défendais. Autant dire que cela nous avait rapproché, et Kassie avait compris que j'étais une amie loyale. Et autant dire aussi que cette chère Magdalena morflait depuis ce jour-là.

"N'évoque pas le nom de cette traitresse s'il te plait. Je n'ai pas envie que mon visage soit marqué par la colère le jour de la rentrée. Il parait que ça donne des rides."

Continuant de détacher la jupe de Kas', j'hochais la tête lorsque cette dernière me dit que de toute façon, on pourrait régler son compte à ce crétin s'il s'amusait à balancer sur le dos de Queen B. Je ne me faisais aucun souci à ce propos, nous avions la capacité de pourrir la vie de quelqu'un à Poudlard. Ne lâchant pas la tâche des yeux, voyant que le produit moldu faisait effet, je souris doucement à Kas'.

"Tu n'es pas ma meilleure amie pour rien, la perfection de la tenue est un de nos points communs !"

Je ne pouvais le nier, cela me réchauffait vraiment le coeur de savoir que mes parchemins avaient fait du bien à ma meilleure amie. Cela était très important pour moi, et j'étais folle de la savoir dans un sale état, triste et perdue, sans ne rien pouvoir faire. Alors j'écrivais ... Je lui rappelais à quel point elle était quelqu'un de formidable, à quel point sa mère serait fière d'elle en la voyant de là-haut. Kassie était la seule à connaitre cette facette de moi, cette facette qui consistait à penser à quelqu'un d'autre que moi.

Ce que j'aimais dans les rentrées, c'était justement ce tri que nous faisions, rappelant aux élèves qui nous étions et faisant reigner une sorte de crainte sur les élèves plus jeunes que nous. Pour ceux qui étaient plus âgés, nous avions vite compris comment se mettre les plus populaires et importants dans la poche. Et puis notre petit secret bien gardé nous permettait d'être bien plus importants que ce que certains pensaient.

"Tu as raison ! J'espère que nous aurons de bonnes recrues. Je me dis que nous partons dans deux ans et j'ai du mal à voir de bons successeurs."

C'est à ce moment-là que Kas' décida de changer de conversation. Je la regardais, les yeux écarquillés, tandis qu'elle sortait sa baguette, faisant jaillir un serpent. Alors certes, nous n'avions pas à nous servir de la magie en dehors des cours mais ça, je m'en fichais. Ce qui me perturbait, c'était cet étrange bruit qui sortait de sa bouche. Bon, je n'étais pas une excellente élève mais cela ressemblait à du fourchelang, non ? Je restais quelques minutes totalement stoïque, les yeux rivés sur ce serpent qui semblait écouter ma soeur de coeur.

"Chérie, t'essaies de me dire quoi là ? Tu ... parles à ce serpent ? C'est ... impossible !"

J'avais peur, oui, mais pas de Kassie. J'avais peur de ce que cela signifiait, de ce que cela impliquait pour elle. Je ne voulais pas qu'il lui arrive de mauvaises choses.

words: 695 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34950
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Giphy
Familier : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptySam 12 Nov - 1:57
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
L'amitié était une chose difficile à gagner. Je parle ici de véritable amitié, celle qui par définition est synonyme de loyauté. J'avais par le passée était déçue comme jamais je ne l'aurais crû possible à l'époque. À douze ans nous sommes encore des enfants innocents et ignorants. La sexualité est encore un sujet inconnue et inabordable. Il faut être vraiment tordu je pense pour imaginé ce genre de chose dans un pays civilisée comme le notre. Sur le nombre de mes pseudos amis et de mes connaissances, le nombre de personne en qui j'avais confiance ce comptais sur les doigts de la mains. Il y avait mes frères bien entendus, Sutton sans hésitation, Jon qui était mon meilleur ami et Loëlyne qui avait remplacer Dourneau après sa traîtrise. Bien sûr nous la connaissions dès la première année cette petite rouquine de un an notre aînée, mais lors de notre première année elle n'était qu'une bonne copine, pas encore intégré à notre cercle. C'est en seconde année lorsque nous construisions véritablement nos réputation, notre renommée, qu'elle c'est rapprochée peu à peu. Juste après ce scandale avec la rouge et or en fait. Comme quoi, dans chaque malheur on trouve une bonne opportunité, une preuve que l'avenir continuera à nous sourire.

Ce moment était un moment important, jamais je n'aurais pensée réveiller mon secret à qui que ce soit. Il était rester bien sagement dans la famille. La raison était simple : parmi les familles anglaise une seule et unique d'entre elle avait la capacité de parler le fourchelang. Tristement célèbres à cause de la branche de mon cousin et surtout de son grand père nous avions dû nous cacher à la vue de tous. Ma grand mère avait dû s'inventer une nouvelle identité, un nouveau schéma familial. Peut être que sur le moment Sutton n’additionnerais pas deux et deux, ou peut être qu'elle mettrais cette capacité sur le dos des origines Américaine de mon père, ne voulant pas s'imaginer l’impensable. Je n'en sais rien. Tous ce que j’espérais c'était de ne pas la faire fuir.

- Oui Sut'... Je suis fourchelang de naissance.

Lui répondis-je dans un murmure en caressant la tête du serpent que j'avais fait apparaître par magie et qui finirais par disparaître quand la magie s'estomperais. Je voulais absolument un serpent en animal de compagnie. Je bassinais Edward pour avoir un basilic à noël depuis que j'étaie gamine. Bien sûr c'était improbable. La possession de ce genre de créature était interdite par les décret et lois magique, c'était comme posséder un dragon. Beaucoup trop risqué et dangereux. Surtout après les événements qui avait précéder la seconde guerre de sorcier, quand le survivant avait vaincue celui de mes ancêtres dans la chambre des secrets.

- Tu n'a pas peur de moi hein ? Je voulais te le dire depuis longtemps, mais je n'osais pas. J'avais peur de ta réaction.

Lâchais-je me demandant si je n'avais pas commis une erreur, c'était un lourd secret que je lui demandais de partager. Un que nous ne réveillerions à personne, pas même à Loëlyne ou Jon.

- Je suppose que tu t'en doute, mais tu ne doit le dire à personne. Tu vois bien ce que subit Scorpius avec les rumeurs stupide qui le suivent depuis la première année, je peut pas me permettre de le dire à qui que ce soit. Tu me promet que tu dira rien à personne ?

Poursuivis-je tandis que le serpent commençais à perdre en consistance, disparaissant petit à petit comme pour emporter les preuves de ma particularité dans le néant. Sans preuve, pas de crime. Pas d'accusation, pas de réputation ruinée. Et surtout pas d'allégation sur mes origines, donc pas de justification à faire.

(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyMar 15 Nov - 18:39

Désastrophie pour la rentrée
  ft. Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Si je m'étais attendue à cela ! Je n'étais pas une grande adepte de la théorie et surtout, ce n'était pas une sorte de magie qui m'intéressait, mais comment ne pas connaitre le fourchelang ? Kassie ne m'en avait jamais parlé alors qu'il s'agissait d'un don de naissance, mais je ne lui en voulais pas. J'étais bien consciente que les rumeurs risquaient de vivre courir si ce secret était révélé, mais ce que Kassie savait mieux que tout le monde, c'était que j'étais d'une loyauté sans faille. Je lui faisais entièrement confiance pour ma part, mais je n'avais pas d'aussi lourd secret. Bon, j'avais bien quelque chose qui me travaillait, mais jamais cela ne sortirait de ma bouche. Le fait d'avoir échangé un baiser avec une fille me rendait honteuse et je n'avais pas envie que ma meilleure amie me voit ainsi. Oh, je n'avais rien contre l'homosexualité, mais là, on parlait de ma réputation.

Bref, il n'est pas question de moi à ce moment-même. J'ai les yeux rivés sur le serpent, n'en revenant pas de ce que ma meilleure amie est en train de faire. Elle caresse ce serpent, l'air totalement subjugué par ce dernier. Pour ma part, mon cerveau tourne à 10000 tours. J'ai peur pour Kas', je ne comprends pas. Qu'est-ce que cela induit pour la jeune Blackwhole ? Je me sentais totalement paralysée. Le couperet tombe et ma soeur de coeur me confirme ce que je pensais. Elle est bel et bien fourchelang. Je ne dis rien. Je suis incapable de réagir et lorsque je l'entends me demander si j'ai peur d'elle, je secoue la tête de gauche à droite. Je ne veux pas qu'elle pense cela. Je prends donc la parole, d'une voix un peu tremblante:

"Peur de toi ? Non ... J'ai peur pour toi. Qu'est-ce que ça veut dire ? Tu sais que tu peux tout me dire Kas', jamais je ne te trahirai, tu le sais ! Je suis prête à mettre ma vie en danger pour toi, n'en doute jamais. Tu es ma soeur ... et même si nous n'avons pas le même sang, c'est bien plus fort qu'une histoire de parenté."

Kas' me demanda alors de garder cela pour moi, me rappelant ce que Scorpius avait enduré. Je soupire alors doucement, et je réalise alors quelque chose:

"Kas ... T'es quand même pas en train de me dire que la rumeur concernait la mauvaise personne ? Je ne sais plus quoi penser. Mais tu sais bien que je serai une pierre tombale."

Mes yeux étaient à présent fixés sur ma meilleure amie, reflétant mon anxiété. J'avais vraiment peur de ce qu'elle allait m'annoncer. Etait-elle en danger ? Sa vie était-elle menacée ? Quoiqu'il en soit, j'étais prête à l'épauler. Envers et contre tous et tout !


words: 512 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34950
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Giphy
Familier : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyMer 16 Nov - 13:39
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
L'amitié entre Sutton et moi était tel, que je n'aurais jamais douté de sa loyauté et j’espérais que c'était réciproque. Quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle dise, dans les pires moment comme dans les meilleures, jamais je ne la jugerais, jamais je ne lui tournerais le dos. Car une amitié comme ça, à l'épreuve de tout était si rare, si précieuse que aucune de nous ne l'aurais mis en péril.

Bien sûr tout n'était pas toujours tout rose, il nous était déjà arrivée d'avoir des divergence d’opinion et c'était tout à fait normal. Mais jamais nous ne pouvions nous faire la tête bien longtemps. Nous savions très bien passée outre et rester unie en toutes circonstance.

Mais dans ce moment précis, alors que je voyais une petite ride ce formé entre ses sourcils parfaitement épilée, je savais que ce que je lui avait révélée ainsi que tous les sous-entendue que cela laissais supposée était un secret très lourd à porté. Je savais aussi que si Matthew et Edward savais ce que je m'apprêtais à faire, ils m'en empêcheraient car nous ne pouvions pas nous permettre de laisser fuité une tel information, c'était beaucoup trop dangereux. La seconde grande guerre des sorciers, les horreurs commises par Tom étaient encore bien trop présente dans les esprits. Et la maison Serpentard avait eu bien du mal à ce relevée des allégations, de l'étiquette dont elle souffrait depuis bien des siècles.

Bien sûr qu'elle garderais le secret, bien sûr qu'elle ne dirait rien, qu'elle ne me jugeais pas. Mais je voyais bien à son expression qu'elle commençais à en devinée beaucoup trop. Lui mentir était impenssable, de même que je ne me voyais pas garder toutes ses révélation faites pendant l'été plus longtemps pour moi seule. En parler avec mes frères ne m'avançais à rien, j'avais besoin de le dire à ma meilleure amie. Besoin qu'elle me rassure, qu'elle me dise que j’étais toujours moi, que ce n'étais pas le sang qui faisait la personne mais ses propres choix.

- Non, je ne suis pas la fille de To... de vous-savez-qui

Lui dis-je en me reprenant. Dans le monde des sorciers, seuls deux personnalités étaient connue pour appeler mon cousin par son prénom : le Potter et Dumbledore. L'un était mort, l'autre l'avait vaincue.

- C'est plus compliqué que ça.

J'hésitais... Devais-je en dire plus ? N'étais-je pas en train de commettre une erreur ? Et si ce que je m'apprêtais à lui révélée mettais en danger ma meilleure amie ? Et si mes frères ne me pardonnais pas ma trahison ? Je marquais une longue pause, les yeux rivée sur mes genoux, hésitante au point de m'en mordre la lèvre inférieure.

- Tom Jedusor, Gaunt... Il n'est pas... On est... Je sais pas comment te le dire.

Je pris une grande inspiration à mesure que les larmes me montais aux yeux. Bien sûr je ne pleurerais pas alors je ravalais mes larmes, jamais je ne montrais tel signe de faiblesses mais il me fallu encore quelques instant dans ce silence pesant pour poursuivre et me dire que c'était comme un pansement, il fallait l'arracher d'un coup sec.

- Ma grand mère était Merida Gaunt, sœur d'Elvis Gaunt. Et ma mère Edwige sa fille à changer de nom pour nous protéger, pour ne plus être associée à ce qu'ils étaient devenus, pour ne pas risquer d'être …

Je marquais une nouvelle pause. J'avais comme une énorme boule dans la gorge, quelque chose qui m'étouffais presque, mon souffle en était saccadée et je ne pouvais toujours pas me résoudre à lever les yeux pour regarder la réaction de la verte et argent.

- Il n'est pas mon « père », que je sache les rumeurs ne sont que des rumeurs.... Il est mon oncle ? En quelque sorte ? Mais je ne le savais pas, nous ne le savions pas. Nous ne l'avons sur que cet été. Je ne pouvais pas te le dire, Mattie et Ed n'aurais pas voulu que je te le dise... C'est trop lours, trop dangereux....

Ma voix ce brisa pour de bon et je m'enfermais à nouveau dans le silence. Elle aurait probablement un milliard de questions et peut-être même qu'elle passerais par plusieurs sentiments contradictoire. Ce qui était certain cependant, c'est que je ne pouvais pas revenir en arrière. Je l'avais dit, tel un flot qui une fois lancer ne pouvais pas s'arrêter. Égoïstement, je me sentais mieux maintenant que je ne l'avais plus simplement garder pour moi même. Mais ça n'enlevais rien au dramatique de la situation. Ni à l'importance de ce que je venais de dire à Sutton. Une chose était certaine, je lui faisait vraiment confiance avec tous ce que je pouvais être et posséder pour lui avouer une telle chose.

(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyMer 16 Nov - 23:08

Désastrophie pour la rentrée
  ft. Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Cette amitié était sans aucun doute ce qui m'importait le plus dans la vie. J'estimais Kas' autant que ma propre mère, donc autant vous dire qu'elle était tout pour moi. La descendante des Gaunt était la seule à connaitre mon vrai visage, la seule à connaitre le meilleure de moi-même. Avec elle, je n'avais pas besoin de jouer la comédie, de me montrer bien plus hautaine que je l'étais, d'en faire trop ou même de faire la garce. Ma loyauté était sans faille et je savais que même si Kas' me demandait de garder le secret, elle savait très bien qu'elle pouvait me faire confiance. Ses frères semblaient moins certains, mais je pouvais leur prouver que j'en étais capable. Il faut dire que si on s'arrête à ce que je dégage en société, on me prend pour une blonde manipulatrice et exécrable.

J'étais incapable de cacher ma peur. Non pas celle de Kassie, mais plutôt de ce que cela engendrait pour elle. Si elle m'annonçait être la fille cachée de Vous-savez-qui, je ne fuirai pas. Je l'épaulerais, simplement. Et même si ce serait un choc pour moi, un choc bien plus grand que le fait que ma meilleure amie soit une fourchelang. Sa réponse me rassura, mais rapidement, je fus de nouveau submergée par l'inquiétude. Plus compliqué ? Que me cachait encore Kas' ? A ce moment-là, tout me venait à l'esprit, même les choses les plus invraisemblables. Etait-elle la réincarnation du lord noir ? Avait-elle été sous impero ?

Le couperet tomba alors. Elle était la nièce de ce dernier. Je restais quelques secondes indécise. Kas' avait appris cela cet été. Comment pouvait-elle être certaine de cette information ? Qui lui avait donné ? Cette personne n'avait-elle pas joué avec les enfants Blackwhole ? A moins que ... Oui, je ne voyais que ça. Kas' et ses frères n'étaient pas du style à se laisse avoir, donc l'information venait forcément d'une personne en qui ils avaient confiance:

"Si tu es si sûre de cette information, c'est parce que c'est ta mère qui vous a appris cela ?"

Trop lourd, trop dangereux ... Pour qui ? Pour elle, sans aucun doute, et ce qu'elle essayait de me dire, c'était que maintenant, j'étais aussi en danger. Je voyais à quel point elle se sentait mal, à quel point elle se sentait coupable. Je posais alors ma main sur son épaule, voulant absolument la rassurer:

"Je serai là, Kas, peu importe les épreuves. Et tu peux rassurer tes frères, jamais je ne trahirai votre secret. Je préférerais mourir plutôt que de transmettre une information. Kas', de quoi as-tu peur exactement ?"

J'avais besoin de savoir ce qu'il se passait en ce moment dans la tête de mon amie. Peut-être avais-je aussi besoin de savoir à quoi je devais m'attendre. Cette annonce allait sans aucun doute bouleverser cette année scolaire.

words: 509 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34950
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Giphy
Familier : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyMer 23 Nov - 22:13
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
Beaucoup de secrets et de mystère planais autour de ma famille. De nombreux mythe, des légendes. Certaines à vous faire froid dans le dos, d'autre que l'ont trouvais trop absurde pour s'avéré vrais. Et la plupart que l'ont racontais au enfant pour leurs apprendre à être sage, que la méchanceté n'amène jamais rien de bon. Sauf que dans la plupart des histoires, nous étions les méchants de contes. Il suffisait de voir la réputation de notre maison à Poudlard, maison à laquelle j'appartenais non pas en raison de mon caractère mais par un droit du sang. Me transformerais-je moi aussi en grandissant en une méchante de légende ? Finirais-je comme mon cousin ? Nous nous étions juré, mes frères et moi, de réhabilité le nom de Gaunt dans la communauté magique. De reprendre le pouvoir qui nous était dû pour le plus grand bien. Mais le plus grand bien de qui ? N'étions nous pas désillusionnée de pensée que cette bonne réputation, cette crainte à l'évocation de notre nom, nous était dû ? J'étais totalement perdu, je ne le laissais pas transparaître bien sur, j'avais une réputation à tenir, mais devant elle, cette demoiselle au iris océan et aux cheveux d'un blond de blé, je ne pouvais pas me caché plus longtemps. Pas après avoir garder tous ça pour moi tout l'été. Je ne pouvais pas tout lui dire bien sûr. Je ne pouvais pas lui parler de nos projet, de nos sombres dessein. Mais je pouvais au moins me confier à elle sur ma crise identitaire et c'est ce que je fis. Sa réaction fus plus que rassurante. Aucun dégoût, aucune marque de recul. Juste de l'inquiétude, une goutte de curiosité mélanger à de l’incompréhension et de la compassion. Je n'aurais pas pu rêver mieux.

Je me redressais et posais ma baguette sur la banquette, une démonstration valais plus que des mots. Maintenant que j'avais commencer, autant lui montrer.

- Tu te souviens, je t'avais dit que ma baguette était un héritage familial ? Si tu as lu certain passage de l'histoire, tu devrais la reconnaître.

Lui dis-je en fixant le morceau de bois.

- Révèle toi.

Susurrais-je à mon objet en fourchelang. La baguette sembla presque prendre vie suite à ses mots. Illuminée quelques instant d'une aura verte émeraude, des dessin sculpté dans le bois apparurent accompagner d'un pommeau en argent dessinant un basilic majestueux à la gueule ouverte. Ses deux yeux représenté par des émeraudes.

- Elle obéi mieux au fourchelang. Je peut la dissimulée de façon à ce qu'on ne la reconnaissent pas, voir même lui demander de ce cacher. Elle apparaîtra comme un simple bout de bois.

Je laissais Sutton observer cette nouvelle révélation, me demandant si elle connaissais le mythe de la baguette de Serpentard.

- Elle appartenais à Salazard Serpentard d'après ma mère, ont à appris la vérité par une lettre après sa mort. Ça et une tonne de vieux journaux poussiéreux, visiblement dans la famille c'est une tradition de tenir un journal. Je crois que Tom aussi en avait un à Poudlard, un horcrux que Harry Potter à détruit.

Je repris ma baguette, ses vibration remplissais mon bras d'une douce chaleur. Je me résolu tout de même à lui dire de ce dissimulée, juste au cas où quelqu'un entrerais dans notre wagon.

- Je pense que cette nouvelle peut avoir un impact assez grave. Tous le monde pense que notre lignée c'est atteinte avec Tom. C'est probablement mieux comme ça vue la réputation de notre famille. Regarde comment Scorpius est traitée avec toutes ses rumeurs ridicule disant qu'il est le fils de Tom. Imagine ce qu'on dirais de nous ? Surtout avec Matthew qui veut entrée au ministère et Edward qui à accepter un poste à Poudlard, on deviendrais de vrais parias.

Terminais-je avec une mine amère. J'étais fière de mon héritage, ce n'était pas tout le monde qui pouvais ce vanté de venir d'une aussi vielle famille de sang pur. Même si quelque part, vue notre histoire c'était un peu effrayant avec le pourcentage de mage noir qu'avait compter la famille de Salazard Serpentard. Mais ça n'en demeurais pas moins excitant et surtout frustrant de devoir caché toute une partie de son identité. Je me demandais comment mon arrière grand mère, ma grand mère et ma mère avait pu ce cacher aussi longtemps.

(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyJeu 24 Nov - 19:59

Désastrophie pour la rentrée
  ft. Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Il ne faisait nul doute que l'aveu de Kassie allait avoir un impact sur notre cinquième année. Mais je savais que peu importe ce qu'il se passerait, je savais que je resterai aux côtés de la jolie brunette. Ma loyauté sans faille serait peut-être mis à rude épreuve cette année, mais je me connaissais assez pour savoir que Kassie passait avant tout. Et j'avais beau être une journaliste en herbe, j'étais capable de garder un secret. Mais uniquement parce qu'il s'agissait de ma meilleure amie. Vous imaginez bien que si je tombais sur un tel secret concernant Arendell, j'aurais vite fait d'en faire la une de la Gazette de Poudlard.

Elle sortit alors sa baguette en me disant que si j'avais suivi l'histoire, je devrais la reconnaître. J'étais loin d'être la meilleure élève dans le cours d'histoire de la magie, mais c'était aussi le seul cours pour lequel je me plongeais dans des livres car je savais que je devais obtenir au minimum un effort exceptionnel à mes BUSE et un optimal à mes ASPIC. Autant dire que pour moi qui n'étais pas vraiment friande de la théorie, c'était un véritable challenge. Lorsqu'elle me dit que la baguette était un héritage familial, j'essayais de faire aller mon cerveau de blonde. Alors ... Les Gaunt ... vous-savez-qui ... Il a ouvert la chambre des secrets ... et seul un descendant de Salazar Serpentard pouvait l'ouvrir. Cette baguette aurait donc appartenu au créateur de notre maison ?

Parlant en fourchelang à sa baguette, je vis le bout de bois se transformer en un objet bien plus travaillé. Je fixais cette dernière un moment, écoutant Kassie me confirmer l'appartenance de cette baguette, ajoutant qu'elle l'avait su par sa mère. Je me doutais bien sûr de cela, car les Blackwhole n'étaient pas du genre à croire des choses sans avoir vérifié les choses.

"En effet, si je me souviens bien, c'est en 93 qu'il l'a détruit car tu-sais-qui avait piégé la mère de Potter ... je ne sais plus comment elle s'appelle. Faut vraiment que je révise tout ça, ça ne me fera pas de mal et cela pourrait nous être utile."

Ben oui, on ne pouvait pas savoir ce dont on allait avoir besoin. Quelque chose en moi me disait de revoir un peu tout ce qui touchait aux Gaunt, même si je me doutais que ma meilleure amie allait faire de même puisque cela la concernait de très près.

Kassie me révéla alors que tout cela risquait d'avoir un impact sur sa vie et sur la vie de ses frères. Elle avait raison, quand on voyait ce que traversait Scorpius à cause d'une simple rumeur, on pouvait imaginer ce que cela donnerait avec une certitude.

"Qui d'autres est au courant ? Matthew, Edward, Toi et moi, c'est tout ? Il n'y a donc aucune raison pour que cela se sache. Il faut quand même faire attention à ce qu'une tierce personne n'est pas été informée de tout ça. Ta mère aurait-elle pu mettre quelqu'un au courant ? Si une rumeur nait, je devrais vite être au courant avec ma mère, tu le sais ..."

Il était sûr qu'avec ma mère à une haute place à la gazette du sorcier, j'étais au courant des moindres petites rumeurs, alors si en plus, cela concernait la famille Blackwhole, je serais dans les premières au courant.


words: 529 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34950
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Giphy
Familier : Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] EmptyMar 29 Nov - 1:18
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
Je pris un moment de réflexion pour moi même. Ca faisait beaucoup d'informations d'un seule coup, autant pour elle que pour moi. Elle semblait cependant tenir le choc de la nouvelle. Elle restais calme, me posais quelques questions sans trop poussée. Je savais que l'histoire de la magie n'étais pas nécessairement la matière dans laquelle ma meilleure amie avaient les meilleures notes, mais tous le monde connaissais le nom de notre ascendance que ce soit Serpentard par la maison, le fondateur de Poudlard ou par le nom Gaunt rendu tristement célèbre par mon oncle il y à deux décennie de ça quand sa biographie avait été éditer par nulle autre de la célèbre journaliste et romancière Rita Skeeter, mère de ma meilleure amie.

Bien sûr ma mère et ma grand mère avaient toutes les deux farouchement gardé notre secret, personne ne savait qui nous étions. Tous pensaient que la lignée de Serpentard c'était éteinte avec Tom. Enfin, si on mettais de côté les ridicules rumeurs concernant Scorpius Malfoy. Il n'avais rien d'un Serpentard, enfin je veut dire, d'un héritier de Serpentard. À vrai dire, parfois je me demandais même si le choixpeau ne c'était pas lassée de sa tâche. Le fils Malfoy avait difficilement le caractère de notre illustre maison, sans doute avait-il été envoyer chez les verts et argent en raison de sa ligné. Après tout que ce soit chez les Black ou chez les Malfoy, ils servaient tous notre maison depuis des siècle, mis à part bien sûr quelques rares exceptions.

- Oui c'est bien la baguette de mon arrière, arrière, arrière ect... Grand père. Je crois qu'elle est même plus vielle que l'école, et pourtant on ne dirais pas ! Le bois n'est même pas vieillit. Je l'ai découvert en lisant justement le journal de Morgane, une de nos ancêtre. Elle l'avait dessinée dedans, je crois qu'elle à même sa propre légende.... La baguette hein, pas Morgane.... Quoi que Morgane aussi en fait...

Je marquais une pause le temps de laisser à Sutton la chance de me poser elle aussi quelques questions, elle fus concise cependant et retenais très largement sa curiosité je le sentais bien. Ma meilleure amie pouvait passée pour une peste reine des potins et obsédée par le fait de tous savoir pour certain, c'est qu'il ne l'a connaissais pas comme je la connais. Je voyais bien que j'étais la seule préoccupation de la blonde dans cette affaire.

- Mes frères et moi c'est tout. Je ne suis même pas sur que notre... père était au courant. Ce secret est gardé depuis que mon arrière grand mère à claquer la porte au nez de son frère, le grand père de Tom Jedusor. Je sais pas comment elle à fait, elle à complètement réussit à effacer l’existence de notre branche.

Je réfléchissais une fois de plus, cette conversation était si intense en un sens que bien que me sentant libérée d'un poids, je sentais des pics d’angoisses et de nombreuses questions bourdonner dans mon cerveau. A croire que j'étais envahis de joncheruine, j'étais même incapable de faire le tri dans mes idées.

- Ne dis pas à Edward et Matthew que je t'ai mis au courant pour l'instant, ils pourraient très mal le prendre. C'est un secret qui n'est pas sortie de la famille depuis au moins un siècle.

Je pris une patacitrouille et la déballais avant de croquer à l'intérieur avec hargne. Chose que je ne faisait que rarement : manger des sucreries. Je craquais uniquement quand la frustration, l'angoisse ou n'importe quels sentiments négatifs commençais à m'habiter.

- Tu pourrait me trouvé un exemplaire de la biographie de Tom que ta mère à écrit y'a vingt ans ? J'aimerais bien la lire ? Savoir si il n'y à vraiment eu que des mages noir dans ma lignée. Je suis sur que non, on ne peut pas tous répéter le même schéma c'est impossible. Je ne crois pas que le sang puisse définir le destin et la valeur d'une personne. Je pense qu'une personne à le droit de choisir son propre destin... non ?

À vrai dire, ma tirade était plus un monologue pour moi-même que pour Sut', mais ça faisait du bien de formulée ses quelques questions tous haut. Je ne demandais pas nécessairement de réponses, pas dans l’immédiat en tous cas. Les réactions à chaud étaient très souvent peu encline à reflété la réalité des pensées profonde d'une personne...

J'allais reprendre la parole quand, devant la porte du compartiment, des voix commençais à s'élever. Je fis signe à Sutton de ne plus dire un mot et intimais très discrètement à ma baguette de rester bien garder en fourchelang. Bien sur je n'aurais pas eu besoin de dire quoi que ce soit à la blondinette, elle était loin d'être stupide. Quand la porte s'ouvrit d'un coup sec, j'éclaitais d'un rire cristallin, comme si Sutton venais de me dire quelque chose de particulièrement comique.

- Sut ! Énorme ! C'est une super idée, on fera ça d'ici le premier week-end de Novembre comme d'habitude ?

Je lui adressais un clin d’œil complice que seule elle pouvait voir. Les trois filles à l'entrée de notre compartiment, amies d'école avait un regard dévorant de curiosité... Que je me fis un véritable plaisir d'alimenté avec la complicité de Sutton, manège que nous aimions bien faire tourné aussi souvent que possible.

- Désolé les filles, pas de spoil. Vous verrez bien assez tôt.

Ce fus à ce moment là qu'Alexia arriva à son tour, l'air rongé par la jalousie et l'envie également, elle nous regarda Sutton et moi à tour de rôle, gonflé de reproche sous jacent. Une fois de plus elle n'avait pas été invité à notre petite « réunion » secrète. Du moins, c'est ce qu'elle devait très probablement pensée. J'invitais les filles à migré de compartiment et à nous rejoindre ici, pretextant une meilleur arrivée d'air. Le trajet repris de bon cœur, jusqu'à l'arrivée du crépuscule et la déscente du train pour ce faire accompagner à la traditionnelle cérémonie de la répartition suivis du banquet de début d'année. Je sentais que cette année n'allais ressembler à aucune autre, mais ça ne m'empêchais pas d'entrevoir l'avenir comme un enchevêtrement de futures bonne surprises, découvertes et aventures !

THE END...

(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
MessageSujet: Re: Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]   Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Désastrophie pour la rentrée ! [PV Sutton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-